Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Psychanalyse et animaux.

Les rats. Au Rajasthan le bien nommé, ils sont vénérés. Ailleurs ils sont victimes d'un impitoyable ratisme, d'une phobie sociale grave.

31 Mars 2010, 05:19am

Publié par Jo Benchetrit

 

http://image-photos.linternaute.com/image_photo/550/animaux-insolites-inde-1256743807-1284373.jpg

On les adore, ils sont si mignons, non?
Propres, nourris, non terrorisés, les rats qu'on choit ne sont pas les pauvres rats d'égoût que nous connaissons.

On (la psychanalyse) cherche pourquoi on les hait, et on est tombé sur leur queue imberbe qui rappelle un sexe masculin. ce qui réveille chez l'hystérique qui sommeille en chacun, une réaction de dégoût.

Pour les araignées, on pense que ce sont leurs pattes qui évoquent un coït,celui de la scène primitive, c'est à dire des parents enlacés, ce qui rappelle la peur de l'enfant face à ce qu'il prend pour une agression de la mère par son homme. Mais pour les pigeons, nouvelle phobie du bobo obsessionnel de notre villes, rien de tel...si ce n'est que le pigeon qui fut tant aimé est toujours amoureux et que "la vérité de l'amour de l'obsessionnel, c'est la haine." Lacan.

Je crois surtout que l'homme aime sa haine plus que sa raison, et que son seul véritable amour, c'est lui. 

 

D'ailleurs les rats du temple en question sont la réincarnation des enfants morts.

Donc, qui tue un rat peut tuer un enfant.Cela devrait nous interroger sur le crime des animaux, et le fait que nous réglons des comptes avec eux car ils sont aussi vécus comme nos frères.

 

 

Le temple de Karni Mata, ou temple des Rats Sacrés

 http://www.aujourdhuilinde.com/actualites-inde-le-temple-de-karni-mata-ou-temple-des-rats-sacres-1879.asp?1=1

 

Faire attention où l'on met les pieds :"Qui tue un rat doit le remplacer par une statue de rongeur en or pur."

 

Les rats sont pour la plupart paisiblement endormis aux quatres coins du temple, ne se réveillant que pour aller manger dans les grands plats métalliques garnis des offrandes des dévots.     



le 25/7/2008   par Thomas Pekish


 

Au nord du Rajasthan, nombreux sont les touristes qui font une halte dans la petite ville de Deshnoke. Sa particularité ? Elle abrite le Temple de Karni Mata ou Temple des Rats Sacrés, de renommée mondiale.


A une trentaine de kilomètres de Bikaner, au nord du Rajasthan, se trouve l'un des lieux saints les plus étonnant d'Inde : le Temple de Karni Mata accueille des centaines de rats évoluant librement dans l'édifice. Et pas n'importe lesquels : ces rongeurs hébergent des âmes humaines. 
Le temple des Rats Sacrés de Deshnoke est dédié à Karni Mata, une mystique ayant vécu au XVème siècle, qui n'était autre qu'une réincarnation de la déesse Durga, mère de Ganesh. Cette sainte ermite, membre d'une caste de conteurs de la région, les Charan, aurait demandé à Yama, le dieu de la Mort, de rendre la vie au fils d'un conteur affligé. Yama s'exécuta, mais ressuscita le jeune homme sous forme de rat. De colère, Karni Mata vola toutes les âmes de sa caste du royaume de Yama : ils se réincarneraient désormais en rat, avant de renaître sous forme humaine.

Pour abriter les rongeurs, un temple fut construit autour de la grotte dans laquelle vivait Karni Mata. L'architecture extérieure actuelle du temple fut cependant rajoutée au XIX par le maharaja Ganga Singh : une imposante façade de marbre ouvragée, des sculptures représentant la vie de Karni Mata et une immense porte en argent massif ouvrent sur le sanctuaire.

Et depuis 500 ans, la dévotion à l'égard des rongeurs n'a pas faiblit : des centaines de milliers d'hindous viennent se recueillir dans le temple chaque année. Le lieu renferme également son lot de miracles : les prêtres de Karni Mata racontent volontiers que le temple fut le seul lieu à être épargné par l'épidémie de peste bubonique qui s'abattit sur l'Inde entière en 1927. Il parait également que la population de rats n'augmente jamais, et que l'on ne voit jamais de ratons : les nouveaux individus surgissant de nulle part et les plus vieux se réincarnant à leur mort.

  

Entrée gratuite, supplément de 20 roupies pour les appareils photo

CultureTourismeRajasthanReligion

 

Voir les commentaires

Garde d'animaux à domicile: l'ideal. très bien: Ani senior.

31 Mars 2010, 04:43am

Publié par Jo Benchetrit

Ne l'abandonnez pas avec votre belle mère sur une air d'autoroute. Ne le tuez pas pour aller tranquille prendre le soleil. Durant vos escapades amoureuses, faites comme vous le feriez avec vos enfants. Vous n'allez pas les déposer à la DAss, ni encore pire les laisser sans surveillance dans l'appartement avec qq. croquettes, alors...ne  laissez pas seuls vos bêtes.
Et surtout donc forget: ils n'ont pas demandé à venir chez vous. C'est vous qui êtes allé les chercher. Alors;, assumer vos  RESPONSABILITÉS. gros mots?

Pour le prix d'une pension, ou d'un passage à domicile...ANI SENIOR. dans les 300 euros les 15 jours. Et pour vos animaux beaucoup de stress en moins.. et pas le risque de les retrouver morts, ou échappés de la pension, ou desséchés de faim et de soif car la personne pour une raison X n'est pas venue.
ANI SENIOR, n'oubliez pas ces mots, ils vous sauveront de la tentation d'être aussi égoïste et stupide que l'homme moyen l'est.
Evitez les gens qui ne font que passer et qui  laissent vos petits seuls, donc mal et en danger car isolés sans surveillance. Pour un départ heureux, payez vous ani senior.  En prime, c'est vraiment pas cher.

http://www.ani-seniors.com/garde_animaux_a_domicile_retraites.htm

Ani-Seniors-Services - garde d'animaux à domicile

Pour 2 categories de personnes: ceux qui veulent  partir tranquilles et ceux qui ont envie de se loger en vacances gratos en echange de soins aux animaux.

merci de faire passer à vos contacts:
 la longue galère ...Aïe, j'ai une soluce: ani senior. C'est très très bien.
http://www.ani-seniors.com/garde_animaux_a_domicile_retraites.htm
ils viennent à domicile, pour le même prix qu'une pension où ils seront stressés, et au moins les animaux sont très bien gardés . tarifs sur leur site:
Nos tarifs
 
Nombre de jours de garde
 
En Euros
     
1 à 4 jours
 
86 Euros
5 à 7 jours
 
156 Euros
8 à 10 jours
 
195 Euros
11 à 12 jours
 
231 Euros
13 à 15 jours
 
271 Euros
16 à 17 jours
 
307 Euros
18 à 20 jours
 
328 Euros
21 à 23 jours
 
344 Euros
24 à 28 jours
 
390 Euros
Semaine supplémentaire
 
73 Euros

Remises :
- 10% dès la seconde garde une même année calendaire.
- 10% pour parrainage
20% de remise pour une garde de plus de deux mois consécutifs

Ces trois remises ne pouvant être cumulées entre elles.

 

Depuis janvier 1997, notre société Ani-Seniors-Services vous permet de partir en toute sécurité,vos animaux domestiques sont gardés à votre domicile pendant votre absence : un week-end, vacances, déplacements professionnels, cure etc ...
Cette pratique est aussi appelée
Dog sitting.

30 Millions d'Amis, les vétérinaires et les propriétaires d'animaux recommandent 
notre société Ani-Seniors-Services, ils sont notre meilleure publicité.

98% de gardes d'animaux sont réalisées avec satisfaction

Par qui ? 
Nos "Seniors", des retraités ou préretraités soigneusement sélectionnés par Ani-Seniors-Services, tous bénévoles, qui connaissent les animaux et sont soucieux de leur bien être, viennent s'installer chez vous dès la veille de votre départ pour faire votre connaissance et celles de vos animaux, ils repartent
le jour ou le lendemain de votre retour.

Nous offrons des vacances gratuites aux retraités aimant les animaux: 
environ 2000 d'entre-eux en ont déja bénéficié.

 ? 
Dans toutes les régions de France, en Corse,
à l'Ile de la Réunion, en Guadeloupe, en Martinique
et dans les pays européens.

Idéal pour découvrir une nouvelle région, se faire de nouveaux amis.

Quand ? 
Toutes durées : pour un week-end, une ou plusieurs semaines, un ou plusieurs mois.

Les avantages
Gardés à votre domicile par nos retaités, vos animaux à quatre pattes (chien, chat etc...), à plumes, à écailles conservent leurs repères, leurs habitudes alimentaires,

 vos animaux passent de bonnes vacances,
 vous partez tranquille,
 votre maison est gardée,
 vos plantes arrosées,
 votre courrier relevé
 Tarifs dégressifs
 10 % de remise dès la seconde garde une même année calendaire ou pour    parrainage,
 20 % de remise pour une garde de plus de 2 mois consécutifs.


 

Voir les commentaires

Mais enfin, en quoi est fait le vair de la pantoufle de vair de Cendrillon?

28 Mars 2010, 22:17pm

Publié par Jo Benchetrit

http://img.over-blog.com/599x438/0/08/73/00/petit-gris.jpgLa pantoufle de vair  
Définition vair : vair (nom masculin) Anciennement, fourrure de petit-gris (
écureuil de Russie). 

L'écureuil canadien avant de devenir une pantoufle de vair.
Le vair (du latin varius, tacheté) était une fourrure utilisée jadis en peausserie. 
http://www.elizabethchadwick.com/images/glossary_vair.jpg
Je ne sais  pas combien de petits écureuils ont été nécessaires pour parer cette horreur...Mais un véritable massacre, au moins 500, je pense. 

Voir les commentaires

Vite, sauvons la SPA. Interview de la présidente de la SPA Caroline Lanty et autres articles de Luce Lapin.

28 Mars 2010, 13:00pm

Publié par Jo Benchetrit

Pour vous éclairer sur les pb de la défense des droits des animaux, cette réflexion sur la SPA aujourd'hui ligotée.


Pour juger une civilisation, une religion, une philosophie, un être humain, il existe une pierre de touche : leur attitude vis-à-vis du monde animal."
Jean Prieur


 

SPA

Caroline Lanty, SPA: «Si l’écologie a son heure de gloire, les animaux sont les grands oubliés»

Mis en ligne le mardi 23 mars 2010

Présidente nationale de la Société protectrice des animaux de 2006 à 2008, Me Lanty, avocate, a été réélue à cette fonction le 14 novembre 2009. Cinq jours plus tard, il lui a fallu… rendre les clés (au sens propre). Une telle présidence éclair mérite l’inscription dans le Livre Guinness des records! Que s’est-il passé? Entretien, avec une présidente qui ne préside plus, sur la situation actuelle.

Tout d’abord, une petite mise en condition: rappel historique de l’histoire de la SPA, et son évolution jusqu’à ce jour… par madame la Présidente!
Créée initialement pour mettre fin aux mauvais traitements commis sur les chevaux dans les rues de Paris, la Société protectrice des animaux est née en 1845, à l’initiative du docteur Pariset, soutenue par Victor Hugo.
Progressivement, elle est apparue comme l’association en charge des problèmes relatifs aux animaux et des abus et violences dont ils sont victimes.
Son action est principalement connue par ses 57 refuges, grâce auxquels près de 40 000 animaux trouvent un nouveau foyer chaque année, ses 12 dispensaires, au sein desquels sont tous les ans pratiquées 120000 consultations vétérinaires au profit d’animaux de personnes disposant de faibles ressources.
Mais la SPA, c’est aussi 1100 délégués-enquêteurs bénévoles qui réalisent les enquêtes de maltraitance sur tout le territoire national, 2000 bénévoles dans les refuges, une cellule anti-trafic unique en France pour dénoncer l’odieux commerce et élevage de l’animal de compagnie, 18 «clubs jeunes» pour sensibiliser les 11-17 ans à la protection animale.
Bref, une grande fourmilière, ou un grand mammouth…

Et ce grand mammouth-là, qu’il ne faut surtout pas dégraisser, abrite le plus grand refuge d’Europe!
Oui, le refuge de Gennevilliers (Hauts-de-Seine). Il héberge quotidiennement 250 chiens et 200 chats, ainsi que des lapins, hamsters, furets, rats et souris.
Il est dirigé par Christophe Bellanger. S’il est souvent qualifié de «carcéral» en raison de ses box petits, étroits et en tôle, c’est plutôt l’image d’une structure dynamique, bénéficiant de la proximité de Paris, que je garde et souhaite donner.
30 salariés et 50 bénévoles participent à l’activité quotidienne : adoptions, abandons, animaux sortis de la fourrière afin de leur éviter l’euthanasie, relations avec les médias, activités du «club-jeunes», cours d’éducation canine.
Plus de 3500 animaux y sont adoptés chaque année!

Il semble y avoir « plusieurs SPA ». Le nom n’est-il donc pas déposé?
Si le 
sigle «SPA» est protégé, le nom «SPA» ne l’est pas. Aussi, chaque structure de protection animale peut, si elle le souhaite, s’appeler SPA et faire suivre du nom de la ville où elle est située. C’est la seule obligation, pour la distinguer des structures dépendant de la SPA nationale.


Qui dirige aujourd’hui cette grande institution, indispensable et incontournable?
Le 19 novembre 2009, le tribunal de grande instance de Paris a désigné une administratrice provisoire pour gérer la SPA avec les pouvoirs réunis de la présidente et du conseil d’administration.  

Et ce, à la suite du rapport négatif, et, pour ne pas dire très à charge et manquant d’objectivité, de la Cour des comptes. Si la Cour des comptes a, à juste titre, identifié des dysfonctionnements, elle a passé sous silence l’ensemble des actions positives et nombreuses de la SPA. Tout n’était que mauvais !
Imaginez le bulletin d’un élève qui a eu des 5/20 et des 15/20, et sur lequel ne seraient inscrits que les 5/20…

L’administratrice provisoire est donc chargée, pour une durée de six mois, prorogeable d’autant (et qui le sera sûrement), de remédier à ces dysfonctionnements tout en poursuivant l’activité première de protection animale.
Équation parfois difficile à résoudre… Donc, si je garde un fort attachement pour l’association et un contact régulier avec ses équipes, l'administratrice est seule décisionnaire pour « conduire » la maison. Elle est rémunérée, ainsi que ses collaborateurs, par la SPA, sans que l'on puisse connaître le montant de cette rémunération, ni celui des prestataires de services auxquels elle fait appel. 

Ça en fait, des sous…
Par ailleurs, comme le budget 2010 n'est toujours pas voté, de nombreuses missions de la SPA sont amputées : les aides aux associations qui en font la demande sont refusées, dans l'attente… du budget, justement, qui avait pourtant été promis par l'administratrice provisoire pour le 24 janvier 2010 au plus tard.

Quelles conséquences pour l’association et, partant, pour les animaux?

La SPA traverse donc une période un peu particulière, empreinte d’attentisme et d’expectative. Beaucoup de projets sont arrêtés ou mis en veilleuse, la réactivité fait souvent défaut tant les nouvelles procédures peuvent apparaître comme trop rigides pour une bonne réactivité au quotidien en faveur des animaux.

La communication est également très réduite, et l’on n’entend plus la SPA sur des thèmes d’actualité qui lui sont pourtant chers et sur lesquels elle a vocation à s’exprimer (loi sur les chiens dits «dangereux», animaux dits «de consommation», tauromachie, trafic de chiens sur la voie publique des grandes villes, etc.). 

Que peut attendre la SPA des politiques?
En cette période d’élections, la SPA, comme toutes les autres structures de protection animale, constate avec regret que les candidats font bien peu de cas de la cause animale.
Aujourd’hui, il faut en convenir, la bonne volonté et l’envie d’aider et de contribuer ne suffisent plus.

La qualité de l’engagement associatif, et de protection animale en particulier (puisque c’est celui qui nous retient), repose avant tout sur la capacité à mettre en place des réponses efficaces et mesurables à la détresse des animaux. La SPA aujourd’hui y parvient, grâce à un réseau solide, des salariés et des bénévoles compétents et dévoués, et des donateurs permettant de poursuivre cette grande aventure. Elle ne doit cependant pas rester sur ses acquis et ne doit pas manquer d’ambition.

Le travail qu’elle réalise est considérable, et, si elle devait l’arrêter, ne serait-ce quelques jours, les pouvoirs publics prendraient enfin conscience des très importants services qu’elle rend à la collectivité.
Il manque toujours ce foutu intérêt des politiques et des pouvoirs publics sur un sujet encore trop raillé, minimisé, méprisé.

Les animaux font partie de notre vie, donc de la société. La classe politique devrait les prendre en compte, et pourtant… Comment expliquer ce grave manquement à leurs fonctions, que l’on peut même aller jusqu’à qualifier de faute?
Les amis des animaux ne bloquent pas les routes, les stations-service, les aéroports. À quoi bon les écouter? Ils continuent inlassablement ce travail de fourmi, parce que les animaux, eux, n’attendent pas. L’animal, possédé par un foyer sur deux, représentant un commerce de millions d’euros en produits dérivés, n’intéresse pas. Pourquoi? Je l’ignore. L’écologie a son heure de gloire, mais les animaux en sont les grands oubliés. À quand une politique d’envergure de sensibilisation sur les maltraitances? À quand une incitation franche et massive à la stérilisation des animaux de compagnie, seule solution pour résoudre l’équation : trop de naissances de chiens et de chats, et pas assez de familles responsables pour les accueillir? À quand une collaboration entre les associations et les mairies pour une politique de l’intégration de l’animal en ville (et notamment la question du «chat libre»). À quand la mise en place de pratiques d’élevage compatibles avec un minimum de bien-être avant que l’animal finisse dans nos assiettes? L’heure des animaux n’est pas encore venue. Or ce sont les associations qui, dans un premier temps, assument la lutte contre les injustices, ce sont elles qui guettent et apprécient les fractures de la société. Elles suggèrent une meilleure approche des problèmes, donnent des solutions et alertent sur les écueils à éviter. 

La protection animale ne serait donc pas légitime?
Les pouvoirs publics reconnaissent certes aux associations en général une légitimité qui se fonde tant sur leur capacité à détecter et à prendre en charge les nouvelles problématiques que sur leur savoir-faire, leur rapidité et leur indépendance dans l’organisation des aides d’urgence, ou leur aptitude à agir au plus près des populations et à générer de nouveaux modes de coopération dans des domaines variés, et enfin leur pouvoir d’alerter, de mobiliser l’opinion, et leur rôle d’éducation et de prévention. C’est particulièrement vrai pour le secteur associatif humanitaire, beaucoup moins pour celui de la protection animale, malheureusement. Mais une prise en compte globale et volontariste du problème animal reste toujours en attente. Pourquoi n’y a-t-il PERSONNE parmi les membres du gouvernement (ministre ou secrétaire d’État) responsable des questions de protection animale? Une personnalité connaissant bien ces dossiers, le milieu et les intervenants, les tenants et les aboutissants. Il n’y a qu’une intervention du politique qui permettra à la protection animale de prendre de l’envergure, et d’acquérir une réelle stature. 

Il vaudrait donc mieux sortir la protection animale du milieu associatif?
Si elle reste cantonnée au secteur associatif, sans passerelle ou présence au sein du gouvernement, des conseils régionaux et généraux, des communautés de communes et des municipalités, la protection animale manquera de visibilité et de poids, et les animaux ne s’en porteront pas mieux. Oui, il le faudrait, et vite, pour que vienne enfin l’heure des animaux…

• 
www.spa.asso.fr

Propos recueillis par Luce Lapin
13 mars 2010
lucelapin@charliehebdo.fr

• 
Animaux dans les cirques: «On ne peut pas respecter un être que l’on avilit jour après jour.» Retrouvez la présidente de la SPA sur http://www.charliehebdo.fr/la_puce/cirques
• 
À lire: Le Scandale de l’animal business, par Caroline Lanty, éd. du Rocher (mai 2009).

• 
À LIRE dans « Les Puces » du journal (Charlie Hebdo du 24 mars). Comment sauver les espèces? C’est simple, il ne faut pas les tuer pour ne pas qu’elles deviennent menacées! Pour le panda, c’est trop tard. Mais Tignous s’obstine à les aider: c’est Pandas dans la brume.

• 
IMPORTANT. Faites connaître le site de Charlie, diffusez autour de vous! S’il existe, c’est grâce au journal. «Les Puces», c’est dans le journal, «La Puce», c’est sur le site. Achetez le journal (tous les mercredis, en kiosques, 2 euros), allez sur le site!


CES CHATS ONT BIEN ,UN JOUR ,APPARTENU À QUELQU'UN ....


REFUGES

1 200 pattes de velours pour une bonne fée

Mis en ligne le mercredi 18 novembre 2009

 Dans le Tarn, bien à l’abri, chouchoutés, confortablement installés dans des maisonnettes ou des enclos, vivent 300 chats abandonnés, laissés pour compte par la société, que Bénédicte a recueillis et dont elle s’occupe depuis de nombreuses années. Tous sont bien évidemment stérilisés. Les soins vétérinaires et la nourriture coûtent cher, les temps de plus en plus difficiles, et le budget de Bénédicte, qui a également huit chevaux à charge, se transforme peu à peu en peau de chagrin. Merci de les aider en contribuant par un don, quel qu’il soit, à l’achat d’un paquet de croquettes, d’une bonne boîte qui fleure bon le pâté…

• Chèques à adresser (à n’importe quel moment de l’année !) à : Bénédicte HABERT, association Héméra, La Linge Basse, 81700 Puylaurens.

Luce Lapin
7 novembre 2009

Les chats de Gavarnie

Entre Tarbes et Lourdes (65) vit une colonie de chats dans la montagne, qui se reproduisent.
Des chatons (dont certains croisés siamois, un roux, un isabelle, etc.), entre 2 et 3 mois, craintifs mais non sauvages, donc adoptables, ont été recueillis par APPA-Équidés. Ils sont très maigres et nécessitent des soins dont le coût va s’ajouter aux charges déjà lourdes de l’association, qui héberge chats, chiens, mais également animaux de ferme, chevaux, poneys, ânes, etc. Les adultes sauvages seront stérilisés, les plus sociables proposés à l’adoption, les autres remis en liberté. Un grand appel au secours de Deanna Martin, présidente de l’association.






REFUGES

Le point de non-retour

Mis en ligne le vendredi 25 septembre 2009
En général, ils partent soulagés, carrément débarrassés, tout légers d’avoir déposé le fardeau, c’est lourd, un être vivant, ils partent, donc, sereins, même, sans un regard, sans laisser un sou, que leur importe, le refuge paiera pour les soins, pour la nourriture, supportera le poids de la lâcheté et de l’irresponsabilité, consolera, tant bien que mal — et même plutôt mal, tellement ils sont nombreux, eux, les chiens, et tellement peu, eux, les humains, à s’engager dans cette galère sans fin et à ne pas faillir —, cette vie brusquement accidentée, ce cœur en état de choc, ils sont là pour ça, c’est leur boulot, et clac, la grille du box refermée sur lui, cage, prison, barreaux, béton, incarcération, que lui arrive-t-il, il ne comprend rien, parce que les chiens sont comme ça, et puis, comme un coup de tampon, il se retrouve répertorié dans la catégorie «Abandonnés», c’est alors là que tout bascule, à ce moment précis il est trop tard pour revenir en arrière, on appelle cela «l’irrémédiable», le point de non-retour, comme en amour, comme pour les avions, décollage, atterrissage, parfois, même, c’est le crash, Inch’Allah, mais lui sait qu’on va venir le rechercher, car l’amour, puisque le sien l’est, demeure éternel, tout comme la confiance, celle qu’il a donnée, sans réserve, sans calcul, parce que les chiens sont comme ça, les humains aussi, parfois, enfin, certains, et longtemps, la tête tournée dans la direction où il a vu partir son dieu, les oreilles dressées, le museau frémissant en un doux mais régulier gémissement, indifférent au bruit, aux autres chiens, au va-et-vient du personnel, aux visiteurs, longtemps il va l’attendre, longtemps il va le prier, parce que, voyez-vous, croyez-moi, vraiment, les chiens sont comme ça.

 
-- 
www.chatsdemoncoeur.forumactif.net

Voir les commentaires

Hely et Richier à la radio. Intéressantes interviews.

27 Mars 2010, 20:23pm

Publié par Jo Benchetrit

Voir les commentaires

On ne peut se contenter de réduire sa facture d'eau pour sauver la planète.

26 Mars 2010, 23:05pm

Publié par Jo Benchetrit

Aux origines de la barbarie humaine, que ce soit  entre les hommes,  ces auto-décrétés "êtres supérieurs" et la nature dont les autres animaux, il y a un rapport illicite. Il ouvre la porte au pire qui siège en l'homme et   interdit de progresser moralement pour rejoindre ce qu'on met d'éthique dans le  signifiant "humanité".
On ne peut se contenter de réduire sa facture d'eau pour sauver la planète. 

Lorsque vous ouvrirez enfin les yeux sur ce que nous faisons subir d'atroce en continu aux animaux, vous ne pourrez que vous résoudre à dénoncer avec moi  le manque de savoir vivre évident des hommes, qui est digne d'un Ubu sans gêne et psychopathe.
Pour que triomphe la morale(mot devenu tabou), il faut arriver à la remise en cause de chacune de nos
évidences.
 Il faut douter de soi pour devenir soi-même, non asservi à sa jouissance barbare, nous dit la psychanalyse. Guérir, pour notre espèce en dégradation suicidaire et assassine, c'est ne plus accepter la barbarie comme allant de soi. C'est donc choisir la liberté contre l'esclavage kamikaze de notre espèce.
Cela passe par le devoir de l'identifier là où elle est rendu méconnaissable
par le fait qu 'elle est dite par la force de l'habitude,
 normale, et niée en tant que crime.

Voir les commentaires

Comment parler de beauté de la fourrure, de mode de la fourrure, quand on voit

26 Mars 2010, 20:07pm

Publié par Jo Benchetrit

À l'occasion des défilés de mode à Paris, Fourrure Torture s'est joint à Animal Defenders International pour dévoiler une nouvelle investigation menée en Finlande, principal pays producteur de fourrure de renards dans le monde.

L'investigation menée par ADI est visible sur 

http://www.fourrure-torture.com/finlande.html et sur http://www.furstop.com

Outre l'emprisonnement dans de minuscules cages grillagées, l'enquête montre des animaux avec des plaies ouvertes et infectées, des signes évidents d'infections non soignées, des yeux infectés ou manquants, des queues mutilées, des pattes difformes et endommagées, des gingivites aiguës rendant l’abreuvement et l’alimentation difficile; des renardeaux avec des pattes coincées dans les mailles du sol grillagé de leur cage; des cadavres en partie dévorés; des cages et équipements délabrés et dangereux; des négligences du personnel et des souffrances animales généralisées; des abreuvoirs vides, sales et cassés.

Lorsque l'Association Finlandaise d'Éleveurs d'Animaux à Fourrure déclare : « Tous les animaux à fourrure de Finlande sont élevés dans des conditions respectueuses de leur bien-être », qu'en pensez-vous ?

Vous pouvez aider les animaux en faisant connaître cette enquête autour de vous :
- partager la vidéo et l'enquête sur les réseaux sociaux (facebook, twitter, myspace, skyblog...),
- invitez vos connaissances à se rendre sur 
http://www.fourrure-torture.com pour visionner l'enquête,
- profitez des défilés parisiens pour réagir aux articles de presse en citant cette enquête en exemple,
- écrivez à l'ambassade de Finlande dans votre pays, vous trouverez les coordonnées sur :

http://www.fourrure-torture.com/finlande.html

Merci pour votre soutien dans la lutte contre la fourrure !

L'équipe Fourrure Torture
http://www.fourrure-torture.com
 

Voir les commentaires

Manifestation contre les trafics d'animaux 27 mars 2010

25 Mars 2010, 20:15pm

Publié par Jo Benchetrit

 c'est une bonne occasion de montrer que la PA n'est pas morte!
On ne peut pas laisser faire ces infâmes trafiquants. Nous devons faire interdire cette nouvelle source de souffrance.
A ceux qui veulent des animaux de toutes sortes et âges, demendez moi.
Sterilisez, ne faites pas naître, et n'achetez pas...
je transmets:

 


La manifestation contre les trafics d'animaux organisée par la SNDA, initialement prévue le 15 mars et annulée, aura finalement lieu le samedi 27 mars 2010 de 13h à 15h30 place du Châtelet à Paris. Plus d'informations 


Si vous voulez joindre les organisateurs :SNDA : 01 44 75 37 65 ou Association Stéphane Lamart : 01 44 75 00 47 

Merci pour votre eternel soutien et dévouement ! 

 
Fondation Brigitte Bardot
28, rue Vineuse 75116 Paris
Tél. : 01 45 05 14 60 Fax : 01 45 05 14 80
www.fondationbrigittebardot.fr
 

Pour infos : dans le métro, il y a des affiches de la SNDA qui dénonce ce trafic !!

A DIFFUSER

LE COCKER QUE L'ASSOCIATION STEPHANE LAMART AVAIT SAISI A UN TRAFIQUANT AU MOIS DE FEVRIER ET QUE SA FAMILLE D'ACCUEIL AVAIT PRÉNOMMÉ CHRISSOU NOUS A TRISTEMENT QUITTÉ IL Y A 1 SEMAINE. NOUS AVIONS SAISI CE PETIT A UN TRAFIQUANT QUI LE MAINTENAIT DES HEURES DE FORCES POUR FAIRE LA MENDICITÉ. DES TÉMOINS NOUS AVAIENT ALERTÉ CAR CHRISSOU ETAIT TOUT RECROQUEVILLÉ ET URINAIT DU SANG. QUAND NOUS L'AVONS SAUVÉ A L'AIDE DE LA POLICE DU 14E CHRISSOU (LE PROCUREUR ETAIT A 2 DOIGTS DE VOULOIR RENDRE CHRISSOU MALGRE LE FAIT QU'IL URINAIT DU SANG)

SOUFFRAIT DEJA LE MARTYR DEPUIS DES MOIS CAR IL AVAIT UN CANCER DE LA VESSIE QUI AVAIT ATTEINT SES REINS. NOUS L'AVONS SU LORS D'UNE ECHOGRAPHIE LA SEMAINE DERNIERE CAR NOUS TROUVIONS ETRANGE QUE SA CYSTITE MALGRES LES ANTIBIO DURE SI LONGTEMPS.

CHRISSOU A ÉTÉ COURAGEUX JUSQU'AU BOUT ET MALGRE LA SOUFFRANCE IL RESPIRAIT LA JOIE DE VIVRE.

MERCI ENCORE A CHRISTINE QUI A FAIT TOUT SON POSSIBLE POUR S'OCCUPER AU MIEUX DE LUI ET LUI DONNER UNE FIN DE VIE HEUREUSE.

CHRISSOU A DU ETRE ENDORMI POUR TOUJOURS CAR SON CANCER ETAIT TROP AVANCÉ ET L'OPÉRÉ L'AURAIT MAINTENU EN VIE QUELQUES MOIS DANS LA SOUFFRANCE. EN PENSANT AU MARTYR DE TOUS CES ANIMAUX MAINTENUS DE FORCE DANS LES RUES PAR CES TRAFIQUANTS COMMENT NE PAS AVOIR LA HAINE?!

LÀ C'EST TROP!

IL FAUT QUE TOUTES LES PERSONNES QUI NE VEULENT PLUS QUE CE TRAFIC D'ANIMAUX EXISTE ECRIVENT A LEUR MAIRE, LEUR DÉPUTÉ, LES SÉNATEURS ET MONSIEUR SARKOZY






-- 
"L’animal ne demande pas qu’on l’aime, il demande qu’on lui fiche la paix"
Théodore Monod


http://www.ecologie-radicale.org/index.html
http://www.chasse-a-courre.com/

Voir les commentaires

Who wants Hank Skinner's skin?

24 Mars 2010, 19:16pm

Publié par Jo Benchetrit

Qui veut la peau de Hans Skinner?
Pourquoi lui refuser un ultime test, celui qui peut l'innocenter, ou l'accabler, certes, le test ADN?
Je trouve que l'exécution ou assassinat d'état qui se prepare aux USA est scandaleuse.
Si cet homme veut un test, on peut imaginer que c'est parce qu'il est innocent. Alors, pourquoi cette obstination à lui refuser ce minimum exigible?
Voilà pourquoi la peine de mort est très dangereuse pour chacun d'entre nous.
Je propose en tous cas qu'après la mort probable à cette heure de Skinner, on condamne à mort son tueur si son innocence etait prouvée post mortem!
Que ce monsieur ne s'en sorte pas par une excuse à la veuve et aux enfants.
petition:
http://www.change.org/innocence_project/petitions/view/order_dna_testing_for_hank_skinner
 
l'info:
Société

Hank Skinner, marié à une Française, attend son exécution au Texas

AP | 24.03.2010 | 14:16

Hank Skinner devrait être exécuté dans la nuit de mercredi à jeudi au Texas pour un triple meurtre, malgré la mobilisation des opposants à la peine de mort et les efforts de sa femme, une Française, pour obtenir l'analyse génétique d'éléments qui pourraient, selon elle, l'innocenter. Son seul espoir d'un report repose désormais sur la Cour suprême ou le gouverneur du Texas.

Cet homme de 47 ans, ancien ouvrier du bâtiment et du secteur pétrolier, doit être exécuté par injection létale au pénitencier de Huntsville, au Texas, mercredi soir heure locale. Il a été condamné à mort en 1995 pour le meurtre de sa compagne Twila Jean Busby, 40 ans, et des deux fils de celle-ci, Elwin Caler, 22 ans, et Randy Busby, 20 ans, le 31 décembre 1993.

Hank Skinner ne nie pas sa présence sur le lieu du crime, mais a toujours clamé son innocence. Ses avocats arguent qu'il était physiquement incapable de commettre ces meurtres, s'étant évanoui après avoir ingurgité une importante quantité de vodka et de codéine.

Ils demandent la suspension de son exécution le temps de réaliser des tests ADN sur plusieurs éléments qui, selon eux, disculperaient leur client. "Ça fait vraiment peur", a récemment déclaré le condamné, depuis le couloir de la mort. "Je fais des rêves où je reçois une injection (...) Je n'ai pas commis ce crime et je devrais être disculpé".

Le cas de Skinner a déclenché une forte mobilisation des opposants à la peine de mort, notamment en France, où était prévu un rassemblement mercredi après-midi place de la Concorde, à Paris, à l'appel du collectif "Ensemble contre la peine de mort" (ECPM). Depuis 2008, le condamné est marié à une Française, Sandrine Ageorges, 49 ans, qui se trouve depuis quelques jours au Texas et lui a rendu visite après avoir été interdite de parloir pendant plusieurs mois par les autorités texanes.

L'ambassadeur de France à Washington "est intervenu auprès du gouverneur du Texas pour demander la grâce de M. Skinner et pour que soit fait droit à sa demande d'un complément d'enquête", a déclaré le ministère français des Affaires étrangères mercredi. La France réclame l'abolition de la peine de mort dans le monde.

L'organisation ECPM dénonce de son côté "le procès inique qui a amené l'Etat du Texas à condamner à mort Hank" Skinner. Pour Amnesty International, "tous les éléments à charge réunis contre Henry Skinner sont indirects. Ils prouvent uniquement qu'il était présent sur le lieu des crimes, ce qu'il n'a jamais contesté".

Le député socialiste Jack Lang a, lui, écrit directement au gouverneur du Texas Rick Perry, pour lui demander de suspendre l'exécution. "Tout montre que Hank Skinner est innocent des crimes dont on l'accuse. Son procès bâclé s'est conclu après deux heures de délibérations", déclare l'ancien ministre dans ce courrier.

Hank Skinner a été condamné sur la base de traces de sang de deux victimes retrouvées sur ses vêtements et de ses empreintes dans la chambre des deux fils ainsi que sur la poignée d'une porte. Le bureau du procureur a également affirmé que l'accusé, qui souffrait d'une blessure à la main, s'était entaillé en poignardant ses victimes. Skinner assure s'être coupé avec du verre cassé.

Pour ses avocats, Skinner n'était pas en état de tuer qui que ce soit. Ils souhaitent également pratiquer des tests ADN sur plusieurs éléments retrouvés sur les lieux tels que des tampons de Twila Jean Busby, deux couteaux, une serviette et une veste. Leurs demandes ont été systématiquement rejetées en appel au fil des ans.

Les défenseurs de Hank Skinner avancent également que le véritable meurtrier pourrait être l'oncle de Twila Jean Busby, Robert Donnell, un ex-détenu au caractère colérique qui devenait violent sous l'effet de l'alcool. Cet homme est mort en 1997.

Dans leur requête auprès de la Cour suprême, ils estiment qu'ils restent "des questions troublantes et non résolues sur la possibilité qu'avait M. Skinner de commettre ces meurtres". Et, au gouverneur Rick Perry, ils ont demandé de "prendre le temps nécessaire afin d'être scientifiquement certain de la culpabilité de M. Skinner avant d'autoriser son exécution". AP 

Voir les commentaires

L'âme en table ! Top chef sur la 6. Télé-réalité LUNDI 22 MARS 2010 / 20H40

23 Mars 2010, 20:07pm

Publié par Jo Benchetrit

homards-sur--tal-europeens-9f1a4.jpg


Ce ne sont pas des choses. ils ressentent des tas de choses comme nous: la peur, la douleur, l'amour, la compassion. Enfin, comme nous, je sais pas, car la compassion du con moyen passionné de son petit plaisir ...Hem!

L'âme en table ! Top chef Télé-réalité LUNDI 22 MARS 2010 / 20H40 Pour la 1° fois de ma vie, j’ai vu un truc que j’aurais aimé éviter : un homard plongé dans l’eau bouillante. Le pb est qu’avant, on le voyait en gros plan et que j’ai pu voir son regard paniqué sur le côté. J’ai été travaillée par cette vision de cauchemar d‘autant plus que le mec (Romain, impensable froideur du regard, lui, et de la terrible cruauté de l’acte, sans conscience aucune) lui avait découpé vivant ses pattes, car on voyait à côté de lui, une patte avec pince. Sachant que le homard est d’une énorme sensibilité, qu’il a 31 cerveaux, c’est assez effrayant. Comme quoi, le savoir dans un monde d’ignorant est une lourde charge.
Si vous b voulez un petit compte rendu du sauvetage de homards, c'est là.

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 > >>