Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Psychanalyse et animaux.

Animaux politiques, un sondage: 84% de jeunes espagnols pas fiers de la corrida. Les candidats à la presidentielle 2017 face à la protection animale.

9 Avril 2017, 12:34pm

Publié par Jo Benchetrit

Animaux politiques, un sondage: 84% de jeunes espagnols pas fiers de la corrida. Les candidats à la presidentielle 2017 face à la protection animale.

 Le pourcentage de jeunes espagnols fiers d’être d’un pays de corrida est descendu de 30 à 19% en 3 ans.

VIva españa!

 

Le sondage en France donnerait quoi? En tous cas, sauf erreur, aucun des « gros » candidats ne se prononce contre la corrida, pourtant détestée de la majorité des français. Morbide jouissance perso et -ou peur du lobby afioc pourtant minoritaire en France?

Même Hamon se tait sur le sujet, lui qui est le 1° pour ses réponses au manifeste animal politique (Macron serait sans doute le dernier s’il y répondait, ex aequo avec Fillon!) Mais Hamon va aux corridas ou au moins à l’une d’elle sans sembler en être incommodé!   On sait bien qu’il bénéficie des bons conseils de Jego pour le reste.
Quant à Melenchon il peut dire et redire de manière très convaincante il est vrai, qu’il est contre les élevages industriels des « 1000 vaches, 10.000 vaches »  mais il se dévoile comme pas (encore?) sensible à des choses importantes (animaux ds les cirques ou temps de transport des animaux, corrida).

Voir chacun en cliquant sur son nom  au manifeste animal politique.
=======
Pour la révolution humaniste non anthropocentriste qui nous sauverait la vie s’il n’est pas trop tard, il faut plus de courage  afin d' humaniser l’homme. En face, c’est un tsunami de nuit pulsionnelle. Et nous, c’est avec une petite cuillère de lumière qu’on doit  repousser le Glauque.

Et pourtant il ne s’agit que d’évidences.Hasard! je reçois justement ceci au sujet de la corrida vue par les candidats:

Tous les candidats n'y sont pas étudiés.
Mais ceux qui y sont, à part Arthaud et Poutou, brillent par leur nullité. Melenchon en parle comme d’un sujet anecdotique car c’est limité à qq endroits de France, là où c’est la tradition comme le dit l’alinéa 7, forfaiture.
Certes, mais comme vous le savez, tant que l’alinéa 7 ne prévoit pas de restreindre l’accès aux corridas aux seuls natifs de ces villes pour respecter la lettre de cet alinéa, à savoir respecter leurs pseudo-traditions de malheur, ça concerne toute la France et même l’étranger car les corridas vivent de nos subsides et du tourisme de ceux qui n’y vont qu’une fois et en sortent le plus souvent écœurés.A ce sujet, je rappelle ceci:

 

qui a eu à tort car plus importante moins de succès que l'autre ecrite aussi par moi (25.000 contre Almodovar à Cannes).

 

Nous nous plaignons de DAECH, bel exemple de médiocrité terrorisante, non? Mais nous continuons à  être ainsi avec les autres animaux. Chacun a droit à une vie digne et libre,  et à être perçu pour ce qu’il est et non pas pour ce que l’imaginaire humain déforme de lui. C’est ça l’éthique: perdre ses préjugés.
Pour cela perdre l’habitude de prendre pour argent comptant ce qui n’est que phobies dont l’objet est juste un support à nos fantasmes  et en rien un être devant être d’essence sacrifié sur l’autel de nos névroses comme le sont les rats, pigeons, lapins etc.  victimes oubliées de ce manifeste.
Mais nos amours, c’est pareil, car leurs tortionnaires comme les chasseurs le disent: Ils aiment.

Les afiocs aiment « le »  taureau, les cavaliers aiment «  le »   cheval, les acheteurs d’animaux(je ne parle pas des adoptants qui sont, eux dans le bien) aiment telle race, les spectateurs de cirque avec animaux aime les animaux déguisés en clowns martyrs de leurs bévues, etc.Les animaux  n’ont pas besoin d’être au service de nos affects. Notre difficile révolte à leur côté contre leurs bourreaux, ceux de l’espèce dite à tort humaine,  leur suffit. Pourtant, bien souvent, un effet secondaire de voir l’autre comme un alter ego à défendre est l’amour, mais pas l’amour qui asservit, celui qui aide et libère. « "La bonté (...)Instinct qui, dans la nuit et dans la souffrance, aime"» Victor Hugo in Le crapaud.  
 

Et quel est le défenseur libérant un animal qui n’a pas été surpris de la réaction de reconnaissance de l’animal? Comme les homards qui ne pincent jamais leurs libérateurs et reviennent vers eux pour les remercier avant de repartir plus loin dans l’océan. Je le sais pour l’avoir fait pour la télé, et vu!

Que le moins pire gagne!  Mais c’est qui?;) A eux de nous démontrer qu’ils  sont celui-là en s’engageant à nos côtés y compris contre leurs propres pulsions destructrices que chacun porte et que chacun doit combattre pour être  et rester civilisé. Tant pis pour les médiocres et leurs victimes dont nous sommes tous, y compris eux, les arroseurs arrosés.

Des adresses:      contact@jlm2017.fr, jean-luc.melenchon@europarl.europa.eu, bureau.melenchon@lepartidegauche.fr, contact@benoithamon2017.fr, bhamon@assemblee-nationale.fr, contact@fillon2017.fr, ffillon@assemblee-nationale.fr, francois.fillon@fillon2017.fr, contact@en-marche.fr

Celle de M. Le Pen  les fachos font partie du Glauque.

Commenter cet article