Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Psychanalyse et animaux.

Cochonnaille ou cochonnerie? de DSK vu par Marcella Iacub à la realité du cimetiere dit elevage.

16 Mars 2013, 17:21pm

Publié par Jo Benchetrit

Dans son livre, Marcella exprime son amour des porcs et des truies. Simplement, elle traite DSK de porc avec un certain mépris, tout en évoquant son amour pour lui, son attirance si folle qu'elle aurait pu mourir pour passer 1 h avec lui.
Il l'a appelée truie, en retour. 

Tout cela a choqué  et a impliqué procès et avertissement étrange du genre: "Attention, choking! vie privée.  Mais pas de souci, vous pouvez le lire!"

;)

Le désir a ses déraisons que la raison admet comme vie privée.

Elle dit dans "Belle et Bête": il m'a mordu l'oreille!

Ne fais pas aux truies ce que tu ne voudrais pas...

Lu sur le Point, ouf!:

 

 

"Une légende urbaine...

=Elodie Mandel 

Sur Le point:   "Elle n’aime pas ses cheveux", elle a toujours porté des turbans et n’a pas à "cacher ses oreilles, indemnes de toute morsure". Ouf nous voilà rassurés !"

 

Photo

Je voudrais ramener les choses au point le plus réellement ignoble: la vie que ce porc qu'est l'humain impose aux très humains cochons.

Viande sur pied...Quel mepris du vivant! honte à ceux qui mangent de la viande sachant ça.
Toute une vie à attendre la mort sans pouvoir fait un seul mouvement. Cochon=être sensible, intelligent, conscient.
Humain, si on voit ça on peut le qualifier de...l'inverse:

être insensible, inintelligent, inconscient. 

 

Commenter cet article

Jo Benchetrit 17/03/2013 08:41


Merci, et dommage que je ne sache où vous lire.


;)

FANARTZIS 16/03/2013 21:05


merci JO pour le courage et la lucidité de vos propos