Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Psychanalyse et animaux.

Soutenez la défense des animaux. L214 parle des liens bafoués enfants -meresfait un bon boulot.

14 Mars 2015, 21:41pm

Publié par Jo Benchetrit

PMAF, OABA, L214...Toutes font ce qu'elles peuvent pour les animaux de ferme victimes de l'agriculture reifiante et edulcorée dans le fameux salon où se pressent des idiots ou des vampires, ou les 2..

Toutes méritent nos subsides.
L214 étend son action et ses préoccupations à d'autres champs de la cruauté humaine envers les animaux.

Voici sa dernière newletter:

Quoi de plus attendrissant qu’un veau tétant goulûment le pis de sa mère, un poussin se blottissant sous l’aile protectrice de la poule, un porcelet espiègle et curieux qui s'aventure hors du nid sous l'oeil attentif de sa maman ?

Dans les élevages, les mères et leurs petits ne peuvent le plus souvent établir aucun lien d’affection. Aux souffrances physiques et à l’ennui sans fin des élevages s’ajoutent alors des souffrances émotionnelles intenses.

Dans la production laitière, les petits sont arrachés à leurs mères en général dès la naissance ou dans les 24 heures. Les vaches et leurs veaux se cherchent et meuglent parfois désespérément pendant des jours. Brebis et agneaux, chèvres et chevreaux, tous connaissent le déchirement de la séparation, puisque le lait est réservé à la seule consommation humaine.

Faire un don à L214

Les truies, quant à elles, sont maintenues enfermées la moitié de leur vie dans des cages individuelles si étroites qu’elles ne peuvent ni se déplacer, ni même simplement se retourner. Réduites à l’état de distributeurs à lait, elles ne peuvent établir aucun lien avec leurs petits.

un jeune veau

Quant aux millions de poussins qui éclosent dans les couvoirs, aucun ne connaîtra l’attention, la chaleur et la douceur de sa mère, puisque les œufs sont enlevés aux oiseaux dès la ponte.

Le désir le plus cher de toutes ces mères serait de s’occuper tendrement de leurs petits et de les protéger, les câliner, mais les élevages n’ont que solitude, frustration et détresse à leur offrir.

Les liens qui unissent les mères à leurs enfants sont parmi les plus forts au monde. Ne les brisons plus.

Grâce à votre soutien, nous pourrons mener à bien une nouvelle campagne destinée à défendre les mères et leurs petits dans les élevages.

Faire un don

Par un don de 200€, vous financez une affiche pendant une semaine dans le métro parisien.
Par un don de 100€, vous financez deux heures de nos enquêtes.
Par un don de 40€, vous financez l’impression et la diffusion de 3000 documents d’information sur la séparation des mères et de leurs petits.

Au nom de toute l’équipe, je vous remercie infiniment de votre soutien.

 

Brigitte Gothière, co-fondatrice de L214

Si vous êtes imposable, 66% du montant de votre don est déductible de vos impôts, dans la limite de 20% de votre revenu imposable. 
Par exemple, un don de 100 € vous coûte 34 € et un don de 50 € revient à 17 € après déduction. MERCI pour votre soutien !

Commenter cet article