Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Psychanalyse et animaux.

Inquisition et integrisme musulman. Quand la croyance en sa propre raison rend fou.

14 Mars 2015, 17:03pm

Publié par Jo Benchetrit

Heureusement que l'inquisition est derriere nous! Oui, enfin, pas si certain.

Heureusement que l'inquisition est derriere nous! Oui, enfin, pas si certain.

A quoi tient la vie? Fischetti, que la mort de sa tante a sauvé ... puisque à son enterrement, il n'avait pas pu aller à la réunion de Charlie. D'où elle est, elle doit être contente, la taty.

Folie de se faire tuer pour quelques crobards...que des obscurantistes ne peuvent pas comprendre.
Sans doute qu' il y a une forme de folie à mésestimer la folie de l'adversaire. L'adversaire qui est tout autant un allumé par une manipulation sectaire qu'un chauffeur de taxi non integriste, un musulman moderé, qui pourtant s'arrange pour que personne de ses collegues musulmans ne le prenne en voiture. http://www.telerama.fr/medias/antonio-fischetti-bien-sur-on-s-engueulait-a-charlie,121621.php
...ça en dit long sur nos illusions.

Illusion que j'ai partagée moi aussi, avant tout le monde. Je ne disais pas: "droit à la différence" mais "droit au semblable" c'est à dire droit à être reconnu comme semblable par delà les différences qui ne sont qu’apparentes. Certes, c'est toujours valable AUSSI. Encore faut il que l'alter ego se reconnaisse comme tel de son côté.


Le monde politiquement correct est né dans l'illusion et y mourra avec nous.
Le réel dénié: l'autre n'est finalement pas en tous points comme nous. L'autre n'a pas nécessairement fait Mai 68. L'autre a eu son évolution personnelle et sa société d'origine qui n'a pas bougé de beaucoup de poil depuis le début de l'islam.
Un peu comme si nous nous retrouvions sous l'Inquisition. La terreur!

Flash back.
Hommage au passage au mouvement dit des ex-musulmans qui osent dire (alors que l'inquisition les observe d'un œil mauvais) autre chose que : "je suis musulman mais je condamne cet acte."
il faut avoir le courage et l'ideal spirituel d'un Giorgiano Bruno, magnifique philosophe prof à la Sorbonne, mort assassiné par l'inquisition parce qu'il n'a pas dit tout bas mais haut et fort: "Et pourtant, elle tourne!"
Après, je comprends bien qu'on veuille sauver sa peau. Et peut être que Galilée avait raison de se protéger des paranos psychopathes qui n'avaient rien compris au Jesus qu'ils prétendaient défendre.

Commenter cet article