Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Psychanalyse et animaux.

BRETAGNE TRISTE DE PERDRE DES EMPLOIS DE TUEURS et des élevages BARBARES. Avancée fulgurante contre SOGLOWEK en Israël.

5 Novembre 2013, 06:54am

Publié par Jo Benchetrit

Photo : Soglowek updates: empty cages, sales drop, and new bills Almost a week has passed since the systematic abuse of poultry at Soglowek slaughterhouse was exposed by Anonymous for Animal Rights on the TV show Kolbotek. On Sunday, Anonymous' activists visited the slaughterhouse at the town of Shlomi, and confirmed that the cages are empty and no birds are slaughtered. On Monday, however, slaughter was partially resumed. As the machine that throws the birds off the cages has been banned, workers pull out the chickens by hand. Tonight, a group of ALF Israel activists tried to block the slaughterhouse. According to separate surveys by Yedi'ot Aharonot and TheMarker, Israel's major supermarket chains report a 5-20% drop of sales of Soglowek's products. A Channel 10 survey on Saturday presents a staggering 77.2% of the respondents claiming that they will not "keep on buying Soglowek products." This survey reflects deep discontent with the company's practices, although it does not indicate actual boycott patterns. There are also sporadic reports on meat eaters turned vegetarians following the exposé. Finally, MK Dov Kehnin, chairman of the Social-Environmental Lobby at the Knesset (the Israeli Parliament) introduced two bills following the exposé. One bill makes companies and managers legally responsible for animal abuse at their facilities. This bill relates to another Anonymous for Animal Rights undercover investigation, at a Tnuva slaughterhouse, exposed on Kolbotek a year ago; this previous exposé led the authorities to file charges against low-ranked workers only. MK Khenin's second bill prohibits misinforming consumers about animals' living conditions and about animal components in products. Many MK's joined MK Khenin's bills. Stay tuned with Animal Rights in Israel

 

        

 

Tandis que les français pleurent sur la fermeture d'abattoirs et élevages immondes en Bretagne, c'est un vécu inverse en Israel. En effet, il semble que la bataille contre l'immonde elevage en batterie et abattoirs Soglowek en israel soit en voie d'être gagnée  en 1 semaine depuis que la cruauté a été montrée au public à la télé...On en est encore loin ici ! Qui dit mieux? 2 projets de loi sont déjà déposés. 

Bravo à Israel pour cette incroyable reactivité du parlement! Je crains que ce ne soit pas demain la veille que ça se passe ainsi en France vec L214*. 

Dans le reste de l' immonde, il nous faut lutter encore plus, mais contre ces lâches eleveurs et tueurs qui devraient traiter leurs bêtes avec un respect infini, vu qu'ils vivent de leurs morts, nous les français irreductibles, nous ne lâcherons jamais, n'est-ce pas? Merci de partager, que ça nous fiche un peu la honte. La honte est le 1° pas vers la civilisation.

 

 

Interessant, leur pub:ils font aussi du vegetarien! on les invite à ne faire plus que ça. Et en france, ils pourraient aussi se reconvertir dans les steacks de soja, non?En effet, j'ai trouvé ça sur eux en trad.automatique:

A propos de Soglowek Food Ltd

 

"La passion pour la viande a longtemps caractérisé la famille Soglowek. Ayant débuté comme un boucher casher et fabricant de produits de viande à Breslau dans la fin du 19e siècle, la Société Soglowek s'est établi en Israël en 1937. D'une entreprise familiale, il a grandi pour devenir un producteur d'un large éventail de produits à base de viande, qui comprend pastramis, salamis, saucisses, ainsi que des pizzas, pâtisseries surgelées et substituts végétariens de viande . Aujourd'hui, après 70 ans de succès, Soglowek se situe à l'avant-garde de l'industrie alimentaire d'Israël et détient une part importante de ses quatre principales catégories de marché: les charcuteries et les hot dogs, les produits de barbecue et charcuterie, produits végétariens et des pâtisseries.

 

Depuis sa création, la marque Soglowek a été reconnu par le consommateur israélien pour l'excellence de ses produits et des normes élevées. Maintenant Soglowek est un pilier de l'industrie alimentaire israélienne et est considéré comme un nom de marque israélienne aimé."

 

 Aimé? Hahaha! faudrait penser à actualiser leur site, car à, ils sont haïs. Rions pour ne pas grogner de rage.

Des gens qui revendiquent une  passion pour la viande me sont incomprehensibles.

 

 L'article d'Animal Rights in Israel:

trad google:

 

Soglowek mises à jour : cages vides, baisse des ventes et des nouveaux projets de loi

 

Presque une semaine s'est écoulée depuis la violation systématique des volailles à l'abattoir Soglowek a été exposé par Anonymous pour les droits des animaux sur l'émission de télévision Kolbotek .

 

Le dimanche , les militants anonymes de visiter l'abattoir à la ville de Shlomi , et a confirmé que les cages sont vides et pas d'oiseaux sont abattus . Lundi, cependant , l'abattage a été partiellement repris. Comme la machine qui lance les oiseaux hors des cages a été interdit , les travailleurs retirent les poulets à la main. Ce soir, un groupe d' activistes d'ALF Israël a essayé de bloquer l'abattoir.

 

Selon les enquêtes séparées par Yedi'ot Aharonot et TheMarker , les grandes chaînes de supermarchés d'Israël font état d'une baisse de 5-20 % du chiffre d'affaires des produits de Soglowek . Une enquête de Channel 10 le samedi présente un impressionnant 77,2% des répondants affirmant qu'ils ne seront pas " continuer à acheter des produits Soglowek . " Cette enquête reflète un profond mécontentement avec les pratiques de l'entreprise , même si elle n'indique pas les modèles de boycott réels. Il existe également des rapports sporadiques sur les mangeurs de viande transformés végétariens suivent l'exposé .

 

Enfin, MK Dov Kehnin , président du lobby social- environnement à la Knesset ( le Parlement israélien ) a présenté deux projets de loi après l' exposé . Un projet de loi rend les entreprises et les gestionnaires légalement responsables de la maltraitance des animaux dans leurs installations. Ce projet de loi se rapporte à un autre Anonymous pour les droits des animaux enquête secrète , à une Tnouva abattoir, exposée sur Kolbotek il ya un an , ce précédent exposé conduit les autorités à déposer des accusations contre les travailleurs en bas de classement uniquement. Deuxième projet de loi de MK Khenin interdit désinformer les consommateurs sur les conditions de vie des animaux et sur les composants animaux dans les produits. Beaucoup MK a rejoint les factures de MK Khenin .

 

Restez à l'écoute avec les droits des animaux en Israël

Soglowek updates: empty cages, sales drop, and new bills

 

Almost a week has passed since the systematic abuse of poultry at Soglowek slaughterhouse was exposed by Anonymous for Animal Rights on the TV show Kolbotek.

 

On Sunday, Anonymous' activists visited the slaughterhouse at the town of Shlomi, and confirmed that the cages are empty and no birds are slaughtered. On Monday, however, slaughter was partially resumed. As the machine that throws the birds off the cages has been banned, workers pull out the chickens by hand. Tonight, a group of ALF Israel activists tried to block the slaughterhouse.

 

According to separate surveys by Yedi'ot Aharonot and TheMarker, Israel's major supermarket chains report a 5-20% drop of sales of Soglowek's products. A Channel 10 survey on Saturday presents a staggering 77.2% of the respondents claiming that they will not "keep on buying Soglowek products." This survey reflects deep discontent with the company's practices, although it does not indicate actual boycott patterns. There are also sporadic reports on meat eaters turned vegetarians following the exposé.

 

Finally, MK Dov Kehnin, chairman of the Social-Environmental Lobby at the Knesset (the Israeli Parliament) introduced two bills following the exposé. One bill makes companies and managers legally responsible for animal abuse at their facilities. This bill relates to another Anonymous for Animal Rights undercover investigation, at a Tnuva slaughterhouse, exposed on Kolbotek a year ago; this previous exposé led the authorities to file charges against low-ranked workers only. MK Khenin's second bill prohibits misinforming consumers about animals' living conditions and about animal components in products. Many MK's joined MK Khenin's bills.

 

Stay tuned with

Merci de signer ceci,  c'est plus qu'important! c'est fondamental de dissuader les multiples sadiques.  C'est la base de la civilisation :

https://secure.avaaz.org/fr/petition/Que_la_justice_octroit_une_tres_severe_punition_contre_la_cruaute_contre_les_animaux/?fbss

ici on a d"excellentes associations qui, comme L214, dénoncent mais ça ne passe pas à la télé! Et au contraire, ils sont condamnés à ne pas montrer leurs videos sur le net et à verser du fric aux sadiques eleveurs et tueurs car la justice a reconnu comme vie privée, leurs exactions sur poules pondeuses. Lire ici: http://www.vegactu.com/actualite/l214-indument-condamne-une-honte-pour-la-justice-francaise-9896/... Il faudrait envoyer ça au ministere de l'agriculture et à Hollande. Au  passage n'oubliez surtout pas de les soutenir.

Et si ça vous dit d'aider L214, c'est possible:

Chers amis, chères amies,

Nous avons besoin de votre aide.

La justice vient de condamner L214 à payer une somme conséquente à deux élevages de poules pondeuses en batterie pour « atteinte à la vie privée ».

Qu’en est-il ? Voici les faits :

Il y a quelques mois, L214 reçoit deux témoignages vidéo. Ce sont deux élevages en batterie, des bâtiments gigantesques comptant des milliers de poules enfermées dans des cages non conformes à la réglementation. L’un se trouve en Saône-et-Loire, l’autre dans l’Ain.

Conformément à notre mission de protection animale, nous en informons les autorités vétérinaires et demandons aux élevages de corriger la situation. Nous avertissons également les supermarchés qui commercialisent ces ¦ufs, notamment Carrefour, Super U et Monoprix.

En réponse, les deux exploitants assignent L214 en justice, au motif que les images ont été obtenues sans autorisation.

Juillet : la justice tranche… en faveur des éleveurs. Nous recevons l’interdiction d’utiliser les images et de les porter à la connaissance du public. De surcroît, L214 est condamnée à payer des réparations financières aux deux élevages.

Pourtant, des rapports d’inspection vétérinaire font eux-mêmes état de non-conformités. Pourtant, au moment où je vous écris, des poules sont en souffrance et il nous est défendu d’agir pour elles.

Quelle justice ordonne de fermer les yeux sur la détresse d’êtres vivants ?

Si vous pensez qu’on ne peut rester sans réagir, vous avez la possibilité de nous y aider : L214 a fait appel de la décision mais à ce jour, le jugement et l’appel de notre condamnation s’élèvent déjà à plus de 6000 €.

Nous faisons appel à votre générosité pour nous aider à couvrir ces frais.

don-poule

Quel que soit le montant de votre soutien, il nous permet d’agir de notre mieux pour les animaux. Battons-nous pour ces poules et notre liberté d’informer.

Merci d’être aux côtés des animaux,

Brigitte Gothière,

Co-fondatrice de L214

brigitte-portrait-150px

photos : L214/asbl Fabienne ; Cornelia Kopp

ou renouveler votre adhésion.

Si vous êtes imposable, 66% de votre don ou de votre adhésion sont déductibles des impôts.

Par exemple, une adhésion à 80 ¤ vous en coûte 27 et une adhésion à 25 ¤ revient à 8,5 ¤. Un don de 40 ¤ vous revient à 13 ¤ après déduction.

De même, vous pouvez soutenir L214 par soutien mensuel : avec votre soutien régulier, nous pouvons inscrire nos actions pour les animaux dans la durée.

Association L214 B.P. 84 MARIGNANE CEDEX 13721

Commenter cet article