Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Psychanalyse et animaux.

Qui tue un animal tue un homme. Le FBI va sévir contre les bourreaux d'animaux.

21 Mai 2015, 14:45pm

Publié par Jo Benchetrit

C'est une mutation importante. Helas, ce nest pas l'ONU! Ce serait bien que l'ONU s'en mêle.Le FBI va poursuivre les maltraitances contre les animaux en tant que crimes du Groupe A.
On y lit ceci:
"S'ils avaient été derrière les barreaux, 17 hommes (qui ont torturé des animaux*) n'auraient jamais donné la mort (à des etres dits zumains*). L'histoire de Dahmer (un tueur cannibale*) est juste un des nombreux cas relevés."

Évidemment, c’est un commentaire d'une formulation speciste, comme si le mot tuer signifiait tuer un humain.

L'important est que ça va faire réfléchir les ducons qui pensent que ce n'’est qu’un animal alors...on s'en fout, et les magistrats majoritairement specistes relâchent avec aucune peine ou un truc symbolique scandaleux.
Vont peut être mediter ça, puisque ensuite en general ça tue de l'homme.
Alors que tuer des animaux ça n’est pas tuer...

bon, on va aps faire la fine bouche car...ça va inciter les magistrats américains à etre severes envers ceux que la justice regarde avec indulgence.

* En italique, notes de la rédaction (myself).


il faut que la justice comprenne la dangerosité pour autrui des tortureurs d’animaux. Pour une fois, une bonne nouvelle!

Traduction:

Plus tôt cette semaine, le Bureau Fédéral d'Investigation a annoncé que la maltraitance des animaux sera poursuivie comme un "crime contre la société," ce qui en fait un crime du Groupe A qui est égal à celui d'un incendie criminel ou d'un assassinat au regard de la loi.

L'AP rapporte que le FBI va poursuivre les abus intentionnel de torture, de négligence grave, d'abus sexuels organisés. Cette mesure comprend également les combats de chiens.

Le changement de politique est un effort pour poursuivre plusieurs agresseurs d'animaux. La violence envers les animaux n'est pas simplement un crime mineur.

L'Association du shérif national espère que les arrestations des agresseurs aideront à minimiser les activités criminelles à l'avenir par la collecte d'informations sur les personnes qui commettent des abus sur les animaux.

Les psychologues ont longtemps soupçonné les liens entre la maltraitance des animaux et les troubles du comportement. Les rapports indiquent que le tueur en série, notamment le cannibale Jeffrey Dahmer, ont souvent brutalement décapité des animaux errants comme ils le font envers un enfant.

S'ils avaient été derrière les barreaux, 17 hommes n'auraient jamais donné la mort. L'histoire de Dahmer est juste un des nombreux cas relevé.

Le FBI a l'intention de recueillir des informations sur la maltraitance des animaux en Janvier de 2016, prenant le temps de restructurer les systèmes de déclaration des crimes internes.


Commenter cet article