Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Psychanalyse et animaux.

De nombreux articles dans la presse sur la banque alimentaire et la viande de corrida.

17 Juillet 2012, 08:30am

Publié par Jo Benchetrit

Machiavel, "la fin justifie les moyens", est à la fête avec le cynisme de la Banque Alimentaire.  Quand l'éthique animale et la morale anthropocentrique se croisent, ça fait de nombreuses réactions, plus ou moins épidermiques et souvent assez niaises des tenants de la seconde. vous avez en bas quelques liens. C'est vrai que c'est hallucinant, cet écho, et super bien, même si j'ai  pas encore eu le temps d'y aller voir pour le fond.

Bravo à tous ceux qui en ont causé et qui  ont écrit  à la banque alimentaire auprès de qui il faut encore se manifester( comme aux restos du coeur ) pour redire que :

1) la viande n'est pas nécessaire , même aux pauvres...sic.

2) qu'elle est nocive, comme l'a bien dit Claire Starozinski au journal La marseillaise (article plus bas) dont le journaliste qui itvait Claire s'en est étouffé  en déniant la réalité médicalement reconnue.

3) et surtout qu'elle est immorale.

 Et pour les 2 derniers points, d'autant plus qu'elle vient d'un animal sciemment torturé.

 

Après, la viande des martyrs ira helas dans l'estomac de qq. Il faudrait faire une lettre pour affirmer que tant que cet argent servira à acheter des choses de la souffrance animal, nous ne donnerons pas à ces organismes.

Mais il est vrai (comme le rappelle naivemment l'afioc qui a itv Claire S.) que la boucherie pose pb et que  la viande, même si EN PRINCIPE elle n'est pas issu de sadisme volontaire...(quoique tout le circuit l'est) est très cruelle aussi.

Bon, avouons qu'avec les corridas, c'est le summum. Et l'opinion est prête à son interdiction. il faut continue  à la travailler pour que ce qui est consideré comme normal finisse par se devoiler pour ce que c'est: une abjection, une perversion intolérable. Or tout le champ du rapport aux animaux l'est comme le pressent le journaleux effrayé de La Marseillaise qui pense que nous nous cachons pour le remettre en question. Sa peur exprime une réalité : nous sommes les seuls réels révolutionnaires  car nous voulons transformer ce qui fonde notre espèce : le rapport aux animaux.
Article:
banque-alimentaire-marseillaise-.jpg
D'autres articles  en tapant sur google, actualité:
  banque alimentaire et   viande de corrida


 

Commenter cet article