Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Psychanalyse et animaux.

Abattage sadique en Espagne. Cacher?Halal? Non, a mal. La realité de l'industrie de la viande

16 Mars 2012, 07:36am

Publié par Jo Benchetrit

A l'heure de l'espoir de la suppression de l'abattage sans  étourdissement, nous parvient une info terrifiante. Je transmets ceci:

"Je n' ai pas regardé la vidéo non plus: les mots m' ont plus que suffi .........

http://agir-pour-les-galgos.over-blog.com/article-la-ferme-el-escobar-l-autre-scandale-100053145.html

Citation ( sans photos):

La pétition mise en ligne sur le net par Igualdad Animal demandant  la fermeture de la ferme Escobar a réuni plus de 28.000 signatures, des signatures qui ont permis de bousculer les choses.

Igualdad Animal remercie tous ceux qui ont soutenu cette pétition et annoncent qu'ils se présenteront dans les prochains jours comme accusation dans cette affaire et ce pour tenter que les propriétaires de la ferme soient condamnés et cette dernière fermée.

 

 


 

 

après celui de la ferme de Harling en Angleterre , c'est maintenant la honte dénoncée, en caméra cachée, d'un autre élevage porcin se trouvant cette fois en Espagne à Fuente Alamo de Murcia.
 
ATTENTION LA VIDEO EST TRES DURE
 
 
Dans cette élevage les employés n'hésitent pas à taper à coups de barre de fer les porcs sur la tête, quant à ceux qui ne serviront à rien sont supprimés à l'aide de grandes épées dont ils transperceront le flanc des pauvres bêtes les laissant agoniser sur place.
Pire encore: certaines truies sur le point de mettre bas seront frappés à coups de barre de fer avant de leur ouvrir le ventre alors qu'elles sont encore conscientes et sortir à la main les petits et les intestins, les laissant là encore à agoniser des minutes entières.
Les petits seront tués en les frappant contre le sol, une pratique habituelle dans d'autres fermes d'élevages.
A VOMIR .... de vrais sadiques, des malades !!!
 
Dans cette vidéo, un des employés qui a travaillé trois ans dans cette ferme confirmera que ces pratiques sont habituelles.
Miguel Rodriguez Castano, anesthésiste à l'Hopital Vétérinaire de l'Université de Madrid ainsi que Andrew Knight vétérinaire et expert en bioéthique à Oxford sont unanimes pour reconnaître que:
"Le traitement que l'on fait subir à ces porcs est l'abus le plus brutal que j'ai vu de ma vie parlant des animaux de ferme. On voit clairement les employés s'amuser de certains de leurs comportements. Le traitement subi par ces porcs est scandaleusement cruel et, de fait, sadique"
 
Site de IgualdadAnimal réservé à cette enquête : http://www.granjasdecerdos.org/
 
PETITION A SIGNER DEMANDANT LA FERMETURE DE CET ELEVAGE
 
Vous pouvez également diffuser cette horreur et donner votre avis sur les réseaux sociaux en utilisant l'ashtag   suivant >>>>  #GranjaEscobar
 
Bravo au travail d'investigation d'IgualdadAnimal qui a permis que moins de 48 heures après qu'ait été diffusée cette vidéo, trois des employés de cette ferme et que l'on voit sur la vidéo ont été arrêtés par le Seprona qui continue par ailleurs d'enquêter sur cette affaire
 

 

Commenter cet article

SZALA Sandrine 20/03/2012 20:03


Je suis si émue, triste et en même tant en colère que j'en ai oublié de féliciter, remercier, soutenir celles et ceux qui prennent le risque de filmer en caméra cachée ces atrocités. Je leur dis
"chapeau bas" car MOI, j'avoue, je n'aurais pas le sang froid, le courage de le faire. Grâce à eux, tout ce qui se passe dans l'ombre est mis en lumière. Je prie les cieux pour que cette mise en
lumière ait grâce de leur courage au nom de la protection des ANIMAUX, d'êtres sensibles.....

SZALA Sandrine 20/03/2012 19:54


Impossible de visualiser la vidéo, les mots suffisent à me rendre malade, plus malade que ceux qui ACTENT dans le sens de la maltraitance, que dis-je, la barbarie. De quoi est capable l'humain
envers lui-même ? Suis chaque seconde un peu plus dégoûtée de la RACE HUMAINE et m'accroche à l'idée qu'il y a du bon dans chaque être et qu'il faut les remettre, par la force des choses
(judiciaire) dans le droit chemin. Qu'ils crêchent un bon moment en prison pour leurs actes barbares. Que les instances prennent leurs responsabilités QUE DIANTRE