Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Psychanalyse et animaux.

L'EI du passé, table rase: en Syrie, tout doit disparaitre!Un temple sublime explosé, et tant d'autres!

28 Août 2015, 07:23am

Publié par Jo Benchetrit

Ceux qui se croient investis d'un pouvoir divin sont des robots manipulés par des imams allumés eux mêmes par d'autres. Et notre monde se retrouve, en plus des ses maladies ecologiques, atteint d'un chancre mou, purulent, putride, parsemé sur la surface du globe qui nous dit: Attention, je vous ai à l'EI! et qui dit ça à tout et n'importe quoi, à tous et n'importe qui...pendant que vous dormez, L'EI veille, oeil de cyclope qui ne voit rien de ce qui existe en vrai. C'est comme ça que ça marche , les délires collectifs, on hallucine ensemble la même irrealité. Et ils ont tous la conviction d'etre investi de la mission divine, de n'etre que de fideles serviteurs alors qu'ils sont aux commandes, donc responsables de leurs choix, de leurs actes.

Donc coupables.

En Syrie, des hommes sont decapités parce que chrétiens. des filles violées parce que sans doute souvent chrétiennes ou pas assez musulmanes selon la jeune garde de l'EI ! Et ces tas d'horreurs, comme le meurtre et le viol, sont justifiées comme volonté divine (qui lave plus blanc le sang).
Mais comment peut on être aussi niais?et salauds? Et croire que Dieu peut aimer ça??????


J'en suis sans voix...je préfère, tiens! aller prendre un café, non, un cacao au lait de soja, non, allez, au lait d'amande! Faut bien ça pour supporter tout ça...Notre espèce est décidément trop NULLE.

Désolée si je vous ai refilé ma déprime matinale. Faut dire qu'il était beau, ce temple.

Et ce pauvre homme tué parce qu'il connaissait des choses, pour sa science! une honte, aux relents bien connus comme les autodafé de livres sous l'Allemagne nazie, qui, eux, tuaient les gens mais en principe volaient leurs œuvres d'art, ils étaient "civilisés", c'est à dire savaient le prix des tableaux (et des dents en or, et même des cheveux et de la peau) de leurs victimes ! cette haine des gens de savoir me rappelle surtout les destructions physiques de la moitié des habitants humains du Cambodge par des cambodgiens allumés par Pol Pot. Il suffisait d'être enseignant pour que les gardes rouges vous saignent. c'est la victoire de tous les meurs la faim! prenez garde, v'là la jeune garde, chantaient les jeunes étudiants soixante huitards...on est con quand on est jeune et mal informé ... oui, nous etions manipulés par des infos fausses sur la chine radieuse grâce à leur grand soleil, le grand Timonier Mao(moi, je n'ai jamais marché à ça) et aussi sur tout ce qui se passait au Viet Nam etc. Que des hallucinations de reel. Car, en vrai, nous portions aux nues des gens aussi monstrueux que Daesh. On ignorait alors que notre simple statut d’étudiants nous aurait exposés à la mort par la jeune garde cambodgienne. BOn, j'avoue, je chantais avec les autres ce chant entrainant sans bien savoir de qui il s'agissait.

POLPOT est revenu!!! Prenez gaaardeu..Vlà la jeune garde!

n'oublions pas queles nazis ont fait pareil. lorsqu'ils sont entrés en Pologne,leur 1° souci fut de massacrer les intellectuels. Un peuple ignare est plus facile à mettre à sa botte.

Lorsque l'armée allemande entre en septembre 1939 en Pologne, les nazis sont fermement décidés à réduire la Pologne à une simple réserve d'esclaves destinés à servir les besoins de l'industrie allemande. Pour atteindre ce but, une politique a été très tôt définie par les nazis dont les axes principaux sont:

Exterminer l'intelligentsia polonaise (professeurs, avocats, scientifiques, etc...).
Exterminer tout opposant potentiel.
Fermer tous les établissements scolaire à l'exceptions des écoles professionnelles.
Empêcher toute possibilité d'activité culturelle ou politique.
Créer des zones de colonisation exclusivement allemande en expulsant la population polonaise locale (un nettoyage ethnique avant la lettre).
Dès l'hiver 1939, la classe dirigeante polonaise ainsi que tous ceux qui ont un rôle dans la culture, la science ou les arts sont systématiquement traqués et exécutés: les esclaves n'ont pas besoin de professeurs ou d'avocats.

En conclusion, les hommes perdent facilement leur âme lorsqu'ils font de l'autre esprit un être à asservir et à détruire.

Soyons tous méfiants envers nous-mêmes car nous sommes tous de cette espèce dangereuse qui s'endort aux contes de fée ! Gardons nous de ne pas devenir l'ogre, et de ceux qui nous prennent pour le petit Poucet.

Commenter cet article