Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Psychanalyse et animaux.

Retrouver le réel c'est se débarrasser de ses préjugés. C'est un devoir éthique.

26 Décembre 2016, 23:29pm

Publié par Jo Benchetrit

 Si même les chiens croient...

Si même les chiens croient...

Il faut se mefier de ce qu'on croit penser alors qu'on ne fait que croire. Pour retrouver le réel, il faut donc confronter ses habitudes de penser à ce qui est, en contrariant si necessaire ses a priori,  ses croyances, et donc  l'ideologie dominante.

Ceci doit servir de boussole:"Mal nommer un objet, c'est ajouter au malheur de ce monde. "
aux complotistes comploteurs vainqueurs:
Les croyances sont bien souvent mensongeres et troquent la realité par des fantasmes qui, tels une religion, reunissent les gens. Cette reunion, helas, se fait bien souvent au detriment de l'autre designé comme cause du malheur des gens, calomnié et offert au lynchage  commun .
c'est dans son essai de 1944, "Sur une philosophie de l’expression", paru dans "Poésie 44" et concernant les travaux de Brice Parain,philosophe et ami d'Albert Camus, sur le langage , que Camus résume ainsi l'idée profonde de Parain : "Mal nommer un objet, c'est ajouter au malheur de ce monde. Et justement la grande misère humaine qui a longtemps poursuivi Brice Parain et qui lui a inspiré des accents si émouvants, c'est le mensonge. Sans savoir ou sans dire encore comment cela est possible, il sait que la grande tâche de l'homme est de ne pas servir le mensonge."(1)

 

(1) Albert Camus, Oeuvres complètes, tome I, La Pléiade, p.908

"Mal nommer un objet, c'est ajouter au malheur de ce monde. Et justement la grande misère humaine qui a longtemps poursuivi Parain et qui lui a inspiré des accents si émouvants, c'est le mensonge. Sans savoir ou sans dire encore comment cela est possible, il sait que la grande tâche de l'homme est de ne pas servir le mensonge."(1)

Cette citation est donc bien de Camus, bien que la pensée qui l'initia fut de Brice Parain, philosophe et ami d'Albert Camus. (1) Albert Camus, Oeuvres complètes, tome I, La Pléiade, p.908

"Ne pas servir le mensonge" pour ne pas servir la barbarie, l'injustice, la paranoia, le complotisme, les erreurs judiciaires, les dieudo et Solal, les deratiseurs, les anti-pigeons, les anti-loups. Oui, tout cela releve de la même chose: la calomnie au service du mediocre qui ne sait pas reflechir ni s'informer avant de parler et aime mieux ses croyances que le savoir.

 

Commenter cet article

honorius 05/01/2017 15:29

Il y a encore du boulot pour un monde meilleur... Je te présente mes meilleurs voeux pour cette nouvelle année, santé surtout, sans elle on n'est pas grand chose et un peu d'écu pour l'entretenir. Amitié du vieux sorcier

jo benchetrit 05/01/2017 15:42

Merci, qq écus c'est une idée! ;)
bonne année, écus, santé et amour!
gros bisous, jo

colette clara 27/12/2016 11:56

Quand on a 5 ans, on parle le soir à la croix sur le mur de sa chambre, on parle à son chat, on parle au père-noël ; on est loin du monde humain, et qu'est-ce cela nous rend heureux.

jo benchetrit 31/12/2016 17:23

j'avais 2ans et demi quand jai compris que le pere Noel n'existait pas.
Mais oui, l'ilusion rend heureux, et c'est bien pourquoi le monde va mal...du fait que l'on ne veut pas savoir que ce qu'on fait au monde et aux animaux est terrifiant.
par contre parler à son animal est une grande lucidité car ils ont besoin quon leur cause et ils comprennent pas mal de choses. DOnc...censt pas du tout pareil que pour le pere noel, saint ou pas.