Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Psychanalyse et animaux.

La bataille de Wagram et François Hollande. Sécurité sans légitime défense?

8 Septembre 2016, 12:23pm

Publié par Jo Benchetrit

Qui veut faire l'ange fait le bête.

Qui veut faire l'ange fait le bête.

C'est le petit Asterix qui résiste mais sans potion magique que nous propose Hollande pour notre sécurité. Sur la forme, gros progrès. il n’était pas ennuyeux. Sur le fond, c'etait pas mal. Sauf ce complexe du démocrate acéphale qui n 'ose pas se defendre de peur d'etre anti-democrate. Je le redis, pardon à mes fidèles, la liberté mal comprise peut être liberticide.

Je voudrais avec mes faibles moyens lui répondre sur ce point. Selon vous, se défendre est facho?

L’état de guerre si guerre il y a n'est pas en contradiction avec l’état de droit, même si chacun sait qu'il faut là aussi savoir se limiter. Il y a un cadre juridique: les accords de Geneve définissent les débordements et les sanctionnent en principe comme crimes de guerre.
Exercer le droit à la légitime défense, c'est bien ça. On n'a le droit de tuer que si notre vie est mise en danger par quelqu'un qui nous attaque. On a compris que celui qui nous a attaqué doit s'attendre à ce qu'on ne tende pas l'autre joue...Mais pas question, bien sûr d'attaquer sans être menacé.
Par contre, laisser en liberté des gens qui ne rêvent que de nous tuer, et dont on sait que certains le feront, on nous l'annonce, on ne le dénie pas, il y aura d'autres attentats, c'est être irresponsable et criminel. Si les prisons sont inefficaces à nous servir de pare-feu, alors, rien ne nous empêche de ne plus laisser entrer les gens de retour de Syrie et de virer ceux qui nous menacent de leur haine. D'accord avec NKM pour interdire le salafisme.
Ras le bol de ces prêches de haine sous notre toit.

Celui qui veut nous tuer doivent s'attendre à ce qu'on réplique à la mesure de leur menace.

Donc, le mot d'ordre actuel est de ne pas se laisser intimider car nous sommes un peuple libre. Ce n'est pas être facho que de dire qu'à partir du moment où il y a des tueurs armés dans notre maison, nous ne sommes plus libres. C'est aux démocrates de le dire .

Respecter la liberté d'un mec qui vous met un revolver sur la tempe est assez maso . Mon slogan: pas de liberté pour les dictateurs, si on tient à la sienne.

Il ne faut pas laisser aux fachos le monopole d'un discours sur de la protection du peuple. La légitime défense n'est pas facho. Par contre, les intégristes fachos sont nos attaquants et je ne me sentirais pas en sécurité si le FN et autres nazillons étaient au pouvoir avec leurs conneries et divers préjugés partagés d'ailleurs par DAESH. N'oublions pas l'amitié paradoxale en apparence d’Hitler et du grand mufti de Jerusalem.

De même qu'il y a de faux-amis, il y a de faux -ennemis.

Attention de ne pas connaitre après Wagram (je sais, c'est facile, et tout le monde va la faire) donc de ne pas connaitre... Waterloo.

Commenter cet article