Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Psychanalyse et animaux.

Petition et manif pour un statut des animaux etres sensibles. RV du 27/9/2014 à 14h à République à Paris

24 Septembre 2014, 05:24am

Publié par Jo Benchetrit

Pour voler le lait il faut empêcher le veau de teter, un dispositif diabolique.
Pour voler le lait il faut empêcher le veau de teter, un dispositif diabolique.

D'un côté, la raison et la beauté de la responsabilité.
"Etre homme, c'est être responsable".St Exupery.
De l'autre la folie vampirique de la rentabilité et de l'illogisme cruel.

D'un côté, la bonté qui n'a pas honte de l'être,

De l'autre l’égoïste et obscène auto-compassionnel dit humanisme.Avec sa fausse bonté car elle s'adresse à soi, pour soi. En effet, comment appeler un compassionnel qui appelle à acheter des êtres sensbles pour les faire charcuter au profit d'autres hommes, que ce soit pour la vivisection (Donc à la recherche) ou la nourriture carnée pour les pauvres, ou encore cette autre caricature de bonté, un appel à dons de 180 euros pour acheter un mouton sacrifié à l'Aïd pour la syrie "libre", je ne sais pas qui c'est, en tous cas, pas des laïcs car c'est pour "la fete du mouton", comme ils disent en ignorant tout du malheur des dits moutons??? .. Le tout, de la recherche à ce sacrifice évitable pourtant pour l'islam, est subventionné à 66% par la France, donc par...vous et MOI, anti- image megalo de l'humain, donc vegan. C'est trop injuste, my god, foi d'agnostique !


Et au milieu, coule une rivière* de sang et de souffrances atroces imposées en toute impunité.


Il est temps d'accorder la loi à la raison, donc à la morale, urgent de changer les mentalités et donc les lois.urgent que les traitements faits aux animaux, de banals, passent au statut d’infraction ! je pense là non seulement aux chiens et chats de compagnie mais aux domaines de non-droit comme la chasse, la pêche, l'agriculture la vivisection les cirques, la"magie", les écoles,etc.

*Rivière? Fleuve? Océan? En tous cas, puissance de tsunami!
Et nous n'avons que nos bras pour ramer contre le flux. D'où la nécessité du nombre pour appuyer un projet de loi de qq deputés noyés dans une inondation d’indifférence et de cruauté, à l'Assemblée.

Il faudrait en finir avec le totalitarisme envers les animaux et ceux qui les défendent. Je rappelle que les anti-corridas non violents pourtant(bravo à eux, quel cran!)se voient assignés en justice, alors qu'ils subissent des coups et blessures dans leurs manifs et rien du coté des afiocs et de la police qui les protège et tabasse les anti, video de Maubourguet à voir pour les sceptiques.

Attention, le mot RÉVOLUTION n’est pas faible.
Le mot EVOLUTION NON PLUS.

L'autre jour, il y a eu 4000 manifestants en Israel pour les animaux. ( pour ceux qui causent d'apartheid sans rien connaitre, le porte parole de la manif est un arabe israelien)
Or ils sont 10 fois moins nombreux que nous.
Pour faire aussi bien, nous devrions être 40.000 ! Nous qui donnons des leçons de civilisation à tort et à travers, remuons nous pour montrer que nous accordons nos pensées et nos actes.

Mais il est vrai que là bas, le 1° ministre, le président et au moins un leader de l'opposition Tzipi Livni, sont végétariens.

Les nôtres sont hyper carnistes, afiocs ou tolérants par rapport à ça.

Bouffeurs de foie gras :tous.

Et d'ortolans: tous ou presque tous.

Chasseurs: un "sport" national, y compris présidentiel.
Là bas, la chasse est interdite depuis le debut.
Le fois gras depuis qq années.

Très souvent, s' y ouvre un resto VG.

Bref, ceci n'est pas de la pub, mais l'expression de mon envie que nous aussi, en France...nous soyons au moins en désir de changer.

Mais que faire dans un pays carniste++ où ne pas pouvoir se payer de viande chaque jour est vécu comme le comble de la misère, une catastrophe qui plonge chacun dans une dépression profonde et narcissique, où les restos du "coeur" offre du foie gras au jour de l'an et Noël, comme si il fallait absolument bouffer de la viande chaque jour et du foie gras malade issu de torture sous le gui...où l'appel à dons pour martyriser des animaux comme le Telethon et le sidaction ouvre les portefeuilles comme un sésame de bonté divine?

Que faire? Montrer notre fierté de defendre un statut des animaux, notre cohérence, notre vraie bonté.

Un sublime texte de Victor Hugo, le CRAPAUD, dit bien combien l'âme n'est pas l'enveloppe, le look, à entendre aussi comme l'image qu'on a de soi, et assure que l'espèce humaine EST loin d'être la plus "animée", habitée d'une âme, au sens où anima(l), c'est justement l'âme. Et de l'âme à l'âne, il n'y a qu'un pas que ceux qui connaissent les ânes franchissent sans délai.

Hugo en parle, comme être de bonté . Et là, vous apprenez de Victor Hugo que le crapaud est le plus beau de tous car ses yeux regardent vers le ciel et l’homme vers la boue. Il affirme que l'âne, ce martyr ensanglanté, est la bonté incarnée.

Même si le langage de Hugo dans cette poésie sombre, insoutenable, relaie les préjugés sur les crapauds laids, comme le dit Gainsbourg le dandy : « la beauté des laids se voit sans délai délai »…

Victor Hugo, n'est pas connu pour le Crapaud mais pour les Misérables. Cherchez donc pourquoi! Quand on pense combien ce Victor, poète éloquent de l’anti-cruauté,et donc anti corrida a dit de belles choses, et si justes, sur l'animalité, et sur notre espèce dégénérée, on se demande bien pourquoi on ne le connaît pas plus sous cet angle, ressassant les Misérables, texte humaniste sur la lutte entre la bonté et la laideur du monde humain entre soi.

Quiconque est bon voit clair dans l'obscur carrefour ;
Quiconque est bon habite un coin du ciel. Ô sage,
La bonté, qui du monde éclaire le visage,
La bonté, ce regard du matin ingénu,
La bonté, pur rayon qui chauffe l'inconnu,
Instinct qui, dans la nuit et dans la souffrance, aime,
Est le trait d'union ineffable et suprême
Qui joint, dans l'ombre, hélas ! si lugubre souvent,
Le grand innocent, l'âne, à Dieu le grand savant.

Le Crapaud, Victor Hugo.

Commenter cet article