Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Psychanalyse et animaux.

Maison Alfort. urgent. QUi habite dans le coin et pourrait nourrir des chats durant l'hospitalisation d'une dame?

30 Septembre 2007, 13:16pm

Publié par Jo Benchetrit

Je transmets ce SOS sérieux.Merci par avance de ce que vous ferez. :

Malgré plusieurs relances,  cette demande n'a pas reçu de réponse.

Qui pourrait aider Cathy Da Cruz et Françoise Lévèque à nourrir ces chats SVP ?

La dame qui les nourrissait est hospitalisée demain et ils n'auront plus rien à manger pendant 2 ou 3 semaines.

Merci de faire le maximum pour les aider.

 
Cahlan Sarah a écrit :

TOUJOURS AUCUNE PISTE!!!!
CONTACT POUR CE SOS:
Cathy
( 06.20.41.06.
28  -  01.43.86.40.58 )

http://rescue.forumactif.com/SOS-Appels-Divers-f2/Chats-et-chatons-en-danger-dans-la-RP-t116885.htm#2428904



"Bonjour à tous,

Je relance un sos qui date déjà de presque 2 mois concernant des chats qui vivent en région parisienne à Maison-Alfort dans le Val de Marne ( 94 ) dans le quartier des juliottes.

Une dame assez âgée les nourrit de son mieux et malgré ses maigres ressources et désespère de voir ENFIN une association prendre les choses en main pour la stérilisation de cette colonie de chat qui vit dans une cité HLM avec tous les risques que cela comporte. Les chatons ne survivent que rarement aux voitures et autres maltraitances et les chats ne sont guère mieux...


je me suis déplacée cet été pour voir ce que je pouvais faire mais seule je ne peux assumer une telle charge que ce soit financièrement (j'ai fait une demande pour des bons Bardot, mais je n'ai toujours rien reçu à ce jour) ou logistiquement ( je suis à presque 1h de route car il y a beaucoup de circulation dans ce coin de la RP) et puis toute seule le soir à trapper dans une cité...dur, dur.

Comme je travaille, il est difficile d'aller à la fondation Bourdon en plein Paris...bref, je veux bien faire un gros effort mais toute seule c'est vraiment au dessus de mes forces, d'autant que je suis énormément sollicitée de parts et d'autres.

Autre galère, cette dame est hospitalisée qq temps début octobre et ne pourra plus aller donner à manger pendant au moins 15 jours...comment faire pour nourrir ces pauvres chats? il m'est IMPOSSIBLE de faire 1h de trajet aller et la même chose au retour tous les soirs!!! Elle a bien tenté de trouver qq'un sur place pour qq temps mais impossible, personne ne veut l'aider...

Qui peut faire qq chose?"

Cathy ( 06.20.41.06.28 -  01.43.86.40.58 )
 

__,_._,___

Voir les commentaires

2 whippets de 7 mois à donner

30 Septembre 2007, 09:58am

Publié par Jo Benchetrit

Ces deux adorables Whippets sont frères, nès en mars dernier ils n'ont que 7 mois et doivent très vite retrouver une vraie famille qui leur fera oublier ce passage en refuge.

Doux, calme, super sympa.
Ok chien, chat et enfants ils sont au refuge Coup d'Coeur / Coup d'Pat dans le département 86 limitrophe 49, 79 et 37. Domaine St Hilaire - Ancienne école - 86120 ROIFFE.

Adoptables partout en France et Suisse sous contrat association, ils sont pucés, vaccinés et seront stérilisés lors de leur placement.

Contact pour adoption : jesssoph@free.fr Tél. : 06.98.44.08.79.


Barbara LEFRANC-

le Bulletin Des Lévriers
http://levriersyvel
ines.site.voila.fr

Voir les commentaires

FR3 dans l'illégalité avec des politiques délictueux qui passent à table ?

30 Septembre 2007, 09:53am

Publié par Jo Benchetrit

Opération braconnage ortolan - tolérance zéro

En France, 30 000 à 80 000 bruants ortolans sont tués chaque fin d’été dans le département des Landes, avec l’aval des autorités chargées d’appliquer loi et la réglementation. Pour la LPO, Sur les lieux où se commettent des dizaines de milliers de délits, la LPO accuse de complicité de braconnage l’Etat français et ses autorités locales.une telle situation est intolérable. Venus courageusement car ces braconniers qui revendent un prix fous ces petits passeraux migrateurs sont des mafiosos dangereux, ils se sont faits molester par eux..
La France se démarque donc, une fois de plus, par un total irrespect de ses partenaires européens en matière de protection de l'environnement.


ortolan-hitchin.jpg


Vu hier soir à FR3 vers minuit :
Les politiques et la nourriture.
On les a vu ainsi se goinfrant de diverses viandes...De la tête de veau de Chirac, langue de la victime sortie, aux ortolans de Mitterrand .
Là, ce fut poignant : d' adorables petits oiseaux dans des cages-pièges, paniqués, étouffés de stress, becs ouverts.
Puis, l'immonde Marie-Thé en "dégustant" un en commençant par aspirer par l'anus.
Par pudeur, les autres en font autant mais le font hypocritement, la tête cachée sous un torchon.
Juppé explique qu'on les fait grossir puis qu'on les étouffe "un peu" à l'armagnac. La vérité: on les gave aussi impitoyablement que les oies et les canards martyrs pendant environ 15 j puis on les NOIE dans l'armagnac.
Leur corps nus, jaunes de ce gras malade des animaux gavés, non vidés, plumés, avec la tête, entre les mains de ces infectes hors la loi(oiseau protégé), , j'avoue qu'avant de se coucher, j'aurais preferé une autre berceuse ! Lang et Bachelot en parlaient aussi, l'oeil égrillard.
Ils sont déjà aficionados, alors, qui s'en étonnerait?
Mais ce n'est pas grave, le dira sans doute l'aficionada M.L. Augry qui sert de médiateur sur F3, CE NE SONT QUE des Bêtes!
irrespect+ specisme=barbarie.
A quand un service public plus ferme sur le respect des lois? J'en ai marre de perdre des sous et des points de permis quand je passe à 76km /h au lieu de 70 devant le radar qui mène à mon travail. je suis étourdie, je sais, disons que jai plein de choses à quoi penser, dont ce qui nous occupe ici..
Mais est-ce si grave comparé à ce qu'on permet sans les poursuivre à des gens qui torturent des oiseaux protégés de surcroît? Qui donne l'exemple de l'illégalité en toute impunité sous projecteurs?
Je voudrais bien savoir pourquoi la SPA ne les assigne pas, ou la lpo, enfin toutes les assoces conjointes.
Cependant, je peux sans doute féliciter les reporters de nous avoir montrer les adorables oiseaux paniqués, becs ouverts, qui cherchaient de façon pathétique à s'échapper de leur enfer. Quoique gavage et noyade ne furent pas montrés ni même clairement dits..alors dénoncés, tu rêves!
J'accuse donc FR3 de tromperie, de publicité illicite pour ce mets interdit qui a presque fait orgasmer Marie-Thé, et de complicité.
Comment se fait-il que le CSA leur permette de produire sans aucune critique sérieuse de tels documentaires sur des actes contraires à la loi?

Braconnage du bruant ortolan

Il existe, en France, une espèce animale protégée dont 30 000 à 80 000 individus sont tués, chaque fin d'été, dans le département des Landes, en toute impunité et avec l'aval des autorités chargées d'appliquer la loi et la réglementation. Il s'agit du bruant ortolan. Pour la Ligue pour la Protection des Oiseaux (LPO), une telle situation est intolérable.

Le bruant ortolan est en grave déclin dans la majeure partie de son aire de distribution européenne. Pourtant, cet oiseau protégé ne bénéficie pas, dans les faits, de la protection de l'Etat français ! Le bruant ortolan est en effet braconné par un peu plus de mille personnes dans les Landes, puis pour partie consommé dans les quelques restaurants complices de ce braconnage. Les oiseaux braconnés en Aquitaine sont des migrateurs qui proviennent du nord et du centre de l'Europe et passent par la France pour rejoindre leurs quartiers d'hiver en Afrique sub-saharienne. La France se démarque donc, une fois de plus, par un total irrespect de ses partenaires européens en matière de protection de l'environnement.


Allain Bougrain Dubourg
© LPO

La LPO a constaté, avec l'aide de la Sepanso des Landes, lors d'une opération aérienne et terrestre qui s'est déroulée du 2 au 7 septembre, que le braconnage s'exerçait plus que jamais en toute impunité. Son président, Allain Bougrain Dubourg, s'est rendu sur place et a pu constaté, par vol aérien, samedi 2 et dimanche 3, la présence de près de 300 sites de braconnage, qui ont été immédiatement cartographiés. Au même moment, au sol, une équipe de la LPO a pu filmer et enregistrer en caméra cachée une fête faisant l'apologie des chasses traditionnelles du type de celle de l'ortolan. Mercredi 6 et jeudi 7, c'est sur le terrain que l'équipe de la LPO s'est déployée, localisant plus d'une quarantaine de tenderies en activité. La LPO a d'abord appelé l'Office national de la chasse, qui a stipulé qu'il n'interviendrait que sur ordre du préfet. Allain Bougrain Dubourg a donc téléphoné au préfet, et s'est vu signifier que les tenderies étaient tolérées. La LPO, qui ne peut en accepter le principe, a déposé plainte auprès de la gendarmerie de Tartas, pour chasse en période de fermeture et braconnage à l'égard d'une espèce protégée. Enfin, la LPO a prévenu le ministère de l'Ecologie et du Développement durable par le biais du cabinet de Mme Nelly Olin.


Bruant ortolan
© LPO

Dans un Etat de droit, avec des hommes et des femmes politiques qui se targuent de faire respecter la loi, la LPO accuse l'Etat de complicité de braconnage. Le braconnage en Aquitaine est couvert par les autorités locales, ayant elles mêmes reçu l'accord des autorités parisiennes. Le contrat tacite suivant est convenu entre l'Etat et les braconniers : ces derniers s'engagent à ne pas utiliser plus de 30 pièges et 5 appelants, et à ne pas en faire commerce, en échange de quoi l'Etat ferme les yeux. Les forces de police et de gendarmerie sont priées par les préfets de ne pas intervenir. Cette complaisance administrative locale ne peut plus durer. L'Etat français pourrait se voir condamner non seulement pour sa passivité à réprimer le braconnage, mais aussi à l'encourager implicitement.

Aujourd'hui, la LPO demande aux autorités françaises, et en particulier à M. Nicolas Sarkozy, ministre de l'Intérieur, de faire cesser le braconnage du bruant ortolan, en :

- agissant pour que la loi soit appliquée et en engageant au plus vite des actions de police visant à rétablir l'état de droit,
- condamnant la complaisante passivité des autorités locales,
- brisant le parrainage politique de la tenderie,

La LPO souhaite qu'une situation de non-droit, comme il en existe déjà dans le Médoc, au col de l'Escrinet, en Camargue et ailleurs au détriment de la biodiversité, ne perdure pas dans les Landes.

Allain Bougrain Dubourg
Président de la LPO

Quelques chiffres

- En 2004, sur 812 installations de capture de bruants ortolans contrôlées par l'ONCFS, une quarantaine seulement a été verbalisée.
- 1 500 braconniers au moins.
- Prix de vente d'un bruant ortolan sur le marché noir : 100 à 150 euros.
- Poids moyen d'un bruant ortolan : 19 à 27 grammes !

Braconnage organisé et toléré

Pour la petite histoire, le bruant ortolan ne bénéficiait d'aucun statut réglementaire de protection avant 1999. L'état français avait « oublié » de le classer parmi les espèces d'oiseaux protégées… Pourquoi ? Une « tradition » a encore court dans les Landes et le nord des Pyrénées-Atlantiques, qui consiste à capturer ces oiseaux au moment de leur migration d'automne puis à les manger. Les pièges, appelés « tenderies » ou « matoles », disposent de 5 à 10 appelants (bruants ortolans vivants, maintenus dans de petites cages, et dont les cris d'appel attirent les individus sauvages). Les oiseaux capturés sont mis en cage et engraissés à l'extrême. Ce braconnage choquant est pratiqué de nos jours par au moins 1 500 braconniers, qui placent leurs oiseaux à engraisser chez des engraisseurs spécialisés. Les oiseaux sont ensuite vendus à de grands restaurateurs, à Paris comme à New York. Ce braconnage est lucratif : la valeur marchande clandestine d'un ortolan est de 100 à 150 euros, et l'appât du gain est ici un argument bien plus déterminant qu'une simple « tradition » obsolète.

 

Sujets connexes

 
 
 

Voir les commentaires

Encore un article anti-corrida sur un journal aficionado!le sud ouest.+Forum.

29 Septembre 2007, 20:20pm

Publié par Jo Benchetrit

Dans sud-ouest, chose très rare pour ce journal, un article favorable à
l'anticorrida :

http://www.sudouest .com/270907/ france.asp? Article=270907a9 4417.xml

et un forum où l'on peut discuter de la question :

"Faut-il interdire la corrida aux moins de 16 ans ?"

http://special. sudouest. com/article. php3?id_article= 4384

N'hésitez pas à y poster votre avis.

Voir les commentaires

Votez sur La Provence, contre les corridas aux moins de 16 ans.

29 Septembre 2007, 16:37pm

Publié par Jo Benchetrit

Voir les commentaires

science:l'art de torturer une grenouille transparente sans la tuer.

29 Septembre 2007, 08:21am

Publié par Jo Benchetrit

Les Japonais créent une grenouille transparente

- 27/09/07-AFP -
Cliquez ici pour voir en grand
27/09/07-AFP
Des chercheurs nippons ont réussi à créer une grenouille translucide, dont on peut observer les organes de l'extérieur

Une révolution scientifique, et ce n'est qu'un début selon le professeur Sumida, de l'Institut de biologie des amphibiens de l'université d'Hiroshima.

Grâce à de multiples manipulations génétiques, l'équipe du professeur a obtenu une grenouille transparente, qui permet une étude approfondie de l'amphibien sans passer par l'étape vivisection.

"Il est possible de regarder les organes de la même grenouille tout au long de sa vie sans avoir besoin de la disséquer. Les chercheurs peuvent aussi observer à moindre coût comment les toxines affectent les os, le foie et les autres organes", explique le professeur Sumida.

A partir de rares spécimens albinos de grenouilles brunes japonaises, les scientifiques ont pu obtenir le bactracien translucide, qui peut se reproduire normalement.

La progéniture de ces grenouilles héritent de la transparence de leurs parents. Néanmoins, pour une raison qui demeure pour le moment inconnue, les petits-enfants de la lignée sont très faibles et ne survivent que peu de temps.

Cette prouesse génétique n'est qu'une première étape pour le professeur Sumida, qui projette désormais de créer une grenouille qui s'illumine lorsqu'un cancer se développe en elle.

Voir les commentaires

La corrida n'est pas très catholique, mais est helas souvent bénie par des prêtres peu scrupuleux. Diable!!!!

29 Septembre 2007, 03:46am

Publié par Jo Benchetrit

Je transmets ceci que je recommande à l'aficionado de La Morandais :

Le
Isabel MARCOUX Le 26 septembre 2007

7, chemin Samara

31860 LABARTHE-sur-

LEZE

FLAC TOULOUSE

Monseigneur Robert LE GALL

Archevêque de Toulouse

24 rue Perchepinte - BP 7208

31073 TOULOUSE Cedex 7


Monseigneur,

Nous sommes un groupe de personnes de la Haute-Garonne de confessions religieuses diverses dont des catholiques pratiquants. Le dimanche 2 septembre 2007, nous étions dans le village de Rieumes où avait lieu une corrida. Nous étions une quarantaine de personnes présentes pour appeler le public à la raison en renonçant à assister à ces jeux cruels et malsains. Les « aficionados », à l'entrée des arènes, passaient devant nous et, à notre grande stupeur, parmi eux, nous avons remarqué la présence d'un jeune prêtre habillé en clergyman. Comment se peut-il qu'un Ministre du Seigneur cautionne par sa présence un spectacle païen et sadique ?

La célèbre Bulle de Saint Pie V : « de Salute Gregis » promulguée le 1er novembre 1567 qualifiait les spectacles taurins d'ouvres « non de l'homme sinon du démon » et « elle interdisait la participation des ecclésiastiques aux corridas sous peine d'excommunication ».

Plus récemment, le 23 octobre 1920, le Cardinal Gasparri, Secrétaire d'Etat du Vatican répond à la Présidente de la SPA de Toulon par le texte suivant en parlant des corridas : « Il n'y a pas de doute que l'Eglise continue à condamner comme elle l'a déjà fait dans le passé ces spectacles sanglants et honteux ».

En 1988, Monseigneur Canciani confirme la validité de la Bulle dans des déclarations publiques et selon son investigation historique, tous ceux qui fréquentent « ces fêtes » comme acteurs ou comme spectateurs seront excommuniés.

Ce qui était condamné par le Vatican depuis le 16ème siècle doit le rester et il est évident que la place d'un représentant de l'Eglise n'est pas dans un lieu de souffrance engendrée uniquement par le vice et l'argent. Quelle déception et quelle image navrante de voir un prêtre, amateur de torture, qui s'éloigne de sa mission et se place du côté des tortionnaires.

Nous nous sommes permis de vous exposer ces faits et nous vous prions humblement de bien vouloir intervenir auprès du clergé de la Haute-Garonne pour que cet exemple, déplorable par rapport aux fidèles, mais aussi devant les jeunes et les personnes susceptibles de se rapprocher de l'Eglise, ne se reproduise pas.

Veuillez agréer, Monseigneur, l'expression de nos sentiments respectueux.

Isabel MARCOUX.

S'associent à ma démarche auprès de vous : Agir pour les Animaux, Fédération des Luttes pour l'Abolition de la Corrida (FLAC), l'Alliance Anticorrida, Fenouillet Anticorrida, ainsi que de nombreux particuliers.

Pièces jointes : lettre de l'Archevêque de Troyes, de Monseigneur Brand, et le célèbre texte du Père Pestre qui a toujours lutté contre la torture des animaux.

Voir les commentaires

sos chiens à sauver!

28 Septembre 2007, 17:23pm

Publié par Jo Benchetrit

je transmets:

Aidons ce toutou, des pistes sont déjà tombées à l'eau, et cela devient très urgent pour lui!!


Le mail de contact est: secrete_girl@msn.com

http://rescue.forumactif.com/SOS-Adoptions-Urgentes-Chiens-f1/HELP-on-veut-pas-euthanasier-un-labrador-60-t113237-60.htm#2423746




Bonjour à tous

Un couple autour de moi vient de décéder à 8 mois d'écart et un chien se retrouve tout seul.

Il s'appel Negresco, c'est un labrador tout noir, adorable, très joueur.
il a 12 ans.
Il est tatoué, mais n'est pas castré.

On ne peut pas le garder on vit tous dans des petits appartements

On a contacter la SPA et ils en veulent pas car trop vieux, ils nous proposent que de l'emmener chez le véto pour le piquer !

Et ça nous on veut pas...

S'il vous plaît aidez moi à faire adopter ce toutou, j'en ai trop mal au coeur, mais je ne peux pas le garder dans 30m²....

Le chien est dans l'Oise, mais on peut se déplacer dans un rayon de 200 km si il le faut.

Merci de votre aide.

N'hésitez pas à me contacter!!

Je ne peux vraiment pas le garder.
Pour plusieurs raisons :
- j'ai peur des chiens, et je veux pas me retrouver toute seule avec lui, même si je sais qu'il est gentil (j'ai été mordu petite )
- je suis rarement chez moi, donc il serait enfermé plus de 12h par jour, pas cool...
- et financièrement, nourriture et croquettes je suis incapable d'assumer (déja bien du mal pour moi).

Je suis attachée à lui, car savoir qu'il serait susceptible d'être piqué parce que juste trop vieux, alors qu'il est en bonne santé ça me chagrine.

ent: Thursday, September 27, 2007 5:15 PM
Subject: Ketum et Pharo en 1ère ligne pour l'euthanasie

Je transmets uniquement:

Les deux plus grosses urgences de la Louvière.....

...
Ketum qui a dépassé son délai depuis 1 mois, et Pharo qui lui a été oublié parmi toutes les urgences.....

Contact pour les sauver: solidarite_chiens_belges@hotmail.com

1) KETUM

Nom: KETUM

Race: x doberman

Sexe: male (castré)

Age: 8 ans

Frais de sortie: 80 euros

Date d'entrée à la spa : 14/08/2007

Raison de la présence en spa: trouvé, pas de puce

Sociable avec: humains et chien femelle

Frais payés : oui

Date de fin de délai : 29/08/2007

http://rescue.forumactif.com/Appels-et-SOS-c1/SOS-Adoptions-Urgentes-Chiens-f1/-p2245839.htm#2245839

2) PHARO (le plus petit sur la photo):

Cage : 3 ext

Nom: Pharo

Race: x labrador

Sexe: male

Age: ?

Frais de sortie: 100 euros

Date d'entrée à la spa : le 10/08/2007

Raison de la présence en spa: trouvé, pas de puce.

Caractère : ?

Sociable avec: sociable avec les males car partage sa cage avec Noah

Frais payé : non

Date de fin de délai : 26/08/2007

http://rescue.forumactif.com/SOS-Adoptions-Urgentes-Chiens-f1/Pharo-croise-Labrador-male-a-la-Louviere-Belgique-t116719.htm#2424032

Voir les commentaires

Réponse à une objection au végétarisme.

26 Septembre 2007, 06:36am

Publié par Jo Benchetrit

Josiane , copine d'une liste qui n'a rien à  voir avec les animaux, a  objecté au vegetarisme par le fait que les animaux devraient être tués et que du  coup, on  pourrait les manger. Je lui ai repondu stérilisation. Voici sa réponse, puis la mienne.

Josiane S.:

Je continue la discussion, si ces animaux sont tous stérilisés il n'y en aura plus à un moment donné et la nature ne serait plus ce qu'elle est. Te rends tu compte les vastes prairies que nous avons ici sans animaux pour brouter, ici la chasse a tellement été contrôlé qu'il y a surpopulation d'orignaux dans le nord.

Non bien sur que tu peux croire qu'en devenant tous végétariens ça empêcherait ces animaux d'être tués mais moi je ne le crois pas.
Josiane S.




. Les craintes que tu exprimes là, je crois, montrent que tu souffres, non d'un manque de sentiments, mais d'un manque d'information sur l'agriculture contemporaine. Permets moi donc de te répondre. Ne prends pas ça mal. C'est juste pour te donner des éléments de réflexion plus conformes à ce que je crois être la réalité. Il est normal que tu ne le saches pas car c'est masqué aux yeux de tous.
D'abord tout montre que l'agriculture n'est pas la nature. C'est au contraire de l'anti-nature. Mais ça, depuis le début.


La nature, les animaux que nous mangeons? Mais ne sais-tu pas que la grande majorité de ces animaux sont dans des hangars, entassés, entravés?
Exemple entre 1000:
Une truie ne peut pas bouger. Elle reste sur le flanc depuis l'accouchement jusqu'à la fin de l'allaitement,; coincée entre des barrières de fer, ne pouvant pas lécher ses bébés qui la tètent à travers les barreaux de cet appareil. Lorsque c'est fini, qu’on lui arrachent ses malheureux bébés qui vont se retrouver avec d’autres, presque les uns sur les autres et souvent battus par des ouvriers sadiques(je tiens à ta dispo des photos) la pauvre mère ne peut pas se relever, ses muscles engourdis et atrophiés ne la portent plus et on l'insémine artificiellement aussitôt. ET c’est reparti pour un tour, jusqu’à ce que mort s’en suive et qu’une autre la remplace.
Les bébés, on leur coupe à vif la queue , car les conditions de détention sont telles qu'ils se mordraient la queue, mais aussi les dents sont arrachés à vif ou sciées, occasionnant des douleurs atroces. Non contents de ça, on les castre sans aucune anesthésie non plus, et ce ne sont pas les seuls mâles à qui l’agriculture fait ça.
Je pourrais te tartiner des pages sur les mille et une façons de flouer la nature que l'agriculture utilise mais je ne voudrais pas vous lasser.

Quant aux ceux qui sont dans les prairies, comme tu dis, ne t'inquiète pas, la nature reprendra ses droits et les animaux que nous ne chasserions plus viendraient très vite récupérer les terres qu’on leur a volé depuis le néolithique, il y a 8000 ans environ je crois, âge de naissance de l'agriculture. Celle ci a floué la nature en détournant à notre profit la reproduction des animaux. Or, Dieu( c'est dans les 1° textes, seul Francis pourrait m'aider, DIeu donc a bien dit que les espèces se reproduisent pour elles mêmes. Et si on n'y croit pas, la nature n'a jamais prévu d'avoir des animaux comme nous qui ferions que la naissance d'un bébé soit depuis A juqu'à Z regimenté par une espèce parasite comme la nôtre. Je te rappelle que la vie des animaux des usines à  viande, lait ou  oeufs, commence par l’insémination artificielle et bientôt le clonage, pas par des rapports naturels et source de plaisir.
Leur vie courte est une souffrance car les animaux ne peuvent pas être léchés câlinés par leurs mères mais sont arrachés parfois pour leur voler le lait ou faire des veaux à chair anémié, pour les connards égoïstes qui veulent manger du veau à chair blanche sans vouloir savoir que ça signifie viande sans fer, vie de souffrance.
Etc.

Et sache que celui qui n'est pas né ne sera pas tué. La contraception, sert à ne pas avoir de bébé!!! Donc, pas né= pas mort.

 

Voir les commentaires

Motion - pétition à signer par des psychanalystes, psychiatres ou psychologues contre les corridas aux moins de 16 ans et presenté par la SPA à Sarkozy.. On peut encore signer.

26 Septembre 2007, 04:45am

Publié par Jo Benchetrit

Lu dans le nouvel Obs, collé plus loin.
Je  vais d'abord vous coller le texte de Jean Paul Richier, psychiatre, que nous avons signé et que d'autres psy sont invités à signer par simple mail avec leur nom, adresse professionnelle et adresse email pour confirmation
au
jobench@free.fr :
 

Les corridas espagnoles et portugaises doivent être interdites aux moins de seize ans

(25/09/07)
 
 
 

Nous sommes à une époque où les débats sur la corrida prennent de l'ampleur dans tous les pays où elle est pratiquée, portés par de profondes mutations à la fois dans le rapport de l'individu contemporain à la violence et dans la relation entre hommes et animaux. Nous sommes aussi à une époque où on se  préoccupe de façon croissante de la violence dont les jeunes peuvent être témoins, victimes ou auteurs, cela d'autant que les chiffres des violences aux personnes augmentent en France au fil des années.

Le moment est donc venu de prendre en compte l'impact de ce spectacle sur les enfants et les adolescents.


En effet, il y a dans la corrida une violence centrale et une souffrance imposée qui associent certaines caractéristiques fondamentales :

- cette violence et cette souffrance sont imposées dans le cadre d'un rapport radicalement inégal, à savoir par des hommes à un animal contraint à être présent ;

- cette violence et cette souffrance imposées à l'animal n'ont pas d'utilité concrète, elles ont pour unique raison d'être le plaisir de l'homme ;

- cette violence et cette souffrance imposées à l'animal sont constituées en spectacle.

 

D'une façon générale, il est légitime de redouter chez le jeune spectateur de corridas les conséquences suivantes :


- Des effets traumatiques

La réaction normale d'un enfant à la vue d'un animal saignant sous les coups d'un homme est toujours au départ une réaction de rejet, de gêne, et de peur. Certains enfants dans une corrida vont être heurtés par certaines scènes, et pourront d'autant moins en faire part que leur entourage adulte déniera le caractère traumatisant du spectacle en alléguant l'art, la tradition et la culture.


- Une accoutumance à la violence

Les adultes qui emmènent des enfants à des corridas les entraînent qu'on le veuille ou non à une forme de violence très crue, réelle et non pas fictive même si elle est circonscrite à l'arène, et pour tout dire la leur enseignent en alléguant l'art, la tradition et la culture.


- Une fragilisation du sens moral

On constate abondamment que bien des difficultés dont souffre notre société ont pour racine des incohérences du système de règles de l'individu. Il semble difficile d'apprendre à nos enfants, dans les écoles et dans les familles, que la violence est condamnable et qu'on ne doit pas faire souffrir les autres êtres, mais qu'à côté de cela la violence gratuite peut être légitime voire recommandée et qu'on a le droit de faire souffrir certains êtres en alléguant l'art, la tradition et la culture.

L'enfant voit parfaitement que le taureau a été contraint à venir dans l'arène et qu'on lui inflige longuement des blessures puis la mort, sans motif de défense ou de protection. L'enfant apprendra même que l'action de blesser l'animal par les piques durant le premier tercio s'appelle le "châtiment". Cela peut déstabiliser les critères du juste et de l'injuste.

 
- Une perturbation du sens des valeurs

Il n'est pas anodin de présenter à des enfants le spectacle de la souffrance, du sang et de la mort comme pouvant revêtir une valeur esthétique qui primerait donc sur tous les autres aspects.

Il n'est pas anodin de présenter à des enfants le spectacle de la souffrance, du sang et de la mort comme pouvant se justifier par une tradition, qui devrait donc l'emporter sur tout autre type de considération.

Il n'est pas anodin de présenter à des enfants le spectacle de la souffrance, du sang et de la mort comme inséparables d'une identité culturelle, alors même que l'enfant est en quête de modèles identificatoires.

Enfin, il n'est pas anodin de présenter à des enfants le spectacle d'hommes tourmentant, et de plus sans motif, un animal jusqu'à la mort, alors même que notre société est en train de repenser en profondeur nos rapports avec les animaux et avec la nature.

 

Il va de soi que ces réflexions s'appliquent à plus forte raison à ce qu'on appelle les "écoles taurines", comme il en existe en France à Arles, Nîmes, Béziers ou Hagetmau, où les enfants peuvent être admis à 10 ans voire moins et ne tardent pas à s'exercer sur des veaux dans le cadre de "becerradas" puis de "novilladas".

 

On ne manquera pas de nous rétorquer que les cahots éducatifs et moraux qui secouent nos sociétés ressortissent à des facteurs causaux bien plus vastes et complexes. Nous en sommes bien entendu conscients, mais ceci ne saurait tenir lieu de réponse à la préoccupation ici exprimée.


En tant que psychiatres et psychologues, nous demandons en conséquence que le spectacle de la corrida ne soit plus autorisé aux moins de seize ans.

 
___________________________
 


 

 

 

 

Les anti-corrida en appellent à Sarkozy pour interdire l'accès des arènes aux moins de 16 ans

AP | 25.09.2007 | 16:30

Trois associations anti-corrida ainsi que la SPA ont demandé mardi au président Nicolas Sarkozy l'interdiction de l'accès aux arènes pour les mineurs de moins de 16 ans, avec en ligne de mire une interdiction totale des corridas sur le territoire français.

"Cette interdiction sera un premier pas", a expliqué mardi à l'Associated Press l'ancienne championne de patinage artistique Surya Bonaly. Une cause pour laquelle elle a obtenu l'engagement de M. Sarkozy le mois dernier qu'elle figurerait au menu du Grenelle de l'environnement. L'ex-championne dénonce à travers la corrida "une banalisation de la violence, une torture en musique qui va à l'encontre du respect du vivant et conditionne les enfants pour en faire de futurs aficionados".

Voulant aller plus loin, deux députés UMP, Muriel Marland-Militello (Alpes-Maritimes) et Jean-Marc Roubaud (Gard), vont déposer une nouvelle proposition de loi à l'Assemblée, visant cette fois "à interdire tous les sévices graves envers les animaux domestiques ou apprivoisés, ou tenus en captivité, susceptibles d'être exercés, lorsqu'une tradition locale ininterrompue peut être invoquée".

Déjà prévu dans le code pénal, cet article de loi "fait hélas une exception de la corrida dans son alinéa 3, en l'excluant de son champ d'application ainsi que les combats de coqs", s'indigne Mme Marland-Militello lors d'un point presse, pointant des "corridas déficitaires, financées par des subventions de Politique agricole commune (PAC) et les impôts des contribuables".

Les Verts soutiennent également cette action. Une position rappelée par le député de Paris Yves Cochet et le porte-parole du mouvement, Yann Wehrling, tous deux présents. "Nous observons sur ce dossier une évolution qui va au-delà des couleurs politiques. C'est un fait rare et nous nous en félicitons", a souligné Caroline Lanty, présidente de la SPA.

Une trentaine de médecins, psychiatres et psychologues, représentés par le Dr Jean-Paul Richier (Hôpital Paul-Guiraud à Villejuif, Val-de-Marne), ont pour leur part présenté un rapport qui corroborerait le bien-fondé d'une interdiction de la corrida aux moins de 16 ans. Selon ces praticiens, il est légitime de redouter chez le jeune spectateur "des effets traumatiques", "une accoutumance à la violence", mais aussi "une fragilisation du système moral" et "une perturbation du sens des valeurs". AP

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 > >>