Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Psychanalyse et animaux.

L'état paie des tueurs: concurrence déloyale avec DAESH!

18 Juillet 2015, 04:23am

Publié par Jo Benchetrit

Une des photos  voir derriere les filets des pigeons de Drancy prisonniers voués à la mort par manque de nourriture et déshydratation. ça peut prendre 12 jours d'agonie douloureuse! Plusieurs reçues, si tristes que je ne me sens pas de les mettre toutes.

Une des photos voir derriere les filets des pigeons de Drancy prisonniers voués à la mort par manque de nourriture et déshydratation. ça peut prendre 12 jours d'agonie douloureuse! Plusieurs reçues, si tristes que je ne me sens pas de les mettre toutes.

Tout d'abord, ceci est un SOS. voici le lieu où sont parqués ses pigeons. certains sont déjà morts. On peut encore en sauver.SVP!!! Appel aux héros! Viiite!

La société DIRIF a fait poser il y a environ 2 à 3 jours un grillage aux mailles très serrées sous un pont de l'autoroute A86, rue de la Station à DRANCY (93). Cela se situe sur la gauche en venant de la gare RER du Bourget.

Recherche assassins: il n'y a pas que le ministère de l’Écologie qui soit en concurrence déloyale avec les recruteurs de tueurs du DAESH. IL y a aussi la DIRIF.

Le 15 ou le 16 Juillet, peut etre encore aigrillards des festivités du 14 Juillet, des sadiques de DIRIF( vous ne devez pas connaitre, ce sont les responsables des routes d'Ile de France) n'ont rien trouvé de plus agreable à faire en pleine canicule que d'enfermer derrière un grillage aux mailles serrées une trentaine de pigeons vivants...sans eau ni rien à manger dans le seul espoir de les laisser mourir à petit feu. Des descendants directs des nazis ont operé à...DRANCY le 16 juillet 2015, jour anniversaire de la rafle du Vel d'Hiv du 16/7/1942 où des milliers de personnes accessoirement d'origine juive ont été raflées puis transportées à Drancy avant d'etre déportées puis assassinées à Auschwitz.

Hasard? Abject jeu de l’inconscient du sadisme nazillon ? Programmé exprès? Le 16 juillet est l’anniversaire de la sinistre rafle du vel d’hiv. Ça a duré 2 jours au Vel d’hiv, où, kidnappés par des psychopathes de l'Etat dont le bras était la police française, volés à leur vie à leur domicile et dans les rues, enfermés dans la chaleur, des femmes, enfants, hommes, des personnes âgées, des malades tirés de l'hopital, parquées là sans eau ni rien ont commencé une angoissante pente vers la mort par assassinat.
Ensuite , direction camp de Drancy.

Je dis ça pour que ces gens (des pourritures du DIRIF) ne se croient pas mieux que leurs ancêtres collabos.


Association Crédo Pigeons et Protection Animale
Maison des Associations
1a place des Orphelins
67000 Strasbourg

www.credopigeons.fr

Mail: porte-parole.credopigeons@laposte.net




Monsieur le Directeur de la DIRIF

Direction des Routes Île-de-France
(DiRIF) 2,4,6 rue Olof Palme
94 046 Créteil

Copies à:
Mairie de Drancy
DDPP 93
DDSV93
ONCFS 77

Très urgent
Ci-joint photographies prises hier 16 juillet.

Le 17 juillet 2015

Madame, Monsieur,

La société DIRIF a fait poser il y a environ 2 à 3 jours un grillage aux mailles très serrées sous un pont de l'autoroute A86, rue de la Station à DRANCY (93). Cela se situe sur la gauche en venant de la gare RER du Bourget.

Les agents qui ont opéré ont enfermé derrière ce grillage des pigeons et pigeonneaux qui sont ainsi piégés et condamnés à mourir à mourir de faim et soif et sont exposés à la canicule, comme le prouvent plusieurs photographies prises hier, où l'on voit les pigeons prisonniers.

Le grillage a certainement été posé de nuit pendant que les pigeons dormaient

Tout à côté se trouve un filet qui renferme des cadavres de pigeons en train de se dessécher, ce qui montre le caractère conscient et volontaire réitéré de cette action visant à faire mourir cruellement les pigeons.

Il s'agit de faits de maltraitance, acte de cruauté, piégeage et mise à mort illégaux d'animaux domestiques et tenus en captivité.

Nous demandons de faire retirer ce grillage et de libérer tous les pigeons encore en vie et retenus prisonniers de manière aussi cruelle qu’illégale.

Je joignais téléphoniquement hier l'accueil de la DIRIF

Au-delà de l'aspect cruel et inhumain de cette pratique, ces faits constituent différentes infractions aux lois en vigueur.

Les pigeons bisets dont il s'agit sont classés juridiquement animaux domestiques au même titre que les chats ou les chiens, même s'ils n'ont pas de propriétaires.
Ils ne sont pas classés animaux nuisibles.

Ils ne posent pas de problème de santé publique et selon un ingénieur en bâtiment expert près la cour d'appel, ils ne sont à l'origine d'aucune détérioration sur la pérennité des bâtiments en pierre, bois ou béton.

Le présent procédé est constitutif d'infractions aux articles :

- 453, 521-1 , R 654-1 et R655-1 du code pénal.

-R 214-17 (mauvais traitements) et R 214 63 à 71 du code rural ( mise à mort d'animaux sans étourdissement préalable).

-Il s'agit aussi d'un piégeage illégal d'animaux non classés nuisibles (articles R 427 du code de l'environnement , arrêté du 29 janvier 2007).
Même dans le cas d'animaux nuisibles, les pièges doivent être relevés chaque matin , et les animaux ne peuvent être laissés sans eau ni nourriture ni exposés sans abri aux intempéries.
Ici il s'agit d'animaux domestiques non nuisibles et dont le piégeage n'est nullement autorisé.

-Règlement européen 1099/2009 du 24 septembre 2009 en vigueur de puis le 1er janvier 2013 sur les dépopulations d'animaux pour motifs de santé publique ou d'environnement.

D'un point de vue sanitaire, la présence de cadavres de pigeons , exposé dans ce lieu public, n'est certainement pas souhaitable et est interdite.
Une intervention sera de toutes façons nécessaire et nous demandons qu'elle permette de libérer les pigeons encore en vie.

Nous vous demandons une intervention immédiate pour mettre fin à cette situation intolérable.

(Lettre Ministre de la justice 31/08/81). Le code de procédure pénale autorise dans certains cas les officiers de police judiciaire à perquisitionner chez un particulier, notamment au cours d'une enquête de flagrant délit ou sur commission rogatoire d'un juge d'instruction.
Dès lors que les éléments constitutifs du délit prévu par l'article 453 du Code Pénal sont réunis, ...

Comptant sur votre compréhension et votre diligence vous prie, je vous prie d'agréer, Monsieur le Directeur, l'expression de ma considération distinguée.

Pour la présidente de l'association , Edith Riedinger,

Le porte-parole, Serge Kociak

Le ministère de l’Écologie d'autre part, sous la houlette de Segolene la sanguinaire, royalement indifferente à la souffrance animale (fan des abattoirs et autres corridas"spectacles merveilleux") recrute des tueurs de loups. Age : des jeunes jusqu'à 25 ans. Le terrain de chasse favori de DAESH.

Et en plus, ils seront payés par vous et moi! Daesh leur offre le paradis, mais c’est pour plus tard. ALors que là, c’est du fric tout frais comme le sang chaud des loups et c’est tout de suite. Bel entrainement de la jeunesse qui, ensuite , pourra aller en Syrie compléter sa formation, pourquoi pas? En cette veille de la tuerie de moutons de l'Aïd, on sait que chaque bon musulman, va s'en donner à coeur-joie sur les moutons sacrifiés à un Dieu sanguinaire, lui aussi.
"L'homme se fait la main sur les animaux" M.Yourcenar. En plus, apprendre à tuer, c'est dejà fait, Daesh pourra les cueillir dès la fin de leur stage de massacreurs en serie. Ici de loups, là bas de "pas assez musulmans"
Pendant ce temps, moult responsables de collectivités locales, ou encore des focntionnaires de l'Etat assassinent en toute impunité.

Decidement, ce DIeu imaginé par des humains comme aimant l'odeur du sang, comme certaines "elites" de la nation, est bien fait à l'image de l'homme.

Le mémorial de DRANCY: un wagon comme ceux utilisés alors, destination MORT.

Le mémorial de DRANCY: un wagon comme ceux utilisés alors, destination MORT.

Commenter cet article