Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Psychanalyse et animaux.

Comment DSK rend folles des femmes qui se disent féministes.

2 Juillet 2011, 21:21pm

Publié par Jo Benchetrit

 

Pendant que la vérité peu à peu se dévoile au fur et à mesure que l’enquête avance, des féministes nostalgiques d’une conviction plus  conforme  à leur construction première cherchent comment malgré tout continuer à accuser DSK.


Pour elles, qu'on ait ou pas à faire à une menteuse, à une prostituée, ne change rien à leur  affection pour leur thèse  jouissive: il y a eu viol. Et il doit payer. Elles étaient dans la chambre, c'est certain.

Aussi, le fait que le nouveau libéré montre sa satisfaction, son soulagement bien normal d'être délié est pour elle horrible!

Et je suis certaine que si elle avouait un mensonge sur le point crucial de la tentative de viol, elle serait alors soupçonnée d'avoir cédé à une pression, des menaces ou un pactole quelconque, comme une amie qui pense que le procureur peut avoir été payé pour dire ses preuves des mensonges de mme Dialo. Elle peut très bien avoir attendu dans la chambre d'à côté pour recracher le sperme un peu partout dans la chambre de DSK où elle est retournée après, selon un   journal du Web, le Post.

Ce n'est qu'après avoir nettoyé la chambre   laissée par DSK  que mme Dialo  serait allée  s'assoir dans le couloir, prostrée apparemment pour attendre d'être trouvée. Elle a donc menti sur la chronologie des faits. Pourquoi? Pour se couvrir de tous soupçons? Dans cette hypothese, il est imaginable qu'elle a peaufiné sa future plainte en  salissant un peu partout la fameuse suite du sperme qu'elle aurait gardé en bouche dans ce but.

Mais nos feministes ne peuvent apprecier qu'on leur retire leur... pain de la bouche, entendez par là leur martyre si bien formatée à elles: noire, pauvre, dejà violée en Guinée...Tout s'effondre, la belle n'est pas violée là bas, elle a avoué avoir menti sur ce sujet, ni pauvre car elle reçoit des virements mirobolants,  100.000 dollars le mois dernier. On ne sait pas en échange de quoi.

N'ont-elles pas de suite appelée "victime" cette dame,  confondant le stade de la plainte avec celui du jugement final. J’avoue ne pas supporter la mauvaise foi. Que c’est laid de détourner le beau projet féministe pour en faire une base de harangues injustes !
Je hais les préjugés, et là, on est en plein dedans.

La paranoïa est elle évitable dès qu'on milite ? Il  semble que non, et c’est bien dommage. J' écris contre les reactions actuelles de certaines femmes qui ont confisqué le doux nom de feministes à leur unique usage. Pour moi, être féministe, c'est montrer qu' on est moins violent   que les hommes , par exemple. Leur virulence montre l'inverse. 

 

 

Certes, pour DSk, s'il s'avere réel  que lui et Anne Sinclair  sont vraiment aficionados comme on me l'a dit, je n'ai aucune sympathie pour eux.


Je distingue mes sentiments pour qq de la recherche  de la vérité . Ça ne vient pas seulement du fait que j'aime  bien   les polars. Je hais l'injustice.

 


Ça me rappelle ce qu'a subi Fabius.

Fabius: il a été une victime de cette affaire car lui avait mis en garde, mais à l'epoque on n'avait pas les  connaissances d' à present et les medecins ont differé l'arrêt de leurs conneries.
Or,  il fut conspué specialement par LE PEN... qq années après quand on a su que c'etait criminel ce que les medecins avaient fait, même si ce n'était pas en connaissance de cause...

S'il  ne se présente pas, n'est-ce pas par effet d'un scandale dont il n 'est  que la victime?

 

Le NY Post, qui avait dit que DSK était  un pervers, se retourne et passe au conspuage de la bonne.

  Certes, on sait par le procureur qu'elle avait avoué des mensonges. Mais elle persiste dans sa thèse car elle peut se passer de gagner au loto si elle obtient ce qu'elle veut en civil.

Mais  on ne sait tjrs pas si il y a un complot derrière  tout ça. lire ceci:

http://tempsreel.nouvelobs.com/actualite/l-affaire-dsk/20110702.OBS6309/dsk-les-soupcons-se-multiplient-autour-de-nafissatou-diallo.html

 

Extrait:

"

 

"Une prostituée" ?  

Le New York Post, dans un article publié ce samedi matin, dispose d'une source qui indiquerait qu'elle est en fait "une prostituée", réputée pour "recevoir des pourboires d'un montant extraordinaire" pour sa fonction. Toujours selon la même source, Nafissatou Diallo bénéficierait de dépenses de beauté qui seraient couvertes "par des hommes qui ne lui sont pas particulièrement reliés".

Lors d'une conversation téléphonique avec un homme condamné pour trafic de drogue, "elle [avait] discuté de l'intérêt de poursuivre les accusations" contre Dominique Strauss-Kahn moins de 24 heures après le début du scandale, a ajouté le journal.

Quand la conversation a été traduite -ce qui a pris toute la journée de vendredi- les enquêteurs étaient alarmés. La victime présumée affirme au téléphone "Ne t'inquiète pas, ce type a plein d'argent. Je sais ce que je fais", déclare le journal.

Commenter cet article

Guern' de Bé 05/07/2011 13:17



A priori, je vois mal DSK en "innocent" de quoi que ce soit. Et si on en croit Tristane Banon...Autant on peut supputer un complot contre DSK au USA (à qui profite le crime ?), autant pour cette
histoire qui remonte à 8 ans, on peut se poser de sérieuses questions....Une chose est sûre, porter plainte pour viol en France, c'est pas une partie de plaisir que ce soit contre DSK, Tron, ou
n'importe quel type (à moins qu'il ne soit pauvre, arabe, sans papiers, étranger, alors là, il  peut même être innocent et condamné !).



jo 03/07/2011 19:12



en fait, rien ne peut convaincre, du coup. Or, il est peut etre innocent. Alors, on fait quoi?



Guern' de Bé 03/07/2011 19:00



Le fait qu'elle soit en connivence avec un trafiquant de drogue ne veut pas dire qu'elle n'a pas été violé...S'il faut avoir une "moralité" parfaite pour porter plainte pour viol, ça veut dire
qu'on peut violer une prostituée en toute impunité ! Qu'elle ait menti, ça se comprend dans ces conditions. Sinon, elle doit être un peu sotte pour téléphoner à son copain pour faire ce genre de
déclaration...