Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Psychanalyse et animaux.

Du délire d'André Viard à la similitude entre le nazisme et ...Quoi? Les anti-corridas, dit Viard. Les aficionados, dit la logique.

14 Décembre 2013, 09:58am

Publié par Jo Benchetrit

http://www.productionmyarts.com/blog/wp-content/fin-de-la-corrida.jpg
Parfois, mal tués, ils agonisent jusqu'au coup de grâce. Comme dans les corridas portugaises, d'ailleurs! HONTE.


Suite de l'affaire André Viard,  ou l'esprit du mundillo de la corrida manque à l'appel. Rappel: M.Viard compare la situation faite par les empêcheurs de jouir en rond que sont les anti-corridas au mundillo et à ses complices publicitaires à la condition des   juifs depuis les années 30 jusqu'à la fin du nazisme en 1945. Sisi, le bourreau a osé! il modere ça en nus faisant un prix: en fait, c'est jusqu'à 1938, en fait, c'est juste pour le boycott, en fait ...
 Même appel au boycott?   Oui, il est vrai qu'on essaie de ne pas acheter des marques qui se retrouvent en pub sur les murs des arenes, ou qui font de la pub aux corridas, les sponsorisent.
Evidemment que les juifs furent victimes de boycott mais dans le cas des persecutions nazies, c'est très différent: ils le furent, martyrisés, non pour ce qu'ils faisaient mais pour ce qu'ils étaient par le hasard de leur naissance, à savoir juifs. Parfois, ils ne le savaient pas, si issus de familles non partiquantes!
On n'est pas responsable de sa naissance, mais on l'est de ce qu'on choisit de faire.
NUANCE.
Aussi, le boycott d'innocents ne peut en aucun cas être mis sur le même plan que celui de personnes engageant leur responsabilité dans  un acte violent, comme c'est le cas des corridas.
  Avant d'être assassinés en masse, ils furent victimes de diverses humiliations et de divers ostracismes, en particulier pour beaucoup l'interdiction de pratiquer leur profession.
Interdit d'acheter des fleurs, d'acheter et de posséder des animaux,  interdit aussi pour tout jeune juif d'aller à l'école, et aussi de promener ses enfants dans les parcs, les jardins, d'aller dans les restos, d'être proprietaires (faut ça pour les  voler) etc, etc.  Interdit aussi de garder ses animaux domestiques, qui étaient massacrés, souvent  devant leurs maitres effondrés, en tant qu'animaux de juifs. 
je ne peux copier coller mais ces leçons contiennent de quoi vous enseigner:

http://www.images.hachette-livre.fr/media/contenuNumerique/029/1114898666.PDF

leçon 1, l’image 2 date de 1933.


Là, on est loin, me semble t il, entre ce que subirent des humains innocents et de tous âges, à ce qu'on ferait subir aux veritables coupables que sont les aficionados: quelques injures bien méritées, et encore...Peu de choses par rapport à leurs ignobles méfaits. Alors qu'ils meriteraient la prison! Car enfin, ils trangressent la loi en beneficiant d'un infâme alinea, le 7°(passe-droit mafieux sous le pretexte fallacieux de tradition),  qui rend la loi 521-1 ( sanctionnant les supplices imposés aux bêtes)inique.
Bon, l'aficionado ex-tueur à gage (torero, c'est ça) Viard, se sent, pauvre petit chéri, mis de côté, victime persécutée (on se demande en quoi, tant qu'on n'arrive pas à faire interdire ce vieux reste de l'antique mentalité barbare qu'est la corrida). Espérons qu'il ne va pas finir chez Dieudonné, vue la tournure que prennent les choses. Ils iraient bien ensemble, en tant que méchants  narcissiques . En effet, selon le texte de la FLAC, Viard aurait  dit des choses sur "le fond de commerce de Klarsfeld", les victimes  juives.  
 Sans s'arrêter à ses propos pas très nets, s'il fallait  jouer au jeu des similitudes,  il y a similarité entre le camp nazi et la corrida.
http://goontar.com.pagesperso-orange.fr/goontar.com/images/corrida_didou/corrida_didou.jpg
  Un bourreau nommé Ricon qui, comme  Goeth, aime tuer nu.
Souvenez vous d'Amon Goeth, le chef du camp au ventre proéminent, dans le remarquable film  de Steven Spielberg, La liste de Schindler. 

http://www.slate.fr/sites/default/files/photos/amongoeth4.jpg
Photo du vrai Amon Goetz, tirant de sa fenêtre sur les esclaves juifs.

Dans le film:  http://www.youtube.com/watch?v=FcyLRTB9fRY
Ce film est  basé sur des faits réels, ne l'oubliez pas. Le SS-Hauptsturmführer qui a commandé, de 1943 à 1944, le camp de concentration de Plaszow en Pologne était un homme jeune, passablement seduisant, et insouciant. C'est avéré qu' il prenait son pied chaque matin, torse nu,  avant son petit dej' en faisant des cartons sur les juifs-esclaves qui travaillaient en bas.  Sa maîtresse attitrée lui disait qu'il était un grand enfant, et qu'il devait venir se recoucher avec elle. sans doute que ça devait l'exciter sexuellement, et lui aussi.
Pas plus choquée qu'une femme de torero délaissée par son gamin de mari chéri  quand il fait joujou à massacrer des bovins! Faut bien que jeunesse se passe et c'est si beau, un enfant qui s'amuse! La veille de se suicider ( de honte?), la dame a dit ceci de son amant chéri:" Amon était un homme charmant".
 
Goeth est depuis considéré comme le paradigme de la cruauté nazie, le sadique hitlerien par excellence. 
Pour la petit histoire, lisez ceci sur la petite fille métis d'Amon Goeth:http://www.slate.fr/monde/78480/grand-pere-boucher-liste-schindler . Elle   a  dit ceci, en apprenant, adulte, son affligeante filiation: "j'aurais pu être une des victimes de mon grand père."
"Rassurez vous" pour la cohérence qu'on retrouve parfois entre parents et enfants, elle fut abandonnée par sa mère, fille d'Amon et de sa maîtresse. Cette fille fut sans doute horrifiée d'avoir mis au monde le fruit d'une courte union avec ce qu'elle devait peut- être appeler comme devait le faire son papa, un "nègro".
là, http://www.youtube.com/watch?v=FcyLRTB9fRY sous la video sur you tube, vous lirez des commentaires assez inquietants.

La bête immonde est toujours là. C'est incroyable! Lisez sous la video les terrifiants  commentaires dont celui d'un d'un nommé joe green
 

"Donc Goeth a tué quelques juifs. Belle affaire!  Ce n'est pas comme s'il avait  tiré de vrais êtres humains. Si j'étais un haut fonctionnaire nazi , je  leur donnerais   un emploi utile. Comme mannequins d'essai de choc, ou la détection de mines terrestres, avec leurs bites."  

Voilà, c'est dit, "ce ne sont que des juifs, pas des humains". Comme les afiocs et TOUS les humanistes anthropocentrés, le passe- droit à tout  racisme est le specisme affiché par les in-humains: "ce ne sont que des animaux."

 Il est clair que la jouissance à tuer des juifs que ressentait Amon Goeth est absolument de même essence que celle que ressentent dans l'action les chasseurs, mais aussi les toreros et leurs commanditaires afiocs en voyant torturer puis tuer  des animaux. 
Même jouissance malsaine, née du sentiment d'impunité dans la  transgression, même contentement abject, même  cynisme. Là, devant des hommes esclaves affamés et traités  comme le sont sans que ce soit plus normal, les malheureuses bêtes de somme. Ici, dans l'aficion, devant les prisonniers  herbivores qui sont affamés aussi,  affaiblis par des sévices en...amont.   

Je ne vois rien de tel chez les anti-corridas envers les afiocs, même si, en effet, on ne peut que haïr les impitoyables Amon Goeth qu'ils sont.
De même qu'on ne peut que detester, mépriser,  et souhaiter le pire aux monstres neo nazis qui se cachent dans l'ombre et parfois, n'ont plus honte, et c'est ça le danger! Ils s'infiltrent partout, comme Nathalie K, dite Nathanimaliste, de la mouvance Serge Ayoub, comme son ami  qui a tué le jeune vegan anti-fa Clement Meric, Esteban Morillo. Morillo est un déshonneur pour la lutte pour les droits des animaux, et ses amis neo nazis, eux aussi. Nathalie, mise en cause par moi dans ce cette amitié et le soutien qu'elle apprtait avec des centaines d'autres à ce Morillo, assassin, fut:
"c'est un  gentil garçon qui défend son pays."
Comme lamaitresse d'AMON, NATH continue à le voir comme un gentil et charmant garçon, sans avoir voulu repondre à ma question:
comment fais-tu pour soutenir qq qui admire ceux qui ont mis des enfants vivants dans des fours, tout en te croyant bonne avec les animaux?
Cette contradiction me semble si enorme que je pense qu'au fond, cette Nath n'en a rien à cirer des bêtes.
Car ces enfants etaient bien tués en tant que non humains, donc bêtes, non?
Elle ne m'a jamais répondu, tu parles, sur ce point crucial pourtant. 
La sensibilité ne se decoupe pas selon la victime. C’est incroyable de ne pas la ressentir dans un cas—et je pense là aux bouffeurs de foie gras etc.— et de se dire compatissant par ailleurs mais juste avec les humains, ou juste avec les non juifs etc..
C'est bien pourquoi il faut absolument être anti-fasciste pour aider les animaux. Afin que le Sésame de la barbarie, l'alibido du pire: "ce ne sont que des bêtes" ne soit plus possible.
 


 
Je transmets: 
Nous vous demandons de lire soigneusement l'article ci-dessous. C'est édifiant...

http://www.flac-anticorrida.org/leditorial-de-la-honte/

L'EDITORIAL DE LA HONTE ! 

A sa lecture, l'avocat Arno KLARSFELD, membre du comité d'honneur de la FLAC et gravement mis en cause par le président de l'Observatoire national des cultures taurines, laisse exprimer son ressenti:


"C'est l'édito à relents antisémites de quelqu'un qui n'aime ni les juifs ni les taureaux. En fait, cela montre quel genre de bonhomme défend les corridas. " 

Arno Klarsfeld
 


Le professeur Hubert MONTAGNER, membre du comité d'honneur de la FLAC, demande aux principales personnalités politiques du Sud Ouest si elles condamnent ou cautionnent cet amalgame scandaleux.  Nous attendons leur réaction...

Très bonne couverture médiatique.  N'hésitez pas à laisser un commentaire à cet article.  C'est très facile !

Merci pour votre contribution.

Amitiés et à très bientôt dans la lutte.


Thierry Hély

Pour le bureau de la FLAC
www.flac-anticorrida.org

>> retrouvez la FLAC sur Facebook

http://www.flac-anticorrida.org/agir/adherer/

 
06 23 94 84 83
extrait:

 
  Puisque M. Viard a décidé de supprimer l’édito de son blog,nous mettons ici une capture faite par nos soins.
A la lecture de ce dernier édito sordide qui a choqué beaucoup de monde, Arno Klarsfeld fait la réponse suivante à son auteur :
« C’est l’édito à relents antisémites de quelqu’un qui n’aime ni les juifs ni les taureaux. En fait, cela montre quel genre de bonhomme défend les corridas… Finalement, c’est bon pour notre cause ! »
Arno Klarsfeld
« Il aura suffi de mettre en perspective les violences faites aux juifs allemands dans les années trente avec celles faites aux aficionados de nos jours (le syndrome de l’étoile jaune), pour que l’ange noir de la cause sémite se range immédiatement du côté des délinquants, ce qui est un peu surprenant, lorsque l’on sait que son fond de commerce est au contraire celui des victimes. »
On remarquera que André Viard continue, droit dans ses bottes vernies, de minimiser les persécutions nazies (« il aura suffi », un rien quoi, sans doute un détail…) et que sous sa plume un avocat engagé dans la défense des taureaux et touché de plein fouet, notamment par son histoire familiale, par les sarcasmes de ce chroniqueur taurin soit désigné comme oeuvrant pour « la cause sémite… » Des mots terribles…Arno Klarsfeld étant d’origine juive, son activité tout à fait honorable et respectable d’avocat international devient sous la plume du fanatique taurin un « fonds de commerce »… D’ailleurs cet éditorial ne se lasse pas de se distraire des réactions fort justement scandalisées : « il est donc amusant de voir Arno Klarsfelds’indigner du fait que l’on puisse comparer les agressions faites aux aficionados à celles dont furent victimes ses coreligionnaires allemands dans les années trente. »
Plus loin André Viard évoque un « monopole des lamentations », peut être une tentative d’humour « viardesque » en faisant allusion au mur des lamentations de Jérusalem ? On sait s’amuser à l’ONCT…
La FLAC condamne ces écrits ignobles de André Viard et questionne :
Au vu des propos de son dirigeant, l’Observatoire National des Cultures Taurines et ses activités ont ils la moindre crédibilité ?  Voir le lien ci-dessous, c’est édifiant !
Quelle est la position des élus ou représentants des villes taurines et des organisations liées à la tauromachie ? Pour le moment nous ne pouvons que constater un silence assourdissant…
A ce propos, nous portons à votre connaissance le courriel que nous a adressé le professeur Hubert Montagner, membre du comité d’honneur de la FLAC.
« Chers amis de la FLAC,
Hier mercredi, j’ai eu une longue interview avec un journaliste de l’AFP pour le sud-ouest, au sujet du dernier éditorial de l’éminent Monsieur André VIARD et de la déclaration de Monsieur Arno KLARSFELD. Je lui ai dit que, même si je ne suis pas juif et si je fais pas partie de la communauté juive (que, bien évidemment, je respecte), je partage  l’indignation de Monsieur Arno KLARSFELD sans la moindre réserve. Je lui ai dit également qu’il me paraît légitime de demander au Président du Conseil Général des LANDES, Monsieur Henri EMMANUELLI, et aux Maires des grandes villes landaises s’ils approuvent les comparaisons et amalgames indignes  de Monsieur André VIARD ».
Ci-dessous, les premiers articles de presse :
Arno Klarsfeld n’est pas le premier à être la cible de André Viard…  Déjà, en 2011, Simone Veil en fut également la victime de manière autant révoltante. De nombreux taurins avaient même été choqués. Voir son édito ci-dessous.
Que nous réserve donc l’avenir au vu de l’état actuel de panique, de fanatisme aveugle et les discours extrémistes de celui qui aime tant parler au nom des aficionados ?

 

 


Commenter cet article

jo benchetrit 13/08/2014 19:08

ha! vu. mais ce ne sont pas comme je l'ai cru des images de Viard.OUF! pas mal, et ravie de la chanson de Perret qui a de la gueule, là! je ne la connaissais pas. tu es cineaste? en tous cas tu te debrouilles fort bien. bravo.

Jo Benchetrit 13/08/2014 22:48

ha mais cest genial, un veto engagée dans nos combats, c'est hyper precieux. bravo et mille fois mercis pour tout ce que tu fais.tiens moi au courant. tu es veto dans quelle ville? c'est ton nom Dorothée aillerie, ou un pseudo?

Dorothée aillerie 13/08/2014 21:27

Je suis vétérinaire!

dorothée aillerie 31/07/2014 20:23

Viard, c'est ça : http://youtu.be/m-3E71LwHgg Merci de partager!

jo benchetrit 13/08/2014 19:01

merci, mais j'avoue que ce triste personnage ne me passionne pas assez pour prendre du temps pour le visionner.donc, juste cette video pour te faire plaisir, mais après, on passe à autre chose.OK?

dorothée aillerie 06/08/2014 19:25

Le petit dernier, c'est celui-là : http://youtu.be/-YyLBZeRX3U . Il peut être visionné par tous, il ne contient aucune image de torture (bon pas les tous petits non plus!)

jo 06/08/2014 19:22

merci, pas mal du tout...A transmettre.

Monsieur Z 20/12/2013 21:39


Je pourrais vous retourner le conseil: reprenez vous !


Voici un article qui pourrait vous y aider, puisqu'il a été écrit par un juif admirateur de Freud (il a mis sa photo en avatar):


http://ripostelaique.com/esteban-et-katia-sont-des-travailleurs-patriotes-les-antifa-sont-des-petits-bourgeois-francophobes.html


 


 

Jo Benchetrit 20/12/2013 18:52


j'ai reçu ceci ce soir, Z:


"Parler à un con, c'est un peu comme se masturber avec une râpe à fromage : beaucoup de souffrance pour peu de résultat."


je rajouterai que l'on peut etre con sur une seule chose et intelligent sur d'autres comme vous me l'avez montré. Mais parfois ça se generalise au reste, parfois non. Chez vous, je crians que ce
soit le 1° cas. reprenez vous.

Jo Benchetrit 20/12/2013 18:47


m'enfin!

Monsieur Z 20/12/2013 18:23


"Morillo est un déshonneur pour la lutte pour les droits des animaux..."


Je ne sais pas, mais on peut lui laisser le bénéfice du doute car, à priori, rien ne permet pour l'instant de mettre en cause sa sincérité.


En revanche on peut être plus affirmatif en ce qui concerne Clément Méric, lui en effet était un déshonneur pour la cause animale (puisque parait-il il était vegan et antispéciste)


Car on l'a vu une semaine avant d'agresser Morillo participer à une manif contre les opposants au mariage homo, le bas du visage couvert par un foulard, prêt à en découdre, et brandissant une
banderole où il était écrit: "L'homophobie tue !" slogan ridicule, mais comme le ridicule ne tue pas Méric n'est pas mort ce jour-là.


On voit bien que la défense des animaux était loin d'être son souci, si c'était le cas il aurait au contraire dénoncé le lobby homosexuel et le sidaction, qui sert à récolter de l'argent pour
torturer et infecter les animaux !


Plutôt que d'agresser des gens qui refusent le mariage gay ou d'autres comme Morillo hostiles à l'islamisation du pays et de surcroit défendant la cause animale, il aurait mieux fait dans sa
hargne de s'en prendre aux vivisecteurs, aux fourreurs, aux aficionados...


En fait il suffit de réflechir un peu pour comprendre que les "antifas" sont les idiots utiles du système, ce n'est pas un hasard si l'aficionado Valls les soutient.


On ne peut pas défendre les animaux et être "antifa", sinon on est dans l'incohérence.


A propos de l'affaire Meric un livre vient de sortir, pour ma part je ne l'achèterai pas car je sais déjà à quoi m'en tenir, mais ceux qui ont des doutes seront intéressés, ça les aidera à ouvrir
les yeux:


http://ripostelaique.com/serge-ayoub-auteur-de-laffaire-clement-meric-les-antifas-sont-couverts-par-valls.html


 

Joël Lequesne 16/12/2013 12:44


 


Encore une rechute de ce malheureux chroniqueur taurin qui donne ainsi l'opportunité de rappeler deux aspects peu glorieux de l'histoire de l'humanité :


 




Ce que fut la jouissance des nazis donnant libre cours à leurs pulsions face aux juifs dont ils « disposaient »




Ce qui fonde aujourd'hui encore la jouissance des aficionados face à la torture et à l'agonie d'un animal.




 


Loin d'entrevoir la barbarie à l'oeuvre dans ces deux démonstrations d'inhumanité, notre observateur auto-proclamé des « cultures taurines » a préféré tenter un pitoyable amalgame entre
les mesures anti-juives d'hier et la contestation anti-corrida d'aujourd'hui.


 


Un grand merci à Josette Benchetrit pour avoir aussi bien remis ces deux réalités en perspective.


 


 


 


Joël Lequesne


 


 


 

Jo Benchetrit 17/12/2013 16:16



Cest très agreable et pertinent(lol), ton commentaire. Merci, Joël.