Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Psychanalyse et animaux.

Christiane Taubira, excellent texte contre Dieudonné.

4 Janvier 2014, 16:23pm

Publié par Jo Benchetrit

http://referentiel.nouvelobs.com/file/5657063-evasion-de-faid-valls-pointe-une-faille-et-contredit-taubira.jpgMerci à Christiane Taubira pour cet excellent texte***:  http://www.huffingtonpost.fr/christiane-taubira/christiane-taubira-dieudonne_b_4534918.html

Merci, parce qu’à force de lire des insanités , à force de voir bien de mes amis ne pas réagir à l’outrance, à force de sentir derrière ce silence la haine des « sionistes », haine irrationnelle  et calomnieuse...à force de ce que j’ai vécu sur des listes d’amis des animaux, à savoir  l’aberrante passivité de ceux que je  pensais alter egos, quand ce n’est pas  leur triste chute dans les rets des sectes adeptes de la théorie du complot..à force de honteuse réactualisation de ce qui s’est passé, en 40, quand les files de gens destinés à la mort n’émouvaient pas grand monde...
A force de Daneel alias Hari  Seldon alias Patrick Cadet...à force de José Bové...à force de JMG, de Tarrier*, de Michaud...devant les réouvertures de plus  en plus precises  des poubelles de l’histoire...Tout cela trouvant son apogée dans les grimaces de la citrouille d’ Halloween qu’est Dieudonné beaucoup plus dangereux qu’il n’y parait...je désespérais d’une parole vraie. Et la voilà. Enfin, ouf! Taubira! Hé ben, c’était pas trop tôt.
De plus, c’est un symbole très fort que ce discours vienne de cette femme, noire, ministre de la justice, ayant permis le mariage pour tous, qui à elle seule peut rassembler pas mal de combats.
(pour celui des animaux, j'en sais rien mais elle avait quand même signé une petition anticorrida du CRAC, mais depuis, rien
de ce côté ).
Dieudonné a dit en Iran que l’islamisme, c’est la liberté. Une nouvelle terrible d’une femme écrivain saoudienne tuée parce que libre dans ses propos non islamiquement corrects. C’est vous dire= ...http://forumdesdemocrates.over-blog.com/m/article-121862588.html
Maintenant , je vais peut être vous surprendre, ce n'est pas parce que je suis, par le plus grand des hasards, estampillée juive, que je pense que ce combat anti-complotiste, antidieudonnesque  est primordial.
Mais parce que c’est notre combat à tous, celui contre les préjugés qui tuent. Qui tuent n'importe qui dans le collimateur. Là, des juifs, ailleurs des femmes, ailleurs des pigeons, des blaireaux, des rats...ô pauvres rats! ce qui m’intéresse c'est la structure de ce rapport particulier à l’autre, structure que vous retrouverez par exemple dans votre travail si qq. vous attaque injustement et que personne ne réagit.

*En fait  Tarrier avait montré sous couvert d'écologie qu'il ne trouvait pas Israel écologiquement bon, du fait que pour faire pousser des plantes dans un désert, il avait fallu irriguer. 
Or, c'est un pays qui fait des efforts, qui plante des arbres au lieu de déboiser, qui a interdit la chasse, le foie gras, les cirques avec animaux, qui a failli interdire la fourrure, qui  interdit l’expérimentation animale pour les cosmétiques.
Donc, malgré tout, j’ai pensé que sa virulence était partiale, surtout que j' avais lu dejà de lui des choses un peu trop manichéennes sur le sionisme pour être au dessus de tout soupçon .
Il a ensuite  développé des choses assez peu dignes de son niveau de réflexion par ailleurs sur le banquiers juifs, inventant même, enfin, croyant, influencé sans doute par la propagande qui est propre au milieu antisémite et de plus en plus sous couvert d’antisionisme,  que Rockefeller était juif, alors que c’est une vieille famille huguenote française . Pour lui, un grand banquier ne pouvait être que juif, y compris sans doute, rions, dans les pays arabes, ou en chine...lui avais-je rétorqué par dérision.  
Tous ces gens de gauche bobo qui se sentent autorisés à pousser au crime des esprits parfois peu réfléchis et possiblement violents sont des apprentis sorciers plus ou moins pervers qui ont peut être beau jeu à présent de pourfendre des gens comme Merah, ou le gang des barbares qui ont torturés des semaines durant ce pauvre Ilan Halimi, vendeur fauché mais du fait que juif, supposé par ses bourreaux source de gros revenus pou eux par rançon faramineuse. C’est leur oeuvre, et peut être aussi Dieudonné. Mais ils sont eux mêmes devenus si bornés par des a priori...qu’ils ne le reconnaitront jamais. Quand je pense qu’on imaginait des gens  comme ça à l’abri de cette primarité...belle erreur. Je ne le crois pas foncièrement anti juif, mais comme je le disais, assez stupide sur ce sujet. Alors que fort intéressant sur d’autres sujets. L’humain est une bête très complexe, et incohérente en général.  
***

Il est triste, infiniment triste, d'achever une année sur les pitreries obscènes d'un antisémite multirécidiviste. Faut-il que son talent soit stérile pour qu'il n'ait d'autres motifs pour faire s'esclaffer des esprits irresponsables ou incultes ou pervers, qu'une tragédie, un génocide, un indicible drame, de ceux dont on sait qu'on ne guérira pas, car rien ne nous consolera jamais des enfants dont la destinée s'est interrompue, brusquement ; et avant même cette violence de la mort industrielle, qui ne distingue pas, frappe sans rien connaître de ses victimes, la violence de l'arrachement, de la malnutrition, de la maladie, du désarroi, de cet inconnu irrationnellement hostile, la violence de la révélation de parents démunis qui ne peuvent protéger que par l'amour. Faut-il frayer avec les monstres pour trouver quelque plaisir à se faire complice, après coup, de ce crime contre l'humanité ? Faut-il avoir rompu avec les hommes pour ne pas être saisi d'effroi à l'évocation de la machination démente qui a organisé le discrédit, la cabale, les rafles, le transport surencombré, la promiscuité, le tri à l'arrivée, l'entassement dans les camps, le rituel macabre de la procession jusqu'aux chambres à gaz ? Faut-il avoir le cœur sec comme une branche tombée depuis des millénaires et pétrifiée, pour ne pas voir un semblable dans l'autre, homme, femme, enfant, celle, celui qui nous manque d'avoir été exterminé par cette froide folie ? "Au nombre des choses capables d'ébranler les hommes, il y a le souci des autres". Albert O. Hirshman.

Agir. Réfléchir et agir. Relire attentivement la circulaire du 27 juin 2012 pour voir si nous aurions oublié une ligne, une virgule dont dépendrait l'efficacité des poursuites. Examiner note par note ce qui aurait pu être traité différemment, plus sévèrement. Comment faire face à cette nouvelle épreuve pour la démocratie ?

LIRE AUSSI:

La démocratie s'enorgueillit d'avoir conscience que la justice des hommes est faillible. Pour en limiter les risques, elle a prévu des garanties, l'audience publique, le débat contradictoire, les droits de la défense, l'appel, et même le doute qui doit profiter à l'accusé. Elle a prévu des procédures et convient de leur nullité en cas de non-respect des règles.

C'est sa grandeur, sa supériorité sur les régimes totalitaires ou même simplement autoritaires. C'est aussi sa servitude. Sa vulnérabilité. Mais elle doit être capable de se défendre. La liberté d'expression doit demeurer le principe. Ce principe ne peut servir de paravent à des ignominies. Ce qui relève du débat public doit être débattu. Ce qui relève de la Justice doit être sanctionné. Ces ignominies sont des délits. Elles sont matière pour la Justice. La Justice n'a pas failli. Les procureurs ont poursuivi, les juges ont jugé. Les condamnations sont multiples. Il appartient aux magistrats d'apprécier le degré de gravité qu'induit la multirécidive. Mais il revient aussi à la Justice de veiller à l'exécution de ses décisions. C'est une condition de sa crédibilité et de sa justesse. L'organisation frauduleuse d'insolvabilité est punie par la loi, aux termes de l'article 314-7 du code pénal ; et si elle est avérée, elle doit faire l'objet des diligences nécessaires. Au titre de l'unité de l'Etat, le Trésor public doit être en mesure de procéder, par tous moyens de droit, au recouvrement des sommes dues au regard des décisions de justice.

Sanctionner avec efficacité est indispensable mais ne suffira pas. Pas lorsqu'un pitoyable bouffon spécule davantage sur les dividendes d'un scandale que sur les risques judiciaires.

Ces provocations putrides testent la société, sa santé mentale, sa solidité éthique, sa vigilance. Il nous faut y répondre, car la démocratie ne peut se découvrir impuissante face à des périls qui la menacent intrinsèquement. Il faut donc descendre dans l'arène, disputer pied à pied, pouce par pouce l'espace de vie commune, faire reculer cette barbarie ricanante, la refouler, occuper le terrain par l'exigence et la convivialité.

Car il est hors de question de commencer l'année en "livrant le monde aux assassins d'aubes" (Aimé Césaire).

 

Commenter cet article

Roland PARET 05/01/2014 19:34


Bonsoir


Merci, Jo, d'avoir répondu à mon interrogation.


Amicalement.

Roland PARET 04/01/2014 19:23


Bonjour,


suite à votre article, pouvez-vous me donner une précision sur la phrase concernant "JMG, Tarrier *(suivi d'un astérisque sans explication), Michaud..." car je ne comprends pas.


Fidèlement.

Jo Benchetrit 04/01/2014 23:08



Hé bien, cher Roland, j'avoue avoir hesité à mettre des details , mais  après tout, mon amour de la verité, qui ne se dit evidemment pas toute entiere, fait que je vous reponds   dans
 la note que j'ai ajoutée.