Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Psychanalyse et animaux.

Candidats et animaux...y en a t il un qui soit 100%casher?

17 Mars 2012, 11:06am

Publié par Jo Benchetrit

Il y a un paramètre à ne pas oublier  quand on parle de viande Hallal, cachère, ou encore laïque :celui de la souffrance des animaux. Après, oser parler de racisme à ce sujet est profondément insultant. Le mépris général pour cette dimension essentielle est indigne.

http://www.lexpress.fr/actualite/voter-eva-joly-pourles-animaux-ma-lettre-ouverte-a-elle_1094738.html

Nous en avons assez de la politique des petits pas, sur le mode Tango: 1  pas en avant, 2 en arrière.
Nous exigeons pour cela que ceux qui veulent assassiner les animaux disparaissent de la planète. Rions, je sais, je dérape. 

Non, on en est juste à vouloir conserver les "avantages" acquis.

Les politiques, tous, sauf M.Le Pen, paix à son âme(oui, elle a perdu son âme depuis longtemps en etant au FN) est la seule à avoir mis en avant de souci.
Cependant elle copine avec les chasseurs. Où va la France?
Dupont-Aignant, lui, pense qu'il n'ya pas à perdre son temps avec ça. Comme Hollande.
Mais  Dupont-Aignant est anti-corrida, pro-pigeons  et à la FBB.  donc, jepensche malgré tout vers lui pour voter.
A Gauche, peut être les Verts. Il faut savoir 
qu'Eva Joly s'est réveillée. (en se faisant ecrire ce discours pas qui?)

Eva Joly sur le halal : « Remettre l’animal au centre du débat »

1865313_joly

Depuis quelques jours, Marine le Pen a tenté de mettre au cœur de la présidentielle un débat malsain. Elle s’est saisie de la souffrance animale uniquement pour stigmatiser la population musulmane. Cette méthode est dangereuse, non seulement parce qu’elle met en cause des citoyens, mais surtout parce qu’elle détourne l’attention de la cause animale. Je veux remettre l’animal au centre de ce débat.

En réduisant la souffrance animale à la seule technique de l’abattage, l’instrumentalisation frontiste est totale. Les pratiques brutales, cruelles, indignes que subissent les animaux vont en réalité des méthodes d’élevage à leur transport, de l’abattage bien sûr, à l’exploitation sauvage des bêtes dans les animaleries, les cirques ou encore à l’expérimentation dans la recherche scientifique.

Toute personne qui occulte ces aspects ne traite pas la souffrance animale dans son ensemble. L’élevage intensif, par exemple, illustre le rapport cruel que l’on entretient avec les animaux. Confinés dans des cages, mutilés, certains poulets ne voient jamais la lumière du jour. Des porcins, sevrés trop tôt, finissent par manger la queue de leur congénère. Pire que cela, l’élevage intensif amène à effectuer une sélection des races d’animaux les plus productives.

Le transport des animaux est lui aussi extrêmement choquant. Entassés comme une marchandise quelconque, les animaux sont maltraités pour accélérer chargement et déchargement.

Donner un nouveau statut à l’animal

Sans faire la liste effrayante de toutes les pratiques dégradantes pour les animaux, il convient d’élever le débat et de poser la question de la relation au vivant dans ce monde. Le modèle productiviste a contribué à occulter l’animal comme sujet et à le traiter de facto comme objet.

C’est pourquoi, avec les écologistes rassemblés autour de ma candidature, nous militons pour ne plus nous contenter de symboles. La protection des animaux ne doit pas simplement égayer une campagne ou servir de prétexte fallacieux à des candidatures en mal de combats, nous voulons que le droit des animaux devienne un enjeu national.

C’est pourquoi, je m’engage à donner un nouveau statut à l’animal, faisant passer celui-ci de « bien meuble » à celui d’être vivant tout simplement. C’est une question de bon sens qui ne peut qu’amener à grandir l’humanité.

Le droit à un repas végétarien équilibré

Lire la suite : http://www.rue89.com/rue89-presidentielle/2012/02/24/eva-joly-sur-le-halal-remettre-lanimal-au-centre-du-debat-229691

Fillon, l'aficionado, le Valls de Sarko pense qu'il faut causer de ça, hostoire depiquer des emecteurs au FN, puis en demande pardon...Casse toi, pov con.

Ethique, une partie essentielle de la politique? Connait pas.


Commenter cet article

Vérité 20/03/2012 20:20


A lire sur ce lien l'excellente réaction d'un lecteur, le docteur Gérard Mantel-Ferreol:


http://ripostelaique.com/selection-de-quelques-reactions-42.html


 


Je partage totalement son point de vue, il est évident que la présence au FN de gens comme Collard l'aficionado et Vouezellaud le chasseur donne une forte envie de s'abstenir aux prochaines
élections.


Et les autres partis sont encore pires !


 


 


 

SZALA Sandrine 20/03/2012 19:44


Le récent commentaire d'un de mes contacts sur FB, quelque peu désobligeant pour moi qui défends la cause animale comme je peux, me confirme qu'il est comme une grande partie des
français à donner son vôte NON pas aux Eligibles parlant un tant soit peu des animaux car c'est MAL placé en cette période de crise où des personnes sont dans la misère. Je le TUE à tenter
d'arguer, de défendre que défendre l'animal n'est pas dénigrer ou occulter ou oublier l'Homme pour autant.  C'est désolant de constater qu'il en soit ainsi, que les personnes
séparent les deux combats alors que concilier les deux fait partie de LA VIE sur TERRE. Pfff, suis effarée par tant d'ignorance et de ségrégation. 

BELEM 17/03/2012 12:56


NON !


aucuns n'a le regard vers les animaux sauf éventuellement pour nous faire des promesses qui seront comme d'hab misent au fond,du dossier (on verra plus tard)


il faudrait les avoir en face à face et ne parler que des animaux;


un débat ciblé