Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Psychanalyse et animaux.

Corridas et féminisme: pourquoi vous ne m'entendrez pas sur Radio Littoral FM.

23 Septembre 2010, 03:50am

Publié par Jo Benchetrit

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/4/44/La_V%C3%A9rit%C3%A9_sortant_du_puits.jpg/372px-La_V%C3%A9rit%C3%A9_sortant_du_puits.jpg

La vérité sortant du puit.1898.  (Tableau d' Édouard Debat-Ponsan, grand père de Michel  Debré , fait pour défendre le capitaine Dreyfus et offert à Zola.)

Aurélie Tarral, la journaliste de Littoral fm, avait conçu son projet d’émission à propos des corridas sur 3   interviews  indépendantes, sans débat: 1 pro, un anti et un sociologue qui lui dirait ceci, qu'elle voulait  entendre et qui défie toute la réalité du rapport aux animaux: Les gens, ma bonne dame, ils sont de plus en plus gentils avec les animaux, et de plus  en plus méchants avec les gens.
 

  Si le faire aurait été facile pour quelqu'un d'autre, pris comme la majorité des hommes dans l'aveuglante idéologie speciste dominante c'est à dire infiniment narcissique  qui dit que l'homme c'est le must et le reste des trucs sans intérêt autre que celui de nous servir, pour moi, c'était hors de question, puisque je sais ce qui se passe. Et,   en tant que psy, ou simple être sensible et douée de conscience, je vois aussi l'invisible pour les yeux dupes.

 


Je me suis retrouvée dans cette galère parce que le sociologue qu'elle avait eu au téléphone et qui semblait abonder dans son sens, mais ne voulait pas en parler dans le cadre  d'une émission sur le thème des corridas, s'est défaussé. Et Thierry Hély contacté pour y aller et qui a préféré envoyer une autre  anti-corrida( Ici, Anne Caron) m'a fait l'honneur de sa confiance en suggérant ma participation pour   remplacer au pied levé ce sociologue. A.Tarral a accepté sachant que je suis à la FLAC, mais croyant que malgré tout, j'abonderais dans son sens!



     J’invite Aurélie à s’informer et donc à voir d’un autre œil les corridas, certes, mais aussi les dressages d’animaux, les animaux sous la coupe des gens en tant qu’animaux de compagnie dont les besoins sont la plupart du temps ignorés, les martyrs de la recherche , (   je rappelle qu'il y a une manif samedi 25 /9/10 pour les 
animaux d’expérimentation), etc.
Liste impossible à  dresser tant le  champ  de la  souffrance animale imposée par nous est vaste. 

C'est dommage, j’ai causé pour rien (et en prime,   son enregistreur est-il branché sur son inconscient? rions, seule la moitié de l’interview a été enregistrée car sa batterie était naze.)  
  Je  suis désolée , je ne  peux pas jouer les neutres, ni encore plus les traîtres à la réalité objective car je suis une scientifique avant tout.
Notre combat découle de ce qui se passe en vrai, une injustice incroyable dont est victime le  monde des autres espèces.
de plus, les animaux n'ont que nous comme avocats.
Heureusement, Anne Caron de la FLAC qui a causé dans  le poste a été très bien. Je comprends, vu le niveau de l'aficionado, que Mme Tarral ait jugé que ce serait injuste de mettre en plus une psy anticorrida  contre lui !  Surtout qu'Aurélie T. est aficionada (je ne l'ai appris qu'après, mais j'en avais l'intuition dès le départ, on n'est pas psy pour rien.) Je ne conteste pas son éthique de journaliste, écoutez son émission, à  part la bêtise de sa conclusion comme quoi...le père déni lave décidément très blanc... les aficionados, toreros et amis des animaux  ont  un souci commun: que les animaux ne souffrent pas!!! à part donc cette énormité, son émission   a été  très bien.
Mais comme beaucoup de ceux qui en sont et ont quelques démangeaisons éthiques, elle est très préoccupée  de (se)     convaincre qu'elle a raison. Les gens qui sont coupables ont 2 solutions, soit s'accuser  et laisser tomber leur jouissance  destructrice, soit acheter où ils peuvent et à tous prix des "arguments" '( oui, guillemets) pour justifier et se dédouaner  de toute responsabilité.
Aurélie  à choisis la 2° solution , ce qui est dommage.
Y compris en déniant la souffrance des toros. Elle en est presque à Descartes!

Remarquez, Aurélie  a peut être  quelques soucis avec la morale féministe aussi: elle pense que les burkas ne sont pas nécessairement  un moyen d'opprimer les femmes. Que celles ci, en tous cas les 5 qui, à Perpignan, la portent et ont répondu à son interview, le font librement.
Je pense qu'Aurélie est trop jeune (la veinarde) pour ne pas avoir compris que l'oppression peut  être  voilée...mais aussi  volontaire, et que même dans ce cas, ça n'en reste pas moins de l’oppression.

Cacher  la femme  c'est montrer qu'on ne peut se libérer de l'homme, maître de tout et surtout de sa femme (ou de ses femmes, car ça se peut , avec le Coran). Dans les 2 cas, celui de « l’ » animal comme celui de « la » femme, (dite hystérique d’essence dès qu’elle fait des vagues) ce que les hommes cherchent à maîtriser, c’est le mal que représentent  ces êtres à dompter, ces êtres qui sont, au fond, l’image des pulsions qu’il faut abandonner pour devenir un homme civilisé et intégré à la société. Ces pulsions sexuelles débridées, dites bestiales (à tort, car propres à l’homme) sont barbares .
Ainsi, pour lutter contre sa barbarie, l’homme fait l’inverse et se retrouve …à l’être,   barbare. 

Je suis donc une indomptable, Aurélie. Je ne me voile pas la face, ni la vérité, qui, souvenez vous, est sortie de son puits de manière scandaleuse, impudique, sous la forme d'une femme nue. Ce qui fait peur, n'est-ce pas?

Alors que le reste de l'humanité est à l'image de l'aficionado: "Cachez ce sang que je ne saurai voir" sous la musique, les flon flons masquant les meuglements de douleur...Et les gesticulations du petit matador, jouant la marionnette du Casanova de Felini,  font comme dans l'illusionnisme office de trompe-l'oeil.

C'est ainsi  que ce qui est à voir est forclos du regard, alors que sa danse  frôleuse avec "la bête"   excite    messieurs et dames jusque parfois,   l'orgasme...selon ce qu'on m'a dit!

Et que dire de votre Hemingway qui trouvait risibles les chevaux éventrés? Sans doute que l'alcool lui permettait de ne voir de la corrida qu'un spectacle amusant?
Non, il suffit d'entendre les aficionados pour apprendre d'eux-mêmes  que le sadisme est à peine masqué  lui aussi, sous la burka des bla-bla de mauvaise foi des "intellos" de l'aficion. Ou plutôt dirai-je mieux, de l'affliction!

******************

Interessant: Sur le Wikkionnaire, j'ai trouvé cela à "puit".

Etymologie: du latin Puteus...

Exemple étrange, rappelant la fonction anti antisémite du tableau   d' Édouard Debat-Ponsan : 

  • S'il y eut de juifs massacrés au Puy, […]: c'est parce qu'à cette époque la légende s'était répandue que les juifs, de concert avec les lépreux, empoisonnaient les puits. (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)

Commenter cet article

Jo 23/09/2010 21:00



On ne saurait mieux dire. Mais ils sont nombreux...et nous rien du tout, alors...
bon, l'essentiel est de continuer à jouer les mouches du coche, les empecheurs de jouir en rond.



nana 23/09/2010 20:53



C'est absolument désespérant.La vie , le monde pourraient être tellement plus beaux et harmonieux sans cette révoltante cécité mentale.


Mais voilà , ils n'ont pas envie d'en sortir et nous obligent à vivre le cauchemar qu'ils engendrent.



Jo 23/09/2010 20:44



bonne question!


Tu sais, Jesus avait dejà dit ça: ils ont des yeux et ils ne voient pas.
etc. comme quoi, nous n'y   arriverons sans doute jamais. Ils sont très forts. ils ont toute la force de la bêtise humaine  avec eux. C'est l'arme absolue. On ne peut pas faire
mieux.Juste un espoir: que la loi nous soit favorable. Mais c'est pas simple, quand on voit que les  deputés sont majoritairement dans le camp adverse.



nana 23/09/2010 20:31



... Alors le reste de l'humanité est à l'image de l'aficionado : "Cachez ce sang que je ne saurai voir. "sous la musique , les flons flons masquant les meuglements de douleur.


En quelques mots , on a exactement l'inconcevable mais pourtant bien réel comportement du genre humain face à son crime sur les animaux.


Mais que faut-il donc faire pour les obliger à regarder en face les horreurs qu'ils commettent même lorsque c'est par l'intermédiaire d'un matador ou d'un boucher  ce qui revient exactement
au même que s'ils tenaient eux-même le couteau?????????????????????????????????????????????????????????



Jo 23/09/2010 20:28



Il s'git d'Anne Caron, en fait!


:)



Jo 23/09/2010 20:21



je sais. dsl, c'est evidemment une erreur que je corrige de suite, merci. Anne me l'a dejà signalée.


ce qui est amusant c'est qu'Aurelie T. avait fait ce même lapsus.


rassurons nous!


 



Roland Paret 23/09/2010 19:50



Bonjour


veuillez m'excuser mais je ne comprends pas : dans le troisième paragraphe, vous écrivez : "Et Thiéry Hély contacté pour y aller a préféré envoyer une autre pro corrida (ici Anne Caillon)"


On a l'impression qu'Anne Caillon est pro corrida ! Rassurez-moi.


Amicalement



Guern de Bé 23/09/2010 11:25



Ca me rappelle une nouvelle Anaïs Nin qui raconte une exécution capitale du temps de la guillotine : un homme et une femme, qui ne se connaissent même pas, font l'amour pendant cette exécution.
C'est choquant, un peu comme Margueritte Duras qui raconte comment son désir sexuel se réveille quand on torture un collabo devant elle...mais c'est la vérité toute nue ! Et c'est pas n'importe
qui qui est capable de l'admettre.