Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Psychanalyse et animaux.

DOM TOM!! départements et territoires d'outre-mer: signez pour améliorer la situation des animaux. France ou tiers monde?

26 Décembre 2011, 07:25am

Publié par Jo Benchetrit

Situation des animaux: digne d'un pays du tiers monde. La dignité et le respect, ça se gagne, c'est pas un dû.

Pour beaucoup, on a l'impression que c'est la France de l'egalité devant les droits, mais pas celle de la loi. Or les animaux ont peu de lois pour les proteger...en france comme ailleurs,mais au moins faudrait que les DOM TOM les appliquent, m'enfin!

Créée le 09/09/2011 - Fin le 31/03/2012  
ANIMAUX
Pour dénoncer la condition des animaux dans nos DOM TOM

Pour dénoncer la condition des animaux dans nos DOM TOM

6247 signatures
Auteur :
Nadia
Message de l'auteur:
Message du 5 octobre : "Je tiens particulièrement à tous vous remercier d'être venus signer ma pétition (et d'avoir pris le temps de la...
Lire la suite
A l'attention de Madame la Ministre de l'Outre-mer
Madame la Ministre,

Je souhaite par la présente réagir sur la condition animale dans les DOM TOM.
J'ai, en effet, découvert récemment avec horreur le sort des animaux (domestiques et autres) dans des départements et territoires français.
Il est vrai que partout dans le monde (y compris dans notre métropole), les animaux payent un lourd tribut à la bêtise humaine, mais ce qui se passe sur des territoires où les lois françaises doivent s'appliquer, me choque particulièrement.
Sur de nombreux sites internet de protection animale, les récits se suivent et se ressemblent tous malheureusement (tous plus cruels les uns que les autres) : des chiens vivants qui servent d'appât pour la pêche, des chiens abandonnés, maltraités, des chiens écrasés volontairement, des chiens égorgés pour avoir voulu juste "survivre", des chiots jetés dans des poubelles ..., et que dire de ceux qui ont pourtant parfois un foyer : une vie entière passée attachés à un piquet au point d'avoir des blessures irréversibles.
Les autres animaux ne sont pas mieux traités : les chats n'ont apparemment aucune valeur (ils sont maltraités voir pendus ou même mangés!), les animaux de ferme sont décharnés, .... et je pourrais encore continuer cette liste macabre, mais les photos sont encore plus parlantes et représentatives de toute cette cruauté.
Tout ceci est tout simplement indigne de ce qu'on appelle des êtres "humains".
Bien sûr, tous les concitoyens des DOM TOM ne sont pas comme cela (et heureusement!). Il y a même des personnes formidables qui œuvrent avec aucun moyen pour leur venir en aide, mais la tâche est trop grande. Rien que pour l’île de la Réunion, les chiffres sont terrifiants : 13.000 cadavres d'animaux ramassés chaque années sur les routes réunionnaises (et on ne compte pas ceux qui ne sont pas ramassés et qui pourrissent tranquillement, ni ceux qui sont balancés dans les ravines !), 12.000 euthanasies de chiens et chats par an, soit plus de 10 % des euthanasies pratiquées sur le sol français pour la seule île de la Réunion ! 300.000 animaux abandonnés (marge basse) soit 1 animal abandonné pour 3 habitants et qui erre ! … (Chiffres fournis par l’association APPAR, Agir Pour Protéger les Animaux Réunionnais).
Même si je suis consciente que beaucoup d'autres préoccupations existent (un taux de chômage important qui engendre notamment une dérive de la jeunesse sans repère, des problèmes d'alcoolisme, de violence conjugale, ...), mais tout ceci ne rend pas moins grave cette cruauté intolérable envers les animaux qui scandalise de plus en plus de monde en métropole (il suffit de vous rendre sur les forums des sites internet de protection animale pour le constater).
Beaucoup ne souhaitent plus ou ne veulent pas se rendre dans ces iles aux paysages pourtant paradisiaques tant qu'on continuera à voir ces atrocités (il est vrai que voir des chats pendus ou des cadavres de chiens partout le long des routes ne donne guère envie de se promener dans ces lieux).
Il est donc, je pense, indispensable de punir, à la hauteur des souffrances infligées, les responsables de ces cruautés, si non, ces actes de barbarie continueront et l'espèce humaine a tout à y perdre.
De plus, il faudrait davantage soutenir (et notamment financièrement) les associations locales (qui sont déjà trop peu nombreuses) qui, au quotidien, se battent pour essayer de venir en aide à ces "oubliés" de tous.
J'espère vraiment que ma lettre attirera votre attention et que peut-être certaines choses pourront changer pour (re)donner l'envie à nos concitoyens (et à moi-même) de venir dans nos belles iles françaises.
Ne laissons pas la cruauté de certains entachée la beauté de ces lieux et je sais que vous ne pourrez pas rester insensible à tant de barbarie.
Je vous remercie par avance de l'attention que vous porterez à ma lettre et je vous prie d'agréer, Madame la Ministre, l'expression de ma très haute considération.


Pour faire un lien vers cette pétition, cliquez-ici

Commenter cet article