Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Psychanalyse et animaux.

Déni de démocratie à Dax. Les elus Verts anti-corridas sont exclus de la majorité.

16 Septembre 2013, 20:49pm

Publié par Jo Benchetrit

Voter Verts puis PS ensuite? Ça, c'est fini, je le faisais avant. Mais le PS meprise les Verts, s'en sert juste pour etre élu.En general, helas, les Verts s'en fichent et font profil bas une fois élus. Bravo à ceux de Dax qui montrent leur courage. Savoir dire NON à la barbarie est un devoir civique.

 

Ecrivez au Maire de DAX  maire@dax.fr   ~ cabinet@dax.fr

Je transmets cette lettre qui explique ce qui se passe dans  notre pays en ce moment.
Mail envoyé au Maire de DAX  maire@dax.fr   ~ cabinet@dax.fr

Monsieur le Maire
 
J’ai appris pas la presse Sud-ouest du 13 septembre dernier,

<< Le communiqué émanant de la mairie de Dax est tombé ce vendredi après-midi : Isabelle Nail-Arrouy, Sylvie Laulom et Jean-Marie Vignes ne font plus partie de la majorité municipale.
pour avoir montré leur opinions concernant les spectacles de corrida qu’elle désapprouvent >>
http://www.sudouest.fr/2013/09/13/dax-trois-elus-ecologistes-anti-corrida-mis-a-l-ecart-de-la-majorite-municipale-1168021-3452.php

Permettez mois de vous dire que je suis particulièrement outrée de cette décision injuste et inadmissible, qui est une faute très grave, surtout de la part d’un Maire qui à le devoir d’être impartial, ceci relève de la discrimination, punissable par la loi. Article 225-1
et d’un manquement à la liberté d’expression.

Faut-il donc être hypocrite ?, et avoir le même gout, pour la cruauté sur les animaux que Monsieur le Maire, pour faire parti des élus d’une commune ?
 
Ce n’est certes pas de cette façon que notre société va pouvoir évoluer, vers le bien être  et respect d’autrui, de tous citoyen de ce pays.

Il serait judicieux que vous rétablissiez la justice en rendant leurs postes aux personnes victime de votre discrimination.

Ma cordialité sera le jour ou vous ferez preuve de justice, et tolérance aux avis différent de vos goûts morbides de cruauté sur les animaux.
 
Alice Gualyvo

Commenter cet article