Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Psychanalyse et animaux.

Gérard Depardieu, grandeur nature: Par forcément sublime, pourtant sublime

22 Mai 2015, 15:02pm

Publié par Jo Benchetrit

Guillaume photographie son pere, pas encore enorme...car Guillaume etait encore vivant.

Guillaume photographie son pere, pas encore enorme...car Guillaume etait encore vivant.

J'ai vu le 21/5/15 sur la 5 un film du photographe Richard Melloul, un sacré docu: "Gérard Depardieu, grandeur nature".

Depardieu comme jamais. Bravo pour ces 53mn de méandres à l’intérieur (ou pas) de Gérard D. qui donne sa mesure à l'expression "monstre sacré".

Présenté à Cannes 2015. Vous l'avez en replay un peu partout au moins cette semaine.
J'ai pour ma part été scotchée par ce docu.

Je rajoute: tout ce que cet homme blessé dit sur la mort et les morts est incroyable de folie (ou pas) raisonnée (pas si sûr)...Vraiment court pour accéder à la vérité de quelqu'un, ce docu en apprend plus que bien des blablas sur l'univers déroutant et obscur, mais aussi lumineux, comme du Rembrandt, de G.Depardieu .
Plus qu'une mise à nu comme pourrait nous l'indiquer le plan final...un voyage à l’intérieur d’une subjectivité qui reste malgré tout énigmatique. Sa subjectivité, certes, comme aussi la nôtre.

Qui donc nous échappe.

En tout cas, des photos de Guillaume et Gerard en costards noirs...Extraordinaires.
Le regard de Guillaume ...Quel regard magnifique et puissant en echo à celui de son père presque plus doux..Quelle violence! dit à son sujet Gérard Depardieu.
Mais aussi...Quelle classe, leur classe...oui, tout cela est bouleversant.
Comment ne rien avoir pu percevoir d'autre qu'un désir de réhabilitation dans cette oeuvre-là comme le fait un journaliste de Telerama?

On touche à l'être. Et l'être, le réel, c'est là où ça séduit, fascine, mais aussi où ça fait mal, où ça vous tue.
On se souvient:"Tu me tues, tu me fais du bien" M.Duras, in Hiroshima mon amour.
Souffrance, jouissance, 2 faces de la médaille.
Mais en regardant ce docu, j'ai été hantée par ce savoir par ailleurs: Gérard Depardieu n'est pas sensible à la souffrance animale, c'est un aficionado qui a aussi tué des animaux et ce n'est pas pour cette facette de cet homme que je suis épatée par ce film. Sait-on jamais si c'est le sujet ou le film qui vous touche, ou encore la musique de la voix, mais aussi la musique du film ?

Ce n'est pas le boucher qui pourrait attirer la vegan par sens éthique que je suis mais le "dentelier"... l'homme tout en finesse et insights car le monstre boucher est aussi une âme subtile qui n'a pas peur de montrer son grain, pas peur de dire que son fils comme Pialat, dans leurs cercueils, étaient vivants.

Ceux qui s'enferment dans un discours convenu, eux, n’accéderont jamais à leur vérité cachée...

L'association libre de la psychanalyse, c'est vers ça que ça ouvre.

Comme quoi, je n'en aurai jamais fini de m’épater devant la multiplicité des personnalités de chacun.

Il n'y a aucune gloire à tirer du fait d'aimer la viande! la gloire, c'est de se priver de ce qu'on aime par sens moral; Et là, on est loin.
malgré ceci qu'il a dit chez Drucker:
« J’aime la viande…Evidemment un petit cochon c’est très attachant, si vous l’élevez vous-même, on peut pas… Mais j’aime la viande, j’aime le partage, d’ailleurs j’aime tous les métiers de bouche… »

Messieurs les mangeurs de victimes animales: on peut aimer le partage sans partager un corps assassiné après avoir été torturé par des élevages, tous abominables même les bios, etc etc..

Depardieu, cest ça aussi. Vivre avec des morts, quoi!

Depardieu, cest ça aussi. Vivre avec des morts, quoi!

Voir les commentaires

Stop laine. Torture des moutons. Video accablante de PETA

21 Mai 2015, 17:07pm

Publié par Jo Benchetrit

Dis, dessine moi un mouton.

Et la laine, alors? dejà, tu supprimes le lait, les oeufs, la viande, le poisson...Mais la laine, là c'est trop, non? la fourrure, je pige bien, mais la laine...? c'est integriste, c’est extrémiste et bla bla bla bla.

Non, la laine n'est pas anodine. et l'integriste, c' est pas celui qui s'oppose au fascisme anti animaux. c’est l'humaniste qui se croit tout permis au nom de la religion de l'homme prioritaire.


La laine n'est pas issue d'une partie de plaisir ni d'une séance de coiffeur.
La laine blesse, la laine tue , la laine est lors des tontes terrorisantes et sadiques +++le produit de terribles souffrances;
Alors, à mon tour de vous questionner: puisque vous savez tout ça, pourquoi continuez vous à commanditer des crimes sur des êtres vulnerables?

Oui, je vous questionne: pourquoi et comment l'humain s'arrange t il pour avoir à la fois une si belle image de lui et des comportements psychopathes?
Peut être parce que le psychopathe, justement, est un Narcisse sans aucune morale.

Bonjour jo,

À l'heure où je vous écris ce message, l'industrie lainière inflige mutilations et violences à des agneaux en Australie.

Traités comme de simples machines à produire de la laine, sans considération pour ce qu'ils éprouvent, en Australie de nombreux moutons souffrent dès leur plus jeune âge quand les tondeurs entaillent la chair de leur tout petit derrière sans leur administrer le moindre anesthésiant. Quand les moutons grandissent, ceux qui sont chargés de s'en occuper les tondent avec une telle hâte qu'ils sont terrifiés et en état de choc, et nombre d'entre eux reçoivent des coups de poing et des coups de pied et saignent à cause de blessures profondes et douloureuses. Certains meurent du traumatisme résultant de ce calvaire, mais beaucoup l'endurent pendant plusieurs années. Lorsqu'ils parviennent à survivre à tous ces mauvais traitements, nombreux sont ceux qui embarquent pour un long voyage à travers l'océan, en direction d'abattoirs au Moyen-Orient. Là-bas, on les égorge alors qu'ils sont encore conscients.

Soutenez nos efforts indispensables pour défendre les moutons et de tous les autres animaux qui ont désespérément besoin d'aide en faisant un don spécial à PETA dès maintenant.

Les moutons sont des êtres doux qui sont facilement effrayés et qui apprécient de vivre dans des familles ou des troupeaux aux liens sociaux denses. Pourtant, aux yeux de l'industrie lainière internationale, les moutons et les agneaux ne sont que des marchandises dont on peut disposer comme des objets.

Dans les semaines qui suivent leur naissance, les jeunes agneaux se font souvent couper la queue et percer les oreilles, sans aucun antalgique. Des millions d'agneaux meurent de l'exposition aux intempéries, de maladie, ou même de faim au cours des huit premières semaines de leur vie.


En Australie, une mutilation barbare appelée « mulesing » est infligée à de nombreux agneaux. Elle consiste pour les fermiers à maintenir de force les animaux paniqués sur le dos, à bloquer leurs petites pattes dans des barres en métal et ensuite à couper de grands morceaux de peau et de chair sur leur croupe avec un outil qui ressemble à des cisailles de jardinage. Les agneaux mutilés s'écroulent et ne peuvent plus marcher, gisant souvent sur le sol pendant un long moment avant de pouvoir se mouvoir au prix de terribles souffrances causées par leurs blessures, et ce des jours durant. Cela doit s'arrêter.

Grâce à la ténacité des affiliées internationales de PETA, davantage d'éleveurs emploient aujourd'hui des traitements antidouleur, du moins après avoir fait subir aux agneaux ces atroces mutilations. Cependant, un nombre considérable d'animaux ne reçoivent encore aucun traitement pour soulager leurs douleurs alors même que des études ont montré que les moutons peuvent ressentir une douleur aiguë pendant 48 heures après le « mulesing » et peuvent montrer des signes de stress jusqu'à 113 jours après l'opération.

Les images tournées à l'intérieur des hangars de tonte de l'industrie lainière donnent un aperçu de la détresse dans laquelle des dizaines de millions de moutons et d'agneaux sont plongés chaque année. Dans ces hangars, les travailleurs sont payés au volume, et non à l'heure ; ils travaillent tellement dans l'empressement que souvent, ils passent leurs nerfs sur les moutons en les frappant, et PETA US a même enregistré un cas dans un hangar aux États-Unis dans lequel un travailleur a cassé la nuque d'un mouton. Des mamelons, de morceaux d'oreille ainsi que de lamelles de peau sanglante sont coupés et arrachés, et les tondeurs utilisent habituellement du fil et une aiguille pour recoudre certaines des pires blessures, une fois encore sans le moindre analgésique.


En Australie, lorsque l'on veut se débarrasser des moutons, on en charge une grande partie dans des camions les transportant jusqu'à des bateaux à plusieurs niveaux où ils sont entassés sur des ponts non couverts avec des milliers d'autres moutons terrifiés et souvent en mauvaise santé. Au cours de leur long voyage vers des pays où les normes de bien-être animal sont inexistantes, beaucoup meurent lentement et atrocement de maladies, de déshydratation ou de faim (ils ont vécu dans les champs et n'identifient pas toujours les boulettes qu'on leur sert à bord comme étant de la nourriture ou alors ils ne parviennent pas à atteindre les zones de nourrissage). Leur destination finale est un abattoir, où ils sont contraints de regarder les animaux qui les précédent luttant et bêlant pour appeler au secours alors qu'on les égorge.

Les moutons et les agneaux sont soumis à de terribles violences, et votre don va aider PETA US à œuvrer pour révéler et faire cesser la souffrance de ces animaux et de tous les autres qui sont en difficulté !

Vous pouvez aussi aider en refusant d'acheter de la laine ainsi qu'en visitant notre site internet pour regarder et partager avec vos amis, votre famille et vos collègues le document vidéo de PETA US qui révèle comment, durant la tonte, les travailleurs frappaient, écrasaient du pied, donnaient des coups de pied, mutilaient et projetaient les moutons au sol ainsi que dans les glissières. Si vous le pouvez, écrivez aussi une lettre aux rédactions de journaux et de magazines pour qu'ils informent leurs lecteurs sur la maltraitance dans l'industrie lainière et promeuvent une mode sans cruauté.

Depuis les hangars de tonte en Australie jusqu'aux abominables abattoirs de chiens en Chine en passant par l'infâme industrie du cuir en Inde, PETA est bien décidée à montrer à tous les consommateurs la cruauté que le commerce mondial des peaux s'applique soigneusement à leur cacher. Avec votre soutien, PETA peut accomplir encore plus de travail novateur pour sauver les animaux au moyen de campagnes destinées à l'éducation des consommateurs et des enseignes de mode sur l'horreur du commerce des peaux, et pour promouvoir le respect envers tous les animaux.

Merci de tout ce que vous faites pour mettre fin aux maltraitances et négligences dont souffrent les animaux, en apportant votre soutien crucial.

Sincèrement,


Ingrid E. Newkirk
Fondatrice

PS : Soutenez le travail crucial de PETA pour aider les moutons et les autres animaux en faisant un don généreux dès aujourd'hui.

Il est temps d'arrêter l'ignoble industrie de la laine

Voir les commentaires

Qui tue un animal tue un homme. Le FBI va sévir contre les bourreaux d'animaux.

21 Mai 2015, 14:45pm

Publié par Jo Benchetrit

C'est une mutation importante. Helas, ce nest pas l'ONU! Ce serait bien que l'ONU s'en mêle.Le FBI va poursuivre les maltraitances contre les animaux en tant que crimes du Groupe A.
On y lit ceci:
"S'ils avaient été derrière les barreaux, 17 hommes (qui ont torturé des animaux*) n'auraient jamais donné la mort (à des etres dits zumains*). L'histoire de Dahmer (un tueur cannibale*) est juste un des nombreux cas relevés."

Évidemment, c’est un commentaire d'une formulation speciste, comme si le mot tuer signifiait tuer un humain.

L'important est que ça va faire réfléchir les ducons qui pensent que ce n'’est qu’un animal alors...on s'en fout, et les magistrats majoritairement specistes relâchent avec aucune peine ou un truc symbolique scandaleux.
Vont peut être mediter ça, puisque ensuite en general ça tue de l'homme.
Alors que tuer des animaux ça n’est pas tuer...

bon, on va aps faire la fine bouche car...ça va inciter les magistrats américains à etre severes envers ceux que la justice regarde avec indulgence.

* En italique, notes de la rédaction (myself).


il faut que la justice comprenne la dangerosité pour autrui des tortureurs d’animaux. Pour une fois, une bonne nouvelle!

Traduction:

Plus tôt cette semaine, le Bureau Fédéral d'Investigation a annoncé que la maltraitance des animaux sera poursuivie comme un "crime contre la société," ce qui en fait un crime du Groupe A qui est égal à celui d'un incendie criminel ou d'un assassinat au regard de la loi.

L'AP rapporte que le FBI va poursuivre les abus intentionnel de torture, de négligence grave, d'abus sexuels organisés. Cette mesure comprend également les combats de chiens.

Le changement de politique est un effort pour poursuivre plusieurs agresseurs d'animaux. La violence envers les animaux n'est pas simplement un crime mineur.

L'Association du shérif national espère que les arrestations des agresseurs aideront à minimiser les activités criminelles à l'avenir par la collecte d'informations sur les personnes qui commettent des abus sur les animaux.

Les psychologues ont longtemps soupçonné les liens entre la maltraitance des animaux et les troubles du comportement. Les rapports indiquent que le tueur en série, notamment le cannibale Jeffrey Dahmer, ont souvent brutalement décapité des animaux errants comme ils le font envers un enfant.

S'ils avaient été derrière les barreaux, 17 hommes n'auraient jamais donné la mort. L'histoire de Dahmer est juste un des nombreux cas relevé.

Le FBI a l'intention de recueillir des informations sur la maltraitance des animaux en Janvier de 2016, prenant le temps de restructurer les systèmes de déclaration des crimes internes.


Voir les commentaires

Le corbeau et la voiture. L'un des deux est dangereux. Lequel assassine-t-on?

21 Mai 2015, 10:19am

Publié par Jo Benchetrit

Croa, ma gueule? zavez un oeil aussi vif et intelligent, vous?

Croa, ma gueule? zavez un oeil aussi vif et intelligent, vous?

Quoi? Quoi? Quoi? CROA? Il serait temps qu'on n'affuble plus tout et n’importe quoi du nom de nuisibles, permettant de massacrer en toute quiétude.

Ceci est une lettre ouverte pour protéger des corbeaux en danger à (ça peut servir dans plein d'endroits où les gros cons leur tirent dessus!) Montigny les Metz. Et pas que là bas! Si vous êtes d'accord, vous pouvez la copier-coller et l'envoyer aux adresses suivantes:

cdm@montigny-les-metz.fr ; mairie@montigny-les-metz.fr ; communication@montigny-les-metz.fr

j'ai mis cet objet, : "le corbeau et la voiture", mais vous pouvez varier les plaisirs pour eviter l'effet SPAM.

Monsieur le maire,
Messieurs et mesdames,




Vous avez décidé de perturber la nidification des magnifiques corvidés pour en "debarrasser" un parc où ces oiseaux ont l'audace de nidifier et de se causer et coasser entre eux, risquant parfois découvrir le bruit du totem moderne, la Voiture. Pourquoi? Parce que, ô scandale, ils ont l’audace de vivre et de vouloir reproduire leur espèce pas trop loin de la très sacrée espèce que nous sommes.
Et que, sans doute, contrairement aux espèces civilisées comme Ubu roi, ils font leurs besoins sur ce qui est en bas, et comme parfois il y a une Voiture...



Certes, l’oiseau noir à l’intelligence supérieure pourtant, est parfois détesté. Les pigeons aussi. Qu’ont ils en commun? leur intelligence et leur vulnérabilité en tant qu’animaux face au fléau humain (reconnu comme fléau car cause de disparition de plus d’espèces que peut être jamais aucun fléau naturel ne le fut depuis 65 millions d’années, qui marqua la fin des dinosaures).
Et encore? ils sont sources de revenus pour des sociétés tueuses qui en rajoutent des couches contre eux.
Libre à vous de baisser le pouce devant les « plaintes » des gens pour qui la vie sera toujours moins importante que leurs fantasmes et délires ainsi que de leurs Objets.
Ils le regretteront quand ils mourront...car la vie est inestimable en valeur, ne se retrouve pas, pas comme les objets qu’on peut nettoyer, ou remplacer.
les objets n’ont en fait aucune utilité autre que leur usage. Souillée dune fiente ou pas, une voiture roule.
Et pollue!!
Des 2, qui est nuisible?
La fiente ou la voiture?

Il y aurait bcp à dire sur ces réflexes humains catastrophiques, violents , sadiques et infantiles (dénicher les oiseaux!!! bel exemple pour les enfants).
Mais la seule chose que je voudrais vous transmettre est ce qu’on doit transmettre aux générations montantes: respectez les vivants, aidons les. On peut aussi s’amuser à les observer, à les faire observer toujours de loin, avec des jumelles, à s’attendrir de leur développement depuis leur naissance, admirer le travail énorme des parents oiseaux pour s'occuper de leurs nichées, et d'autres choses magiques et fortuites à découvrir,. Observer sans jamais les toucher, ça va de soi.

Les enfants adoreront ça, avec des jumelles, en insistant auprès d’eux sur le fait qu’on ne doit pas les perturber par des cris ou gestes.
L’éducation, c'est ça, apprendre à devenir un humain digne de ce nom, et pour cela, il faut certes connaitre, mais sans aller trop loin pour ne pas déranger.
On peut admirer, aider...
On est loin de votre désir d’obtempérer à des paranos sans-gêne pour qui faut bouter le vie hors de chez nous!

Quant aux fientes, ce sont d’excellents engrais (les pigeons sont encore élevés pour ça ailleurs que chez nous)...bien meilleurs que les chimiques et non nocifs. Sans fiente, cad sans azote, point de plantes, point de nature.
Revenir à la collecte des fientes serait une bonne chose avant de tout empoisonner.
Ce qui permettrait aux vers de terre et taupes de survivre car sans eux qui aèrent le sous sol, pas de nature non plus.
Par contre, sans hommes, si nous ne changeons pas...la nature se porterait bien mieux, chacun le sait.

Par ailleurs, il y a de vrais problèmes qui, curieusement, passent à l'as. Par exemple, que faites vous contre les vrais problèmes comme les mégots?
1 mégot=500 litres d’eau empoisonnée. Biodégradable en 30 ans.

En espérant que vous faites partie de ceux qui aspirent au progrès humain et qu’ainsi, vous laisserez vivre les merveilleux corvidés...




Sinceres salutations,

votre nom





Monsieur le Maire,
Mesdames et Messieurs les membres du Conseil Municipal,

Votre commune s’est récemment fait connaître de façon inattendue à propos de quelques réactions hostiles à la présence de corneilles, et notamment celles qui ont trouvé refuge dans le Parc Europa Courcelles; ces oiseaux n’ont pas eu l’heur de plaire à quelques riverains grincheux plus prompts à dénoncer les “nuisances” provoquées par ces oiseaux que les nuisances de la vie urbaine (bruits et pollution).

Cette cohabitation délicate aurait pu faire l’objet de quelques explications ornithologiques visant à calmer les esprits au lieu de quoi, le “Républicain Lorrain” n’a rien trouvé de mieux que de dramatiser l’”évènement” en publiant un article sur fond de réquisitoire anti-corvidés.

En effet, son auteur ne découvre pas seulement qu’au printemps, ces oiseaux construisent leurs nids... dans des arbres (!) mais révèle aussi que des personnes sont gênées par leurs “piaillements” et par les dégâts qu’ils commettent (des voitures “souillées”). Et de rappeler – ultime argument – que la corneille noire est classée “nuisible” (mais en oubliant de préciser que ce classement mortifère déjà très contestable en zone rurale n’a aucun fondement en ville!)

Fallait-il pour autant condamner l’espèce en déclarant que “la mairie envisage de chasser ces volatiles classés nuisibles – il faut le rappeler- en faisant intervenir un dénicheur” ?
Les amis des oiseaux et autres protecteurs de la faune sauvage préfèreront sans doute cet appel aux maires déjà lancé par la LPO et invitant à une meilleure cohabitation entre humains et corbeaux.

Vous remerciant par avance de votre attention, je vous prie d’agréer, Mesdames, Messieurs, l’expression de ma parfaite considération.


Joël LEQUESNE, psychologue clinicien
(travaux en cours sur les relations homme/animal et l’écologie urbaine)

Pour mieux comprendre coa coa qu'il se passe.

Voir les commentaires

Les agressions antisémites se multiplient. Dans le silence, comme en 40. Noirs haïs des nazis.

19 Mai 2015, 04:52am

Publié par Jo Benchetrit

Le saviez vous? Les associations antiracistes sont à l'origine en grande partie l’œuvre de personnes d'origine juive.

Le saviez vous? Les agressions antisémites actuelles sont en grande partie perpétrées par des victimes de racisme!

il y en a eu 380 en 2012, 423 en 2013, 851 en 2014...et 2015 s'annonce assez sombre depuis l'Hypercacher qui ne semble pas dissuader la connerie crasse des racistes antijuifs.

Ces juifs n'ont pas suivi la ligne ethique anti raciste pour avoir une quelconque reconnaissance mais parce que ça va de soi qu'il faut combattre le racisme. Solidarité et proximité des horreurs nazies, dans les années de fondation d'SOS racisme, du MRAP, on avait de quoi se mefier de toute passivité face à l’intolérable bêtise du racisme.
Pourtant, actuellement, ils sont à nouveau en 1° ligne en tant que victimes de propos racistes et d'actes barbares.
Or on observe comme en 40...RIEN.
Rien ne se passe pour les protéger. rien ne se dit pour s'en indigner.
Le peuple, une fois de plus, abandonne ses valeurs au profit du confort de sa petite vie tranquille.

Hé bien, je le dis si vous ne faites rien...ça va encore augmenter.

Le parti de la haine et de la connerie humaine n'a pas besoin du FN pour sévir.

On n'a plus besoin d’êtres bons à rien, heu aryens, ma langue a fourché sur ce vieux joke, dsl, , un arabe ou un black fait aussi bien l'affaire.
Les analphabètes black blancs beurs se donnent la main pour créer le retour d’Hitler, le pervers narcissique psychopathe, encensé par ceux qui l'ecoeuraient, des arabes (qu'il faisait semblant d'aimer pour mieux les prendre en chair à canon, ayant besoin de troupes à tout prix) et des noirs. Ils ne savent pas, tous ces idiots incultes antisemites et noirs, que leur Hitler avait refusé de serrer la main d'un noir au JO. de 1936. Scandale pourtant fort connu.

Aussi, ils disent aux juifs: "Hitler n'a pas fini son travail, dommage."
ils disent ça aux juifs en ignorant que des noirs ont aussi été tués par les nazis parce que noirs et que le voeu d’Hitler d'avoir une humanité PURE prévoyait de se débarrasser de tous les bruns aux yeux noirs. Alors, à peau noire...je vous dis pas! La race humaine, la seule labellisée par Hitler, c'est le blond aux yeux bleus. pas le bridé, ni le blackoïd, ni le melon, comme disent les racistes avec qui ces victimes de racisme s'associent contre "le" juif.

MERCI, ça fait toujours plaisir.

Hitler, mort de honte d'avoir échoué son grand projet mégalo delirant, doit se marrer devant tant d'ignorance. ça doit le conforter dans l'idée qu'il avait que les noirs sont des sous hommes encore plus sous hommes que les juifs!

NB/ de la part d'une telle raclure de bidet, amis noirs, c'est valorisant!

Après la remilitarisation de la Rhénanie qui a lieu en 1936, 800 enfants métis, fruits de relations entre les soldats français coloniaux et des Allemandes, tombent sous l’administration du Reich. Une moitié est envoyée en camps de concentration, alors que l’autre est stérilisée par le docteur Eugen Fischer, au sein de la Sonderkommission 3.

lire Serge BILE qui a fait un grand travail sur la question de la persecution des noirs et la collaboration de certains noirs sous les nazis

Voir les commentaires

INTERDISONS les animaux d'europe transportés pour qu'ils soient abattus hallal à Gaza

18 Mai 2015, 04:42am

Publié par Jo Benchetrit

Il faut savoir juger ce qui se passe partout sur cette Terre rendue immonde par l'homme.

La priorité est de défendre les animaux et de dénoncer les horreurs. Les exportations d'animaux vivants, c'est intolerable ! les transports et les abattages abominables devraient tomber sous le couperet d'une instance internationale qui manque cruellement.

C'est ça qu'il faudrait viser au lieu de répondre sans arrêt au cas par cas...et de s'y épuiser en vain.

Je pense là au massacre sadique du festival de yulin, comme aux festivités hispanisantes du genre corridas...etc.
Mais que se passe t il avec le traitement des animaux?
Une horreur.

Avec la complicité cynique des européens, qui s'en lavent les mains, dans le cas des exportations d'animaux vivants, et donc pour ces bovins en partance pour Gaza, des êtres sensibles nés en Europe sont torturés.

Gaza...J'en ai entendu des éloges des gens de Gaza quoi qu'ils fassent...parce que c'est politiquement correct de diaboliser Israël et de sacraliser les palestiniens.

Au péril de leur vie, dans une zone où tout peut arriver, des enquêteurs de CIWF ont été voir sur place vers quel enfer le purgatoire de transports interminables et impitoyables débouchait.

Des animaux arrivant après des jours et jours de transports, une semaine de bateau, le terrifiant stress, le mal de mer, pas d'air dans les soutes, du vomi, des selles, de la pisse partout, pas d'eau ni rien, maltraitance...entre autres horreurs, arrivent sur le sol dans un etat qui fait peine à voir, pour les survivants...

Ce qu'ils ont vu dans les abattoirs hallal des gentils palestiniens est si atroce qu"ils ont cru bon de censurer leur film pour le rendre visible par tous.

Même la version de la vidéo censurée en partie est terrifiante à voir.

je ne veux pas stigmatiser les gazaouis; chacun sait que tous les animaux exportés par des monstres d’Europe, VIVANTS vers les pays musulmans pour y être tués selon la revulsante tradition...est d'une cruauté encore pire que la corrida des barbares hispanisants de france et d'ailleurs. Comparable aux animaux cuits vivants, chiens et chats, d'asie.
Et là bas, ce n'est pas un seul coup de couteau comme l'impose le cacher, que les musulmans leur infligent, mais des tas!
Je ne dis pas ça par racisme mais parce que, où que cela se passe, on ne doit pas faire passer la lâcheté du pol cor avant le courage de la verité.

et il en faut du courage pour dire une verité qui dérange, de toucher à l'image de certains s'ils sont musulmans, sachant que tous les musulmans ne sont pas ainsi et certains souffrent de ce qui est fait aux animaux, comme nous, nous sommes quelques uns qui souffrons ici du foie gras, des corridas, et de bien d'autres vilenies.

Depuis Charlie, on sait que nous devons être prudents.

Mais on ne peut se taire quand on sait ce que subissent des innocents. Sinon, c'est comme si on le faisait soi-même.
Sachant que le hallal aussi exigerait que les animaux ne souffrent pas...Mais comme par hasard côté cruauté envers les animaux, on devient moins observant de la doxa!!!

Devenons vegans, ça ira mieux.

Voir les commentaires

Pad thai vegetalien. C'est bon et facile à faire.

12 Mai 2015, 05:59am

Publié par Jo Benchetrit

J 'ai juste amenagé une recette de pâte de riz en vegan.

Pour 4 personnes :

Ingrédients

250 g de pâtes de riz type tagliatelles
1 petit chou chinois
1 demi poivron rouge
2 poignées de pousses de soja
1 demi oignon
1 gousse d’ail
1 poignée de cacahuètes

Pour la sauce :

70 ml de concentré de tomates
1 cuillere à soupe de maizenana ou de fecule de pomme de terre ou de substitut d'oeuf.
1 cuillère à soupe de sucre de canne (ou de miel)
3 cuillères à soupe de sauce soja ou miso
1 cuillère à soupe d’huile d’olive

+ si on veut, et c'est mieux:

1 cuillère à café de purée de cacahuète
1 cuillère à soupe d’huile de sésame (ou autre huile comme la colza)
1 cuillère à café de curcuma
Une cuillère à café de coriandre
Du basilic haché

menthe hachée
Un zeste et quelques gouttes de citron vert

La préparation :

Faire cuire les pâtes de riz le temps indiqué sur le paquet. Pendant ce temps là, faire cuire le chou chinois à la vapeur, et l’oignon / ail / poivron dans une poêle avec un peu d’huile d’olive.

Dans un grand bol, ajouter tous les ingrédients nécessaires à la sauce et bien mélanger. Ajouter un peu d’eau si la sauce est trop épaisse.

Quand le mélange dans la poêle est cuit, ajouter les feuilles de chou chinois (coupées ou non selon les goûts), mélanger un peu et ajouter la sauce, puis les pâtes de riz. Bien mélanger, ajouter une poignée de cacahuètes et les pousses de soja, re mélanger, et servir.

Voilà, c’est tout simple ! Ce que j’adore dans cette recette c’est qu’on y met un peu ce qu’on veut…

On peut aussi mettre les épices et herbes qu’on aime, paprika, feuilles de menthe… bref vous avez compris : on mélange ce qu’on aime, et hop !

http://greencoquelicot.com/pad-thai-vegetarien/

Voir les commentaires

Petition soutien à Thibaut, vignes bio, procès pour refus de pesticides

12 Mai 2015, 04:27am

Publié par Jo Benchetrit

 L'ampelographie, cest la  science de la vigne. http://www.lesdecanteuses.com/blog/ampelographie-vocabulaire-du-vin/

L'ampelographie, cest la science de la vigne. http://www.lesdecanteuses.com/blog/ampelographie-vocabulaire-du-vin/

Soutien à Thibaut en justice car il fait du vin BIO.

Alcool+ insecticides= cirrhose plus rapide, hips!

Thibaut veut juste ralentir l'effet de l'alcool sur votre foie, à la tienne, Etienne!

Un dernier petit coup "pour la route" avant de signer?

Un article pour devenir savant.

Voir les commentaires

Sam, le cochon: sonmalheur est celui de votre roti de porc.

8 Mai 2015, 16:29pm

Publié par Jo Benchetrit

Sam est caché dans votre sandwich au jambon.

Pour ma part, écrire sur le réel des monstruosités faites banalement en permanence aux animaux est une source de grande douleur morale. Surtout lorsque:

1) en parler est source de sarcasmes, le rire est un mecanisme de défense contre la realité. là, il est au service de la répétition, elle même au service de la pulsion de mort.

2) toute cette misère est évitable; Il suffirait que VOUS le décidiez.

A chaque fois, je me dis : ce n'est pas possible! ce n'est pas pensable.

Mais si, c'est possible.
Et affronter ça me hérisse le poil. Pourtant, ne rien dire, se cacher, revient à être complice.

Aussi, je vous invite à aller voir ceci:

Can you imagine someone kicking and beating your dog—mercilessly—not just once, but every day?

It’s painful to even imagine.

Perhaps like you, I grew up around dogs and saw firsthand their unique personalities and zest for life. Working as a Mercy For Animals undercover investigator at a Walmart pork supplier farm, what struck me most was just how much pigs are like dogs.

They are sensitive…playful…and incredibly smart.

Despite their harsh living conditions, crammed inside filthy metal and concrete pens, the pigs I grew to know at this factory farm were extremely curious. Whenever I could get away with it, I would pet the pigs or scratch them behind their ears.

One pig, whom I called Sam, particularly enjoyed having his head scratched.

It was obvious that Sam—and all the other pigs in this filthy factory farm—craved attention and affection. They longed for a loving touch to break up their monotonous days…months, actually…in such a cold and barren environment.

It broke my heart that these pigs were violently beaten as workers loaded them onto crowded trucks for slaughter. Their screams will remain with me forever.

I want people to know that the only meaningful difference between Sam the pig and the dogs we all love is how they are treated. Nothing else. Having gone undercover, I believe we must do everything we can to protect pigs like Sam from abuse. Just as we would our dogs.

Going undercover is difficult. Seeing cruelty and violence is difficult. But I know this work is vital. Investigations like mine hold animal abusers accountable, prompt important corporate policy changes, and lead to increased legal protections for animals.

But I can’t continue this work without you. I’m asking for your support today.




Please donate to MFA today, so we can continue our critical efforts to protect pigs from horrific abuse. Your donation can help fund future investigations and support the campaign to get Walmart—the world’s largest retailer—to adopt meaning animal welfare policies.

Don’t delay. Make a gift right now.

Because of my work, the suffering that Sam and countless other pigs endured has been exposed. People across the world have now seen that the hidden cost of Walmart’s pork is cruelty to animals. With your support, we can bring about real change, something MFA has a proven track record of achieving time and time again for farmed animals.

Please donate today. For the pigs beaten on factory farms—or locked in filthy crates—you are their only hope.

Thank you.



Josh
Mercy For Animals Undercover Investigator

P.S. No animal should endure the torture I witnessed working undercover. Pigs, just like dogs, deserve protection from abuse. Please make a donation today to support MFA’s vital work.

traduction auto=

Pouvez-vous imaginer quelqu'un coups de pied et de battre votre chien sans pitié, pas seulement une fois, mais chaque jour?

Il est douloureux d'imaginer.

Peut-être comme vous, je grandi autour des chiens et vu de visu leurs personnalités uniques et joie de vivre. Travailler comme Mercy For Animals enquêteur anonyme à un fournisseur ferme Walmart de porc, ce qui m'a frappé le plus était juste combien de porcs sont comme des chiens.

Ils sont sensibles ... ludique ... et incroyablement intelligent.

Malgré leurs conditions de vie difficiles, entassés à l'intérieur de métal sale et stylos concrètes, les porcs ont augmenté je savoir à cette ferme de l'usine étaient extrêmement curieux. Chaque fois que je pouvais sortir avec elle, je voudrais caresser les porcs ou les gratter derrière les oreilles.

Un porc, que je appelé Sam, particulièrement apprécié d'avoir la tête rayée.

Il était évident que Sam-et tous les autres porcs dans cette usine attention et d'affection sale ferme Craved. Ils aspiraient à une touche d'amour pour briser leurs jours monotones ... mois, en fait ... dans un environnement froid et stérile.

Il a brisé mon coeur que ces porcs ont été violemment battus comme des travailleurs eux chargés sur des camions bondés pour l'abattage. Leurs cris resteront avec moi pour toujours.

Je veux que les gens sachent que la seule différence significative entre Sam le porc et les chiens que nous aimons tous est de savoir comment ils sont traités. Rien d'autre. Ayant passé infiltration, je crois que nous devons faire tout notre possible pour protéger les porcs comme Sam contre les abus. Juste comme nous le ferions nos chiens.

Going infiltration est difficile. En voyant la cruauté et la violence est difficile. Mais je sais que ce travail est essentiel. Enquêtes comme la mienne de tenir les agresseurs responsables des animaux, les changements rapides de la politique des entreprises importantes, et conduisent à une augmentation des protections juridiques pour les animaux.

Mais je ne peux pas continuer ce travail sans vous. Je demande votre soutien aujourd'hui.




S'il vous plaît faire un don à l'AMF aujourd'hui, afin que nous puissions poursuivre nos efforts critiques à protéger les porcs contre les abus horribles. Votre don peut aider à financer les enquêtes futures et soutenir la campagne pour obtenir le plus grand détaillant à Walmart-à-dire le monde à adopter des politiques de bien-être animal.

Ne tardez pas. Faites un don dès maintenant.

En raison de mon travail, la souffrance que Sam et d'innombrables autres porcs endurées a été exposé. Les gens à travers le monde ont maintenant vu que le coût caché de la viande de porc de Walmart est cruauté envers les animaux. Avec votre soutien, nous pouvons apporter un réel changement, quelque chose MFA a une expérience éprouvée de parvenir à maintes et maintes fois des animaux d'élevage.

S'il vous plaît faire un don aujourd'hui. Pour les porcs battus sur les fermes-usines ou enfermé dans des caisses sales-vous êtes leur seul espoir.

Merci.



Josh
Mercy For Animals Undercover enquêteur

Post-scriptum Aucun animal ne devrait endurer la torture je fus témoin de travail d'infiltration. Cochons, comme les chiens, méritent une protection contre les abus. S'il vous plaît, faites un don pour soutenir le travail essentiel de l'AMF.




Voir les commentaires

Temoignage d'un fils de cadre du Hamas refugié aux USA. Delire et propagande..

8 Mai 2015, 16:14pm

Publié par Jo Benchetrit

La paranoïa sociale est aussi dangereuse que la paranoïa individuelle, si ce n'est plus, car celui qui est pris comme mauvais objet est vécu comme le persécuteur à éliminer par un groupe, parfois une foule convaincue d’être en état de légitime défense.

Le pb, dans le cas des palestiniens, selon moi, c’est que ce délire est encouragé par bcp de gens à l’extérieur du conflit.

Comment vouloir la paix si on se croit haï? je pense que nous ne prenons pas assez la mesure de ce qui se dit dans certains pays.

C'est pour cela que je vous conseille de lire le témoignage d'un transfuge, fils d'un dirigeant du Hamas.

Extrait:

Vous dîtes que vous avez été élevé dans un mensonge… La cause palestinienne n’est-elle donc qu’une illusion? Ecoutez, le véritable ennemi de la société palestinienne, c’est elle-même. Comme la plupart des gens, j’ai été élevé dans un délire de persécution. On nous disait qu’Israël, les Etats-Unis, l’Occident tout entier, hait les musulmans et cherche à anéantir l’islam. J’ai grandi dans la théorie du complot. A cela s’ajoute le complexe de supériorité islamique. Toute autre religion ou idéologie est forcément dans l’erreur. Y compris ceux qui veulent la séparation de la mosquée et de l’Etat. Ou ceux qui ne croient pas en la violence. Ces œillères, il n’y a rien de pire. Même si on veut nous faire croire que les leaders du Fatah et du Hamas luttent pour la cause palestinienne, on sait bien qu’en réalité qu’ils sont surtout guidés par leur soif de pouvoir. On est dans une mentalité typiquement tribale…

Voir les commentaires