Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Psychanalyse et animaux.

Des pigeonniers!!!"La fiente de pigeon c'est de l'engrais genial et pas toxique. de la ra(t)- ification à la réification, il n'est pas bon être celui qui sera dit rat.

25 Septembre 2009, 11:12am

Publié par Jo Benchetrit

Article  dédié  à
_m. Le Bouillonnec, député maire de Cachan et aux autres maires de France : rien de plus symbole de paix qu’un pigeon et de plus pacifiant qu’un pigeonnier !

Tout le monde est pour une régulation des naissances des animaux domestiques abandonnés dont sont les pigeons.

Tout le monde, y compris les sociétés tueuses et les mairies savent que tuer n’est pas une solution, les populations se reproduisant très vite et tout est à refaire. C’est donc de l'argent jeté par les fenêtres.
Tout le monde sait que la contraception,   donc les pigeonniers, sont LA SOLUTION.

Mais les mairies trainent des pieds.
Nous, les ennemis de la barbarie, comme les ennemis de l’argent jeté par les fenêtres, mais tous voulant une régulation des naissances de la gente persécutée et malheureuse des pigeons aux pattes mutilées par les fils(entre autres des poubelles qui traînent dans les rues), affamés par une loi inique,  et les corps éventrés par les pics, nous voulons des pigeonniers, grands, bien faits, avec le milieu adapté aux alentours(300m autour du pigeonnier).

_SVP, monsieur le maire, des pigeonniers contraceptifs dans   Cachan ! Stop à la torture.

 




Les pigeons  sont toujours symboles de paix et d'amour. Les temps changent et les bobos obsessionnels veulent les éliminer.
On arrive cependant à leur trouver à nouveau une vertu: leurs fientes, ce pourquoi ils gênent.



 A m. Le Bouillonnec, député maire de Cachan  et aux autres maires de France qui ont cette pratique qui consiste à organiser des captures de pigeons suivis de tortures et de mort: Il faut faire INTELLIGEMMENT  des pigeonniers, et pas par des sociétés tueuses qui les sabotent volontairement (faut d'ailleurs surveiller les alentours  afin que des entreprises de "dépigeonnage"  ne viennent casser les pigeonniers ou ouvrir des nichoirs proches condamnés, par exemple, et qui, comme par hasard sont souvent ouverts, on se demande qui a interêt à le faire).

Que les pigeons vous indiffèrent ou pas,  inutile d'aimer les animaux pour détester la souffrance  qu'ils subissent. On peut être contre la cruauté sans  aimer ceux qui en sont victimes et il est de notre devoir de défendre quelqu’un qu’on ne connaît ni n'aime pas plus que ça ! Défendre les   êtres non protégés par la loi que sont les animaux ou autres animaux dits humains, selon l’actualité,  ce n’est pas les aimer mais aimer plus que tout accomplir son devoir.
 Le devoir et la dignité de tout homme résident dans sa capacité de solidarité. Vouloir tuer cette capacité est moche et dangereux.   Je sais  que M. Le Bouillonnec est d'accord sur ce point.  Et pourtant...il m'a viré de la fête à cause de ma solidarité avec le peuple des opprimés , un peuple certes animal, et alors? "On n'a pas un coeur pour les hommes et un coeur pour les animaux. On a un seul coeur ou pas de coeur de tout." Lamartine.

 

 

A propos du rat-cisme:

Le pigeon  est un ange déchu de la planète des hommes.
Il est  passé du statut enviable de privilège des nobles à celui de rat. Le tout en moins de qq siècles, après avoir été pour certains, médaillés comme Vaillant, il y a peu. 

Intéressant de voir à présent  la comparaison des pigeons et des rats. A chaque fois qu'on a traité de rats une partie de la population, cette partie, par exemple, en occident, les juifs, puis les arabes (victimes de "ratonnades") se sont retrouvés livrés à la saloperie de ceux qui les ont ainsi  invectivés. Comme ces pauvres rats ou ces malheureux pigeons traités de rats que l'on assassine à tour de  bras.

Pour l'homme, tout rat est à haïr, à t'ra(t) -ire. Ire de colère!
le rat est l'étalon-or de l'objet  à détruire pour calmer ses angoisses.
Pauvres rats, pauvres êtres "ra(t)-ifiés" donc réifiés.
Donc pauvres pigeons.

mais aussi pauvres ragondins et autres classés "à tuer" par notre espece impitoyable qui ne voit pas qui detruit la planète vivante en ce moment.
    

Les pigeons  sont toujours symboles de paix et d'amour, par ailleurs.On les torture dans la même indifférence qu'il y a peu, dans les années 40 en France, à l'encontre d'autres personnes dites rats.
On arrive cependant à leur trouver encore une vertu: leurs fientes, ce pourquoi ils gênent.

Jugez plutôt. Heureusement, beaucoup de monde, y compris des rat-cistes    à l'egard des pigeons  ( oui, on les tue, comme si c'était normal*... font désormais l'apologie des pigeonniers contraceptifs pour leur efficacité et leurs fientes.

 
*"banalité du mal", tare humaine  qui a mené à l'acceptation facile du nazisme par des ronds de cuir qui l'ont mis en place et géré sans que ces gens semblent des monstres, comme le dit HANNAH ARENDT)
 




 

Commenter cet article

karim 25/09/2009


Je ne vois pas l'intérêt de se mobiliser pour ça. Perso, je trouve pas ce combat comme important. tu aurais écrit sur l'emploi, les impôts et tous les trucs importants ... Mais qui se soucient des
pigeons ? Pas mal majorité en tout cas. Il suffit de les capturer, de les tuer et puis c'est tout


jo 25/09/2009


ben non c'est pas tout.Indépendamment de toute morale, car vous ne pourriez comprendre ça, la morale et vous, c'est 2 univers quine se croise jamais.
MAIs,   VOUSDITES DANS VOTRE LANGAGE ECOEURANT DE CYNISME:"on tue et c'est tout",  OR ça ne Marche pas.
ce n'est pas tout.Vous ne savez pas lire? qq qui dit n'importe quoi sur les textes car il supporte pas de lire...pas très original.


canelle 25/09/2009



Pour répondre à Karim,


 


Je ne vois pas pourquoi on se préocuperait que des humains le monde est un tout il y a l'environnement les humains et les animaux........... Et puis qui détruit toute la planète l'homme ou les
pigeons ? Qui pollue tout ? L'eau est empoisonnée partout même la mer est une poubelle, la terre elle est morte jusqu'à 1 m de profondeur tant on balançe de produits chimiques dessus !! l'air est
empuanti par les bagnoles et les rejets industriels....et même l'espace est maintenant pollué par les portables et j'en passe la liste est longue, l'homme est le plus grand prédateur mais comme
il n'a pas de prédateur lui-même il s'auto-détruit, l'humain est un virus c'est le virus qu'à attrapper la terre il s'est multiplié à une vitesse grand V il va tout détruire car il est très CON
et il traite les pigeons d'idiot mais l'idiot c'est lui. Conclusion les pigeons sont plus fréquentables que ces cons d'humains qui me gavent moins je les vois et mieux je me porte et moins je les
vois plus je me sens bien CONCLUSION : la terre serait belle sans tous ces abrutis d'humains



BELEM 25/09/2009


Karim.
tu dis combat donc tu admets qu'il y a lutte
pour defendre une cause  face à une injustice !

tu ne trouves pas cela important "perso"
alors pourqu'elle raison donnes tu ton avis ?
passes ton chemin et laisses nous
les humains qui avons encore de la dignité animale en nous,
empécher ces massacres
qui nuisent gravement à la survie de l'humanité.

tu veus parler emploi?
ok,alors vas bosser et laisse nous faire ce que nous faisons si bien
 "sauver cette pauvre planète contre les abrutis de ton espèce"

impots dis tu ?
et bien si NOS impots cher ami ne servaient pas à massacrer ces animaux si fantastiques les villes pourraient enfin avoir des écoles dans un meilleur état qu'elles ne sont,des rues adaptées aux
besoins de la population.
par exemple.
mais non vos maires et autres nécrosés des neuronnes préfèrent depenser NOS deniers pour assouvir leur vice.
voir mourir dans d'atroces soufrances des animaux!
dont tu sembles aprécier également les actions.
car pour toi "on tue et c'est tout"
NON
donner la mort n'a rien d'un acte anodin,
peu importe qui en est la victime,
ça reste un acte contre nature
et dans ce cas là surtout
puisque point de danger en vue!

pour finir Karim je pense que tu t'es trompé de blog
car si tu avais bien lu le titre tu saurais où tu es,
et quels en sont les sujets developpés.

à moins que tu ne sois disons allez je vais être brave,
un naïf qui a perdu son GPS de la raison.

vas au lit il est temps demain il y a école,
celle de la vie la vrai !




karim 26/09/2009


je crois que je me suis trompé de blog comme le dit belem. Apparemment, "on" ne veut pas de moi, "on" préfère que je la ferme, que je me taise ou que j'aille ailleurs. J'ai compris le message, vous
ne souhaitez pas en discutez puisque vous préférez me vilipender. J'éviterai de revenir pour ne plus troubler votre combat.


jo 26/09/2009


Très belle sortie, Karim! mais je ne vire personne; Au contraire, vous êtes LA personne à qui parler.
En fait ce blog est fait pour ceux qui n'ont pas spontanément le sens moral aiguisé au point de se rendre compte que la morale n'est pas adaptable selon la victime.
Le sens moral, il faut le savoir si on ne le ressent pas comme nous, je parle de Belem et de Cannelle, sans effort, qu'est-ce que c'est?
c'est d'épargner et d'aider les faibles par rapport à soi, quelque soit leur race, nationalité, sexe, âge, métier, adresse, fric, etc. et leur espèce. 
Simplement, en effet, si les gens au chômage peuvent exciter ma compassion, des êtres persécutés qui sont gazés, écrasés, broyés, brûlés, pendus, battus, asphyxiés sous vide, mangés vivants,
frits vivants et servis comme les poissons en chine vivants frits...quelle souffrance! S'occuper des hommes, c'est d'abord les aider à retrouver  ce sens moral émoussé comme on peut etre
myope ou sourd.     Votre position est en soi une invitation aux  impitoyables abus d e pouvoir.
Moi, ces abus ,  ça me semble impensable et déshonorant pour les humains qui professent cette psychopathe option..   Je laisse de côté ma compasion , car il s'agir de droit, donc de
moral. 
le problème n'est pas avec vous de refuser le dialogue, mais on se rend bien compte que vous ne voulez pas dialoguer. Si jamais vous le vouliez,    je suis preneuse. Mais là, vous êtes
juste fermé et cruel.
Vous semblez imperméable à tout argument. A vous de prouver votre volonté de dialogue.


morsli 26/09/2009


Je ne sais pas si Karim s'est trompé de blog, mais que je sache on peut être attentif au sort des animaux sans ignorer les problèmes de l'humanité.On tue les pigeons et puis c'est tout ? Porqué ?
Il y a suffisamment de blogs de chasseurs pour y poster ce type de com.
A Toulouse, malgré de multiples courriers de ma part, je n'ai jamais reçu de réponse de la part de la mairie ni sur le massacre des pigeons par une société privée, ni sur l'autorisation des cirques
animaliers : je n'en suis pas surpris. 


jo 26/09/2009


"Le monde n'avance que grâce à ceux qui s'y opposent." Goethe
A cachan, nous avons eu la chance de ne pas etre seuls.Pas mal de monde ici a dit NON!
Mais le temps joue contre nous, et le pigeonnier est indispenable. Sinon, c'est l'immoralité qui va encore triompher.

Il faut se mettre en contact avec les associations. ecrire seul est bien, mais les maires ne comprennent que le langage du rapport de force. 


Guern de Bé 26/09/2009


Bon, on tue Karim et pis c'est tout.


jo 26/09/2009


oui, mais faut faire comme il dit: on le capture d'abord. LOL.
Bon, comme il semble pas avoir d'humour,  faut lui dire que tu rigoles.




Guern'de Bé 27/09/2009


J'ai mis un smiley...qui rigole.


jo 27/09/2009


Oui,t'as bien fait, mais au cas où il aurait pas bien vu...vu qu'il aime pas  lire!...
 
Anyway, on sait pas comment lui causer, vu qu'il est comme je le disais à ses clones, imperméabilisé. puis il croit
qu'il ya complot , je pense, quand il dit "on" ne veut pas de moi.
ça fait un peu parano, non?
On n'aura  beau lui dire qu'on lui veut pas de mal, à lui, mais que c'est lui qui souhaite l a mort des pigeons...Et qu'on est pour leur vie et la contraception, il croira qu'on en a contre
lui...MAis il a beaucoup de compasion pour lui et aucune pour ceux qui souffrent. Il dit qu'il s'en fout d'eux.
OK, il peut s'en foutre puisqu'il ne peut rien ressentir sauf si il s'agit de lui, car son ego est immense et prend toute la place.
Mais une chose est sûre si il n'aime pas les animaux, pourquoi il leur fout pas la paix?
Quand on s'en fout, on n'agit pas comme ça, en nuisant.