Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Psychanalyse et animaux.

ecrivez-contre les-massacres-de-milliers-de-pigeons-à-bordeaux

23 Août 2010, 08:30am

Publié par Jo Benchetrit

pig.jpgEncore des massacres programmés de pigeons.   Notre société hygieniste mène au pire, ne le savez vous pas?
Vous serez peut etre les suivants dans la liste des indésirables. ça s'est vu et ça se voit. 

Pour que l'humain accepte de sortir de la contemplation de son petit ego sec et cruel, il faudrait sans doute qu'il prenne conscience que c'est suicidaire.

Vous qui savez qu'une attitude civilisée ne passe pas par les tueries des autres habitants de la planète, écrivez. C'est facile, y a qu'à copier coller. Pères Ubu sans gêne et vide de coeur comme d'esprit, passez votre chemin.

Je transmets:


 

 
 
 
 

CAMPAGNE DE PROTESTATION CONTRE LE MASSACRE DE MILLIERS DE PIGEONS DANS LA VILLE DE BORDEAUX
  
 
  
Vous souhaitez que cette barbarie cesse, nous le pouvons si tous ensemble nous faisons part de notre désaccord aux responsables de cette violence urbaine car ces tueries sont une violence urbaine et elles sont de plus finançées avec nos impôts.
NOS AMIS LES OISEAUX vous proposent donc de faire parvenir ce courrier ou bien le vôtre si tel est votre choix à la mairie de Bordeaux.
Nous vous remerçions vivement de cette action citoyenne et nous ne manquerons pas de vous tenir informés du suivi.
 
 
La ville de Bordeaux tue de 5 000 à 10 000 pigeons tous les ans.  
Ils sont étouffés au CO2 par la SACPA. En septembre le contrat va être renouvelé et il faut intervenir.

Voir ici pour les détails : ( http://cousin.pascal1.free.fr/nalo.html#bordeaux )
 
 
 
 
Méthode :
 
 
1) créer un message
2) en 1 clic faites un copié des adresses mail
3) copier les adresses mail dans l'envoi
4) envoyer le texte entre qui a été mis entre parenthèse  "............" ou envoyer votre propre lettre
5) insérez vos coordonnées en haut ou en bas de la lettre
6) envoyer
 
 
voici les mails a qui faire parvenir le courrier :
 
bertrand.escolin@groupemoniteur.fr;
bordeaux.madame@wanadoo.fr;
bordeaux@20minutes.fr;
bordeaux@afp.com;
ccourtois@lemonde.fr;
celinevuillet@gmail.com;
cgoinere@wanadoo.fr;
chantal-renaux@wanadoo.fr;
claude.canellas@free.fr;
claude.mandraut@club-internet.fr;
club-presse-bordeaux@aquipresse.com;
communication@catholique-bordeaux.cef.fr;
contact@journaldumedoc.com;
contact@tv7.com;
contact@union-girondine.com;
contact@vie-economique.com;
dimanche@sudouest.com;
echo.collines@wanadoo.fr;
emoreaureporter@yahoo.fr;
fniedercorn@yahoo.fr;
gironde@sudouest.com;
info@bordeaux7.com;
info@objectif-aquitaine.com;
jde.33@lejournaldesentreprises.com;
juliefraysse@hotmail.com;
langon@lerepublicain.com;
le.resistant@wanadoo.fr;
lescahiers@atlantic-line.fr;
ljleenhardt@orange.fr;
luce-bordeauxplus@i-d-a.fr;
nicolas.cesar@aqui.fr;
pierrette.castagne@wanadoo.fr;
psauvey@free.fr;
redac@spiritonline.fr;
redaction@avenir-aquitain.com;
redaction@echos-judiciaires.com;
redaction-bordeaux@france3.fr;
tf1@aimv.fr;
 
 
TEXTE A ENVOYER :
 
 
"M. le Maire,

Je viens d'apprendre que dans votre commune les pigeons étaient capturés régulièrement pour être tués. Voulant en
savoir plus sur ce genre de pratiques honteuses j'ai consulté internet et ce que j'y ai lu m'a complètement retourné.
RÉSUMÉ DE MA COLLECTE D'INFORMATION SUR INTERNET

Les oiseaux capturés par les piégeurs sont souvent tués par des méthodes barbares et expéditives comme à coup de
bâton, passés en chambre de décompression explosive, abattus au gaz carbonique pur (une mort douloureuse) ou
étouffés dans des sacs en plastique après avoir absorbé de l'alphachloralose et parfois même étouffés dans ces
mêmes sacs sans avoir absorbé aucun produit ou poison!
En général les pigeons sont gazés au CO2 alors qu'il existe une documentation scientifique sur internet disant que
ce procédé fait souffrir les animaux. D'autre part toutes les méthodes employées par les piégeurs, dépigeonneurs et
autres tueurs pour tuer les oiseaux ne sont plus du tout considérées comme acceptables par la communauté scientifique.
Liens :

- le document de l'association Stéphane Lamart - « MÉTHODES D'EUTHANASIE DES OISEAUX - Les dernières
recommandations scientifiques » - http://cousin.pascal1.free.fr/tableau_euthan_ois_CEE.pdf

Le nombre de pigeons d'une commune ne peut croître à l'infini, en effet, passé un certain seuil, dépendant de
l'abondance de la nourriture disponible et de la capacité des lieux de nidification, leur nombre n'augmente plus
même si l'homme n'intervient pas et   ce nombre  peut n'être pas très élevé. D'autre part si des animaux sont abondants
dans un lieu donné il faut en chercher la raison dans l'écosystème.  Tuer une espèce sans intervenir sur le
milieu ne servira finalement qu'à ce qu'une autre prenne la place (corneilles à la place des pigeons ou goélands,
mouettes, etc.).
Il existe maintenant un consensus chez les spécialistes de la question aussi bien aux U.S.A., en Grande-Bretagne,
en Australie, qu'en Europe, sur le fait que tuer massivement et régulièrement les pigeons biset  ne sert à
rien. Les pigeons occupent pratiquement toute la planète et sont capables de franchir des distances importantes.
Une fois qu'une partie de la population a été éliminée, il reste plus d'espace et de nourriture. Cette éradication fera
un vide qui va attirer toutes sortes d'espèces   dont beaucoup de pigeons qui se reproduiront rapidement.
Les autorités disent, écrivent partout que les pigeons nous transmettent des maladies alors qu'il n'existe aucune
certitude scientifique à cette affirmation. Pour en avoir le coeur net j'ai consulté le comité scientifique Pro Anima,
apolitique, indépendant, rassemblant des personnalités bénévoles actives du monde de la médecine, de l'enseignement
et de la recherche. D'après les chercheurs contactés, il n'existe pas de publication scientifique internationale
sur le sujet le prouvant. D'autre part des vétérinaires déclarent qu'il n'y a aucun danger.
Or les éleveurs ne tombent pas raide-mort à leur contact que je sache. En France au XVIIe siècle il y avait 42000
pigeonniers et l'étude des documents de l'époque ne révèle pas d'épidémies dues aux pigeons. Au moyen orient les
pigeons voyageurs ont été utilisés bien avant l'ère chrétienne sans qu'il ait été rapporté qu'ils rendaient malades les
colombophiles. On a même la preuve que les pigeons étaient commensaux de l'homme il y a 10000 ans et il ne
semble pas que le développement de la race humaine en ait été affecté. Bref une histoire à dormir debout, un conte
pour enfant. Arrêtez donc de nous prendre pour des imbéciles!
Lien : http://cousin.pascal1.free.fr/peur_ville.html

Des méthodes alternatives durables, efficaces et peu onéreuses peuvent être mises en place car cet oiseau est bien
connu par les colombophiles (des millénaires d'expérience). Et sur le long terme coûtent moins cher que vos gazages.
Car vous êtes condamnés à faire tuer les oiseaux perpétuellement, pour rien, puisque les captures favorisent
une augmentation des sources de nidification et de nourriture pour les pigeons survivants et donc leur prolifération
et que les pigeons atteignent au final le niveau de leur population initiale, voire le dépasse momentanément. Bref
c'est encore le contribuable qui paye ces captures débiles et monstrueuses qui engraissent seulement les entreprises
de dépigeonnage.

EN CONCLUSION
Et puis arrêtez de nous prendre pour des délinquants quand on jette un reste de croissant ou une tranche de pain
aux pigeons, aux moineaux ou aux autres oiseaux. Non nous ne sommes pas responsables de vos politiques
environnementales désastreuses.Il est interdit maintenant d'aimer les animaux et la nature,
point à la ligne, circulez il n'y a rien à voir !

Car si la loi a déclaré l'animal « être sensible », si les dernières recherches scientifiques démontrent que l'animal a
un vécu intérieur très semblable à l'homme (émotions, souffrance, angoisse, etc.), vous en êtes encore à la vision
archaïque de l'animal-machine sans « âme » et ne pouvant souffrir, un nuisible gênant qu'on doit éliminer séance
tenante? N'est-il pas temps de changer d'approche si on veut léguer à nos enfants un monde riant et vivable et non
une planète ressemblant à un monde du type « Soleil vert » avec des machines à la place des animaux?

Abandonnez donc ces méthodes cruelles, inutiles et archaïques. On ne gère pas un écosystème en le détruisant. La
destruction barbare des pigeons est inutile car ces oiseaux sont de la même espèce que les pigeons voyageurs :
quand vous en tuez dans une niche écologique, celle-ci se retrouve très rapidement « envahie » par d'autres qui
viennent des alentours (un pigeon peut parcourir 1000 km en 24 heures...). Les entreprises de dépigeonnage
mentent en prétendant que leurs méthodes sont efficaces et en plus elles maltraitent les animaux à tous les stades du
processus de capture-transport-euthanasie en employant du personnel non qualifié, en faisant n'importe quoi et en
se vantant de ne jamais être contrôlées par les services vétérinaires; un scandale qui doit cesser. On se croirait dans
un pays sous-développé; l'incurie doit cesser!

Espérant que vous arrêtiez ces captures et abattages cruels,

Veuillez agréer, M le Maire, mes très respectueuses salutations."
 
 
NOM
PRENOM
E-MAIL
 

Commenter cet article

Roland PARET 24/08/2010 09:18



Bonjour,


 ce ne sont pas les pigeons qui assassinent régulièrement 40 à 50 personnes par an,parmi lesquelles des enfants mais bel et bien les tueurs en série des fédérations de chasseurs. Parmi
ceux-ci, les viandards de la bande à Nihous avec lesquels, faut-il le rappeler, l'UMP, parti si préoccupé par la sécurité du citoyen, a, fort logiquement, signé un accord avant les dernières
élections régionales...


Amicalement.