Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Psychanalyse et animaux.

Petition pour tenter de sauver l'innocent Serge Atlaoui.

23 Avril 2015, 03:58am

Publié par Jo Benchetrit

« C’est un bon ouvrier, un bon père de famille, un bon musulman. Il n’a jamais tenu de propos désobligeant envers la justice indonésienne, en qui il garde confiance ». Me Sédillot.

Un ouvrier soudeur ne sachant pas ce que fabriquait cette usine, c'est très credible.
cette exécution serait donc purement et simplement un assassinat. je me demande si tous ceux qui bossaient là ont été condamnés? Y compris les balayeurs?

"


En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/asie-pacifique/article/2015/02/09/en-indonesie-un-francais-condamne-a-mort-risque-d-etre-execute_4573003_3216.html#IKSsR2IX9gwH1Eg1.99"

Mon hypothèse est que l'Indonesie risque d'etre grassement payée par la France comme pour récupérer un otage, ce que Serge Atlaoui me semble être. La suite est imminente.

Merci de signer contre cette barbarie. et n'oubliez pas de confirmer ensuite quand vous recevrez un mail des Opinions, sinon ça sert à rien.

"Quels sont les faits reprochés à Serge Atlaoui ?

Cet artisan soudeur de 51 ans, originaire de Metz (Moselle), a été arrêté en 2005 dans un laboratoire clandestin de production d'ecstasy près de Jakarta. Il a été condamné à mort deux ans plus tard. Serge Atlaoui continue pourtant de clamer son innocence, affirmant qu'il pensait avoir été engagé pour installer des machines de peinture.

"Il ne savait pas ce qu'il se passait réellement lorsqu'il est arrivé. C'est en étant sur place qu'il a appris les activités illégales et il a voulu partir. Sauf qu'il n'avait pas d'argent. Il n'avait pas de billet d'avion", a confié sa femme, Sabine, à France 2. Affirmant qu'il "s'est fait piéger", elle a déposé un nouveau recours devant la justice indonésienne, le 19 avril 2015.
Qu'a décidé la justice indonésienne ?

La Cour suprême d'Indonésie a rejeté l'ultime recours de Serge Atlaoui, a déclaré l'un des trois juges qui participaient à la prise de décision, mardi 21 avril. "Les raisons avancées dans le recours ne peuvent pas effacer le crime commis par le condamné", a expliqué le magistrat."

Commenter cet article

jo 24/04/2015 02:38

combattre le "vivre ensemble", doctrine mortifère entre toutes.? en quoi c'est anti animaux? Au contraire si on donne un bon exemple...le pb est que l'exemple du pays des corridas des combats de coqs et du foie gras;...ben c'est pas terrible! et pourquoi ce serait mortifere?
je suis contre la peine de mort...et en plus, rien na jamais prouvé selon mes lectures que cet homme est coupable.
de plus, la valeur humaine n'est pas liée à s a religion, mais ça, c’est une autre affaire.
il y a des pays abominables certes, pour eux. mais il y a partout des gens exceptionnels.

Monsieur Z 24/04/2015 23:29

Le "vivre ensemble" est un facteur de décomposition d'une société, il est fondé sur le multiculturalisme et entraine infailliblement la décadence de ladite société, puis sa disparition.
L'exemple historique de la "Rome antique" vient tout de suite à l'esprit.
Rome a accueilli n'importe qui, la civilisation romaine a perdu son unité et s'est progressivement désagrégée, et en fin de compte n'a pu résister à l'invasion barbare.
Oui le "vivre ensemble" est anti-animaux car il repose sur une sacralisation de l'espèce humaine, qui s'affranchirait des lois naturelles (dans la nature les sociétés animales sont homogènes).
Et lorsque ce "vivre ensemble" implique de cohabiter avec des communautés arriérées et fanatisées le mal est encore plus grand, on peut donc dire que notre société a introduit en son sein les éléments de sa prochaine destruction.
Comme notre société ne vaut pas grand chose et n'est pas non plus exempte d'atrocités comme on ne le sait que trop, on pourrait s'en féliciter...sauf que "la succession" s'annonce encore pire.
En attendant, nos dirigeants indignes font entrer en Europe ceux qui n'aspirent qu'à parasiter le continent, on le constate encore aujourd'hui avec tous les migrants que l'Italie accueille, et bien entendu le tabou humaniste (déification de l'homme) n'envisage à aucun moment de repousser les bateaux envahisseurs par n'importe quel moyen, au contraire on sauve les parasites et on leur offre le gîte et le couvert !
Comme 80% d'entre eux sont des musulmans, nul doute qu'ils vont créer de gros problèmes dans les mois et les années à venir, et de plus certains sont à coup sûr des envoyés de Daesh, qui ont trouvé ce moyen commode pour envahir le continent.
On ne peut qu'être écoeuré par nos médias officiels, radio et télévision, qui voudraient nous culpabiliser sur le sort de ces barbares et comme une obligation morale de les secourir et de les accueillir.
A cet égard, rendons hommage au site "riposte laïque" qui au contraire va à contre courant et vient de publier sur cet évènement une série d'articles remarquables.

Rappelons pour terminer que l'islam n'est pas seulement une religion car cette croyance ne fait pas de distinction entre le spirituel et le temporel.
Différence essentielle avec d'autres illuminés comme par exemple les témoins de Jéhovah, ces derniers ne sont pas dangereux car ils ne veulent pas le pouvoir politique, ils attendent seulement le retour de leur messie.
Un "bon" musulman est fidèle au coran et aux hadiths, donc dangereux, s'il n'est musulman que de naissance et non de conviction il n'est pas un bon musulman, mais considéré par ses coreligionnaires comme suspect d'apostasie.

Monsieur Z 23/04/2015 22:21

Un bon musulman ?
Voilà qui ne nous incite pas à signer !
Un bon musulman est quelqu'un qui croit au Coran et à ses insanités, aucun défenseur des animaux ne signera.

De toute façon j'ai pour principe de ne signer que les pétitions pour les animaux,sauf une fois où j'en ai signé une contre l'islamisation de la France et pour la remigration, ce qui pour moi est lié, car défendre les créatures innocentes c'est aussi obligatoirement combattre le "vivre ensemble", doctrine mortifère entre toutes.
C'est cela la cohérence.