Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Psychanalyse et animaux.

Dernières prises de position "Politique & Animaux".

3 Juillet 2014, 15:40pm

Publié par Jo Benchetrit

Si cet e-mail s'affiche mal

Amendement visant à interdire la chasse à la glu, adopté en commission

Le 19 juin 2014,
Laurence Abeille (EELV) a agi pour les animaux

A l'article L. 424-4 du code de l'environnement, la phrase : " Les gluaux sont posés une heure avant le lever du soleil et enlevés avant onze heures." est remplacée par la phrase : " La chasse à la glu ou à la colle est interdite."

extrait de l'amendement adopté lors de l’examen en commission du projet de loi sur la biodiversité

→ Lire la suite

lire la suite


CPNT appelle les chasseurs à s'opposer aux amendements adoptés contre la cruauté envers les animaux sauvages

Le 27 juin 2014,
CPNT a agi contre les animaux

un amendement interdisant la chasse à la glu [...] au motif de « cruauté ». On voit bien qu’avec un tel argument, c’est toute la chasse [...] qui est menacée par ces obsédés animalistes et anti chasse qui préparent déjà d’autres restrictions dans la préparation de cette loi sur la biodiversité qui pourrait bien [...] signifier la mort de la chasse
Si les chasseurs ne veulent pas que meure la chasse, ils doivent se bouger et s’engager !
extraits de l'article de CPNT

→ Lire la suite

lire la suite


Amendement visant à interdire la chasse pendant les périodes de reproduction et de dépendance des petits, adopté en commission

Le 19 juin 2014,
Laurence Abeille (EELV) a agi pour les animaux

Après le premier alinéa de l’article L.424-2 du code de l’environnement, il est inséré un alinéa ainsi rédigé :
« Les mammifères ne peuvent être chassés pendant les différents stades de reproduction et de dépendance. »

extrait de l'amendement adopté lors de l’examen en commission du projet de loi sur la biodiversité

→ Lire la suite

lire la suite


CPNT veut défendre certaines pratiques de chasse, d'élevage et de cirque contre les amendements protégeant les animaux sauvages

Le 27 juin 2014,
CPNT a agi contre les animaux

sous l’initiative de certains députés animalistes et militants dogmatiques de la cause animale et de la sensiblerie, des députés ont voté ce 25 juin 2014 un amendement punissant les actes de cruauté contre les animaux sauvages, et non plus seulement les animaux domestiques. Au-delà de l’image, cela crée un risque dangereux pour tout un ensemble d’activités légales en France, de la chasse à l’élevage ou au cirque
CPNT s’insurge fortement contre ces amendements [...] et demande leur retrait immédiatement.
extraits de l'article de CPNT

→ Lire la suite

lire la suite


Amendement visant à interdire à terme les cirques avec animaux sauvages

Le 19 juin 2014,
Laurence Abeille (EELV) a agi pour les animaux

Article 68 bis
" Le I. de l'article L.413-2 du Code de l'environnement est complété par un alinéa ainsi rédigé :
" Trois ans après la promulgation de la présente loi, il est interdit aux responsables d'établissement itinérants destinés à la présentation au public de spécimens vivants de la faune locale ou étrangère d'acquérir de nouveaux spécimens."

extrait de l'amendement rejeté lors de l’examen en commission du projet de loi sur la biodiversité

→ Lire la suite

lire la suite


Pour Ségolène Royal les actes de barbarie sur animaux sauvages doivent être inscrits au code pénal

Le 25 juin 2014,
Ségolène Royal (PS) a agi pour les animaux

Laurence Abeille a fait adopter un amendement qui étend aux animaux sauvages les sanctions en cas d’actes de cruauté qui s’appliquaient déjà aux animaux domestiques et tenus en captivité.
Lors de la discussion sur cet amendement,Ségolène Royal a déclaré que « les actes de barbarie sur animaux sauvages doivent être inscrits au code pénal .
extraits du communiqué de presse de Laurence Abeille, Députée du Val-de-Marne

→ Lire la suite

lire la suite


Ces députés ont amendé le projet de loi sur la biodiversité afin d'étendre aux animaux sauvages la protection contre les actes de cruauté

Le 19 juin 2014,
3 politiciens ont agi pour les animaux

Au premier alinéa de l'article L. 521-1 du code pénal,les mots : " ou apprivoisé, ou tenu en captivité, " sont remplacés par les mots : " domestique ou sauvage ".
extrait de l'amendement adopté lors de l’examen en commission du projet de loi sur la biodiversité

Avec cet amendement, sont désormais visés les animaux « domestiques ou sauvages », c’est-à-dire tous les animaux ! [...] Cette avancée permettra d’étendre le pouvoir d’intervention des ONG contre certaines pratiques de chasse ou de destruction d’animaux sauvages particulièrement cruelles.
extraits du communiqué de presse de Laurence Abeille

→ Lire la suite

lire la suite


Pour Geneviève Gaillard la proposition de loi sur le statut juridique de l'animal pourrait remettre en cause certaines pratiques de chasse

Le 3 juin 2014,
Geneviève Gaillard (PS) a agi pour les animaux

Je veux [...] étendre la reconnaissance d’êtres sensibles aux animaux sauvages [...] on peut chasser avec des règles précises, comme on peut manger des animaux avec des règles précises lors de l’abattage, considérant que l’animal est un être doué de sensibilité, a dit Geneviève Gaillard lors d’une conférence de presse à l’Assemblée.
Pour Christophe Marie, porte-parole de la Fondation Bardot, C’est une énorme avancée, car laproposition de loi remet en cause certaines pratiques cruelles de chasse mais pas la chasse elle-même alors que l’amendement Glavany se limite à sortir les animaux des biens meubles.

→ Lire la suite

lire la suite


Stéphane Demilly demande confirmation que l'amendement Glavany n'a qu'une portée symbolique

Le 24 juin 2014,
Stéphane Demilly (UDI) a penché contre les animaux

demande si cet amendement ne revêt en l'état actuel qu'une portée symbolique [...] ou s'il peut également constituer une étape vers une éventuelle reconnaissance du statut juridique de l'animal.
extrait de la question parlementaire de Stéphane Demilly, député de la Somme

→ Lire la suite

lire la suite


Anne Grommerch souhaite une évolution du statut juridique de l'animal en France

Le 24 juin 2014,
Anne Grommerch (UMP) a agi pour les animaux

cette attente est très forte pour cette évolution qui est souhaitée par tous. En conséquence, elle lui demande de bien vouloir lui faire part des intentions du Gouvernement sur l'évolution du statut juridique de l'animal et de bien vouloir lui préciser également les actions menées contre la maltraitance et le trafic des animaux.
extrait de la question parlementaire de Anne Grommerch, député de Moselle

→ Lire la suite

lire la suite


Les élus EELV du Conseil Régional Midi-Pyrénées dénoncent les subventions aux corridas

Le 17 juin 2014,
EELV a agi pour les animaux

Les élu-es EELV au Conseil Régional dénoncent une nouvelle fois fermement les subventions – qu’elles soient directes ou indirectes – attribuées par notre institution aux organisateurs de corridas.
Le groupe EELV demande ainsi la suppression de la dérogation à la répression des cruautés sur animaux, datant de 1963, dont bénéficient les corridas en Midi-Pyrénées.

→ Lire la suite

lire la suite


Francois Vannson craint que la reconnaissance de la sensibilité des animaux dans le code civil multiplie les actions en justice contre la chasse et la pêche

Le 17 juin 2014,
François Vannson (UMP) a agi contre les animaux

Cet article, dont la portée n'est encore que symbolique, a vocation à ouvrir la porte à un débat de fond sur le statut de l'animal dans le code civil. Dès lors toutes les activités de chasse, de pêche ou encore d'équitation deviendraient sujettes à la multiplication des actions en justicedes défenseurs des animaux, engorgeant de fait les tribunaux.
extrait de la question parlementaire de Francois Vannson, député des Vosges

→ Lire la suite

lire la suite


Rudy Salles favorable à une réforme du code civil reconnaissant les animaux comme êtres vivants doués de sensibilité

Le 17 juin 2014,
Rudy Salles (UDI) a agi pour les animaux

Question parlementaire de Rudy Salles, député des Alpes-Maritimes :

M. Rudy Salles attire l'attention de Mme la garde des sceaux, ministre de la justice, sur le projet de loi de modernisation et de simplification du droit, et plus particulièrement sur le texte concernant le statut de l'animal. Bien que le code rural reconnaisse un statut spécifique à l'animal, puisqu'il le qualifie explicitement d'être sensible à son article L. 214-1, ce dernier reste incomplet et limité à certaines espèces. Selon un sondage récent, 9 Français sur 10 sont favorables à une réforme du code civil reconnaissant les animaux comme êtres vivants doués de sensibilité. Il souhaiterait connaître ses intentions sur le sujet.

→ Lire la suite


Pour Laurence Abeille, la proposition de loi déposée pourrait accorder un statut particulier à l’animal, à côté de l’homme et des choses

Le 3 juin 2014,
Laurence Abeille (EELV) a agi pour les animaux

La présente proposition de loi reprend l’attente constante de l’opinion publique pour l’ouverture d’un débat public sur le statut juridique accordé à l’animal dans notre pays.
Notre pays qui a élaboré la Charte de la Nature en 1976 où la sensibilité de l’animal est reconnue, compléterait ainsi son dispositif en adoptant un statut particulier à l’animal qui le classe de façon particulière à côté de l’homme et des choses.
Toutefois, il n’est pas dans l’esprit de ce texte de faire de l’animal un sujet de droit.
extraits de l'article sur le site de Laurence Abeille

→ Lire la suite

lire la suite



Commenter cet article

marithe 11/07/2014 15:22

Petit coucou d amitié jo

J ignorais ce genre de chasse ?? Tout est à revoir dans nos lois et aussi bien pour les animaux que les hommes..bonne fin de journée

jo 15/07/2014 06:44

merci de ton coucou...Je ne reçois plus d'avis de commentaire et cest le hasard qui me fait decouvrir le tien, d'autant que le module comm a disparu et je ne sais comment on fait pour rectifier la configuration avec le nouvel OB que j'ai bêtement adopté...sans savoir quelle m...c'etait. J'espere que ta santé est definitivement bonne. bises . la chasse à la glu est helas utilisée au maghreb pour attraper les oiseaux quils revendent pour des minuscules cages et combien en meurent, les pattes arrachées...Enfin.