Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Psychanalyse et animaux.

"Tu seras un homme, mon fils"? Ou tu seras un barbare, mon fils? L'éducation à la barbarie passe par l'utilisation et la soumission des animaux.

21 Février 2017, 06:23am

Publié par Jo Benchetrit

La "deséducation" commence à la maternelle: un animal enfermé et des enfants libres autour.

La "deséducation" commence à la maternelle: un animal enfermé et des enfants libres autour.

Dans le jeu, l'univers pulsionnel des enfants est souvent representé par des animaux.Les fauves en liberté sont pour l'enfant qui joue symboles  de, par exemple, ses desirs destructeurs de manger l'Autre. Ça va avec la peur d'être devoré, d'où certaines insomnies retorses.

A l'inverse, les animaux de ferme qu'il met derriere des barrieres sont à ses yeux le chemin vers sa propre domestication. Ou du moins celle de ses pulsions. Elles sont inquietantes du fait que la pulsion de mort, cet au delà du principe de plaisir, commande une jouissance sans entraves, à mort. Mettre des barrières est une défense certes utile mais pas un changement structurel. Le véritable changement pourrait être quand il laisse dans ses jeux les animaux libres mais qu'ils ne sont plus perçus comme fous, sans logique, sans fin à leur faim, comme une jouissance humaine qui en demande toujours Encore. Quand donc ces animaux sauvages ne sont plus du pulsionnel non limité, donc du pulsionnel humain,les animaux s'arrêtant de manger quand ils n'ont plus faim, du moins s'ils ne sont pas d'hommestiques. La logique n'est pas le propre des hommes, loin de là, ce qui déteint sur ses animaux domestiques.

Le  fantasme d'un animal aussi incontrôlable que ses pulsions est pourtant dans notre société un biais utilisé par les  enfants pour aller mieux grâce au jeu surtout dans le cadre dune cure psychanalytique.

  J'ai ainsi vu un enfant guerir d'une insomnie commencée bébé et non attenuée à 7 ans malgré, me dit sa mere epuisée,  d'innombrables consultations medicales et même chez un magnetiseur.
 

Durant la 1°seance il  avait "mangé" sa mere avec un crocodile.

A la 2° consultation, il faisait ses nuits! Je le soignais, le crocodile l'a guéri...

J'ai bien dû accepter d'en passer par là pour mes therapies d' enfants qui choisissent eux mêmes parmi des tas de jouets ce qu'ils veulent  afin d' exprimer ce que les adultes peuvent voir surgir par le biais de l'association libre.

Cette appetence des enfants pour le monde animal, vecu comme sans mots mais peut-être plus intelligible que celui des adultes, peut expliquer qu'instinctivement les parents croient malin d'emmener les enfants se distraire, ou, disent certains dupes, dans des lieux à visée pedagogique, dans des prisons cruelles par essence, d'animaux mis à leur disposition pour les "mater". Mater, c'est regarder, mais c'est aussi étymologiquement  tuer. ÇA SE LIT MATER AUSSI, LA MERE. La mere c'est aussi ce qui s'interdit par la castration oedipienne, castration de  quoi, sinon des pulsions? La barbarie, c'est  les pulsions non castrées, c'est l'inceste.

Mater un être, c'est le regarder avec une jouissance transgressive. Cette pulsion scopique est encouragée par les adultes alors quelle devrait être castrée, c'est à dire limitée.
C'est loin de permettre aux enfants à apprendre à vivre de maniere  civilisée, sans dépasser la limite tracée par  la liberté d'autrui. Ça va leur transmettre ce message subliminale: tu peux abuser des autres en ton pouvoir. L'inverse donc de l'éducation des pulsions visée par "la" civilisation. A opposer aux civilisations qui n'en sont pas à ce stade idéal. L'education des enfants va dans le sens de la castration oedipienne. il s'agit de  limiter  leur jouissance afin qu'ils la rendent non destructrice.

Je sais, ça foire lamentablement, en particulier vu le rapport imposé aux animaux  par des adultes non castrés et qui donc ne peuvent pas éduquer.

Parfois, des aficionados, des chasseurs, usurpent le devoir d'éduquer en s'immisçant dans les ecoles pour pervertir encore plus les enfants et parfaire leur deseducation.

Pas etonnant qu'on en soit arrivé à les mettre entre les mains de DAECH.

Eduquer est un des 3 impossibles signalés par Freud. Les 2 autres: gouverner et psychanalyser!

C'est  pas une raison pour en rajouter dans  l'erreur de l'horreur.

 C'est à l'ecole que se forment et deforment les esprits, en plus d'à la maison.
 

J'ai toujours lié la pratique de mes therapies à une conscientisation de la violence ordinaire rendue invisible par l'habitude des us et coutumes. Ainsi, à un  gosse allant "à la pêche avec Papy", j'ai pu dire: "tu  aimes tuer les animaux?"

Les remarques de ce genre   choquent les parents et mes collegues du CMP. Et pourtant, leur dis-je, qu'est-ce  donc que la pêche? le cirque? le zoo?les escargots emprisonnés dans des boites? les crabes agonisant dans les poches? Etc.

Tout ce qui est perçu comme normal pour amuser les enfants avec des animaux est souvent de la violence pure et  un apprentissage à l'abus de pouvoir.

Rappeler le réel, permettre de le percevoir malgré le fatras imaginaire qui nous aveugle, c'est ça, être psychanalyste. 

Dur travail, peu populaire, à l'envers du rêve populiste conciliant le moi du sujet avec son surmoi en accentuant le déni et d'autres mécanismes de défense.

 

Voir les commentaires

les pigeons diffamés, affamés, assassinés de Santini, Sarkozy, Le Bouillonnec etc. cherchent pigeonniers contraceptifs et graines anticonceptionnelles.

20 Février 2017, 05:38am

Publié par Jo benchetrit

Il faut réhabiliter les pigeons :         nous leur devons bien ça !

Ceux qui ne se sont jamais essayé à empêcher les hommes de nuire ne peuvent en imaginer la difficulté.

 C’est dire à quel point cette espèce qui s’auto-sacralise comme « seule espèce morale »est attachée à la jouissance dans le mal qu’est sa propre barbarie.

 

"A mort, l'oiseau!"

"Amor, bel oiseau!"



Rares sont les animaux qui provoquent autant de passions contradictoires que les pigeons.
La haine et l'amour, deux choses aussi dangereuses les accablent. Ils ont inspiré de nombreuses oeuvres d'art, ce qui n'empêche pas leur persécution et un mépris immense.

Pourquoi se gêner ?

Qui sont-ils donc, ces petits bonhommes tristes et miséreux qui peuplent nos trottoirs à le recherche de la miette qui leur évitera la mort par famine, dont de nombreux sont victimes?

Il y a 200 espèces de pigeons dont certaines sont en voie de disparition. Le pigeon biset, celui des villes n'existe que sous la forme domestique, sauf en Corse, où il pourrait rester selon l'encyclopedie Encarta quelques pigeons bisets sauvages.
Le pigeon des villes, en tant qu'"animal domestique sans maître" se trouve dans la situation d'un chien ou d'un chat abandonné : il ne sait pas se débrouiller seul.
Les hommes en domestiquant font perdre en quelques générations les acquis de parfois quelques centaines de millions d'années d'adaptation et de transmission d'apprentissage entre les parents et leurs petits. C'est pourquoi la domestication est une infirmité. L'animal domestique est un handicapé de la vie car il restera pour toujours un enfant. Et ce processus semble irréversible. Peut-être que dans 10 millions d'années ?
C'est pour cela que les chiens adultes, contrairement aux loups adultes aboient et que les chats adultes jouent avec leurs proies comme les bébés félins qui apprennent à chasser.


Tout cela pour faire apparaître combien la situation des pigeons des villes est terrible. Il ne connaissent que les hommes pour les nourrir et mourraient à la campagne où les graminées sont éliminées aux pesticides (on les appelle mauvaises herbes parce qu’elles ne nous servent pas) et les champs cultivés gardés par des agriculteurs en armes.
Leurs habitats d'origine où ils furent capturés ont été souvent détruit: des falaises.
De toutes les façons, ils furent domestiqués par les Egyptiens il y a 6000ans et ne pourraient donc pas se réhabituer à la vie sauvage.
En effet il faut savoir que le processus de domestication est si irréversible que le code rural considère comme domestique un animal issu d'un parent domestique et d'un parent sauvage. Ce qui fait qu'au bout de X générations, on a toujours affaire à un animal domestique, ce que le ministère de l'agriculture va enfin bientôt reconnaître, selon la SPOV ( Société Protectrice des Oiseaux de Villes à Châtillon, 92) qui fut invitée aux négociations.


En conséquence nous devons demander l'abrogation de l'arrêté de la préfecture de police n° 120 qui les affâme en interdisant leur nourrissage par les bonnes volontés qui sont sanctionnées de ne faire ce qui n'est, finalement , que le  devoir le plus élémentaire: "Tu es responsable de ce que tu as apprivoisé" St Exupéry, in le Petit Prince. cet article est en contravention par rapport à la loi qui interdit la crauté envers les êtres sensibles que sont les animaux pour le code pénal. En effet, affamer un animal domestique est passible de lourdes sanctions.

 

Nous sommes en dette par rapport à eux : ils ont sauvé des vies pendant les guerres, en sacrifiant la leur dans des conditions abominables, dans les gaz moutarde. La récompense ? On leur dit merci en les étouffant par la torture du vide d'air, ou asphyxiés au gaz carbonique.
Ils continuent pourtant à nous aider dans de nombreuses occasions. Ils sont utilisés comme facteurs, en particulier pour les secrets d'état. Ils sauvent encore des vies en amenant le sang et des médicaments entre les îles et le continent.
L'horreur de notre action sur les petits êtres sensibles, et vulnérables que sont ces oiseaux est une persécution grave et indigne de l'idée que nous nous faisons d'une humanité juste et donc respectueuse des autres vivants de la Terre.
C'est pourquoi, il faut  exiger de tout ceux qui croient que tout est permis avec les autres vivants, en ne réalisant pas le mal qu’ils font, de bien vouloir reconsidérer leurs a priori même si cela leur coûte. La multiplication des plaintes auprès des mairies aboutit à les utiliser comme de pratiques boucs émissaires.

Ils sont, à cette fin, diffamés : nous savons à présent que les pigeons ne sont pas porteurs de maladies transmissibles à l'homme. (du moins, cela ne s'est jamais produit selon le rapport de la DSV de 1996).

La raison invoquée des fientes de notre société hygiéniste et impitoyable est parfois réelle, parfois fantasmatique car, il suffit à certains d'en apercevoir une aile pour, tout de suite, imaginer être engloutis dans les déjections...en particulier chez les obsessionnels pour qui l'objet du désir, la merde, est sans cesse invoquée.

Il faut considérer que le fait de transformer le plomb en or est un fantasme obsessionnel qui signifie en fait l'inverse: transformer tout en plomb, en déchet.

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous savons enlever une fiente d'un balcon en 3 secondes mais contre nos pollutions atmosphériques qui empoisonnent tout le monde, y compris les autres animaux que nous oublions toujours, on ne trouve pas de parade. Pourtant c’est l'animal humain qui est responsable de ces nuisances mortelles ( la pollution provoquerait en France entre 6000 et 9000 morts humains par an).

Aussi on croit agir en tuant les pigeons, comme pour se venger de ce qui nous réduit à l'impuissance, en croyant qu'ainsi, tout ira mieux. Mais c'est un fantasme magique de primitifs !
De plus d'autres pigeons prennent leur place, et on recommence jusqu'à un acharnement obsessionnel en les capturant pour les massacrer jusqu'à une fois par mois comme à la Défense, ou comme ils le faisaient jusque-là à Neuilly où les défenseurs ont pu faire annuler une capture et a cru réussir à sensibiliser la municipalité à la solution efficace et "humaniste" des pigeonniers contraceptifs. ( Annulation de la tuerie à Bagneux aussi). Mais , dès que la pression flanche, les mairies recommencent! Ainsi, Le Neuilly de Sarkozi et l'Issy les Moulineaux de ce " brave" Santini" ont reculé pour mieux recommencer dès que les défenseurs ont tourné le dos: comment avec une poignée de bonnes volontés surveiller les milliers de municipalités qui emploient ces procédés infâmes?

Vu ce qu'ils font à ces pauvres oiseaux après capture, la population, lorsqu'elle est infomrée,malgré tout, ne veut pas de ça dans sa majorité. du moins c'est ce qu'on dit ùmais les "corbeaux" dénoncent en faisant comme si on les emmenait à la campagne!
Par ailleurs, ces captures génocidaires sont inutiles : seuls 30% des pigeons se reproduisent ; peu d'endroits libres pour nicher et les jeunes ne le peuvent pas non plus.
Lorsque les parents sont tués, les autres, ceux qui n'avaient pas de nid, prennent ceux des génocidés et essaient de reconstituer l'espèce car chez les autres animaux, la vie est le plus important.

Chez l'homme, c'est la pulsion de mort la plus forte.   

Ce n'est pas difficile, puisque

la mort est la gagnante,

toujours.
Un jour, l'homme se retrouvera seul, ou presque, les insectes l'accompagneront et le persécuteront, faute de prédateurs.car les pigeons sont aussi insectivores et leur absence ainsi que celle des nombreux autres oiseaux qui sont en voie de disparition, laisseront la place aux moustiques et qui sait, à la recrudescence de la malaria et du paludisme. Notre pays devient un pays chaud, avec l'effet de serre, et ce que je dis là est loin d'être impossible.Et ça s’est vu chez Mao et ailleurs. Réagissons à temps. Résistons !
Demandons à la préfecture de Paris l'abrogation de l'article 120 qui punit le nourrissage au lieu de le subventionner, en particulier sous forme de graines contraceptives. Exigeons l'arrêt des tueries et la mise en place partout de pigeonniers contraceptifs et là où c'est impossible, de la distribution de graines contraceptives.

La cruauté contre les autres animaux est punie par le code pénal. Les affamer alors que ce sont des animaux domestiques est donc en soi un délit. Il faudra bien saisir la justice un jour.

Faisons pression sur nos municipalités pour que ça cesse, ces captures immondes. Ecrivons au ministère de l'agriculture. Bougeons ! Eduquons les enfants, informons les gens, nous sommes les seuls à le pouvoir. Nous avons avec nous la vérité et la sensibilité. Nous avons aussi l'intelligence et la possibilité de comprendre que la souffrance est intolérable, et que la vie de chacun est aussi respectable quelque soit sa race ou son espèce.

L'abus de pouvoir de l'homme, l'animal le plus hargneux et puissant de la planète, on en a marre. Et on le dit bien haut.

Il faut protester aussi contre les pics sur lesquels ils s'embrochent bien plus souvent qu'on ne le croit : Le jabot ouvert, l'estomac déchiré, ils mettent des jours pour mourir en pourrissant sur place, le pieu de ferraille les transperçant.
Il coinvient de demander simplement leur remplacement par des pics à bouts ronds. Est-ce trop exiger?
Quand aux fils des poubelles, et autres fils et cheveux dans lesquels ils s'entortillent, et qui les mutilent en s'enfonçant dans la chair, qui les coincent jusqu'à la mort dans les branches ou autre support où ils se ligotent, que chacun soit prudent, et ramassent ceux qui tombent dans les rues.

Un peu d'attention à l'autre, que diable, et le monde peut changer. Grâce à nous tous, le monde s'améliorera. C’est comme au volant, n'imitez pas cette affreuse pub pour une voiture Audi, où on voit bien que la voiture passe sur les pigeons à toute allure. Alors, au volant, à pied, comme dans d’autres circonstances : cool ! respect ! Et tout le monde s'en portera mieux. Vopus n'écrasez pas les hérissons? Alors, pensez aussi à lever le pied en ville car les oiseaux des villes,  sont les premières victimes du prédateur automobile, car, abrutis par la faim et la pollution, ils n'ont pas les bons reflexes au moment où il faut, surtout s'ils sont en train de teneter de manger un truc au milieu de la rue ou dans les caniveaux.
Nous pouvons gagner contre la méchanceté qui dégrade les êtres humains parce que nous pouvons commencer par nous changer. Contre la barbarie, nous le devons. Et  ce sera gagner contre les instincts kamikazes des hommes qui se suicident (sans le savoir) en tuant, tuant, jusqu'à l'écoeurement !

Viva la Vida ! Mais une vie digne et respectueuse de l’autre sous toutes ses formes.

Ce n’est pas parce qu’un autre ne me ressemble pas qu’il ne doit pas être défendu !

C’est la formule la plus exacte de la civilisation.

 

La solution pour plaire aux grognons délateurs nostagiques de la belle époque...et pour plaire aux amis de la vie: les graines anticonceptionnelles et

les pigeonniers contraceptifs.

Mais si vous saviez comme ce simple mot que nous avons pour les femmes remporté de haute lutte : contraception, a du mal à passer pour les pigeons!

Les mairies ont leurs sociétés de mort honteuse attitrées et c'est facile: comme le "bon" et plein d'humour Santini, on passe des contrats de 3 ans.  Il étudiera la solution des graines  anticonceptionnelles et des pigeonniers contraceptifs, quand le contrat qui vient de commencer avec la SAGPA, société tueuse, sera terminé! Dans 3 ans, on étudie et jusque là on tue. Quant à M. Le Bouillonec député -maire de Cachan, il continue à faire la sourde oreille et ne  dit pas si il continuera à ne plus utiliser une société aux méthodes atroces, Hygiène Action, qui utilise le vide d'air: Imaginez: dans un sac plastique, on vous y met et on retire peu à peu l'air qui s'y trouve, jusau'à déchirer vos poumons par aspiration. Drôle de procédé légal en France où la peine de mort épargne les tueurs:

Conclusion:  vaut mieux être un serial killer  qu'un serial crotteur, dans notre belle société civilisée.

Et les serials killers qui expédient au paradis (enfin, si il y en avait un ils y seraient les premiers: les animaux sont les plus innocents des innocents.) ceux que nous trouvons de trop, chiens, chats, oiseaux, ragondins, furets, (putois) etc. Eux pourrons continuer à être payés pour sévir dans l'indifférence générale.

Pourquoi se gêner?
 

Voir les commentaires

EN TURQUIE et ailleurs, HYGIENISME ET GENOCIDES. CHIENS PUIS ARMENIENS, puis...

19 Février 2017, 10:12am

Publié par Jo Benchetrit

Les chiens étaient debarqués par les turcs avec violence après un voyage d'angoisse, où dejà certains etaient morts.

Les chiens étaient debarqués par les turcs avec violence après un voyage d'angoisse, où dejà certains etaient morts.

On n’a rien appris des genocides, à croire que l’humain n’apprend rien, n’a aucune logique. On en est par les tests d'intelligence à avoir des QI mirobolants  juste parce qu’on a un peu de logique... c’est vous dire notre difficulté à penser.  
La cruauté, ce qu'on appelle l'impensable  alors qu'elle est surtout dans la jouissance, dans l'impensé donc, a de beaux jours devant elle.

Qui sait que le génocide armenien de 1915 a été perpetré par les massacreurs des chiens d’Istanbul en 1910?

Sous prétexte d'hygiene, les  "jeunes turcs" arrivés au pouvoir ont tué les chiens en 1910 et c'est sans doute pour les mêmes raisons tordues que les mêmes "jeunes turcs" ont ensuite tué les arméniens en 2015.

Qui s'est senti questionné par ce qui n'est point de hasard car ce  sont les mêmes cerveaux, ,les mêmes mains, la même demarche eliminatrice  de ce qui gêne les intolerants vicieux denonçant des faibles dans l'ombre?

Les chiens ont été tués par affamement à l'abri des regards sur un ile deserte mais leurs cris d'agonie durant des mois arrivaient jusqu'à Istanbul, comme le montre le film.
 

 
 
 
 
 

Ce film d’animation du réalisateur français

d’origine arménienne Serge Avedikian,

Palme d’Or du Court métrage au Festival de Cannes 2010 ‘Chienne d’Histoire’

durée: 15 mn.

Le voir, il est beau et ça va sans dire, poignant.

 

 http://www.youtube.com/watch?v=YMzp8v1AVzU

 

 

 

 

Les jeunes turcs juste arrivés au pouvoir qui ont commis ces 2 crimes (contre les chiens puis contre les arméniens) avaient fait leurs études  en Occident où ils se sont nourris de discours hygienistes et pasteurisés au sens originel du terme . 

Cet  hygiénisme   a été à l'origine de ce massacre des chiens de Constantinople  en 1910 orchestré  par l'institut Pasteur!!! 

 Remlinger ( Yah !!!), leur expert, était directeur de l’institut Pasteur. 

En 1932: Remlinger a pondu 40 pages pour dire, tenez vous bien,  qu'il regrettait  que les turcs aient choisi la « décanisation » par abandon - affamement alors, dit il, que le gaz aurait été plus "juste" , car après on aurait pu utiliser les corps pour les recycler en produits (comme le savon)!!! 

 

Ainsi, les  prémisses  du génocide industriel des juifs y sont palpables. On sait que la graisse et la peau des martyrs juifs ont été utilisés par les nazis pour fabriquer des savons et des abat-jour.

Pour dire les choses telles qu'elles sont: ça démontre à l'évidence que tout est lié. Tout s'enchaîne. Un battement d'aile de papillon, dit-on, peut provoquer un cyclone à des milliers de km. L'éthique humaine au sens idéal du terme ne s'accommode donc pas d'à peu près. Or, dans notre rapport aux animaux, elle bat de l'aile!

C'est toujours le même redoutable et impitoyable hygiénisme qui fait actuellement massacrer des millions de pigeons par an.

Se soumettre à la pulsion de mort en décanisant  ou dépigeonnant n'est jamais sans conséquences graves même si non immédiates, pour soi comme pour le monde. C'est déjà un acte grave en soi car ces êtres sont vus comme dévitalisés, morts avant la mort, juste comptés comme de purs produits pour qu'on paie leur massacres à des gens de peu, entreprises de tueurs à gage.

Ce sont —faut-il le rappeler?— des êtres aussi sensibles physiquement et psychologiquement que nous, même sous un autre aspect. Donc à épargner. Dévitaliser l'autre est à l'origine de cet autisme qui nous frappe et rend de plus en plus violents nos enfants. 

Poser l'homme en position paranoïaque où on lui présente un "Autre" persécuteur, animal ou animal humain, comme LE  danger, LA source de ses problèmes, on le sait, mène au pire. On ne peut être  non fumeur si on ne fume que dans  le fumoir et non barbare par ce qu'on  ne l'est qu'avec  des animaux. ≈ L' histoire le prouve. Homme , quand auras-tu enfin les yeux grands ouverts? 
Personnellement je désespère.   
de ce fait là: l'homme déteste sa pensée. il ne pense que contraint et forcé. 
 Donc, souvent trop tard. 
Comme après, il suffit de quelques excuses (au mieux!) pour ensuite recommencer les mêmes erreurs avec les mêmes arguments imbéciles et fallacieux...pourquoi se gêner? 
 Sur Télérama,  avant que le film ait la Palme d'Or une cloche anthropocentriste, Guillemette non bouleversée par ce film a pondu un article ...pfft. Comme quoi, il y a des incurables, et le pb c'est que c'est eux qui conduisent le Titanic où nous sommes.certains commentaires sont aussi idiots  : 
 

 

 

 

 

 

 

Ajouté le 19/2/2017   à la lumiere de la continuation du genocide des rats de Paris , genocide depuis decembre 2016 et reitéré parce que "des commerçants" se plaignent des rats...lire un texte du Parisien uniquement à charge où JM Le Mitouard ose dire que les touristes ne peuvent aller à la Tour St jacques du fait que "les rats ont pris possession" du jardin de la à present sinistre tour st jacques, cimetiere empoisonné,  alors que c'est à cause des hommes qui l'ont bouclé et y perpétuent leurs monstruosités à l'abri des regards.

Dieu ou plutôt le diable sait ce qui se passe derriere les murs.

 

Les hygienistes de paris massacrent derriere des palissades étanches les rats de la Tour st Jacques à Paris. ces pauvres petits ne crient pas assez fort pour que ça gene les riverains.

Les rats des villes sont domestiques, issus d'accouplement des surmulots commensaux avec des rats de compagnie et de labo abandonnés, et en captivité puisqu’ils ne peuvent aller que là où on les force à être sous peine de mort...et actuellement prisonniers dans des jardins clôturés, camp de la mort  où ils sont genocidés.

la 521-1 du code penal doit les proteger.

Que font dans l'ombre ces hommes du dfas Département Faune et Actions de Salubrité du Service Parisien de Santé Environnementale, dont le chef est un nommé  Georges Salines  pourtant victime lui-même, sa fille ayant été hélas prise le 13 nov 2015 dans le massacre du Bataclan de Paris par des allumés de Daech. Ceux ci  veulent nettoyer le monde des mécréants, ces sous-hommes à leurs yeux, ces infestations dégoûtantes que donc nous sommes pour eux, autant dire des rats ? Moins de ratisme menerait à moins de racisme, c'est certain.
"les hommes se font la main sur les animaux" Marguerite Yourcenar, l'académicienne vegetarienne car elle "ne mangeait pas d'agonie".

 

Chacun, daech d'un coté, l'homme sous ordre de la maire de PARIS  Mle Hidalgo, de l'autre, sont évidemment convaincus d'oeuvrer pour le BIEN DE L'HUMANITÉ.

De même, peu d'entre nous  sont capables de reconnaitre le rapport de cause à effet entre le massacre des chiens d'istambul et le genocide des armeniens toujours non reconnu par les turcs.

La haine des animaux, la haine du vivant mene à la haine des humains. Peut on omettre que les chambres à gaz fonctionnaient avec  l'insecticide Ziclon B? Ne devrait-on pas y voir un lien analyseur? N'oublions pas que les juifs etaient dits "vermine".

Entre les mains de fer du DFAS, les rats de Paris, loin de Ratatouille couronné  par le michelin, souffrent dans l'indifference des passants et voisins comme les voisins polonais des camps Voir Shoah.  Honteux.

Copiez collez ceci pour voir un texte du  DFAS. Allez y pour admirer le cynisme des crobards illustrant un texte à fremir, où des hommes sont payés pour tuer des innocents. Des etres vulnerables sont sacrifiés par eux sur l'autel de la sacrosainte debile profonde avide de sang, l'humanité nécrophile, leur patronne.

https://api-site.paris.fr/images/86211

Voir les commentaires

Après l'amour...est-ce que tu m'aimes encore?

11 Février 2017, 09:19am

Publié par Jo Benchetrit

Plage de Grèce.

Plage de Grèce.

Est-ce que tu même ? Tant que nos différences indiffèrent…on n'est pas indifférent!

C'est d’abord l’heure du leurre, l’heure du bonheur, l’heure des mots doux dits déjà, mais réinventés pour toi, pour moi...Dis moi que tu m’aimes, je t’aime comme jamais avant je n’avais aimé, jamais, j’ai oublié l’avant toi, il n'y aura pas d'après toi, même morts, nous serons ensemble…
Puis vient leur vie et la connaissance, souvent aussi méconnaissance.

Où l'on devient méconnaissable, l’heure de la peur…peur de se perdre, d’abord, tant tu deviens indispensable à ma vie, puis l’heure de la nouvelle vie, sans vie, l’heure sans toit ou / où toi qui m’abritait en toute sécurité, loin de savoir que le danger venait du toit. L'heure du l'où es tu? après l'heure du l'ou du choix où je te jetais pour être sûre de t'avoir, je t'ai, je te jette, je te reprends, tu es là. Je me sens j'etais pour toujours. Tu es parti à j'aimais. Tu as quitté le leurre, le nôtre.
C'est l'heure du houx plein de piquants... le son malgré soi des AïeAïeAïe ! succède aux Oui Oui!

Je croyais aimer le vide car tu étais trop là. 

Aimer la vie? Pas envie...

Qui ne sait que des toits ça pleut, et que des toi, ça pleure ?   Après le doux leurre, la douleur.

C'est le temps du silence, l'heure de chercher à savoir ce que tu n'as jamais dit...  l’heure des maudits mots tus.

Le détachement, enfin. A la souffrance se substitue la colère, le mépris, la honte d'avoir aimer "ça", un pauvre mec, une pauvre nana.

Je n’étais pas toi, tu n’étais pas moi…

Mais notre nous nous a noués.

Nous des passés lointains, nous dépassés aujourd’hui. Du nu au nul.
Tu n’as plus d’yeux pour moi, je n’ai plus envie que tu franchises mon seuil. Tu es vraiment trop petit, mesquin, jaloux, parano, lamentable, destructeur, la pire des rencontres que je croyais la meilleure.
L’heure du deuil est terminée. Enfin, presque...il reste toujours qq chose, mais bon, on fait avec du sans sans sens.
 Et pourtant ce texte qui, au départ,ne s'adressait pas à toi pourtant, a fait remonter un peu de nous...une caresse qui devient une gifle, une brise légère venue d'un jadis en vous tant.

A qui s'est écrit ceci?

Voir les commentaires

Marine Le Pen=Jean-Marie. Une video de 2012 montre que son antisemitisme est l'essence de son combat.

10 Février 2017, 06:58am

Publié par Jo Benchetrit

2017. Avant les presidentielles de 2012, vers la fin de l'itv par Durand choqué, Marine Jean Marie Le PEN était encore visiblement antijuive.

 Depuis cette édifiante video de 2012, voir la fin, ça suffira, il y a eu la guerre déclarée par les islamistes. Il y a eu aussi sa "dispute" avec son pere étalant de maniere trop voyante ses sentiments envers les juifs, ce qui n'est populaire que si le discours est maquillé en antisionisme et surtout s'il semble de gauche.
Son discours antijuif est reconnaissable à des km. Aussi, inutile de dire le mot juif, interdit : "ils vivent ensemble, ils mangent ensemblent, ils envoient leurs enfants dans les mêmes ecoles, ils dirigent la France". COMBATTRE le juif imaginaire des antisemites, representé par Publicis (dirigé par un juif) et par ces clichés bien loin de la realité sont donc pour la Le pen "TOUT LE SENS DE SON COMBAT".
Les juifs sont perçus comme se serrant les coudes, ne fréquentant qu'eux-mêmes...
Faudrait savoir. Les nazis tuaient les juifs parce qu'ils se mélangeaient aux aryens, la seule race humaine.
 
Bonne stratège, bien plus hypocrite que son père, gentil sourire faux comme arme de seduction massive, Jean Marine est aimée par  des dupes brossés dans le sens de leurs mauvaises intentions. Et elle sait que lorsqu'on est d'extreme droite, on a tout interêt à cacher la verité de sa haine envers les juifs. Elle doit faire oublier sa realité pour la cacher sous les traits de la gentille française moyenne si près du peuple qu'on en oublie qu'elle nous vole chaque mois au moins 10.000 euros de ses émoluments en tant que deputé  européenne  qui ne vient que juste ce qu'il faut pour rafler la mise maximum, pas 1 seconde de plus. Pas folle, la guêpe.
  Dans cette interview, même si depuis elle a changé de disque, elle dit au sujet des juifs qu'ils ne sont pas français à ses yeux, et ce, visiblement par essence**: "c'est le sens de mon combat(mein Kampf) depuis  toujours de lutter contre le "systeme"dominé par "ceux qui mangent et vivent ensemble" selon le fantasme antijuif le plus archaïque. Je rappelle qu'Hitler detestait que les juifs puissent se melanger avec le peuple dit aryen, les seuls à etre humains dans ce bas monde. Faudrait savoir : on se melange ou on vit entre nous?
On aura compris derrière ce terme de systeme cher à Dieudonné,qu'elle parle du "complot juif", signe de ralliement des adeptes de la paranoia antisemite  toujours pas demodée. A sa decharge, elle a été elevée là dedans. Quelle différences entre Marine et Jean Marie? Aucune. Les 2 saluts sont les mêmes , surtout le droit.*
Les 2 ont la même notion de "l'honneteté" et de la réalité, les 2 haïssent les non-eux. En un mot, leur dispute= strategie. Il y a refilé 6 millions d'euros. Il peut, ayant subtilisé un heritage et l'ayant fait fructifier, d'autant qu'il faudrait manger beaucoup pour tout claquer vu qu'ils sont tous les 2 députés européens. 
  Tout le monde aura compris en ecoutant cette itv, y compris Guillaume Durand, outré, que cette femme reve de reprendre aux juifs ce qu'ils ont selon leur delire calomniateur "volé aux français". Mais elle, elle nous rend quand le fric vraiment volé par elle et son pere?
 
Pour ceux qui pensent que Miss Le Pen a changé depuis Avril 2012... demandez vous pourquoi elle aurait laissé tomber son "combat de toujours".  Moi, je n'y crois pas. Ses electeurs non plus. ***
Resistez aux sirenes de la blonde, vous risqueriez de vous réveiller avec un borgne armé dans votre lit.
 
A BON ELECTEUR, SALUT!
 
* je m'inspire d'un joke de logique absurde dans un livre de philo de Michel Pecheux: "Quelle difference entre un moineau? Aucune, les 2 pattes sont la même, surtout la gauche."
** ça rejoint la question insolite de Lea Salamé à la candidate 2017 Marine Le Pen sur la "double nationalité des juifs". Du grand n'importe quoi dans le bec de cette étrange maladroite. Qu'esperait-elle? Elle a surtout reussi à faire croire que les juifs à double nationalité etaient chose banale. C'est très loin d'etre le cas.
***:http://alyaexpress-news.com/meeting-de-marine-pen-a-lyon-domine-monde-juifs-oligarchie-financiere/

Voir les commentaires

Petition contre Almodovar comme president du jury du festival de Cannes 2017. Polanski poussé à refuser la presidence des cesar 2017.

5 Février 2017, 04:46am

Publié par Jo Benchetrit

 

Almodovar ne remplacera pas Polanski à Cannes car Polanski avait été demandé pour presider les César..
Il y eu confusion au 13h de  france 2 le 31/1
quand Marie-Sophie Lacarrau a dit ceci:

 
"Le Festival de Cannes s’est trouvé un nouveau Président pour sa prochaine édition, la 70eme. C’est Pedro Almodovar qui va remplacer Roman Polanski, qui a renoncé sous la pression »
Ce qui est vrai: Polanski ne sera semble-t-il  pas remplacé AUX CESAR,  ce qui n’a rien à voir avec Cannes.
Le cinéaste de 83 ans s’est retiré de lui-même de la Présidence des César.

"24 janvier 2017: Dénonçant une polémique qu'il juge «injustifiée» et «alimentée par des informations tout à fait erronées», Roman Polanski, 83 ans, annonce par la voix de son avocat, qu'il renonce à présider les «Oscars français», à la veille de l'annonce des nominations de cette 42ème cérémonie, le mercredi 25 janvier" http://www.lefigaro.fr/cinema/2017/01/24/03002-20170124ARTFIG00221-pour-tout-comprendre-de-l-affaire-polanski.php

Parfois, la morale est immorale. Ainsi, Polanski est poussé à refuser un poste de president des César, car Mme Rossignol a chanté que c'etait pas bien et des demoiselles neo feministes lui refusent tout droit à l'oubli, et toute prise en compte de sa repentance. Cruelles, elles ne veulent pas que l'immense cinéaste  puisse vivre un peu tranquille pour une faute vieille de 40 ans  et pour qui la victime a pardonné.

Mais parfois la morale est morale; c'est le cas quand on combat une personne fautive qui continue à revendiquer son droit à la faute et agit en sagouin tueur sans aucun scrupule.
 
Le Festival de Cannes s’est trouvé un nouveau Président pour sa prochaine édition, la 70eme. C’est Pedro Almodovar. (et il n'y remplace personne mais meriterait d'être remplacé, lui, d'où ma pétition.)
=============================================
Je propose ceci,  EN INCLUANT LE COMM DE JEAN PAUL RICHIER:
titre: À l'attention : Pierre Lescure, president du Festival de Cannes.
P. Almodovar comme président du Jury du  Festival n’est pas un choix éthiquement défendable.

D’un côté, certains ont critiqué du point de vue moral le choix de Polanski comme président des Cesar  au point de le pousser au refus malgré que l'acte éminemment critiquable fût isolé dans sa vie, et ait eu lieu il y a 40 ans.

De l’autre, à Cannes,  M. Lescure choisit sans que personne ne s’en indigne, Almodovar, un multirécidiviste aficionado, non repenti, lui,  un être sans empathie, qui vit dans un monde de corridas, où la  mort de chaque animal, selon lui, est un orgasme des 2: celui qui tue et celui qui est tué. Et ce, après des tortures d'un animal innocent des turpitudes des pulsions (in)humaines, tortures qui tiennent  lieu de préliminaires à M. Almodovar.
 Contre Almodovar, ce passionné de corridas, fier de cette pourtant honteuse jouissance, nous trouvons à redire.
 
Pour un film, « Parle avec elle », qui, en plus, est loin d’être féministe puisqu'un homme qui a violé y est montré sous un très bon jour, 6 taureaux ont été charcutés puis tués.« Parle avec elle est un film
où on n’a pas à réfléchir. » Almodovar.

Désolée, il vaut mieux réfléchir avant de gober et de faire n'importe quoi! et là, il faut réfléchir et virer le pulsionnel Almodovar.

Je rappelle que contrairement aux humains, les souffrances et morts animales dans les films sont rarement feintes et parfois non décelables, malgré la loi qui les interdit pour les tournages.

C’est pourquoi, nous, signataires de cette pétition, nous vous demandons de refuser Almodovar.


L'art, dont est le cinéma, est une sublimation de nos pulsions,  y compris  criminelles. Un grand Festival du cinema tel que Cannes mérite mieux que cette banalisation de l'horreur dont Almodovar est le symbole.
Banaliser le mal, ce grand problème de notre humanité qui s'habitue très vite à trop de monstruosités, est au final un mauvais calcul qui lui retombe dessus. C'est contre ça que toute personne responsable se doit de sans cesse lutter.
Je suis certaine que vous pourriez trouver un realisateur/trice qui ne sera pas contestable.

Pour info, jai copié ce commentaire bien documenté du dr Richier:
"Almodovar est sans doute un cinéaste talentueux.
Il est aficionado. On ne peut pas demander aux artistes d'être parfaits.
Mais le problème est qu'il mêle sa passion pour la corrida à sa pratique cinématographique.
Ainsi dans les films "Matador" (1986) et "Parle avec elle" (2002).

Et là où les limites de l'acceptable sont clairement dépassées, c'est que pour "Parle avec elle", 6 taureaux avaient été charcutés pour de bon lors d'entraînements dans des arènes : 4 à Aranjuez (Communauté de Madrid), et 2 à Brihuega (Communauté de Castille-La Manche).
Avant même la sortie du film, un mois après le tournage des scènes (juin 2001), l'association Amnistía Animal avait émis une plainte administrative devant la Direction générale de l'agriculture et le Département de l'environnement de la Communauté de Madrid, dont la loi de protection de animaux domestiques requiert que les maltraitances animales dans les films soient simulées. Lors de la sortie du film en mars 2002, 4 organisations avaient à leur tour émis une plainte devant la Direction générale de l'Agriculture de la Communauté de Madrid. Plaintes sans suite…

Ce choix est regrettable de la part de Pierre Lescure, le président du Festival de Cannes.
Il faut dire que les retransmissions de corridas par Canal , de 1985 à 2003, avaient été intégrées aux programmes sous la houlette de Pierre Lescure, co-fondateur de la chaîne en 1984, directeur d'antenne, puis directeur général à partir de 1986, puis président de 1994 à 2002.

Voir les commentaires

Irene Noel, un poeme: Pourquoi?

22 Janvier 2017, 19:06pm

Publié par Jo Benchetrit

Voici le poeme d'Irene Noël qui nous a quittés recemment, suite à une pneumonie puis une crise cardiaque. Il est curieux semantiquement que ceux qui ont bon coeur peuvent en avoir un trop fragile du fait justement du stress provoqué sans cesse par cette sensibilité.

Bel espoir pour ceux qui ne le méritent pas!

Cette sensibilité est convoquée trop souvent quand on etend au monde animal cette empathie.
Avec ce que leur font subir nos congeneres qui ont un congere à la place du coeur, cette capacité non défendue d'identification à l'autre   nous tue, nous qui n'avons pas la (mal) chance de ce narcissisme pathologique qui fait que l'homme banal  ne se pense que comme une panse à jouir et ne voit l'autre que comme ce qui lui est utile. Le pas utile est  de trop.
Pourtant  l'humanité est l'autre nom de la beauté intelligente du coeur. Elle ferait la noblesse de l'humain s'il n'avait été devancé sur ce point par des animaux comme les rats qu'on persecute sans pitié, et qui sont bien plus compatissants que nous (en majorité).

Le defenseur des faibles , celui qui lutte contre la banalité de la barbarie, est tué à petit feu reellement et brutalement symboliquement par ses congeneres indifferents qui, ayant le pouvoir, ont decidé de ne pas avoir envie de changer le monde parce qu'ils le valent bien, et ce par tous les moyens.
La mort réelle parfois est donnée directement comme à Diane Fossey, l'amie des Gorilles tuée par un rwandais  genocidaire (de surcroit?).

Hé bien,  en voici une autre qui valait bien mieux que le manque d'ambition éthique lamentable et bien ordinaire. Voici 2 textes de Mme Irene Noël: 

Sa lettre à la méprisable puisque picador à cheval Lea Vicens:

 

A l'attention de Léa Vicens

Madame,

De toute évidence, vous êtes née sous une mauvaise étoile. La fée Carabosse s'est penchée sur votre berceau tout en faisant des signes étranges de ses doigts crochus. Elle vous a donné un nom qui vous sied cruellement : VICEns l Vous voilà prédestinée à devenir tortionnaire et tueuse d'animaux sensibles, capables d'éprouver des émotions.
Vous avez chuté de votre cheval à Plumaçon. Immédiatement, vous étiez entourée de péones aussi ridicules que vous, pour vous conduire à l'infirmerie. Vous avez quitté l'arène en boitillant, mais peu après, vous voilà réapparaître, paquett d'orgueil, sur un autre cheval. Combien de chevaux avez-vous déjà "consommés", terme cher à Marie Sara, autre bourelle des arènes ? Qu'est devenu le cheval qui vous a entraînée dans sa malheureuse chute ? Pas un mot sur lui, c'est normal, ce n'est QUE une bête pour les aficiocs. Pas d'empathie, pas de compassion, pas de pitié. Alors que vous devriez savoir que l'animal a un statut, la loi ne le considère plus comme un objet meuble mais comme un être sensible!
La corrida est une pratique monstrueuse où la violence, la cruauté, le plaisir sadique atteignent leur paroxysme. Les tortionnaires des arènes sont des pseudo "héros" et des pseudo "héroïnes" dégueulatoires, qui se repaissent de la souffrance d'animaux qu'ils prétendent aimer tout en leur infligeant les pires tortures...passibles de 30'000 € d'amende et de 2 ans de prison. Isaac Singer, écrivain juif, humaniste, prix Nobel a écrit : les humains qui maltraitent les animaux sont tous des nazis, pour nos animaux, c'est tous les jours Treblinka...
Je ne ressens pour vous que dégoût comme la plupart des Français civilisés qui souhaitent la fin de cette mascarade ignoble ! La corrida agonise sous la pression de la civilisation. Recyclez-vous dès à présent, Madame, rompez le pacte que vous avez signé avec les cavaliers de la mort et consacrez votre vie à une cause noble, au service de l'humanité... Apprenez le respect et l'amour pour tout être vivant, à commencer par vous-même!

Je ne salue jamais les personnes qui exhalent des relents mortifères ...


Irène Noël Professeure Déléguée du CRAC Europe pour la Suisse Déléguée du CRAC pour la protection de l'enfance CH - 1815 Clarens

Voir les commentaires

Bien plus dangereux que les rats et autres animaux, les autres humains. Grippe, masques.

15 Janvier 2017, 08:12am

Publié par Jo Benchetrit

Grippés de tous les pays, soyez gentils, ne sortez pas de chez vous,

ou alors bien masqués( norme CE).

Merci de votre intention généreuse de coller vos virus aux autres mais gardez les!
Signé: la patrie reconnaissante!

Et bon courage. N'allez pas à la pharmacie, faites vous livrer des masques et ensuite vous pourrez sortir.
On tue les rats et pigeons parce que selon ceux qui se font de l'or sur leurs morts, ils  nous colleraient des maladies... ces maladies sont imaginaires mais ça fait rien, ça soulage...Comme on peut pas tuer les humains qui n'ont de cesse que de nous coller leurs maladies, bIen réelles, celles là, ON SE VENGE SUR CEUX QU'ON TROUVE NORMAL DE MASSACRER EN TOUTE IMPUNITÉ!
MAIs on prefere ecouter les infâmes deratiseurs. Ils le font grâce  aux abrutis commanditaires dupes ou pas dupes des mairies et aussi les syndics.
La grippe en France tue 50 fois plus que le SIDA. Alors, sortez couverts! ;)

Merci au corps medical dene pas en reflier à leurs patients. 4000morts officiels en france par an par infections nosocomiales RECONNUES comme telles. Mais en realité comptez au moins 10 fois plus car les medecins ne reconnaissent pas aisement leurs erreurs et leurs patients n'osent pas  se frotter à eux, qui forment une  sorte de caste solidaire. et s'ils sont sortis plus malades qu'en entrant, ils n'en ont pas la force.
 

http://www.francesoir.fr/societe-sante/infections-nosocomiales-un-defi-persistant-en-france

 

 

Les rats ne sont pas plus importants à pouvoir transmettre la leptospirose que le betail, autres animaux ou humains de la leptospirose et vous avez en general 900.000.000 de fois plus de chance de mourir de la grippe que de la leptospirose.
 

Voir les commentaires

Un steak vegan divin: Herta

11 Janvier 2017, 15:20pm

Publié par Jo Benchetrit

Ça fait un peu pub mais excusez moi, c'est sublime!

Ça fait un peu pub mais excusez moi, c'est sublime!

Vous avez les papilles engourdies, l'estomac en berne ? C'est pour vous, que vous soyez viandard ou vegan.
Vous etes vegan mais avez la nostalgie d'un bon steak? alors vous avez sans doute goûté le très bon Cereal ou celui de carrefour. Neanmoins, celui que je viens de decouvrir, le Herta qui fait habituellement du jambon et autres charcutailles se lance dans un marché de plus en plus florissant: le vegetarien.
Il y a même une game vegan, donc ce steak bluffant.
C'est certes assez cher, mais en ce moment c'est en promo à 50% chez simply market. ça revient à10 euros/kg.

Une autre bonne nouvelle: Picard lance sa gamme vegan à la fin du mois, donc le 30 Janvier 2017. Régalez vous, cédez au péché de gourmandise, mais la conscience  tranquille. Quand on est vegan, quand on fait attention aux autres animaux ,  quand on se sent limité par le peu depouvoir qu'on a pour améliorer le sort des animaux; Quand, comme moi, on defend de la barbarie tous les animaux dont les humains , y compris les rats, c'est qu'on a une hyper lucidité sur ce que vivent les bêtes, nos victimes.

Et ne rien faire contre sinon arreter de les exploiter à son niveau est très important mais très faible.

D'où la mauvaise conscience devant notre impuissance.Les vegans ont de meilleurs atouts de santé. Mais le stress permanent, la decouverte jour après jour de la torture d'etres innocents et impuissants devant leurs bourreaux légaux comme les éleveurs, quand on est forcé de payer les bourreaux en question avec nos impots volés par le systeme pour eux , tout cela est très penible à supporter. ça n'aide pas.
Aussi, pour le reste, soyez hédonistes...mangez, vivez heureux, aimez, envoyez vous en l'air, tout ce qui fait la vraie vie.

Voir les commentaires

Petition genocide rats. L'homme est DAECH pour les rats. Les verts se defilent. HS.

10 Janvier 2017, 18:26pm

Publié par Jo Benchetrit

"Tuez les tous dit, demande cet integriste àAllah en  parlant des chretiens. "On pourra pas les exterminer tous" dit le Dr Salines en  parlant des rats.

"Tuez les tous dit, demande cet integriste àAllah en parlant des chretiens. "On pourra pas les exterminer tous" dit le Dr Salines en parlant des rats.

  Il y aura un article sur les rats de paris en fevrier 2016 dans un mensuel parisien appelé Soixante quinze.
En attendant, j'ai eu un grand espoir puis une déception. Une adjointe au maire du 18°  la charmante Douchka Markovic, d'EELV, m' a contactée à ce sujet. Puis, curieusement, plus rien. Je l'ai relancée. Rien. Les verts ont écrit un article sur FB au sujet des rats il y a qq jours et ne font pas allusion à cette petition.
Je pense que la maire a dû les mettre au pas afin que personne ne me cite car le dr S est furax du succès de cette petition; Le fait de massacrer ne lui fait pas horreur mais qu'on le dise, oui.

Tartuffe commande le monde. "Cachez ce sang que je ne saurais voir!"
Voilà donc où on en est.
C'est l'habitude des verts devant le PS quand il  est au pouvoir. c'est helas ainsi. j'ai tjrs voté pour eux...

Le gros pb est que dans son article, elle demande à ce qu'on empeche les animaux de manger en rendant les poubelles inaccessibles, ce qui est degueulasse, non ecologique,  et n'a rien à voir avec la reproduction.
Une seule solution pour faire plaisir à ceux qui denoncent et trouvent qu'ils sont de trop (qui l'est?): la contraception.

Une autre, allez, les mentalités doivent changer envers les rats, les pigeons et autres mal aimés.


A present, c'est la mort horrible qui a gagné. Les parcs de Paris sont des cimetieres empoisonnés. Les Verts devraient se revolter mais la maire est PS et eux ne sont pas maire, sauf dans le 2°,   avec un maire verts , Boutault, mais c'est malgré tout sous l'autorité de la maire de Paris. Donc, il a interet à filer doux, je suppose car il ne m'a pas repondu alors qu'il fait des activités  pro animaux dont un colloque samedi à 14h. MAis les rats , ça derangent. ça fait moins chic que de parler de chiens chats et animaux de boucherie.

C'est pourquoi ça passionne le monde entier. C'est subversif.

Nous devons garder espoir pour les prochaines fois et nous manifester sans cesse car ça existe tout le temps et partout.

Nos ennemis? les vendeurs de mort et de fausses infos. La naïveté aussi.

je vous dirai si qq chose de nouveau arrivait. Comme une manif. Vous pourriez dès à  present me dire si vous pourriez vous y rendre.

 

Comme avec Daech, ce sera long. La secte HS (Hommes Superieurs), elle aussi, est très  forte de son fanatisme. Et ce n'est pas d'avoir été pris pour un rat par DAECH qui aide les gens à se voir tels qu'il sont, pas si differents des DAECH, mais c'est avec des animaux, alors, ils sen tapent tout autant que DAECH de notre souffrance. L'homme semble incapable de progrès. Il n'apprend rien de son experience. Faits comme des rats et les rats avec nous, à cause de nous.
Sale engeance que l'humanité!

Vive les rats intelligents, empathiques, soucieux des autres et pas comme les religions du Moyen Age veulent nous faire croire, des monstres diaboliques. Au point de les avoir accusés de la peste alors qu'on découvre que ce n'est pas vrai.

Voir les commentaires