Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Psychanalyse et animaux.

70 ans après le débarquement. Obama beach, le retour de la raison anti facho, FN, Le pen, Dieudo niais, soral..

6 Juin 2014, 15:36pm

Publié par Jo Benchetrit

http://zapside.com/medias/sc/2013/09/26/the-fallen-9_7056.jpg

9000 corps dessinés sur la plage qui fut sanglante de jeunes héros morts pour notre liberté. Electeurs du front national, pensez y quand vous mettez vos sales bulletins de traîtres anti-France(appelons un chat un chat!) dans les urnes.

 

En ce jour émouvant de commémoration  de la libération de notre pays du joug nazi, je voudrais juste dire ceci: ça m'a fait du bien de ne pas entendre les sons de cloche actuels, le discours de  gens comme Le Pen dire à des dupes haineux qu'ils veulent le bien de la  France alors qu'ils ont collaboré avec le nazisme contre nous tous, et continuent.
Ça fait plaisir qu'on rappelle la phrase de Schroeder: "nous aussi avons été libérés du nazisme grâce au débarquement. Ce n'est pas l'Allemagne qui a perdu, c'est le nazisme." 

En ces temps où ce qu'on appelle la bête immonde mais qu'on peut aussi dire la bêtise immonde voudrait ressortir sa queue merdeuse des limbes de l'histoire, c'est rassurant de retrouver la raison en passe d'être à nouveau perdue. Et ce grâce au rappel du passé et de la souffrance pour se debarrasser de la betise abjecte du nazisme. ila fallu le sacrifice  de tant de jeunes courageux et de citoyens lambda (les normands qu'on omet de saluer mais cette fois, Hollande a fait fort en les rappelant à notre memoire)! faut pas oublir pournepas etre à nouveau aspiré par le son des cloches.  Car les cloches ne raisonnent pas, elles résonnent.

Ceux qui votent pour elles se trompent gravement, et ce, par manque de reflexion.

La fausse blonde, Walkyrie de foire, a  fait 25% aux européennes où elle va pouvoir continuer à dormir chez elle pour gagner 15.000euros par mois à nos crochets. à cause des bandes de cloches qui sont pas allés voter contre elle. Je pense que chacun devrait l'avoir en tête, elle et ses semblables, en cette journée anti-nazis.

 

*trouvé sur ce site: http://zapside.com/383_9-000-corps-dessines-sur-plage-du-debarquement.html

Commenter cet article

Sophie 08/06/2014 02:42


Qu'est ce qu'il ne faut pas lire!


Les arabes auraient émigré en Europe avec la bénédiction des nazis?


Certainement pas!
Par stratégie la politique étrangère de Hitler était pro-musulmane mais il n'aurait certainement pas accepté l'invasion de l'Europe par les arabes, les nazis étaient trop soucieux de la pureté de
la race et étaient opposés à la société multiculturelle, c'était même la base de leur doctrine.


Si l'Europe est aujourd'hui envahie c'est de la faute des politiciens du système, certainement pas des nazis, même leurs plus farouches opposants doivent en convenir s'ils sont honnêtes.


Quant à la remarque de Zoé on peut la comprendre mais elle marche dans les deux sens, les français qui se sont battus pour la nouvelle Europe comme par exemple ceux de la division Charlemagne
peuvent se sentir insultés que leur sacrifice ne soit pas reconnu.


Il y a eu très peu de survivants, eux n'étaient pas des collabos de salon!


Mais revenons à notre époque, nous ne sommes plus dans le contexte des années 40!


Aujourd'hui l'islamisme (qui n'est que l'islam en action et non une déformation comme les politiciens UMPS cherchent à le faire croire) est la cause des attentats terroristes (et non l'extreme
droite ou le néonazisme) il est donc totalement illogique de s'en prendre au seul parti qui combat l'immigration massive musulmane qui est aujourd'hui une immigration de peuplement et non plus de
travail comme c'était le cas dans les années 50 et 60.


Les responsables de ce qui se passe aujourd'hui en Europe sont les partis du système, ce sont eux qui fabriquent les Merah et les Nemmouche en légitimant l'islam sur le continent, il est évident
que les musulmans les plus convaincus (les musulmans dits modérés ne l'étant que par tradition) sont tentés par le terrorisme qui n'est que la version moderne de la "guerre sainte" prescrite par
le coran contre les infidèles.


D'autres musulmans adoptent une autre stratégie: ils ne pratiquent pas le terrorisme, leur but au contraire est d'islamiser petit à petit la société en endormant la méfiance des citoyens.
Ce sont les plus dangereux, car ils avancent sous un masque.


Ils comptent pour arriver à leurs fins sur les politiciens du système qui se comportent en collabos (construction de mosquées, halal généralisé, accomodements "raisonnables" (sic) aides sociales
etc)


Rappelons ce que disait Boumedienne: "Nous allons conquérir l'Europe avec le ventre de nos femmes".


On voit donc que ce n'est pas au FN qu'il faut s'en prendre, mais à l'UMPS et ses satellites (FDG, EELV, Modem...) ce sont eux les complices de l'islamisation de l'Europe.


 


 

Zoé 07/06/2014 20:46


Que dire ? Si les nazis avaient gagné ... cette simple supposition qui suggère que cela aurait été un bienfait , sonne pour moi comme une insulte à la
mémoire de tous ceux qui ont perdu la vie, victimes de leur courage pour les combattre, ou victimes de la déportation.



jo 07/06/2014 20:27


jajoute que lon ne doit pas oublier que le meilleur ami d'hitler etait un palestinien! le Grand mufti de jerusalem, au coeur aussi vicié que les pestillences d'Adolf aux gaz tueurs. alors,
evidemment on peut imaginer que les arabes auraient emigré avec leurs femmes voilées, leur culture  islamiste integriste en europe avec la bénédiction des nazis. les muslmans moderés, par
contre...je donne pas cher de leur peau.

jo 07/06/2014 05:46


D'ailleurs ce que les antijuifs d'extreme droite ne supportaient pas c'etait que les juifs n'aient pas de difference visible. ils etaient comme tout le monde. Et pour cause: les juifs,c'est un
peu tout le monde, vu que ce peuple est le père des autres au moins du point de vue religieux  et parfois d'un point de vue genetique, si cela a un sens. Il y a dans la haine du juif les
mêmes reproches que firent les fils  de  la horde primitive à un pere abusif et jouisseur à leur detriment. Le fantasme antisemite du juif imaginaire construit par eux, c'est
ça. 

jo 07/06/2014 05:35


A présent, lire  une critique du livre d'A Finkielkraut. ça devrait vous montrer que cet assez proche
 de R.Camus n'est en rien indifferent au   changement de peuple. Mais il faut savoir que le pb de l'identifiation des gens d'un peuple entre eux n’est pas sans danger: on s'aime entre
soi contre l'alterité. Et donc on peut haïr l'autre, ce qui revient à proner ...l'inceste. Inceste transgressé quand un non  "comme nous" epouse un pas comme nous. ces epousailles sont
possibles avec des gens assimilés? Peut etre pas.car si l’autre se déguise en nous, il n’en reste pas moins celui quon déteste. Mais c’est plus complexe: en posant l’altérité comme interdit,
l’honnis devient désirable. La non assimilation des arabes peut choquer apriori mais ce que le raciste deteste le plus, est l’arabe assimilé de telle sorte qu’on ne peut plus le reconnaitre. le
naze prefere une  altérité suffisamment visible pour qu’il ne risque pas de s'y tromper.


"Malheureux que le thème de l'identité ait été capté par l'extrême droite, il juge urgent de poser une nouvelle
fois les questions qui le hantent. Que faire de ce que nous sommes ? Sommes-nous capables d'hériter et de transmettre ? Et que répondre à ceux qui nous demandent de passer à autre chose ?...
Tout au long de ce voyage en «identité malheureuse», Alain Finkielkraut entend faire la preuve qu'«on peut éviter le politiquement correct sans tomber dans le politiquement abject» - l'enfer
identitaire, nationaliste, raciste, qui conduit à Auschwitz. Face à l'hubris des révolutionnaires de tout poil et à ce qu'il nomme «la guerre des respects», il en appelle à l'aidos, «cette
restriction de l'estime de soi», cette modestie qui devrait fonder le «vivre-ensemble». On en est loin..." (Vincent Remy - Télérama du 16 octobre 2013)



jo 07/06/2014 05:33


A présent, lire  une
critique du livre d'A Finkielkraut. ça devrait vous montrer que cet assez proche  de R.Camus n'est en rien indifferent au   changement de peuple. Mais il faut savoir que le pb de
l'identifiation des gens d'un peuple entre eux n’est pas sans danger: on s'aime entre soi contre l'alterité. Et donc on peut haïr l'autre, ce qui revient à proner ...l'inceste. Inceste
transgressé quand un non  "comme nous" epouse un pas comme nous. ces epousailles sont possibles avec des gens assimilés? Peut etre pas.car si l’autre se déguise en nous, il n’en reste pas
moins celui quon déteste. Mais c’est plus complexe: en posant l’altérité comme interdit, l’honnis devient désirable. La non assimilation des arabes peut choquer apriori mais ce que le raciste
deteste le plus, est l’arabe assimilé de telle sorte qu’on ne peut plus le reconnaitre. le naze prefere une  altérité suffisamment visible pour qu’il ne risque pas de s'y
tromper.


"Malheureux que le thème de l'identité ait été capté par l'extrême droite, il juge urgent de poser une nouvelle
fois les questions qui le hantent. Que faire de ce que nous sommes ? Sommes-nous capables d'hériter et de transmettre ? Et que répondre à ceux qui nous demandent de passer à autre chose ?...
Tout au long de ce voyage en «identité malheureuse», Alain Finkielkraut entend faire la preuve qu'«on peut éviter le politiquement correct sans tomber dans le politiquement abject» - l'enfer
identitaire, nationaliste, raciste, qui conduit à Auschwitz. Face à l'hubris des révolutionnaires de tout poil et à ce qu'il nomme «la guerre des respects», il en appelle à l'aidos, «cette
restriction de l'estime de soi», cette modestie qui devrait fonder le «vivre-ensemble». On en est loin..." (Vincent Remy - Télérama du 16 octobre 2013)



jo 07/06/2014 03:48


"Sophie" vous répond, Zoe, le parti de la betise et de la haine ne se convaint pas...Il ne peut qu'etre combattu. Si les allemands etaient vos maitres, Sophie, assassins des juifs ne
seviraient en effet pas...car les nazis,  auraient tué TOUS les juifs, vu qu'ils en avaient tué la moitié en 45.ils auraient fini leur boulot; Une fois les juifs tués,
quels auraient été les suivants? ils ne se seraient pas arretés parce qu'ils etaient dans la jouissance addictive de serial killers et dans leur narcissisme, leur vide abyssal. On ne peut
eclairer lorsqque qu'il n'y a rien à eclairer. 

Sophie 07/06/2014 01:55


Et qui nous débarrassera du hollandisme?


Parce que comme bêtise abjecte les Hollande, Valls, Taubira...ne craignent personne!


Si les allemands avaient gagné la guerre on n'aurait pas cette clique au pouvoir aujourd'hui.


Quant à l'anti-France l'UMPS la représente fort bien avec cette immigration massive et l'islamisation qui s'en suit.


Lisez Renaud Camus qui nous alerte sur le remplacement de population.


Les anti-FN feraient bien de faire marcher leur cervelle au lieu de se lamenter du terrorisme anti-juif comme récemment à Bruxelles, car c'est une fois de plus l'oeuvre d'un français de papier
(comme Merah) et le FN est le seul des grands partis à combattre l'immigration et le droit du sol qui transforme automatiquement les rejetons d'immigrés en français.


Mais réfléchir c'est visiblement trop dur pour les antifas!


 


 


 

Zoé 06/06/2014 21:32


Que jamais ne soit oublié  le sacrifice de tous ces hommes, américains, anglais, canadiens, australiens , néo zélandais etc pour sauver la liberté . Comme celui des résistants , comme celui
des déportés , politiques ou juifs .


Mais comment faire comprendre à ceux qui ne veulent pas comprendre ?