Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Psychanalyse et animaux.

8 MILITANTS anti-corridas blessés dans les Landes. Lutte d'extreme droite ou de gauche?

25 Août 2013, 05:17am

Publié par Jo Benchetrit

L'un deux est dans le COMA! mais cest une honte!

je ne sais pas qui   c'est. Je souhaite de toutes mes forces qu'il s'en sorte. Avec Meric, on a dejà assez sacrifié de  notre belle mouvance antispeciste.

Matez le titre de l'EXPRESS. dejà, je ne peux laisser de comm là bas  pour contester le titre.Merci de le faire pour moi:

http://www.lexpress.fr/actualite/societe/landes-une-manifestation-illegale-et-agressive-d-antis-corridas-cause-8-blesses_1275715.html

 

"Une enquête judiciaire a été ouverte sous la direction du procureur de Dax pour déterminer les circonstances dans lesquelles le blessé grave est tombé d'un camion renfermant des taureaux, a indiqué à l'AFP le chef du groupement des Landes, le colonel Fabrice Spinetta. 

L'homme se trouvait samedi soir dans le coma avec un traumatisme crânien au CHU de Bordeaux où il a été transporté en hélicoptère. 

Deux actions concomitantes et distinctes ont été organisées samedi. Une à l'encontre de la corrida de Mimizan (Landes), que les anti-corridas estiment illégale, et qui s'est limitée à un défilé aux abords des arènes et à des insultes entre militants et aficionados. 

Cette action a été organisée par le président d'Animavie, Christophe Leprêtre, qui a interrompu samedi une grève de la faim entamée le 31 juillet pour protester contre l'introduction en 2011 de la corrida dans cette commune landaise. "

http://www.rtl.fr/actualites/info/article/landes-huit-militants-anti-corrida-blesses-7764012703/commentaires

 

  Felicitons-nous. Grace à ces jeunes heroïques, on ne parle plus de mémeres à chien chien mais de militants...ça signifie que nous sommes reconnus comme mouvement à caractere revolutionnaire politique, et, contrairement à ce que  les afiocs disent, cf plus bas, Le Monde, ce genre de mouvement de liberation n'est pas apparenté à l'extreme droite, mais à une pensée de gauche.
Nous ne luttons pas avec les traditionnalistes pour les traditions mais contre ceux qui defendent toujours toutes les traditions, dont les   mauvaises, celles où il y a abus de pouvoir. C'est une lutte anti fachos, donc.
Si des fachos raccolent helas ici et là, nous n'en sommes pas responsables, et les animaux, encore moins. 

Mais oui, nous devons avant tout eclairer nos camarades de lutte sur le danger faschiste. Leur expliquer que tout mouvement s'enracinant dans la defense des racines est dangereux et tradionnaliste.

Mon comm:

C'est terrifiant. Cette violence contre des non-violents de la part de la police  est bien décevante. 
Cette défense de  monstres illégaux si on s'en tient à l'esprit de la loi anti-cruauté qu’est la 521-1 du code pénal,   pas à cet alinéa 7 inique, ne devrait pas avoir lieu.
La police, nous la payons tous.

Et cela pour défendre les braves gens, pas leur taper dessus!
Pendant ce temps, les innommables psychopathes à la bave vampiresque rouge sang se frottent les mains, mais ils ont peur, lol. Et ils vont porter plainte!!!

et peut qu'ils vont gagner! OUi, en France, la protection animale est très souvent condamnée, les juges nous traquent comme les bêtes que nous défendons...
Nous sommes tous des victimes de l'idéologie speciste si nous ne sommes pas inconditionnels de nos turpitudes d'espèce homo dit Sapiens, rions; 

 

Et voilà ce qu'ils disent: http://www.lemonde.fr/société/article/2013/08/25/huit-militants-anti-corrida-blesses-lors-d-une-action-a-rion-des-landes_3466067_3224.html

""Les jeunes toreros ont été obligés de se cacher. Les gens avaient peur".

Les gendarmes ont été jusqu'à 70 pour contenir "cette foule très agressive", a confirmé le colonel Spinetta, évoquant des organisateurs de la manifestation "qui ne voulaient rien écouter". "Ce sont des casseurs, pas des militants animalistes", a affirmé le président de l'Observatoire national des cultures taurines, André Viard, les accusant de liens avec l'extrême-droite ou les milieux sectaires. "Des plaintes pénales seront déposées" pour "les dégradations qui ont été commises dans les arènes et les bâtiments alentour", a-t-il ajouté. "On espère obtenir du gouvernement le même régime que pour les hooligans dans le football qui doivent être tenus loin des stades lors des matches".

Un blessé, victime d'un traumatisme crânien, a été évacué par hélicoptère. Selon M. Marie, il aurait été "projeté par les gendarmes", alors qu'ils se trouvaient, avec d'autres manifestants expulsés de l'enceinte, près du camion qui abritait les jeunes taureaux. Une information démentie par le colonel Spinetta.

Une fois la novillada terminée, les militants anti-corridas, restés à l'extérieur des arènes se sont livrés à "un sit-in pour empêcher les aficionados de sortir, selon Jean-Pierre Garrigues. "La corrida devient un trouble à l'ordre public. Nous ne lâcherons rien, les militants seront partout et motivés pour faire cesser ces massacres", a-t-il dit.

 "COLÈRE DES AFICIONADOS

Les aficionados ont dénoncé la virulence des manifestants. "Ça a été très violent. Ils se rebellaient" puis "ont projeté des barrières contre les portes des arènes puis balancé des fumigènes à l'intérieur", a raconté Bernard Dehez, adjoint au maire de Rion-des-Landes et en charge de l'organisation de la novillada. A la fin, "les gendarmes ont dû former un cordon pour évacuer les spectateurs" sous les insultes. "Les jeunes toreros ont été obligés de se cacher. Les gens avaient peur"."


Commenter cet article

Monsieur Z 25/08/2013 16:36


On croit rêver, avec tout ce que l'on sait aujourd'hui de ce petit voyou haineux, lire "avec Meric on a déjà assez sacrifié de notre belle mouvance antispéciste" dépasse l'entendement.


Meric, petit gauchiste à la cervelle vide (sa seule excuse: ses profs neomarxistes et post maoïstes lui ont sans doute bourré le crâne) agressait ceux qui refusaient de se soumettre à l'idéologie
dominante, ce que l'on appelle le politiquement correct.


Pas les vivisecteurs, pas les chasseurs, pas les éleveurs concentrationnaires, pas les aficionados...oh que non, il préférait s'en prendre à ceux qui contestent notre lamentable société.


Et l'un d'eux, en légitime défense, a mis fin à son existence.


Quelques jours avant de connaitre le sort que l'on sait on l'avait vu défiler contre les opposants au mariage gay, le bas du visage caché par un foulard et brandissant une banderole où il était
écrit: "l'homophobie tue !"


Quel slogan stupide !


Et quel rapport avec l'antispécisme ?


S'il avait été antispéciste il aurait plutôt dénoncé le lobby homosexuel à l'origine du sidaction, l'argent récolté servant à inoculer artificiellement le sida à des animaux innocents, bref à
ajouter encore de la souffrance en ce monde.


Ce n'est donc pas l'homophobie qui tue, mais plus sûrement l'homophilie.


Et, d'après ses camarades, il combattait également l'islamophobie !


Bref il défendait les musulmans et donc par extension la barbarie de l'abattage rituel.


Ah le bel antispéciste que voilà !


Et après on se scandalise que les défenseurs des animaux aillent voir du côté de l'extrême droite.


Avec un repoussoir comme Meric et autres antifas le contraire serait étonnant.