Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Psychanalyse et animaux.

"Tuer pour satisfaire la plus infâme bassesse". Sangliers massacrés.

26 Février 2009, 17:55pm

Publié par Jo Benchetrit

Je transmets du RAC. Adhérez au RAC, c'est pas cher et ça peut rapporter d'éliminer les  méfaits des chiasseurs. Ce à défaut de les éliminer eux mêmes car c'est illégal et nous sommes non-violents! Mais juste un peu perplexe sur la loi qui les protège, eux, les assassins, comme elle protège les bouchers, les tueurs de pigeons, les patrons de cirque, de zoo, les aficionados, heu...je vais pas tous vous les faire, mais vous les connaissez. Ha, il y a aussi ceux qui achètent les animaux de compagnie au lieu de les adopter et les mangeurs de produits animaux. eux-mêmes.
Faut déjà lutter car le chasseur sous Sarkozy a des tas de cadeaux. La Rance (France?) se couche comme une dépouille d'animal tué aux pieds de St Hubert, roi des tristes cons.


Communiqué de presse du 26 février 2009

LE SANG DES SUIDÉS SUR LE PLATEAU DE MALZEVILLE (Meurthe et Moselle)

NOUVELLE BATTUE LE VENDREDI 27 FÉVRIER !

Une nouvelle fois, le Préfet, en sa qualité de représentant de l’État, a
choisi le parti du sang, de la violence et de la cruauté au service d’une
seule catégorie, les chasseurs.

Les prétextes n’ont plus d’importance : tuer est le seul objectif
poursuivi, tuer par plaisir, tuer par sport, tuer pour satisfaire la plus
infâme bassesse d’une catégorie sociale qui n’a pas encore compris que
la nature n’a nullement besoin de ses services, fussent-ils affublés du
nom de régulation, de protection des personnes, de sécurité des biens.

Après avoir détruit les équilibres naturels,
Après avoir décimé les prédateurs et les chaînes de vie permettant la vie
des espèces,
Après avoir détruit systématiquement les habitats qui leur appartiennent,
Après avoir pollué génétiquement les espèces et tout particulièrement
les sangliers,

les chasseurs posent en « sauveurs » et en « régulateurs » se retranchant
dans un discours dont le mensonge caractérisé tient lieu de vérité.

Le Rassemblement Anti Chasse dénonce avec la plus grande fermeté les
méthodes et « solutions finales » que le Préfet de Meurthe et Moselle
n’hésite pas à utiliser à l’encontre des animaux dont leur seul tort
est de vivre et d’avoir faim.

Aucune solution alternative n’est proposée par le Préfet alors qu’elles
existent ailleurs, qu’elles s’appliquent et qu’elles réussissent.
Faut-il lui suggérer de se rendre au canton de Genève ?

Non, Monsieur le Préfet préfère se repaître du sang répandu et se livrer
à la convivialité avec une catégorie qui a fait des tueries son passe-temps
préféré.

Les citoyens responsables de ce pays s’élèvent contre des pratiques
surannées votées par 13 députés dont le plus grand mérite est la
lâcheté, l’ignorance et l’irresponsabilité dans la conduite des
affaires d’un pays livré aux mains de moins de 2,75% de la population, les
chasseurs.

Vous pouvez adhérer au RAC (Rassemblement Anti Chasse) : c'est dix euros
par
an + une enveloppe timbrée avec votre adresse : RAC Boîte Postale 50026
33702 MERIGNAC cedex . Vous recevrez plusieurs petits bulletins informatifs
(très important: indiquez votre adresse e-mail si vous en avez
une)http://www.antichasse.com/wanewsletter/subscribe.php

Voir les commentaires

Pétition contre l'euthanasie en Europe. NO BIRTH, NO DEATH!!!

23 Février 2009, 18:27pm

Publié par Jo Benchetrit

Je transmets ce qui m'a effaré: Incroyable chiffre officiel de 500,000 animaux tués en France par manque de maîtres.
Alors please, stop birth, stop death.
qu'on en tue autant qu'on en vend, n'est-ce pas une aberration intolérable?
Or toute l'Europe est dans ce cas, et encore pire qu'ici, car, en prime les empoisonnements et sévices affreux se font sans réglementations anti cruauté. Le monde entier, en fait est un champ d'animaux errants, issus d'abandons, et qui, après domestication  sont redus depuis des millénaires dépendants des hommes et infoutus de se débrouiller seuls, sans hommes pour leur servir la soupe. C'est un des dégâts les plus méconnus des humains.  Trop tard pour ceux qui existent. Pas trop tard pour ceux que vous prévoyez de faire naître. Alors lisez et signez, c'est rapide. Merci:


http://rescue.forumactif.com/sos-appels-divers-f2/important-contre-l-euthanasie-des-animaux-errants-en-europe-important-t214138.htm

MOBILISEZ-VOUS MASSIVEMENT SVP, IL EST CRUCIAL QUE L'EUTHANASIE NE DEVIENNE PAS LA SEULE POSSIBILITE LEGALE DE CONTROLE DE LA SURPOPULATION ANIMALE, VOIRE CARREMENT UNE OBLIGATION INSTITUTIONNALISEE DANS TOUTE L'EUROPE ! 
Il 
faut faire pencher la balance dans l'autre sens, et obtenir l'interdiction totale de toutes les euthanasies de gestion, et l'obligation des méthodes positives (stérilisations, contrôle de l'élevage, senbilisation etc) de contrôle de la surpopulation. 

LA PETITION: 


http://www.thepetitionsite.com/tell-a-friend/3266803

http://www.gopetition.com/online/25513.html


Contre l'euthanasie des animaux errants en Europe.

Aidez à empêcher que l'Union Européenne n'institutionnalise les euthanasies massives des animaux errants et les "refuges d'euthanasie" en signant cette pétition ! 

Le problème:

Le nombre grandissant d'animaux errants et abandonnés (particulièrement les chiens et les chats) est devenu problématique dans certains états européens. Nous sommes de plus en plus confrontés à des rapports et photos horribles d'animaux tués, empoisonnés ou qui ont subi des atrocités. Les protecteurs et défenseurs des animaux essaient depuis de nombreuses années d'aider les animaux errants et d'améliorer leur condition, au prix d'efforts personnels et financiers énormes. Dans les pays concernés par ce problème, la protection légale des animaux est soit inexistante, soit inappropriée ou rarement appliquée. 
Encore récemment, les animaux errants ont été accusés de contribuer à répandre la rage ou d'autres maladies. Dans certains pays, cela a servi de prétexte au massacre massif de nombreux chats et chiens. 

Les législateurs: 
En mai 2008, l'Union Européenne a publié cette résolution : European Parliament resolution of 22 May 2008 on a new animal health strategy for the European Union 2007-2013 (Résolution du Parlement européen du 22 mai 2008 pour une nouvelle stratégie en matière de santé animale pour l'Union Européenne 2007 – 2013(2007/2260(
INI)). 

Outre d'autres aspects, cette résolution stratégique se situe dans la droite ligne de ce document: the Draft guidelines on stray dog population control (Projet d'orientations concernant le contrôle de la population des chiens errants) émis par l'Organisation Mondiale de la Santé Animale – OIE (World Organization for Animal Health-OIE) et formulé par la Commission pour le code sanitaire des animaux terrestres(Rapport October 2008). Tous les membres de l'UE sont membres de l'OIE.

La résolution du problème des chiens errants en accord avec l'OIE. 
Le projet de l'OIE a d'ores et déjà accepté des méthodes de contrôles utilisées dans des pays non-européens. Ces recommandations sont également fortement orientées par des considérations économiques. 

Elles définissent également les méthodes nécessaires au contrôle de la Rage en relation avec le problème des animaux errants. A l'OIE, où les commissaires dirigeants appartiennent aux pays touchés par ces problèmes, c'est une élimination rapide du problème qui est encouragée. Et la résolution la plus rapide du problème des animaux errants est donc bien sûr, d'après l'OIE, 
l'euthanasie des animaux.

Parmi les méthodes humaines promues par l'OIE pour cette élimination, on va de l'insertion d'une ceinture de contention dans le crâne avant mise à mort par exsanguination, au gazage et à l'électrocution.
Ils sont fous ! Shocked 
D'après l'OIE, la responsabilité des décisions concernant les animaux errants revient aux autorités locales seules. Les vétérinaires et les associations de protection animale sont réduits à quasi négligeables par les autorités locales et les politiciens. 
Grrr 

Les conséquences pour l'Europe
Ce document terrifiant produit par l'OIE est 
un arrêt de mort pour les animaux errants du monde entier, d'autant qu'il a été approuvé par les représentants de l'UE d'après leur vote de Résolution du Parlement européen du 22 mai 2008 pour une nouvelle stratégie en matière de santé animale pour l'Union Européenne 2007 – 2013. (2007/2260(INI)).

Malgré tout, pour le moment, aucune loi n'est passée dans ce sens. 

Mais, parce que l'UE envisage de devenir membre de l'OIE, et parce que l'ensemble des membres de l'UE sont déjà membres de l'OIE, un grand danger existe que les "refuges d'euthanasie" et les euthanasies en masse des animaux errants soient un jour rendus obligatoires par la loi. (c'est déjà le cas en France, sous la forme de "possibilité"

Ces tueries n'auront pas seulement lieu en cas d'apparition de cas de rage. Elles pourront être menées également lorsque des personnes signaleront les animaux comme des nuisances, à cause du bruit ou des excréments par exemple, ou lorsqu'ils seront supposés gêner le trafic …. Un chien pourra être tué s'il est jugé dangereux ou si les autorités locales n'ont pas les moyens suffisants pour sa castration ou sa stérilisation, ou pour l'accueillir en refuge. Nous savons tous ce qui peut se passer si les autorités locales sont celles à qui reviennent ce genre de décision : voyez la Serbie, la Turquie, la Chine ….Là-bas, les tueries de masse sont acceptées comme le moyen légal de contrôler les épidémies. 

Au lieu d'arrêter la production massive d'animaux de compagnie, leur élevage incontrôlable et l'import massif de chatons et de chiots, l'OIE
autorise ces pratiques en toute impunité. L'OIE souhaite seulement que les éleveurs et marchands de chiens soient encouragés à s'organiser en association.

L'euthanasie de nos animaux de compagnie devient donc la solution d'un problème créé par les humains, mais que les humains n'ont pas la volonté de vraiment résoudre. Pour résoudre le problème des animaux errants, il faut développer la compassion et le sens des responsabilités. Au lieu de ça, les gens seront encouragés à se comporter de manière irresponsable si le fait de tuer des animaux devient un droit. 

Le droit d'euthanasier afin d'éliminer un problème dont nous sommes responsables facilite la tâche des politiques, et les décharge de la nécessité d'une éducation au respect de l'animal pour tous les citoyens. 
Les standards relativement élevés de bien-être animal en Europe et les décennies de bataille pour ce bien-être seront réduits à néant. Une autre conséquence de cela sera la dégradation de relations des personnes avec leurs animaux de compagnie. 

Quelques pays où existe aujourd'hui un bien-être animal effectif devront se résoudre à voir leurs animaux tués arbitrairement et légalement par le diktat des autorités locales. Ainsi, les animaux seront traités comme des biens disposables par des irresponsables.

Nos revendications
Au nom des animaux qui ont été maltraités et abandonnés, il est de notre devoir de protester contre cette législation qui légalise le meurtre des animaux domestiques et errants. 
Le but de cette pétition est de prévenir l'adoption d'une telle législation et d'obtenir que la Convention Européenne pour la Protection de l'Animal Domestique (Strasbourg, 13.XI.1987) soit améliorée. 
Cette pétition soutient une législation qui protège les animaux errants en Europe, et non pas une législation qui les autorisent à être tués par les autorités locales. 
Nous remercions toutes les personnes qui signeront cette pétition et se battent pour protéger les animaux errants d'Europe. 
Comme le parlement européen statuera sur le bien-être animal en mai 2009, la pétition sera close le 30 avril 2009 ! 



Emu Pan !

Textes de référence:
Written declaration on the welfare of pets and
stray animals pursuant to Rule 116 of the Rules of Procedure by Alain
Hutchinson, David Hammerstein and Neil Parish on the welfare of pets
and stray animals

European Parliament resolution of 22 May 2008 on a new animal health strategy for the European Union 2007-2013 (2007/2260(INI)
)
http://www.europarl.europa.eu/sides/getDoc.do?pubRef=-//EP//TEXT TA P6-TA-2008-0235 0 DOC XML V0//EN
World
Organisation for Animal Health (OIE); Draft guidelines on stray dog
population control Terrestrial Animal Health Standards Commission
Report October 2008
http://www.aphis.usda.gov/import_export/animals/oie/downloads/tahc_oct08/tahc-draft-guide-stray-dog-control77-oct08.rtf

Photo reference
http://www.pixelio.de/details.php?image_id=240268 (Reschitz_-_La_Salas_01.jpg / PIXELIO')

Petits anges morts faute de maîtres:
____________
_____

500 000 euthanasies par an !
  

  


Voir les commentaires

Salon de l'agriculture ou de l'agri torture? Ni allez pas. Véganisons.

22 Février 2009, 11:31am

Publié par Jo Benchetrit

Je vous renvoie à cette interview:
http://www.lemague.net/dyn/spip.php?article5844

On ne le sait pas mais tous finissent à l'abattoir. Cetains bouchers se vantent d'avoir à vendre la chair des vaches gagnantes.
Et on marche, on oublie de manière autiste et perverse la souffrance animale.
Manger l'enfant devant la mère, la mère devant l'enfant, tout est permis au salon !
Telle est la "morale" de cette fable.

J'aimerai amener le débat sur qq chose qui m'intrigue, la non adoption du vegetalisme, ou au moins du végétarisme, par tous les defenseurs. Alors que comme nous le savons tous, c'est le champ du plus gros pb des animaux en terme de nombre de vies, de maltraitance sur un temps souvent très long.
L'horreur de l'élevage, bien sûr, n'est pas plus intolérable que les autres horreurs et on n'a pas à comparer les souffrances mais juste à faire notre impossible pour (se) convaincre d'en finir avec tout ça.
Mais il me semble evident que dans un monde où la consommation de viande serait frappée de honte, on n'aurait pas besoin de bcp pour convaincre d'abandonner les corridas et la chasse.Les "amis" des animaux ne voient pas en quoi il ne s'agit pas d'amitié élective pour telle " race"  d'animaux, ni d'horreurs visibles ou pas, mais d'aversion globale pour la barbarie humaine qui s'exerce tout azimut.  La haine de l'injustice devrait nous lier, et je dirais que l'amour (des animaux) vient de surcroît.
Comme vous le savez, il y a de fortes similitudes entre la façon dont les hommes traitent et envisagent les autres hommes assimilés à des bêtes  et la façon dont ils traitent les bêtes.
Ça commence par les mots, cad les mensonges qui sont dits pour justifier le pire et surtout ne pas le voir.
Mais rendre non autiste l'humanité est un acte assez vain.   Or c'est qd même le but de notre action.

Voir les commentaires

Mel innocent: 10 ans de taule. Coupable d'être contre la vivisection!

21 Février 2009, 20:12pm

Publié par Jo Benchetrit

Mel Broughton ... condamné à 10 ans de prison.
http://www.lesfurieusescarottes.com/spip/spip.php?article191
"samedi 21 février 2009

Dans sa justice arbitraire, l’était anglais continue son acharnement contre les militants pour la libération animale. C’est encore les militants contre la vivisection qui sont touchés, l’industrie pharmaceutique doit avoir les arguements financiers qu’il faut. Comme d’habitude, ces arguments valent mieux que des preuvent. Ainsi Mel Broughton de la campagne SPEAK, contre le laboratoire de vivisection de l’université d’Oxford, a été condamné le 13 février à 10 ans de prison.

Comme souvent dans ces affaires, les preuves sont manquantes, un jury l’avait disculpé pour la possession d’explosif, mais n’avait su rendre un verdict sur les autres charges. Un autre jury l’a donc condamné à 10 ans de prison pour "conspiration dans le but de commettre un incendie volontaire". Voilà, un argument facile, "volonté de commettre", pour condamner des innocents.

Cette mascarade judiciaire continue en Angleterre, qui peut encore croire après tout cela en la justice ? Il n’y a ni de justice pour les êtres humains, ni pour les animaux. Les animaux, n’ont que nous, agissons !

Nous soutenons évidement Mel Broughton, qui nous le savons, est un activiste sincère et déterminé.


Vous pouvez lui écrire à cette adresse :

Mel Broughton (TN9138) HMP Woodhill Tattenhoe Street Milton Keynes, Bucks MK4 4DA.

La campagne SPEAK continue : plus d’information :

http://www.speakcampaigns.org/"



Voir les commentaires

Recette du Homard à la nage.

21 Février 2009, 19:48pm

Publié par Jo Benchetrit

Les homards souffrent beaucoup: les crustacés ont plusieurs cerveaux.

NEW YORK, 20 fév 2009 (AFP) -
Un restaurateur new-yorkais a eu pitié d'un homard de 140 ans baptisé Craig et annoncé vendredi qu'il échapperait à la casserole pour finir ses jours dans l'océan Atlantique.

Craig était jusqu'ici présenté aux clients dans un aquarium au Halu Japanese Restaurant & Grill de Brooklyn, mais le crustacé de plus de neuf kilos sera finalement transporté jusque dans le Maine (nord-est) où il sera remis à l'eau samedi.

"Félicitations à Halu pour avoir permis à Craig de vivre le reste de sa vie dans son milieu naturel", s'est réjouie la présidente de l'association de défense des animaux PETA, Ingrid Newkirk, dans un communiqué.

L'association a organisé une campagne de libération des homards afin de leur éviter de finir ébouillantés.
*********************************************

Selon le zoologue Jaren Horsley, ces crustacés disposent d'un "système nerveux sophistiqué" et ressentent "une grande douleur" quand ils sont plongés vivants dans l'eau bouillante.
Cf:
http://psychanalyse-et-animaux.over-blog.com/article-1398773.html
************************************************
de wikki:

C'est une espèce qui est en forte raréfaction dans l'hémisphère nord depuis l'après-guerre, suite à la surpêche et probablement à la pollution marine. On ne dispose pas de données permettant d'évaluer les densités de homards en Europe depuis le moyen-âge, mais sur la côte nord atlantique des États-Unis, le homard était encore si commun aux 17e et 18e siècles qu'il était considéré comme une nourriture pour les pauvres. Selon les chroniqueurs de l'époque c'était même l'aliment gratuitement offert aux veuves, aux orphelins, et aux fonctionnaires et aux prisonniers.. Il arrivait qu'on le prenne en si grande quantité à la pêche ou après que des tempêtes (échouage sur le rivage) qu'on ne lui trouvait d'autres usages que d'en faire de l'engrais pour les champs et les jardins. Le Massachusetts a même voté une loi interdisant son utilisation plus que deux fois par semaine - manger du homard presque tous les jours de la semaine (comme du saumon d'ailleurs) était alors considéré comme un châtiment inutilement cruel (généralement infligé aux prisonniers, aux esclaves et aux domestiques).
Les révolutionnaires américains insultaient les soldats britanniques à l'uniforme rouge en les traitant de "lobsterback"1. Le homard, plus vite encore aux états-Unis qu'en Europe et dès le 19 ème siècle s'est alors raréfié. On a commencé à manger les petits homards à peine matures, les grands individus ayant presque disparu et il est devenu - comme en Europe - un aliment rare et cher, réservé aux plus riches.
La pêche aux homard s'est mécanisée dans la seconde moitié du XXème siècle et est localement devenue industrielle, avec quelques tentatives de pisciculture et même d'élevage conservatoire à fin de réintroduction dans la nature.
 

Voir les commentaires

Villiers s'allie avec les chasseurs

21 Février 2009, 11:12am

Publié par Jo Benchetrit

Villiers s'allie avec les chasseurs

[ 18/02/09  ]

Retour.

Philippe de Villiers prépare son retour sur la scène nationale. Replié sur ses terres de Vendée depuis son piètre score à l'élection présidentielle (2,23 % des voix), le président du Mouvement pour la France finalise son alliance avec Chasse, Pêche, Nature et Traditions (CPNT) pour le scrutin européen de juin.

L'accord doit être finalisé cette semaine lors d'un dîner avec Frédéric Nihous. Ce dernier devrait être tête de liste dans la circonscription du Nord-Ouest, tandis que son prédécesseur à la tête de CPNT, Jean Saint-Josse, prendrait la direction de la liste du Sud-Ouest. Eurodéputé sortant, Philippe de Villiers sera, lui, tête de liste dans l'Ouest.

La campagne, qui sera lancée le 10 mars prochain, sera dirigée par l'ancien député UMP Jérôme Rivière. En 2004, le MPF avait recueilli 6,67 % des suffrages (trois eurodéputés), contre 1,73 % pour CPNT (aucun élu).


Voir les commentaires

L'avenir de la planète est dans notre assiette !

19 Février 2009, 20:52pm

Publié par Jo Benchetrit




Info que je transmets:

"Le 22 février : action mondiale en faveur du végétarisme sur les 5 continents.

L'avenir de la planète est dans notre assiette !


Le secteur agricole joue un rôle essentiel pour l'avenir de notre planète. En France, il émet 20 % des gaz à effet de serre, consomme 70 % de l'eau, occupe 60 % des terres et utilise 100 000 tonnes de pesticides par an.

Dans un contexte de changement climatique, de crise alimentaire et d'épuisement des ressources naturelles, il est urgent de réduire l'empreinte écologique de notre alimentation.  Ne plus consommer de produits animaux est en effet la seule mesure individuelle et collective qui permette de diminuer immédiatement et considérablement nos émissions de gaz à effet de serre. En outre elle présente de nombreux avantages : aucun investissement requis, multiples effets positifs sur notre santé, réduction sensible des polluants, 60 milliards de vies épargnées chaque année dans le monde, 3,5 milliards d'euros d'aides et subventions économisés à l'échelle de l'Europe…

A l'heure où certains scientifiques considèrent que le changement climatique a déjà atteint le point de non-retour, il est urgent de mobiliser le grand public, les responsables politiques et les médias sur un enjeu majeur : adopter une alimentation durable, bénéfique à la santé des Hommes, des animaux et de la planète.





Le méthane est responsable pour moitié du réchauffement climatique anthropogénique. Le principal émetteur de méthane est l'agriculture. 85% du méthane émis par l'agriculture vient de la digestion des animaux d'élevage. Et les 15 autres % proviennent des émanations des déchets (excréments) de ces mêmes animaux. [Le méthane est 72 fois plus puissant que le CO2 en terme d'effets de serre sur une période de 20 ans]

Organisation des Nations Unies pour l'Alimentation et l'Agriculture (FAO)
Selon le Population Reference Bureau, un groupe de recherche basé à Washington, « si tout le monde adoptait une alimentation végétarienne et que la nourriture n'était pas gaspillée, la production actuelle de nourriture pourrait nourrir 10 milliards de personnes, soit plus que la population mondiale en 2050.»

Au moins 80% des cultures mondiales de soja et plus de 50% de tout le maïs sont donnés aux animaux d'élevage."









Voir les commentaires

Manif contre les animaux dans les cirques:vendredi 20,2,2009

19 Février 2009, 09:53am

Publié par Jo Benchetrit





-------- Communiqué de presse --------


« Pour des cirques SANS Animaux »
Les citoyens en appellent au Ministre de l’Écologie

Vendredi 20 février 2009, à quelques jours du départ du dernier cirque de la capitale, la première édition de la campagne nationale « Pour des cirques SANS Animaux » se terminera par un défilé de citoyens et d’associations nationales de défense animale qui se rendront au Ministère de l'Ecologie.


Vendredi 20 février 2009 à 14h30

Départ : rue Constantine / rue de l’Université, Paris 7è

Arrivée : Ministère de l’Ecologie, Paris 7è


Pour cet événement, l'acteur Nicolas Van Beveren, de la série "Pas de secret entre nous" (M6), sera présent aux côtés d’une douzaine d’organisations œuvrant pour la protection animale, parmi lesquelles : Anica (Douai), Association Stéphane Lamart (Paris), Club de Défense des Animaux du 12e (Paris), Combactive (Dijon), Convention Vie et Nature (Veyrines de Vergt), Fondation 30 Millions d'Amis (Paris), Fondation Brigitte Bardot (Paris), Le Clan (Villeneuve-lez-Avignon), PeTA France (Paris), Rassemblement Anti Chasse (Mérignac), Société Protectrice des Animaux (Paris), Tous Vivants (Toulouse) …

La campagne a commencé le 8 novembre 2008 devant le cirque Pinder à Paris en faisant étapes en Ile-de-France et en province. Elle marque le début d’un vaste mouvement citoyen refusant l’exploitation des animaux, notamment à des fins récréatives. Son objectif est de dénoncer le problème éthique posé par la présence d'animaux dans les cirques, leurs conditions de vie, la coercition représentée par les exercices contre-nature auxquels ils sont soumis, le déni de leurs besoins élémentaires.

Aujourd'hui, de plus en plus de personnes s'émeuvent de voir des animaux enfermés à longueur de journée dans des cages exiguës, ou sans pouvoir s'éloigner de plus d'un mètre de leur point d'attache, exhibés dans de bruyantes parades, contraints à des numéros grotesques et pitoyables ; elles n'acceptent plus cette situation indigne d'un pays civilisé.
En même temps, les cirques sans animaux remportent un succès croissant et la liste des municipalités se prononçant pour des cirques sans animaux s’allonge, avec récemment Montreuil (93) et Fontenay-sous-bois (94).

Les manifestants déclarent unanimement : « Nous voulons que la France, lanterne rouge dans le domaine de la protection animale, prenne modèle sur certains de nos voisins qui depuis longtemps ont aboli l’utilisation d’animaux sauvages dans les cirques », et interpellent le Ministre de l'Ecologie : « Monsieur Borloo, le bien-être des animaux n’est pas compatible avec leur présence dans les spectacles, nous attendons de votre part un geste fort qui montrerait clairement que vous avez compris la volonté des citoyens ».


Contact : Campagne « Pour des cirques SANS Animaux »
Michelle LINE
Email : cirques.animaux@yahoo.fr

Voir les commentaires

C'est la pêche à la crevette qui tue le plus de tortues marines

18 Février 2009, 22:24pm

Publié par Jo Benchetrit

Pêche-abus:

http://srv06.admin.over-blog.com/index.php?module=admin&action=publicationArticles:editPublication&ref_site=1&nlc__=391234995858

"Capturer 3,4 millions de tonnes de crevettes chaque année pour alimenter les marchés internationaux ne risque pas d’être sans effet sur les écosystèmes marins. Selon un rapport publié hier par la FAO, cette activité, dont le produit génère près de 8 milliards d’euros par an, soit 16 % des exportations mondiales des pêcheries, induit de nombreux problèmes dont la surpêche, les captures de juvéniles, ou la destruction des herbiers marins sont des exemples flagrants.

La pêche crevettière se fait majoritairement par chalutage, et principalement dans les régions asiatiques qui couvrent 55% du marché à l’exportation. S’il est difficile d’estimer le nombre de chalutiers spécifiquement investis dans la capture des crevettes, à la fin des années 90 la FAO recensait 140 000 chalutiers ratissant les fonds marins mondiaux. La pêche au chalut présente cet effet pervers de n’être pas sélective. Dans les filets, au coté des espèces ciblées, des quantités impressionnantes d’autres organismes marins sont capturés et très souvent rejetés en mer. Les professionnels parlent alors de pêches accessoires. Sur l’ensemble des pêcheries mondiales, les prises accessoires à la crevette, dont on se débarrasse tout bonnement, battent tous les records. Elles représentent 27,3 % des rejets de pêche, soit 1,86 million de tonnes perdues; 62,3 % de ce que contient une prise dédiée à la crevette est rejeté en mer.

« Prises accessoires » ? vraiment ?
Les experts peinent à estimer ce qui se trouve réellement au fond des chaluts, mais ces lacunes dans l’identification et la quantification ne dispensent pas pour autant d’inquiétudes. La capture accidentelle d’espèces vulnérables et menacées est des plus probables et les poissons, juvéniles ou adultes, ne sont pas les seules victimes de cette pêche industrielle aveugle. Dauphins, hippocampes, dugongs ou encore pingouins se trouvent pris dans les filets. Il y a près de vingt ans déjà, le National Research Council américain annonçait que la pêche crevettière tueait plus de tortues marines que toutes les autres activités humaines confondues, les zones où se pratique cette pêche intensive étant pour la plupart adjacentes aux plus importants sites de reproduction et de nourrissage des tortues. Au Costa Rica, 20 000 tortues olivâtres sont capturées chaque année, 35 000 disparaissaient des eaux indiennes entre 1993 et 1998, et aux Etats-Unis, la fourchette oscille entre 5 000 et 50 000 tortues caouannes tuées chaque année par les chalutiers. Un véritable massacre qui, dans les années 90, avait conduit les USA à mettre en place des réglementations, obligeant les chalutiers américains à s’équiper d’un dispositif d’exclusion des tortues (le TED qui permet à tous les animaux de plus de 10 cm de s’extraire du filet) et fermant leur marché intérieur à tout pays ne garantissant pas de tels équipements. En 2007, 16 pays, sur la centaine d’exportateurs de crevettes, adoptaient le dispositif TED.

Aux grands maux, les grands discours
Les prises accidentelles ne représentent pas les seuls effets secondaires de l’industrie crevettière. Avec le chalutage, l’altération des fonds marins, quelle soit physique par la mise en suspension des sédiments ou biologique, perturbant les communautés benthiques vivant à proximité du fond, menace tant le fonctionnement des écosystèmes marins que la durabilité de l’activité elle-même. Une activité qui, s’il en est, connaît déjà des risques de surexploitation, des surcoûts énergétiques et une forte concurrence avec les autres pêcheries. La FAO qui dresse ici un bilan assez catastrophique, reste néanmoins positive et, à partir notamment de l’exemple de l’Australie, montre qu’une gestion plus raisonnée est possible. L’organisme international préconise dans son rapport des plans d’aménagement durable des pêches crevettières fondés sur les techniques permettant de mitiger les effets des prises accessoires, sur des restrictions de zones de pêches, de meilleures législations et des contrôles accrus. Au même titre que pour l’ensemble des activités de pêche (1) le défi est de taille. Mais quant au même moment, le WWF publie un rapport révélant que 96 % des pêcheries mondiales ne respectent le « Code de Conduite pour une Pêche Responsable » établi en 1995 par les Nations Unies, on s’interroge sur les effets de toutes ses bonnes intentions internationales. "
Elisabeth Lecia

Voir les commentaires

Merci de signer ces pétitions contre la torture des animaux.

18 Février 2009, 20:02pm

Publié par Jo Benchetrit

Je transmets:
 

fait pour l'Europe;   faut d'abord s'inscrire mais, bon, si ça marche ce serait bien.En mieux ecrit sans faute ç'aurait été super.
ON VEUT UNE LOI DE PROTECTION ANIMALE COMMUNE A TOUTE L'EUROPE!!!
 
Vous pouvez mettre un commentaire et voter ici:
 
---------------
 
 
---
 
Aidez Harper dans les cieux ...
 
S'il vous plaît, aidez Harper maintenant qu'elle est dans les cieux. Harper était une petite minette âgée de 6 mois qui a été
sauvagement battue peu de temps après son adoption. Sa famille adoptive l'a battu à mort et l'a jeté dans la baignoire, la laissant
souffrir et mourir d'une agonie déchirante. Comment vous sentiriez-vous si c'était votre animal de compagnie ? Comment vous
sentiriez-vous si c'était un membre de votre famille ? S'il vous plaît parlez et  montrez votre soutien pour Harper car elle n'a pas
de voix. Signez cette pétition afin que le gouvernement et ceux qui sont chargés de poursuivre les agresseurs d'animaux fassent
quelque chose en plus que de fermer les yeux sur ce comportement par des sauvages inhumains.
 
Le couple responsable de la mort et des coups sur Harper a été arrêté, mais les accusations ont été abandonnées et maintenant cette
famille est admissible à adopter des animaux. Et ils le feront probablement si vous le leur permettez. Cela est inacceptable et doit
être porté à l'attention du public. L'abus sur des animaux est trop commun et doit cesser.
 
S'il vous plaît signez cette pétition aujourd'hui et contribuez à diffuser la parole à ceux que vous aimeriez savoir nous aider à
aider Harper dans les cieux.
 
Merci.
 
Voici la lettre que vous enverrez en signant cette pétition  :
 
"Nous les signataires
 
Croyons que Harper a besoin de notre aide maintenant qu'elle est dans les cieux. Les animaux comme Harper n'ont pas de voix pour les
protéger, c'est pourquoi il est de notre responsabilité de s'assurer que ses assassins soient punis et que les lois soient revues
pour protéger les autres animaux impuissants dans le monde.
 
Harper était une minette âgée de 6 mois qui a été sauvagement battue une semaine après son adoption. Sa famille adoptive l'a battu à
mort et l'a jeté dans la baignoire, la laissant souffrir et mourir d'une agonie déchirante. Comment vous sentiriez-vous si c'était
votre animal de compagnie ? Comment vous sentiriez-vous si c'était un membre de votre famille ?
 
Le support pour Harper est nécessaire et vital dans la mesure où elle n'a pas de voix. Cette pétition montre au gouvernement et à
ceux qui sont chargés de poursuivre les agresseurs d'animaux qu'ils ont à faire quelque chose en plus que de fermer les yeux sur ce
comportement par des sauvages inhumains.
 
Le couple responsable de la mort et des coups sur Harper a été arrêté, mais les accusations ont été abandonné et maintenant cette
famille est admissible à adopter des animaux. Et ils le feront probablement si vous le leur permettez. Cela est inacceptable et doit
être porté à l'attention du public. L'abus sur des animaux est trop commun et doit cesser.
 
Vous pouvez voir la vidéo de Harper à l'adresse suivante :http://www.youtube.com/watch?v=kW5eEG6xAWI
 
Je vous remercie de prendre le temps de montrer de la compassion pour les animaux sans voix. S'il vous plaît, aidez à les protéger
de toutes les manières possibles en vos pouvoirs."
 
 
Merci pour Harper
 
==========================
 
 
Si vous n'avez pas encore signé "Contre la légalisation de la viande de chiens en Corée"
 
==========================
 
Protégez la forêt tropicale du grand ours
 
En avril, des milliers de supporters de ForestEthics ont écrit au gouvernement de la Colombie-Britannique pour leur demander de
légiférer sur les parcs de la forêt pluviale du Grand Ours, comme ils l'avaient annoncé en 2006. Merci pour votre soutien, le
gouvernement provincial a agi, en mettant en avant un projet de loi qui complète la protection de deux millions d'hectares (cinq
millions d'acres) dans la forêt pluviale du Grand Ours!
 
Ceci est un grand pas de plus vers l'objectif de conservation. Il ya 4,4 millions d'hectares de forêt tropicale en dehors des zones
protégées. Maintenant, nous devons continuer à encourager la province à poursuivre sa promesse de réaliser pleinement la gestion éco
systémique pour l'ensemble de la zone. Avec votre aide, de nouveau, nous pouvons assurer un avenir «vert» pour l'ensemble de Great
Bear Rainforest.
 
Il ne reste que six mois pour la date limite de conservation. S'il vous plaît, prenez un moment pour envoyer un message au premier
ministre Gordon Campbell et lui demander de tenir sa promesse : protéger la forêt pluviale du Grand Ours !
 
 
Merci pour la forêt
 
ATTENTION : dans "STATE/PROVINCE" choisir : "OTHER"
 
==========================
 
Aidez à inverser le plan de forage en Arctique de l'administration Bush !
 
Avant de quitter Washington, l'ancien président Bush a proposé un plan qui permettrait non seulement de donner la quasi-totalité de
l'océan Arctique au "Grand Pétrole" - menaçant les communautés traditionnelles d'Alaska et la faune de l'Arctique - mais aussi
permettrait aux États-Unis de continuer à être un ralentissement sévère pour la cause du changement climatique mondial. Cependant,
nous avons l'occasion de mettre fin à ces plans. S'il vous plaît exhortez Ken Salazar, le nouveau Secrétaire de l'Intérieur, et le
"Minerals Management Service" à arrêter les projets pétroliers et gaziers en Arctique et de garder l'engagement de la nouvelle
administration d'inverser le changement climatique, en protégeant des zones écologiques importantes, et en respectant les droits des
cultures autochtones.
 
Pacific Environment a été témoin que les gisements en mer de pétrole et de gaz détruisent les communautés, perturbent les cultures
indigènes traditionnelles, souillent les plages, et tuent d'innombrables oiseaux, des mammifères marins, des poissons et d'autres
animaux sauvages. L'Arctique est particulièrement vulnérable aux effets du forage en mer. Avec la mer glacée qui fond et les eaux
montantes qui sont dangereuses pour les plates-formes pétrolières, les pipelines et les pétroliers, la menace de déversements
d'hydrocarbures - pour lesquels il n'existe pas de technologie à disposition pour nettoyer - est constante.
 
Nous avons l'occasion de prévenir ces catastrophes dans nos mers arctiques. Rejoignez-nous dès aujourd'hui, en parlant à l'encontre
des forages en mer dans l'Arctique.
 
 
Merci pour l'Arctique
 
==========================
 
STOP aux animaux exploités dans les cirques !
 
Nous, signataires, nous opposons à la participation des animaux dans les cirques (ou dans les zoos ou dans tout autre endroit qui
exploite ou nuit à des animaux à n'importe quelle fin). Nous ne participerons pas à ces formes de traitements cruels de
divertissement, ni ne tolèrerons aucune mention dans les écoles, parce que nous savons ce qui suit au sujet des cirques :
 
Les ours ne font pas naturellement de la bicyclette, les tigres ne sautent pas naturellement à travers des cerceaux en feu, et les
éléphants ne se tiennent pas naturellement debout sur leurs pattes de derrière.
 
Quelqu'un utilise un fouet pour les forcer à s'exécuter !
 
Les animaux utilisés dans les cirques vivent une vie triste d'être malmenés, frappés, et à l'étroit dans des cages.
 
La plupart des éléphants utilisés par les cirques ont été volés à leurs familles dans la nature.
 
Les éléphants souffrent souvent de blessures invalidantes d'être enchaînés tout le temps et de faire des numéros qui sont dangereux
! Nous allons passer progressivement à un cirque qui éblouit les spectateurs avec des acrobaties et d'autres numéros faits par
l'homme et laissant les animaux en dehors de ça.
 
 
Merci pour les animaux dans les cirques
 
 
 
  

 


 

 

Voir les commentaires

1 2 3 4 > >>