Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Psychanalyse et animaux.

Dernières affaires! Tout doit disparaître!

28 Février 2008, 11:04am

Publié par Jo Benchetrit

On va démolir un refuge qu'est pas clean . Et on ne sait  que faire de ses habitants alors on va les tuer en même temps. C'est logique non? On fait ça tout le temps. Ça, c'est de la rénovation!
"L'univers est un défaut dans la pureté du non-être". Lacan.

je transmets:

 
"Vous m'offrez la cité... Je préfère les bois, car je trouve, voyant les hommes que vous êtes, 
plus de coeur aux rochers, moins de bêtise aux bêtes". (Victor Hugo)
 
-------Message original-------
 
De : Hindy
Date : 27/02/2008 21:10:22
Sujet : JE SUIS OCEAN JE SUIS TRISTE ET JE MEURS LE 4 MARS SVP AIDEZ MOI
 

 DIFFUSION MAXIMUM
 
clic
  Il n'est pas seul à chercher une issue à cette condamnation stupide et on peut aussi laisser des dons.
 
Hindy
 
-------Message original-------
De : SAB
Date : 26/02/2008 08:55:11
A : undisclosed-recipients
Sujet : Nous y sommes, c'est la dernière semaine pour sauver ces pauvres chiens.... LE 4 MARS LES BULLDOZERS VIENNENT DETRUIRE LEURS BOX !! HELP !!!!!!!!
Nous y sommes, c'est la dernière semaine pour sauver ces pauvres chiens.

C'est un refuge en Charente (16), qui a du se mettre aux normes, destruction des vieux boxes, mais pas assez de neufs !  Nul !
Il y avait 36 chiens à recaser, à adopter, et avec une incroyable solidarité un grand nombre va être adopté ou le sont déjà !!!  Bisous

Mais il en reste, ces pauvres chiens doivent vivre et ont droit au bonheur !!
AIDEZ LES !!! SAUVEZ LES !!!!!
Nous remontons des loulous dimanche Angoulême ==Poitier==Tours==Blois==Orléans==Troyes

SI VOUS VOULEZ PROFITEZ DE CE TRAJET POUR UN DES LOULOU QUI RESTE A ADOPTER
 
N' HESITEZ PAS !!!!!
Par contre pour les gens qui ne peuvent pas adopter mais qui veulent les aider, nous n'avons pas assez de sous, pour deux fourgonnettes et essence et payage, si vous voulez participez...je vous en remercie, c'est pour eux !!!!
 
De : SAB
Date : 24/02/2008 18:14:04
Sujet : BESOIN D'AIDE de toutes les ASSO DE LA PA, de FA et d'adoptants POUR LES CHIENS DU REFUGE DE L'ANGOUMOIS !! ......
UN SAUVETAGE SANS PRECEDENT à réaliser avant le 4 mars au plus tard..... LES MACHINES VIENNENT DETRUIRE LES BOXES LE 4 mars prochain justement, s'il reste encore des chiens à ce moment là au refuge ils seront euthanasiés alors JE VOUS EN PRIE ....Aidez les à vivre, aidez le Refuge de l'Agoumois (16) à sauver leurs chiens .....S'IL VOUS PLAIT !
         
 

 

Je suis ce d'où ce  se rpfère:
l'inivers est un defaut dnas la pureté du non-être.

Voir les commentaires

Mémoire de la Shoah au CM2. Projet abandonné après consultation de Simone Weill et d'autres.

28 Février 2008, 08:48am

Publié par Jo Benchetrit

Simone Weill vit dans le présent le traumatisme que lui ont imposé les hommes de l’époque nazie. Ce qui est normal et injuste. Les victimes ont droit à la paix, à la réparation. La charge ne devrait être que sur les épaules des autres, pas sur les siennes. Mais ça ne marche pas comme ça et, visiblement, ce qu’elle vécu  a laissé en elle une souffrance incurable. Alors que les autres sont à distance de ce qui est aussi abstrait que le chiffre : 6 millions de morts.
Un chiffre au dessus de 6 devient abstrait si on n’a pas une image en tête. Lacan disait même qu'on ne savait pas compter au delà de 3, mais là c'est exagéré.
Quelle différence dans notre esprit entre 600.000 et 6 millions ?
Il y a 60 milliards d’animaux tués par an par nos bons soins. Comment imagine-t-on 60 milliards. Comment savoir leur infini malheur ?
Babe le cochon fait plus pour les cochons que la vision d’un deces impitoyables élevages concentrationnaires de 20.000 cochons.

L’horreur sans nom a besoin de noms pour s’incarner. Le réel ne se donne que par l’imaginaire.

L’idée de prendre un enfant et de suivre ce qu'il fut, sachant son nom et quelques choses de son histoire a plus de force que 6 millions.
Un chiffre n’a pas en soi de charge affective et permet mal l'identification, donc la compassion. C’est pour cela que je trouvais bonne cette idée de prendre un enfant au hasard parmi les 11.000 de France tués avec la complicité des grands et arrières-grands-parents de certains de ces enfants, et de faire sa connaissance.

Elle a voulu épargner les enfants d’aujourd’hui de son traumatisme. En disant que c’est : inimaginable, injuste d’avoir eu cette idée…Ces mots ne sont pas, dans sa bouche de victime de ces injustices assassines qu'on dit classiquement inimaginable, par hasard.
Noble tact. Mais erreur. Il est évident que l’on souffre de trop grande distance entre ce qui est dit sur la question et ce qui fut.
Je ne crois pas que cet évènement soit ressenti comme faute par les petits. Une des grandes questions que se pose l’homme moderne, c’est : comment peut-on en finir avec la barbarie ? Quand on dit barbarie, il y a de fortes chances en occident qu’on  pense à la shoah qui marque au fer rouge nos mémoires d’un point d’interrogation. Comment cette terrifiante horreur  a-t-elle été possible, et, de plus, qui sommes-nous, nous qui nous croyions supérieurs aux autres peuples ? n’avons nous pas vu alors que nous aussi avions  la lutte ethnocide facile ?

Cette malheureuse histoire fut-elle un accident isolé ? Sommes nous certains que nous ne recommencerons pas ? La plupart d’entre nous en reste à dire : « c’est impensable, inimaginable, indicible ». Quelle erreur !

On parle souvent de devoir de mémoire à ce sujet, moins de celui de réflexion.
Or ce qui est important, c'est de faire de la prévention. Et la  prévention ne passe pas que par la mémoire qui, parfois, peut provoquer des jalousies des autres peuples plus ou moins blessés par l’histoire qui trouvent qu’on en fait trop pour les juifs. Ils le disent avec un ressentiment qui frise la haine suspecte, ce  qui montre bien que ce n’est pas la mémoire qui empêchera le retour de ce genre de monstruosité.

Les plus avancés dans cette réflexion sur la barbarie savent qu’elle habite chacun de nous tel un virus apparemment en sommeil, et ne demande qu'à être réveillée. La question qu’ils se posent  alors, c’est celle-ci, qui n’est déjà pas si mal : « comment faire pour que ce virus continue à  dormir? »
Cette question ne tient pas compte d’un paramètre, dont je veux vous entretenir : la barbarie n'est jamais endormie. Il n’y a qu'à voir comment on traite en permanence  le monde animal.
Pour prévenir cette barbarie, il serait bon que déjà on la mette en échec dans le présent.

Mais d’où vient-elle ?

 Il faut savoir que notre  dangerosité tient   au fait  que
1 Nous avons en chacun de nous des tas de   pulsions destructrices qui ne doivent jamais se satisfaire telles quelles.

2. or  elles n’attendent que ça.

3.  puisque avec les animaux, on se croit (im)moralement tout permis, puisque peu ou  prou avec parfois des arguments qui sont  le plus souvent fallacieux, on peut tout leur faire, il faut et il suffit de dire qu’un autre homme est un animal pour que la censure se lève et qu’on se donne tous les droits.
4. Et je dirais last but not  least,  nous sommes facilement manipulables surtout si ce qu'on nous dit  nous rassure sur nous. Et quoi de plus rassurant que de dire que le responsable de tous nos échecs n'est pas nous, mais un autre? Or c'est ce qu'Hitler  a dit des juifs aux européens en pleine crise économique.

 

Ainsi, tirer enseignement de la Shoah, c’est apprendre aux enfants à ne jamais oublier... de penser avant de penser...et d’agir. Il faut éviter de hurler avec les loups, de répondre aux faciles appels au lynchage, qui, on le sait, nourrissent le lien social. On sait que l’amour réunit. Mais je me demande si la haine, son revers, n’est pas encore plus forte pour cela.

Au  lieu d’éduquer les enfants en les faisant « écouter » ce qu’on leur impose, il faudrait avant tout leur   apprendre   à désobéir à tout ordre immoral. Je sais qu’un enfant chicaneur est énervant, et qu’il est plus pratique de former un robot qu’un enfant qui pense par lui-même. Mais l’échec de la barbarie dépend d’une éducation bien faite qui n’a rien à voir avec un dressage qui donnant priorité à la discipline.

La seule éducation exigible me semble être l’apprentissage du sens moral qui n'est  pas toujours celui que la banalisation nous fait croire.

J'ai trouvé cette info sur le forum sauvage du blog de Pierre Assouline. Je crois que ça a rapport avec ce que je viens de dire et montre bien que sans reflexion, le pire peut encore arriver..et les panurgesques hommes sont  prêts à suivre pour y prendre leur  pied.:

"Petit retour sur un sujet précédent (dépèche AFP):

Le Liban boycottera le Salon du livre de Paris en raison de la participation d’Israël, invité d’honneur de cet événement prévu du 14 au 19 mars, a annoncé mercredi le ministre libanais de la Culture.
“Le ministère de la Culture va s’abstenir de participer (au Salon du livre) cette année, pour protester contre la décision des organisateurs de nommer Israël comme invité d’honneur à l’occasion du 60e anniversaire de (la) création” de l’Etat hébreu, a annoncé le ministre Tarek Mitri dans un communiqué.
Le Yémen avait déjà fait savoir qu’il ne participerait pas à l’événement pour le même motif, en accord avec une requête en ce sens de la Ligue arabe.
A l’occasion du 60e anniversaire de la création d’Israël, les organisateurs du Salon parisien ont invité 39 écrivains israéliens de toutes générations, d’Aharon Appelfeld à Etgar Keret.
Cette décision a été vivement critiquée dans le monde arabe.
Mardi, à Rabat, l’organisation panislamique Isesco (Organisation islamique de l’éducation des sciences et de la culture) a appelé ses 50 pays membres à boycotter le Salon du livre de Paris, dénonçant la politique d’Israël.
Pour sa part, l’Union des écrivains palestiniens a appelé les maisons d’édition arabes et palestiniennes à boycotter la manifestation."

+ présent traumatisant:
Voici un très bon reportage de france 3. a voir et à transférer !

http://alsace.france3.fr/info/40220426-fr.php

Voir les commentaires

Dessine moi un poulet et une poule ébouillantés vivants!!le scandale d'un abattoir. Mais combien d'autres non épinglés en font autant?

27 Février 2008, 18:43pm

Publié par Jo Benchetrit

Devenez végétalien ou vous serez complice du pire.

Copié collé sur le site de l'association L214 de Sébastien Arsac. Allez y.
Vous y verrez aussi la vidéo terrible. images d'animaux martyrisés encore pour ceux qui peuvent voir ça. Les autres ont interêt à ne pas manger d'animaux ni à en cuisiner pour leur famille recalcitrante...si ils sont si sensibles.
allez là voir le reportage de FRANCE 3:
http://alsace.france3.fr/info/40220426-fr.php

Cruauté dans un abattoir en Alsace

Nous avons enquêté dans un abattoir situé en Alsace. Cet abattoir est spécialisé dans l'abattage des poulets, poules pondeuses de réforme et lapins.

Sortie de tringleNous avons pu observer de graves défaillances qui ont conduit non seulement à l'abattage d'animaux conscients, mais également à soumettre des oiseaux vivants aux opérations d'échaudage, ce qui constitue un acte de grave négligence et de cruauté envers des animaux. Il est absolument intolérable que des animaux d'élevage terminent leur vie dans de telles souffrances.

LES FAITS

  • Lorsque la chaîne d'abattage s'arrête (pour des raisons techniques ou autre), des oiseaux sont déjà engagés dans le système de tringlerie qui mène à la lame automatique, sorte de scie circulaire. Au redémarrage de la chaîne, des poulets se dégagent des tringles évitant ainsi le coupe-cou et arrivent de ce fait conscients dans le bac d'eau chaude avant plumaison.

    Pourtant l'abatteur doit prendre « toutes les précautions en vue d'épargner aux animaux toute excitation, douleur ou souffrance évitables pendant les opérations d'abattage » comme l'exige l'article 3 du Décret no 97-903 du 1er octobre 1997 relatif à la protection des animaux au moment de leur abattage ou de leur mise à mort.

    Ces faits sont également en contradiction avec l'article 5 du même Décret qui stipule que « les installations et les équipements des abattoirs doivent être conçus, construits, entretenus et utilisés de manière à épargner aux animaux toute excitation, douleur ou souffrance évitables ».

  • Chaîne à l'arrêtDe même, lors de l'arrêt de la chaîne d'abattage, les oiseaux situés entre le bac d'étourdissement et la lame automatique ne sont pas saignés en urgence comme l'exige la réglementation mais attendent suspendus aux crochets, de sorte qu'ils ont repris conscience lorsqu'ils passent par le coupe-cou automatique au redémarrage de la chaîne.

    Nous avons pu constater l'agonie des poules pondeuses en attente sur la chaîne ainsi que la reprise de conscience (clignement des paupières, comportement après saignée : les oiseaux se débattant à leurs crochets jusqu'à perdre conscience par saignement).


Ces pratiques sont en violation avec l'article 1 et 4 de l'annexe V de l'Arrêté du 12 décembre 1997 relatif aux procédés d'immobilisation, d'étourdissement et de mise à mort des animaux et aux conditions de protection animale dans les abattoirs.

Passage au coupe-coupoules à l'agonie

Saignée des animaux

1. Pour les animaux qui ont été étourdis, la saignée doit commencer le plus tôt possible après accomplissement de l'étourdissement et être effectuée de manière à provoquer un saignement rapide, profus et complet. En tout état de cause, la saignée doit être effectuée avant que l'animal ne reprenne conscience.

[...]

4. Une aide manuelle doit être disponible lorsque les volailles sont saignées à l'aide d'un coupe-cou automatique afin que, en cas de panne, les oiseaux puissent être abattus immédiatement.

(correspond à l'article Article R214-71 du code rural, partie réglementaire)

En discutant avec un employé, il nous a été expliqué que les arrêts de chaînes étaient dus notamment au changement de procédé de coupe à la suite de la chaîne suivant les besoins de l'abattoir, que ces arrêts étaient quotidiens.

La SPA et L214 ont signalé ces graves défaillances aux Services vétérinaires du Bas-Rhin qui ont diligenté une inspection sur place mais n'ont pas souhaité à ce jour en communiquer les résultats aux deux associations.

Sources réglementaires

Voir les commentaires

Un chiot croisé chow-chow de 2 mois qui a chaud. L'adopter, c'est lui sauver la vie. Va-t-on l'assassiner?

27 Février 2008, 18:26pm

Publié par Jo Benchetrit

je transmets:
 Stéphanie ROSSENU » <stephanie.rossenu@free.fr> a
écrit :

> Il a deux mois, il est déja en fourrière, et ils vont le TUER si pas
> d'adoptant
> SVP, DIFFUSEZ POUR LUI MASSIVEMENT!
>
> !!
>
> Je diffuse :
>
> précision : mit en urgence car il est en fourrière donc si personne ne le
> prend, il sera euthanasié...

.
>
> Ce chiot mâle a été trouvé dans un carton à la gare avec ses 2 soeurs (déjà
> adoptées)
> C'est un croisé chow-chow.
> Doit avoir environ 2 mois.
>
> Il est adorable et très calme. Se laisse manipuler avec plaisir sans bouger.
> Je pense qu'il pourrait parfaitement s'adapter à une vie en appartement.
>
> Je demande bien sûr que ce soit une adoption réfléchie!
> C'est facile de craquer sur sa petite bouille mais ensuite il faudra assumer
> les inévitables bêtises de chiots, les pipis et cacas dans la maison...
>
> Si vous souhaitez adopter ou être famille d'accueil pour ce petit, merci de
> téléphoner directement à SOS Toutous Normandie au 06.89.14.26.
31 ou
> 02.35.71.12.
56
>
> frais d'adoption : 150€
>
> Pas de co-voit, on doit rencontrer les adoptants.
> Adoptants normands de préférence (pour le suivi)
>
> MERCI POUR LUI
>

Voir les commentaires

On en a parlé à la télé: une dame demande le droit à l'euthanasie pour elle. Son cancer de la face est incurable. Aidez la en adoptant sa petite chatte.

27 Février 2008, 17:07pm

Publié par Jo Benchetrit

Elle ne veut pas d'une 61 ° opération et on la comprend.

Mais elle ne peut partir tranquille car elle a une chatte. Doit-on la tuer comme le faisait faire les égyptiens à leur décès??
Cette chatte a droit  à une autre chance. sa maîtresse le voudrait bien; C'est une ultime volonté. Comment le lui refuser?
Je transmets:
 

Un SOS qui fend le coeur pour une chatte

Je te transmets le tout, avec les coordonnées du contact (asso)


Nous sommes confrontés à un cas douloureux et exceptionnel. ce soir, une
dame de 63 ans nous a contactés, depuis 30 ans et après 60 opérations, elle
est atteinte d'un cancer de la face incurable. elle ne souhaite pas une 61
ème opération, ni continuer la chimio quotidienne. en accord avec sa
famille, le 1 er mai prochain, elle aura à zurich sa dernière piqure. elle
nous a avoué avoir fait la "bêtise", il y a trois ans et demi, de recueillir
la petite chatte grise et tigrée, venue un soir frapper à sa fenêtre.
aussitôt, elle a été stérilisée et tatouée. mais la minette, abandonnée mal
sevrée est restée un peu brusque: elle adore les câlins mais peut se révéler
grincheuse d'un seul coup. la dame en plein désarroi ne veut pas
l'abandonner ni lui réserver le sort qu'elle s'est choisi, elle recherche
donc un nouveau foyer pour elle (son mari également très malade ne peut s'en
occuper). il lui faut un jardin puisqu'elle y est habituée et qu'elle adore
escalader les toîts et se prélasser dans les gouttières quand elle ne chasse
pas. par contre, elle rentre tous les soirs.
Pas de photo...

Cette dame est sereine, mais elle le serait encore plus si elle savait sa
minette entre de bonnes mains.
Si vous souhaitez aider cette dame

Contact
Association CRAD (Comit? Rennais pour l'Animal en Danger)
35 RENNES
email:
pitrel.crad@orange.fr
Tel: 02 99 85 94 35 ou 06 59 02 16 86



Cette dame y tient et on la félicite de ne pas céder à la facilité.

Voir les commentaires

Marion Cotillard égérie de Jean-Paul Gaultier, Deneuve, les fourrures, les vaches et les ploucs: même combat!

27 Février 2008, 16:27pm

Publié par Jo Benchetrit

Le 27.2.2008 aux infos 12-12..30

Vu Deneuve se pavanant à un defilé de Gaultier trop content que Cotillard ait porté une robe de lui aux USA.
Son defilé: des tas de peaux d'animaux. Montées en gadgets ( des plus hideux, mais chacun ses dégouts et ses douleurs, comme diraien t les animaux martyrs de "ses" fourrures à eux volées, hein!) comme il dit: "accessoirisées". C'est à dire uniquement pour la deco...Pas pour avoir chaud, ce qui n'est pas une excuse mais qd
même...ça paraitrait un peu moins odieux.
Pour être sur le thème de peau d'âne, il a fait  des coiffes avec une tête d'animal et la peau des victimes qui pendouille derrière. Quand on sait le malheur que ça représente, on en a la nausée. Enfin si on n'est pas Sans Sensibilité.

Vu aussi aux mêmes infos le salon de l' agriculture avec les vaches épuisées qui ne pouvaient pas dormir, non seulement parce qu'il y a lumière toute la nuit (bravo les économies d'énergie chez les ploucs!)
mais encore de la musique hyper forte, parce que non contents de les stresser le jour avec la complicité des gentilles familles Ubu bâfreuses de leur chair et quintessence du sans-gêne humain, les industriels de la viande et autres gardiens Sans  Sensibilité  de la filière élevage font la fête bien avinée et hurlante toute la nuit, sans aucun souci des animaux épuisés dont certains meurent d'angoisse au  propre et au figuré ùais qui ne sont que du matos à gagner des ronds à leurs yeux cyniques.

Dans  les 2 cas, le mec qui  présente les infos avait  l'air ravi, amusé, enfin indignement indifférent.
Voir: http://jt.france3.fr/1213/

il faut laisser une protestation SVP 
.nti_bug_fck

Voir les commentaires

l'Afrique du Sud massacre ses éléphants. Le maire de Venise massacre ses pigeons.le maire ou?demande à ce que le refuge d'Hagenau massacre ses chiens à mine pas assez sympath;

26 Février 2008, 18:44pm

Publié par Jo Benchetrit

Et puis quoi encore? Soyons braves. Continuons.

Nous ne sommes pas arrivés au bout de nos peines pour débarrasser notre espèce, le genre humain (mauvais genre, celui-là!) de cette barbarie pulsionnelle qui nous colle à la peau.
Il y a de quoi se décourager, je sais. Il y a de quoi mais nous ne nous découragerons pas. Nous avançons, nous devons donc continuer; tel notre ami Sisyphe!
Voici une lettre au sujet des éléphants. QUE CHACUN EN FASSE UNE.

Ambassade d'Afrique du Sud
59 Quai d'Orsay
75343 Paris Cedex 07
 info@afriquesud.net
En fait, il n'y a pas de place pour les éléphants, pas de place car l'homme prolifère  et rien ne peut le convaincre de stopper cette folie expansionniste et meurtrière.

Il faut arrêter de couvrir la terre comme les algues bourrées de nitrates couvrent certaines plages du littoral breton, etouffant tout le reste.

 




Monsieur l'Ambassadeur,

Cette décision de l'Afrique du Sud d'abattre des familles entières d'éléphants est scandaleuse.

Seul l'humain et sa responsabilité concernant la disparition dramatique des forêts et de l'habitat, indispensables à la faune sauvage mériterait une politique radicale contre ces crimes perpétrés sur la nature.

Nous nous devons de protéger ces espaces afin que les populations animales puissent y vivre en paix, et non éradiquer systématiquement les "Gêneurs" afin que les hommes puissent investir et détruire encore et toujours un peu plus, une planète dont ils ne sont pas les seuls propriétaires.

Lorsque tout ce qui fait la beauté de cette terre aura disparu, ce sera notre tour, et cela pour avoir été trop gourmand et d'une irresponsabilité imbécile et criminelle.

Nous espérons tous que la décision des Pouvoirs Publics ne sera pas irrévocable, et qu'ils réfléchiront avant de commettre l'irréparable sur des animaux d'une sensibilité et d'une intelligence qui n'est plus à prouver contrairement à celle de beaucoup d'entre nous.

Je vous en remercie

Anne VERTADIER




"Mais il est bien plus facile de perturber un écosystème que de le restaurer... Libérés de toute menace, les éléphants se sont mis à se reproduire. Ainsi le parc Kruger, 2 millions d’hectares, qui comportait traditionnellement une population de 7.000 individus a non seulement rétabli son quota, mais en l’absence de chasse même traditionnelle le nombre d'éléphants a plus que doublé. Au parc Hwange, la population est passée de 45.000 à 75.000. Dans chaque cas, cette prolifération dépasse les capacités du milieu.

Aujourd’hui, les pachydermes se voient contraints de partager en grand nombre des territoires devenus trop exigus pour eux, et contractent des maladies dont la transmission est facilitée par la densité de population. Les points d’eau, surexploités, se polluent rapidement. Alors qu’autrefois ils pouvaient migrer vers d’autres territoires, ceux-ci sont déjà envahis par des hordes à la recherche d’espaces libres, ou tout simplement déplacées par l’homme en tentant de régulariser la situation comme cela a été entrepris à plusieurs reprises.

« Aujourd’hui, la surpopulation crée des inquiétudes pour le paysage, la viabilité des autres espèces, les conditions de vie et la sécurité des personnes qui habitent dans leur champ d’action », déclare le ministre d’Afrique du Sud van Schalkwyk.

De fait, l’éléphant est un des rares animaux dont l’appétit et l’action ont réellement la capacité de changer le paysage et cela n’échappe pas au WWF (Fonds mondial pour la Vie sauvage) qui a reconnu que ces animaux, dont le nombre augmente de 7 % par an en Afrique du Sud, étaient devenus une réelle menace pour l’habitat. « Nous aimons les éléphants, ils sont une image charismatique de l’Afrique, mais on ne peut pas autoriser une espèce à altérer notre capital naturel », admet Rob Little, directeur des programmes de conservation de WWF en Afrique du Sud.

La limitation de l'espèce, seule solution

Le ministre de l'environnement, Marthinus van Schalkwyk, a présenté un plan de réduction de la population des éléphants, sans en préciser l'étendue. Devançant les critiques, qui ne manquent pas, le ministre a affirmé que des normes strictes encadreront l’abattage et que celui-ci ne sera organisé qu’après examen de toutes les autres options, telles les modifications de terrain pour déclencher de nouvelles voies migratoires, les déplacements forcés ou encore la contraception. Tous ces moyens alternatifs devront être examinés par des professionnels des écosystèmes.

D’autres pays africains sont également concernés par le problème, comme le Zimbabwe qui concentre quelque 100.000 éléphants sur son territoire, mais aucune décision n’y a encore été prise. Au parc national du Hwange, plusieurs dizaines d’éléphants sont morts et on s’attend à ce que de nombreux autres périssent par manque de nourriture et d’eau. La Namibie, qui accueillait autrefois des hordes d’éléphants en migration naturelle ou organisée par l’homme (notamment en provenance du Zimbabwe), est désormais en surcapacité et refuse toute importation."






Voir les commentaires

Wanted. recherché: le cirque x Pour suspicion de mauvais traitements.

26 Février 2008, 10:53am

Publié par Jo Benchetrit

N'allez pas au cirque  si il s'y trouve des animaux. Ils y sont  tjrs et par définition malheureux.


je transmets:






 
 

 

Je lance un appel à qui pourrait voir se produire le cirque  X.CENSURE.
Les animaux manquent d'alimentation, d'eau,ils sont frappés, maigres, sales. C'est une horreur.
Un âne est presque tombé dans le coma. Beaucoup de personnes l'ont constaté et leur ont donné à manger et à boire mais ailleurs .....
Malheureusement, j'étais partie une semaine.
Il faut que je retrouve ce satané cirque XCENSURE.
Merci de m'aider si vous avez des renseignements à me donner, ce serait super bien."

 
 

Voir les commentaires

Miljen, l'ours slovène. Sauvons-le avec quelque sous.

25 Février 2008, 21:09pm

Publié par Jo Benchetrit

 

je transmets:

SOS TOUJOURS D'ACTUALITE POUR L'OURS MILJEN


Il a huit ans, le poil dru et marron, avec des reflets brun doré et s’appelle MILJEN, du nom du cinéaste à l’origine du projet de sauvetage de l’ours brun.

Docile et peu agressif, il aime et recherche la compagnie des hommes qu’il a toujours côtoyés. Auparavant il partageait son terrain de jeu avec des tigres et des loups dans le camp d’entraînement d’une organisation para militaire serbe baptisée « les tigres d’ARKAN ». Son chef ARKAN, milicien notoire, paradait fièrement aux côtés de ses fauves « mascottes » et défraya la chronique durant les années de guerre dans les Balkans jusqu'à son exécution.

La propriété et ses résidents ont été cédés à un second homme qui a été emprisonné depuis.
Tigres et loups ont été alors placés chez des particuliers au Monte Negro ou ailleurs, sauf un retrouvé empaillé dans le hall de l’hôtel « Dyekson » attenant à l’ancien camp d’entraînement près de Banja Luka en Bosnie.

Quant à MILJEN, le seul à être resté sur place, il déprime depuis deux ans dans une cage en béton de 20 m2 avec parfois l’accès à un enclos ceint de hauts murs où le gardien de l’hôtel vient déposer pour lui les déchets de cuisine. Les conditions de détention de l’ours et la destruction prochaine du site nous ont amené à rechercher un point d’accueil pour MILJEN que nous avons trouvé chez Christian Huchede dans son refuge de l’Arche.

Nous sommes maintenant à la recherche de sponsors ou mécènes pour nous aider à mener à bien le rapatriement de Miljen – projet dont le coût global, s’il ne peut être précisément chiffré pour l’instant peut cependant dépasser, au vu de sauvetages précédents similaires, les 12.000 € !

Aussi nous comptons vivement sur votre mobilisation la plus large et la plus active possible pour nous permettre de réunir cette somme rapidement.

(Ultimatum: mars 2008, date à laquelle le site sera détruit et MIL JEN condamné).

Envoyez vos dons – même les plus modestes à :
Association Respectons - La Chaume - 89630 st Léger Vauban
En précisant au dos du chèque « sauvetage de MILJEN »

SA SURVIE DÉPEND DE VOUS

Contacts:

Patrick Sacco: nathalie@respectons .com

Maya et Betty: betty@respectons. com

Tel/Fax + 0 33 (0)3 86 32 26 40

www.respectons. com

Pour toute question, contactez directement Patrick Sacco: nathalie@respectons .com

____________ _________ _________ _________ _________ _________ _

Voir les commentaires

Salon de l'agriculture: insupportable Sarkozy?Le vrai scandale, le jouir et le plus-de-jouir de la filière élevage.

25 Février 2008, 09:30am

Publié par Jo Benchetrit

Non. insupportable polcor. On est dans un monde étrange où ceux qui se défendent sont plus conspués que ceux qui les attaquent. Mais je ne vais pas prendre la defense d'un impitoyable, puisqu'aficionado. Comme l'est Fillon qui monte quand Sarko baisse. On est dans un monde étrange où ceux qui se défendent sont plus conspués que ceux qui les attaquent. 
Le scandale, c'est l'élevage Et donc l'odieux salon de l'agriculture.
Petites remarques en passant à méditer. l'ideologie nous fait croire qu'on peut tout avec les bêtes. Alors...Gymnastique de l'esprit pour développer le sens moral au delà des lieux communs si nocifs:
Les animaux dont nous sommes ne sont pas des bêtes: il ne faut plus les trimbaler comme du bétail.
Il ne faut plus les torturer en les traitant moins que des bêtes.
Lisez Eternel Treblinka de Patterson 
au lieu de perdre votre temps dans un salon de l'agriculture où la torture est déniée mais bien réelle...Regardez cette vidéo sur ce qui se passe en réalité avec nos semblables dits animaux avant de finir dans votre gamelle.
Mais qui sont les bêtes? La bestialité est humaine, non?
 
Pov Sarko, traité comme une bête!
Ben non...

Preuves:

http://www.l214.com/noel_2007

Allez aussi là pour voir qu'en plus du reste les animaux sont soumis à des tortures gratuites.
Transports

Si vous n'êtes toujours pas végétaliens ...Après toutes ces preuves qui accablent l'élevage...Alors,  on ne pourra  que désespérer de l'humain.

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 > >>