Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Psychanalyse et animaux.

Cyberaction anticorrida. Elections 2012, les toros votent!

28 Février 2012, 09:26am

Publié par Jo Benchetrit

Elections: aux urnes, citoyens!

 

je transmets:

 

Sujet: TR: Cyberaction!
Date : Mon, 27 Feb 2012 17:02:19 +0100
De : JP Garrigues <j.p.garrigues@orange.fr>
Pour : AACRAC <craceurope@gmail.com>



Chers amis de combat,

 

Notre présidente, Hélène Vaquier, vous propose la cyberaction ci-dessous en direction du candidat Hollande dont l’entourage immédiat est gangrené par la mafia des arènes…

 

Par ailleurs, nous vous proposons d’intervenir en tant que citoyennes et citoyens dans les meetings des principaux candidats, près de chez vous. Nous allons faire imprimer des banderoles que vous pourrez déployer lors de ces meetings. Si vous êtes intéressés, merci de nous le dire dans le courant de la semaine pour effectuer une commande groupée de ces banderoles. Lors de ces actions, vous pouvez aussi interpeller les candidats et enregistrer leurs réponses comme ci-dessous !

 

A bientôt

 

Bien à vous

Jean-Pierre Garrigues

 

La pression commence!

 

GROUPE DE LUTECE SCENE 2 (photos plus vidéo sur youtube) Monsieur BAYROU.

Notre intervention d'hier : notre cible Monsieur BEYROU Le 12 février 2012 après le JT de 20h00 France Télévision, 
Monsieur Bayrou ne souhaite pas répondre à notre question, et nous fait signe de la main afin de ne pas l'importuner...... SCENE 3 A SUIVRE.....

http://www.youtube.com/watch?v=WPOzm6t8wgA&feature=youtu.be


GROUPE DE LUTECE SCENE 1 (album photos avec coms M. Besson, M. Baroin)

http://www.facebook.com/media/set/?set=a.332812403429534.84041.100001023322374&type=3

 

Et la pression continue le 16 février lors d’un meeting de Cécile Duflot. Je vous laisse découvrir. Les Verts sont tombés bien bas, quelle tristesse ! Ce n’est pas de cette façon que la candidate Eva Joly remontera dans les sondages et dans les urnes. La candidate d’EELV en liste noire, qui l’eût crû ?

 

http://www.youtube.com/watch?v=--WuAd42hOI&feature=player_embedded

 

Transcription des échanges. Merci à Sabine, déléguée du CRAC Europe pour le 78 et à Jean-Luc Bernard, toujours aux avant-postes !

 

Questions de Sylvain (FLAC)
Bonsoir Mme Duflot, vous nous avez parlé d’un monde meilleur, ça tombe très bien car Sabine qui est là et représente le CRAC et moi-même qui représente le FLAC, représentons à peu près 500 000 personnes qui souhaitent aussi un monde meilleur, surtout un monde moins violent, avec moins de violence et notamment la violence de la corrida. Alors nous souhaitons avoir votre position sur 3 points très précis s’il vous plaît.
- Etes-vous favorable ou opposée à la cruauté venant de la corrida, reconnue par la loi française comme étant sévices graves sur animaux ?
- Etes-vous pour ou contre l’existence des écoles de tauromachie dans les villes comme Nîmes, Arles où on apprend à des jeunes enfants à torturer des veaux à l’arme blanche pour se faire la main, aux frais du contribuable ?
- Que pensez-vous de l’inscription de cette pratique à notre Patrimoine culturel national alors même qu’elle est illégale sur 90% du territoire ?

Réponses de Cécile Duflot
Je vais vous répondre très précisément en sachant que je fais partie de ceux et celles, cela fait partie des principes de l’écologie politique, qui ne pense pas pouvoir imposer un certain nombre de leurs décisions par la violence et qui considère qu’il y a un certain nombre de combats qui sont justes mais parfois les méthodes employées, et je le dis à dessein car j’ai été très proche, et j’ai signé beaucoup de pétitions, avec les gens qui s’opposent à la corrida il y a quelques années et j’ai trouvé qu’il y avait une évolution du mouvement qui a des pratiques qui deviennent elles aussi très violentes et très très agressives. 
Sabine
Pouvez-vous donné un exemple ? 
Réponses de Cécile Duflot
Dans l’expression de stigmatiser par exemple, de dire qu’Eva Joly ou Cécile Duflot ou d’autres, sont des suppôts des assassins. Je vais vous répondre en lisant ce qu’il y a d’ailleurs dans le projet d’Europe Ecologie Les Verts, car ce n’est pas que ma position personnelle.
Sur le premier point, on n’est pas favorables à la cruauté. Quand vous posez la question comme cela, êtes-vous favorable à la cruauté, je pense que vous allez réussir à avoir une unanimité absolue des gens qui sont opposés à la cruauté en général. Je vais vous dire très précisément la position d’Europe Ecologie Les Verts (EELV). Il se trouve que je suis la secrétaire nationale d’EELV, sur des sujets je peux avoir des tas d’idées personnelles mais c’est bien si je porte une parole collective parce qu’il se trouve que c’est ma fonction.
Par ailleurs, à titre personnel et collectif, j’ai dit quand on parlait de monde meilleur, qu’on a aussi la volonté de considérer que, et ça c’est la spécificité des écologistes, qu’on vit sur une planète et qu’on ne méprise pas la nature. La nature ça veut dire les animaux, les taureaux mais pas seulement et que nous on se préoccupe aussi beaucoup d’espèces qui sont en situation de grande disparition, la quatrième grande vague d’extinction des espèces on la traverse aujourd’hui. La perte de la biodiversité c’est un drame à l’échelle planétaire et c’est un sujet sur lequel il faut qu’on se préoccupe. Il faut d’ailleurs savoir, je vais répondre à vos questions mais je vais les contextualiser dans un espace plus large parce que la question du respect vis-à-vis des animaux, vis-à-vis de la nature, ça fait aussi partie des combats essentiels des écologistes. Ici personne ne défend, je crois en tout cas pas moi, je ne défends pas la corrida à titre personnel, c’est un spectacle, puisque c’est comme cela que c’est présenté, qui ne me satisfait pas. A titre collectif, EELV, souhaite l’abrogation, je vous dis exactement les termes précis : « les pratiques brutales, cruelles et indignes seront proscrites. L’expérimentation sur les animaux fera l’objet d’un débat pour la repenser et la reformer en profondeur. Mais par ailleurs nous souhaitons qu’une loi fasse passer le statut de l’animal du statut de bien meuble ou immeuble à celui d’être vivant ». Voilà ce que défendent les écologistes sur ces questions-là.
Donc moi je ne souhaite pas que la corrida soit inscrite au patrimoine français. 
Sur les écoles de tauromachie, j’ai une réserve à ce que les fonds publics puissent être utilisés pour ces écoles mais je pense que c’est comme un certain nombre d’activités, il semble délicat de les interdire a priori.
Enfin pour terminer sur la corrida en elle-même je pense que, et pourtant ça a existé en Catalogne et que les choses se sont faites de manière très progressive par un système de contention du monde du spectacle, par l’interdiction de mineurs, je suis, nous sommes favorables à l’interdiction de mineurs à l’accès aux corridas. Donc il me semble qu’attaquer les choses de manière très frontale conduit à une radicalisation des positions qui finalement conforte les défenseurs de la corrida. C’est ce que j’explique tout au début. C’est que si on va faire les choses progressivement et quand on considère, d’ailleurs c’est ce qui était en train de se passer, que petit à petit, il y avait de moins en moins de villes et que le nombre de corridas est en diminution, plus on a, je vous le dis avec beaucoup d’amitié et beaucoup d’affection, plus on sacralise ce sujet, plus on, brutalise cette question, plus finalement on donne une espèce de statut un peu sulfureux aux corridas et on leur donne davantage d’espace et on a permis un certain nombre de villes de ré ouvrir.
La méthode du dialogue est la méthode qui permet de faire progresser les choses petit à petit. Moi, je revendique en tant que femme politique et en tant qu’écologiste, je ne veux pas qu’il y ait d’un côté les pros et d’un côté les antis, sur aucun sujet parce que sinon on aboutit à une situation de blocage, que les uns se renforcent, les antis peuvent se renforcer mais la force des pros aussi. Sur cette question qui est une question qui me préoccupe, pour laquelle j’ai signé des pétitions il y a 10 ans, mais je vous le dis les yeux dans les yeux, ma position a évolué parce que moi je n’ai pas envie d’être associée à des pratiques qui sont des pratiques et des discours dont les méthodes, les termes employés, la manière de faire et le lien qui va très vite avec des sites Internet notamment que moi je réprouve. J’ai pas envie d’être associée à cela.

 

Commentaires : il est vrai que se moquer des citoyens en faisant croire que la démocratie existe avec des propositions de lois bloquées par les chefs du PS et de l’UMP alors que nous avons 111 députés abolitionnistes, ce n’est pas violent du tout ! Où est notre violence ? Dire en face aux élus qui ne nous conviennent pas que nous allons appeler à voter contre eux ? C’est cela la violence ? Madame Duflot n’a pas l’air de savoir de quel côté est la violence quand des animaux sont torturés à mort dans des arènes, quand des militants sont lynchés (terme du maire de Rodilhan dans le Midi Libre !) par la populace barbare…Avec Duflot et Joly, une chose est certaine : EELV part en vrille… Un Deal avec le PS fin 2011 pour récupérer quelques circonscriptions supplémentaires ? Mauvais calcul ! Nous attendons un repositionnement sans ambiguité de EELV. En Catalogne espagnole, la démocratie s’est exprimée par REFERENDUM ! En France, rien de tout cela, madame Duflot le sait fort bien.

 

 

Et vous pouvez retrouver les interventions du CRAC Europe en podcast sur le site  http://www.radioprotectionanimale.com/#!__rpa-en-podcast

 

 

 

 

 

 

Cyber-action en direction du candidat Hollande.

 

Face à la réponse insatisfaisante du candidat François Hollande (voir sur notre site : http://www.anticorrida.com/francois-hollande-ne-se-mouille) et à sa surdité à nos dernières actions à Paris, nous vous proposons une cyberaction en direction de ce candidat. Doublée d’une action postale si vous le voulez. Voici les contacts pour les courriels et les courriers, nous sommes à votre disposition pour toute information manquante, merci pour votre participation ! :

 

 

1) Adresse postale :  François Hollande

                                 59 av de Ségur

                                 75007 PARIS

 

2) Téléphone :          01 56 58 90 90

 

3) Contacts courriels : fhollande@assemblee-nationale.fr ; depute.francois.hollande@wanadoo.fr ;

cab@francoishollande.fr ; saitarkoub@gsan.org ; campagne@francoishollande.fr ;

 

4) En pj une photo que vous pouvez joindre.

 

5) Ci-dessous un modèle de lettre que vous pourrez adapter à votre humeur ou pas.

 

 

 

À l’attention de François Hollande, candidat à la présidence de la République française

 

Monsieur,

 

Les militants qui luttent contre la corrida ont lu la réponse que vous leur avez envoyée le 22/09/11 (ref: KA/FH –11-09-109).

Bien que vous reconnaissiez le caractère cruel et violent de ce spectacle, vous ne vous engagez pas à supprimer l’alinéa 7 de l’article 521.1 du Code pénal, qui en tolère l’existence sur une partie du territoire français. Vous proposez à peine une table ronde « de la question taurine » après les élections afin, je vous cite, « d’apaiser les tensions et les ressentiments qui demeurent entre les différents partis ». Aucune réunion n’apaisera la souffrance des taureaux, hormis celle qui abolira la corrida, comme c’est le cas en Catalogne espagnole sud depuis le 1er janvier 2012, et qui, par voie de conséquence, fâchera les adeptes de la torture tauromachique. Et puis Nicolas Sarkozy a déjà eu cette « lumineuse » idée. Il n’y a pas de posture intermédiaire, monsieur Hollande !

 

Ce thème est si prenant parmi les plus de 500 000 membres des 193 associations réunies dans le collectif Non à la honte française !, par allusion au sinistre classement de la corrida au patrimoine immatériel par le gouvernement Sarkozy en la personne de son ministre de la Culture, Frédéric Mitterrand, que nous sommes déterminés à ne pas voter pour un candidat dont le programme ne contiendrait pas l’abolition de la corrida. À ce jour, mais les choses changent vite, les candidats Nathalie Arthaud, Corinne Lepage, Nicolas Dupont-Aignan et Jean-Marc Governatori se sont prononcés pour l’abolition de la corrida. Êtes-vous prêt à vous passer des voix des protecteurs des animaux injustement ignorés par le Parti socialiste ?

 

Pourquoi dans votre entourage prêtez-vous l’oreille à MM. Manuel Valls, Pierre Moscovici, Henri Emmanuelli, Jean Glavany ou Jean-Christophe Cambadélis, adeptes notoires de la barbarie des arènes ? Pourquoi ne pas vous entourer des avis de Geneviève Gaillard, Marylise Lebranchu, de ceux de Gérard Bapt, François Rebsamen, Julien Dray, Robert Badinter, abolitionnistes reconnus et ici remerciés ? Pourquoi tourner le dos aux 75 % des Français opposés à ces spectacles coûteux en argent public ? En temps de crise, tout cet argent jeté et gaspillé sur le sable ensanglanté des arènes a-t-il encore un sens ? Nos concitoyens ne préféreraient-ils pas que ce précieux argent public soit versé dans des politiques visant à améliorer le logement ou l’emploi ?

Vous êtes un homme de gauche et vous persistez à encourager l’éducation à la violence dans les écoles de tauromachie ? Depuis que la droite est revenue en Espagne, elle encourage à nouveau la tauromachie à perdurer. Souhaitez-vous être sur la même longueur d’onde que le Parti populaire espagnol ?

 

Convaincus comme la plupart de nos concitoyens que vous changerez d'avis, monsieur Hollande, nous comptons sur votre réflexion, soyez le président qui abolira la corrida en France !

Commenter cet article