Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Psychanalyse et animaux.

Elections 2012, FN, Hollande, Sarkozy, la PA...Excellent article de Luce Lapin sur charlie hebdo

24 Avril 2012, 18:44pm

Publié par Jo Benchetrit

http://www.charliehebdo.fr/divers

Luce Lapin(la jolie blonde) avec Madame Marland-Militello, au buffet végétarien organisé à l'assemblée nationale le 19 mai 2010

Merci de lire et de faire suivre.

Pas beaucoup d'espoir pour les animaux avec F.Hollande.Bien sûr, rien n'est pire que Sarkozy, hélas.Mais une certaine bornitude, déjà,  ne me rend pas joyeuse.

Aussi on espère juste qu'il sera moins megalo que Sarko, moins autocrate, mais bon, espérons en nos propres forces surtout.
Lisez tout l'article et d'autres articles sur le site de Charlie.
Bonne lecture,

Jo 

Extraits pour vous mettre en appétit :

Place aux animaux aussi!
Je vais commencer par ce qui va le moins bien dans le programme de Jean-Luc Mélenchon. Grand silence sur l’abattage rituel, et là c’est catastrophique — ah, c’est si dur de se déclarer contre sans crainte de paraître raciste? L’abolition de la corrida, ce n’est pas gagné — pourtant les taureaux ne sont pas «des machines biologiques»…

Attention à ne pas interdire que la mise à mort en public, on a vu que la corrida portugaise, prônée par François Hollande, est tout aussi cruelle, sinon plus.

Mais la porte est grande ouverte, ne la refermons pas, puisque y est citée Martine Billard, ex-Verte, vice-présidente du Front de gauche et cosignataire de la proposition de loi abolitionniste n°2735.

Tous les autres points ci-dessous sont à saluer: une (très) bonne volonté, sans doute aucun: sortir de l’élevage et de l’agriculture intensifs pour aller vers un mode d’élevage bio, fourrures ou peaux limitées au profit des cuirs végétaux, alternative végétarienne dans la restauration collective (éduquer les enfants à des goûts différents), désintensification de la pêche, méthodes substitutives pour l’expérimentation animale («directive REACH insatisfaisante»), CONTRE LA CHASSE À COURRE, le «déterrage empêché», pour la stérilisation (animaux errants et domestiques)…

Interdite depuis longtemps en Allemagne, en Écosse, en Belgique, au Luxembourg, en Suisse, en Angleterre, aux Pays-Bas. François Hollande, entouré d’aficionados et de chasseurs, est à gauche le seul candidat à vouloir la conserver. Prochasse, procorrida, etc.: le PS obtient le premier prix d’insensibilité en matière de protection animale.
Dans son communiqué de presse du 4 avril, le Collectif pour l’abolition de la chasse à courre interpelle François Hollande: «Le PS sera-t-il le dernier parti “de gauche” à tolérer la chasse à courre?» Se sont effectivement prononcés contre: Nathalie Arthaud, Eva Joly, Jean-Luc Mélenchon, Philippe Poutou.

«F. Hollande reste donc le dernier candidat à se réclamer de la gauche sans s’être engagé pour l’abolition, bien qu’il ait admis “la brutalité” de ce mode de chasse qui “fait débat chez nombre de nos concitoyens”, comme il nous l’a écrit. Une poignée d’aristocrates et de capitaines d'industrie (0,001% de la population) reste accrochée à cette tradition archaïque alors que l’immense majorité des Français (79%) souhaite son abolition. François Mitterrand l’avait promise. Elle doit maintenant disparaître à jamais, comme dans la plupart des pays d’Europe.» 

 

un autre extrait?

Marine Le Pen: mes amis… les flingueurs
Fi des apparences, grattons un peu pour laisser apparaître la vraie fille digne de son père. Car Marine Le Pen prouve par ailleurs qu’elle n’est pas l’amie des animaux qu’elle veut bien laisser accroire. Là où elle se démasque, c’est par un soutien total aux chasseurs (le FN ayant même son propre conseiller à la chasse) — 32 millions d’animaux massacrés chaque année. À Valenciennes, le 22 mars 2009, elle manifestait avec des élus FN aux côtés des chasseurs. Slogan:
«NON à la dictature écologique».
Plus récemment, le FN a apporté sa caution aux états généraux de la chasse à courre et de la chasse tout court (mi-février dernier). Au «Grand Journal» de Canal +, le 9 mars 2012, elle déclarait: «C’est pas parce qu’on aime le foie gras qu’on est obligé de s’intéresser à la vie du canard.» Et peu lui importe la souffrance de près de 37 millions de canards et 700000 oies qui subissent chaque année le gavage… Elle n’a pas non plus voté la directive européenne (juin 2010) sur le «bien-être» (guillemets indispensables…) du poulet de chair.

Commenter cet article