Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Psychanalyse et animaux.

La fête de la mort! Barbecue à Paris.

21 Mai 2010, 03:16am

Publié par Jo Benchetrit


Il y a qq jours, c'etait la Veggie Pride, jour de la fierté de ne pas participer à la cruauté carnivore!

 

La fête de la mort! Barbecue à Paris.

 

Déjà 14 morts pour cette fête! Là, les gens pour se gaver de cholesterol vont la jouer: même pas honte d'être complice des elevages immondes, des transports affreux, des abattages abominables....Triste monde où son petit plaisir passe avant la compassion.  les eleveurs vont être contents! C'est indecent. ces millionnaires qui utilisent  des bêtes, les torturent, sont sans cesse à l'affut d'une subvention. C'est jamais assez.  Et c'est pour ça que bien des troupeaux sont à l'abandon, les animaux meurent de faim, et soif, là juste pour justifier des subsides. Quelle différence  entre eux et les roms qui mendient ds les quartiers chics avec des chiens misereux?

 

<http://www.europe1.fr/France/Paris-Un-barbecue-geant-le-23-mai-187944/ >Les bouchers de la région parisienne organisent le dimanche 23 mai "la grande dégustation", un barbecue géant gratuit  pour valoriser le métier d'artisan-boucher auprès du grand public. Les fédérations des boucheries d'Ile-de-France ont invité mercredi à venir goûter trois boeufs, un veau et dix agneaux Label rouge qui seront rôtis sur place par des artisans et apprentis bouchers. Cette manifestation, organisée en même temps que "Nature Capitale" qui transformera les Champs-Elysées en vaste plateau végétal, viendra clore un mois de campagne pour le boeuf et la viande hachée. C'est indecent. ces millionnaires qui utilisent  des bêtes, les torturent, sont sans cesse à l'affut d'une subvention. C'est jamais assez.  Et c'est pour ça que bien des troupeaux sont à l'abandon, les animaux meurent de faim, et soif, là juste pour justifier des subsides. Quelle différence  entre eux et les roms qui mendient ds les quartiers chics avec des chiens misereux?

Commenter cet article