Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Psychanalyse et animaux.

Après les Badinter et Gisèle Halimi, Simone Veil signe contre la corrida.

6 Juillet 2011, 21:42pm

Publié par Jo Benchetrit

A l'heure où le sinistre de l'inculture, Fredo Mitterrand fiche la torture tauromachique à notre patrimoine culturel,(colère et crainte) des têtes d'affiche représentatives de l'humanisme français comme les Badinter, Gisèle Halimi, et Simone Veil osent combattre le puissant lobby de la saloperie humaine qu'est le mundillo. Ils rejoignent ainsi des   hommes magnifiques et reconnus comme  Victor Hugo, Emile Zola et plus près de nous, Jacques Derrida. Les affairistes de la corrida   infiltrent le pouvoir de ses tentacules visqueuses et empoisonnées. NOUS RESISTONS. Rejoignez nous, nous sommes la dignité contre l'obscénité barbare.


Dans un courrier reçu ce matin, Simone VEIL se positionne clairement pour notre cause en signant le manifeste de la FLAC qui demande l'abolition de la corrida. Dans le contenu du manifeste, il est mis en exergue l'interdiction de l'accès des enfants dans les arènes, mais il est bien précisé qu'à terme, nous demandons l'interdiction pure et simple de la corrida. En pièce jointevous découvrirez sa lettre très explicite, accompagnant le manifeste signé en tant qu'ancien ministre d'Etat

C'est une signature hautement symbolique pour notre cause.  Cette lettre est à diffuser sans modération. Un grand merci à Simone VEIL !

Amitiés dans la lutte !

Thierry Hély
Chargé de communication de la FLAC
www.flac-anticorrida.org

article dbu midi libre:

Grand Sud Anti-corridas : Simone Veil rejoint les rangs des sympathisants

Midilibre.fr
06/07/2011, 17 h 10 | Mis à jour le 06/07/2011, 18 h 21
Simone Veil, à l'instar de la philosophe Elisabeth Badinter, l'avocate et écrivain Gisèle Halimi et l'écrivain Henry-Jean Servat, rejoint la lutte anticorrida.
Simone Veil, à l'instar de la philosophe Elisabeth Badinter, l'avocate et écrivain Gisèle Halimi et l'écrivain Henry-Jean Servat, rejoint la lutte anticorrida. (AFP)
Simone Veil a rejoint les sympathisants anti-corridas en signant le manifeste de la Flac (Fédération des luttes pour l'abolition de la corrida), ont annoncé mercredi les défenseurs des animaux. "N'ayant jamais apprécié les corridas du fait de la violence et de la cruauté qui en émanent, c'est volontiers que je signe votre pétition", écrit l'ancienne ministre dans une lettre rendue publique par la Flac.

A l'instar de la philosophe Elisabeth Badinter, l'avocate et écrivain Gisèle Halimi et l'écrivain Henry-Jean Servat, Simone Veil "souhaite voir interdire l'accès aux corridas aux enfants de moins de 16 ans". De son côté, la Flac rappelle "que le contenu du manifeste met en exergue l'interdiction de l'accès des enfants dans les arènes" mais "qu'à terme, ils demandent l'interdiction pure et simple de la corrida".



Commenter cet article

jo 07/07/2011 10:15



certes, ce ne sont pas des perdreaux de l'année! mais ce matin, henri jean en a parlé à la TV.
et ça a cloué le petit William, aficionado.



Guern' de Bé 07/07/2011 10:13



Mieux vaut tard que jamais...