Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Psychanalyse et animaux.

Un incendie chez les Viard.Et en plus, l'ancien torero aficionado nous joue les victimes!

27 Juillet 2011, 05:29am

Publié par Jo Benchetrit


L'oeuvre noire des amis de Viard est rouge de sang...Mais eux ne sont pas rouge de honte. Ils se pavanent dans des postures ringardes , machistes,  ridicules et de défi ignoble face à leurs martyrs :
http://stop-animals-genocid.bleublog.lematin.ch/media/02/00/709009995.2.jpg
André Viard ose se mettre sur le même plan que ses victimes animales en en appelant à ceux qui s'opposent à la torture des corridas, Veil, Povinelli, pour s'indigner contre ceux qui l'auraient, son altesse Lui-d'aime, attaqué! L'art des tarémaniaques? Savoir mélanger les torchons et les serviettes. C'est ça, le renversement des valeurs. Avec le mundillo, on marche sur la tête. C'est Alice au pays des Merveilles à toute heure.
Adorno: "Auschwitz commence quand passant devant un abattoir, on dit: ce ne sont que des bêtes."
Je rajoute que  comme ce Viard le fait, nommer intégrisme la seule position morale qui tienne, celle de protéger les êtres kidnappés, attaqués alors qu'innocents est une perversion du langage dont le pervers aficionado et torero Viard ne se prive pas. Lisez son texte à vomir plus bas.
http://stop-animals-genocid.bleublog.lematin.ch/media/02/00/709009995.2.jpg

Voyez bien la nuque tailladée par le picador pour proteger les autres agresseurs  dits toreros de ses attaques...la plaie enorme près de l'oreille..lâcheté! comment regarder ça calmement, sans hurler de  douleur et de révolte?Pas de pitié de la part des pervers du mundillo? Pas de pitié pour eux. MAIS contre ces ignobles dégueulasses répugnants...nous demandons des SANCTIONS. Messieurs les députés et  sénateurs, AU SECOURS! Abolissez ce passe- droit mafieux qu'est l'alinéa 7! Votez pour les propositions de loi de MME Gaillard et  M.M. Millitello.
 Monsieur Viard prétend avoir essuyé une tentative d'incendie. Admettons que ce soit vrai. (Je n'ai aucune confiance dans ce genre de type) Alors, je dis aux possibles justiciers: Attention, lorsqu'un fou sadique qui a l'appui du pouvoir est attaqué il hurle autant que ses  victimes...sauf qu'il ne masque pas ses trémolos par une musique folklorique.

http://3.bp.blogspot.com/_huHJXBx4Vx8/SdH4E8jEnEI/AAAAAAAACAM/ctQUsZ1HZDA/s320/powell.gifPour les taurins, il n'y a qu'un maître, un dieu:Thanatos.

 

   l'AFP dit :"cette activité, jugée cruelle par les anti-taurins et défenseurs des animaux" 

Pas par eux seulement mais par la loi 521-1 du code penal dont l’Alinea 7 est scélérat car il permet ce que la loi 521-1 du code penal interdit en tant que sévices graves.
Alors, si j'ai bien compris, on a voulu faire brûler sa porte. 
On dit que les pauvres scorpions vont jusqu'à se suicider quand on les entoure de feu.
Pauvres bêtes. Un scorpion, soit dit en passant,  est bien  moins dangereux qu'un torero
ou un autre infâme du mundillo : il est intelligent, lui, et ne se défend que si on l'attaque. 
Cet homme ose dire que l'attentat dont sa porte fut victime le ramène aux heures sombres de l'humanité.
Mais non, monsieur Viard, les heures sombres, nous y sommes déjà à cause de gens comme vous, du fait qu'on admet comme normal et légal VOTRE SADISME de POURRIS.
A cause de l'attitude GENERALE des humains envers les autres vivants...de leur mépris, de leur sadisme, de tout ce qui fait ce que vous êtes, mais vous, de manière ultra visible.
L'espece humaine s'est fondée sur une illusion: sa non appartenance au monde animal sa convction delirante d'être d'une autre essence...Or du deni de son animalité est née sa bestialité. Et sa bêtise. La Bête est un des noms du pire, du diable. L'homme est un ani-mal. Il  est le mal, il est la Bête et il est bête, lui qui tue ce qui lui est vital: la nature. La protection animale est un anti-mal.
La moindre des choses est de défendre un faible attaqué.
Il se peut que les ennemis de Viard soit du milieu taurin ou que l'attentat  soit  autre...Mais faisons comme si c'était fait par un anti-corrida comme il le dit. Si c'est le cas, d'abord, je suis claire et condamne ce genre de choses. En effet, le feu peut tuer et en prime tuer des êtres innocents de toutes ces turpitudes: enfants, animaux, passants... 

Ça pourrait donc arriver parce que le législateur qui est à la botte des bourreaux à gage n'a  de ce fait rien prévu contre la plupart des delinquants dont les victimes sont animales. Cela tient à un grand narcissisme appelé humanisme. mais est-ce de l'humanisme au sens de promotion des valeurs dites  humaines? Je ne le crois pas du tout. Bien au contraire.Les tortures, l'absence de compassion, ce n'est pas ça l'humanité comme vertu.. Au contraire, il le monte au pinacle, avec le ministre de la culture qui  promeut la tauromachie comme patrimoine culturel. Normal, vu que les aficionados nous dirigent dont Sarko et Fillion en 1°.
Du coup, A.Viard ose pleurnicher et se faire passer, lui,l'infâme impitoyable, pour une victime innocente. Quelle posture aussi ridicule que si Eichmann s'était rebellé contre ses justiciers et les avait accusé de méchanceté à son égard! Imposture!
 Vous me direz, comme un animal quelconque, le tortionnaire tauromachique est sensible...mais à sa seule douleur. Ou plutôt il jouit de celle d'autrui. Un sadique minable et anal. Selon la psychanalyse, comme je vous le disais ailleurs: le mal est trou du cul et lamentable. Le malade narcissique ne peut imaginer la subjectivité des autres car lui seul existe à ses yeux.

Cet individu dangereux et pleurnichard est un agresseur. Il a combien de morts sur sa conscience? Ho! mais "ce ne sont que des animaux", à ses yeux aveuglés par sa jouissance de minables méprisable qui se croit,il est vrai, lui, supérieur... C'est la megalo humaine.    
Adorno disait: "Auschwitz commence quand passant devant un abattoir, on dit: ce ne sont que des bêtes."
Attendez! Viard compare le danger des arènes qui peuvent selon lui(mais on ne peut jurer de rien et là, ce ne sont que des coupables qui y vont, à part les marmots qu'ils amènent de force) être un jour attaquées par des justiciers au massacre de nazi d'Oslo!!!!!!!!!
Or, à Oslo, le  dingue nazi qui se croit supérieur car blond aux yeux bleus, a atteint des innocents. Des gens réunis eux aussi, certes, comme sur les dé- gradins des arènes. Mais comme dans l'arène pour faire du mal, non.   Réunis au contraire  pour le bien car pour y parler tolérance et respect. Rien à voir avec les supplices imposés à de pauvres bovins par des abrutis des  arènes!
Une arène est un lieu aussi peu  respectable  et même pire qu'un abattoir, car, au lieu de viser un minimum de souffrance, on y vise le maximum de douleurs...tant physiques que morales.
Les gens qui se repaissent de ça sont des êtres méprisables et  je leur souhaite le plus intelligent qu'on puisse : soit qu'ils arrivent ENFIN par la capacité de l'humain réellement humain à s'identifier, à se mettre à la place des martyrs, soit qu'ils subissent de la part de leurs amis  spécialistes en monstruosités impitoyables les mêmes blessures raffinées donc la même souffrance qu'ils imposent à des êtres sensibles pauvres taches! Messieurs les sadiques, prenez enfin un miroir. Vous voyez, le pouvoir vous protège, mais vous excitez du coup la haine désespérée. Quoiqu'il vous arrive de négatif me rend aussi indifférente que vous l'êtes à l'égard des faibles innocents, eux. Et encore, je n'en jouis même pas...vous êtes pour moi la boue de vos pulsions...des riens du tout, des immondes, des aussi nocifs que le tueur d'Oslo. Votre place n'est pas en hosto psy car on ne peut rien contre la perversion...mais en taule à vie. OUI.
Le seul pb est de vous subir pleurnichant sur votre sort croyant que les justiciers sont des méchants...C'est aussi pour ça que je suis non violente. Mais j'ai des remords car je transgresse la loi qui impose l'assistance à personne en danger.
Ces personnes-là, ces pauvres petits qui arrachent chez moi des larmes :
http://lunanavis.blogspirit.com/media/00/00/1094517453.JPG
Pour vous faire un idée de ce qui fonde mon discours colereux   envers Viard et ses semblables en barbarie, moi qui ne supporte aucune violence, regardez  bien les vraies victimes dont il se repait!  Allez voir Alinea 3 et pleurez sur les réellement suppliciés par les Viard et consort et en toute impunité  avec en prime des articles laudatifs dans Paris Match...et autres comme Libé. Où est le scandale? Où est l'intégrisme? Qui sont les agresseurs?
Qu'est notre société pour supporter ça?
   
Voilà le texte absurde et comme dab   avec les taurins,   grandiloquent, de ce petit monsieur,  Viard, l'anti IVG, donc bien macho-facho, et se donnant comme... victime!!!!!!!


 
"AUTODAFÉ
 
Il y a bien sûr quelque chose de doublement symbolique dans cette condamnation au bûcher qui m'était promise, ainsi qu'à ma famille, et cette symbolique nous raméne vers les heures les plus sombres de l'humanité.
 
L'autodafé (du portugais « acto da fé », traduction du latin « actus fidei » — « acte de foi »), est la cérémonie de pénitence publique célébrée par l'Inquisition espagnole ou portugaise, pendant laquelle celle-ci proclamait ses jugements. Dans le langage populaire, ce terme est devenu synonyme d'une exécution par le feu d'hérétiques, mais aussi la destruction publique de livres ou de manuscrits par le feu.
 
Au XXIème siècle, cette pratique existe donc encore, puisque au nom d'une idéologie que je combat, des mains anonymes sont venues de nuit allumer à ma porte un brasier qui, si nous avions tardé quelques minutes de plus à le découvrir, aurait emporté ma maison et peut-être ma famille. Car tout doute est exclu : c'est bien d'un acte criminel ciblé dont il s'agit, lequel a été minutieusement préparé et exécuté.
 
Vous dire que j'ai été surpris serait mentir. Depuis des années ce type d'actes s'est multiplié : coups de feu contre les demeures de Simon Casas et Robert Margé à Nîmes et Béziers, incendie similaire de l'appartement de Guy Tangui à Toulouse, incendie des voitures de l'ancien maire de Fenouillet... Pour ma part, je reçois depuis longtemps des menaces de la part des milieux animalistes - je n'ai pas l'exclusivité de leur haine - et depuis des années je savais qu'un jour ou l'autre un tel acte serait perpétré à mon encontre. Aurais-je dù renoncer à m'engager ? Aurais-je dù me taire ? Aurais-je dù cesser de dénoncer la montée d'un intégrisme sectaire qui n'hésite plus à passer à l'acte ? Je ne l'ai jamais envisagé.
 
Au contraire, j'ai dénoncé chaque fois que cela me parut nécessaire les dérives verbales d'associations anti taurines dont le discours haineux, les mensonges, et les appels à la violence, font porter à leurs auteurs une indiscutable responsabilité morale dans ce qui vient de se produire : on ne véhicule pas impunément de tels messages, sans qu'un jour ou l'autre un détraqué ne se sente investi d'une mission sacrée et ne s'en prenne à la cible qu'on lui propose. Mon nom, mon adresse, ainsi que ceux d'autres responsables taurins, figurent depuis longtemps sur une liste des personnes auquelles il faut "nuire par tous les moyens".
 
Et lorsque l'on est un élu de la République, ou une personnalité en vue, et que l'on cautionne ce même discours en apposant son nom au bas d'une pétition d'abolition, on porte aussi la responsabilité morale de le crédibiliser. J'ose espérer, par exemple, que Simone Veil mettra autant de vigueur à dénoncer cet attentat terroriste qu'elle en a mis à condamner notre culture. Et j'ose espérer que mesdames la députés Marland Militello et le sénateur Povinelli qui soutenaient, écharpe tricolore en bandoulière, la manifestation anti taurine tenue le 23 mai devant le ministère de la culture, et au cours de laquelle mon nom fut jeté en pâture aux associations qui l'organisaient, se poseront la question de savoir s'ils n'ont pas été instrumentalisés pour offrir une vitrine respectable à un mouvement odieux.
 
J'ose espérer aussi que les "aficionados" qui n'ont de cesse d'enrichir les arguments des anti taurins par les attaques viles qu'ils portent depuis des mois à mon encontre - point besoin de les nommer chacun les connaît - en entretenant avec eux une correpondance si ignoble que les enquêteurs les ont classés dans le même panier qu'eux, s'interrogeront aussi sur leur part de responsabilité, pas au regard de ce qui m'est arrivé, mais au regard du monde de l'aficion dans son ensemble.
 
J'ose espérer enfin que les sceptiques de ce même monde taurin auront compris une fois pour toutes où se situe le danger, et qu'ils auront à coeur de rejoindre ceux qui, au sein de l'Observatoire, travaillent depuis trois ans déjà à les en préserver malgré eux.
 
En ce qui me concerne, extrêment sensible aux très nombreux messages de soutien reçus, ma détermination est intacte : contre le terrorisme intellectuel et l'obscurantisme, la seule attitude qui vaille est de le regarder dans les yeux, de lui faire face et de répondre à la violence comme nous l'avons toujours fait, en revendiquant les valeurs humanistes auxquels nous adhérons et dont la tauromachie est peut-être l'ultime refuge en ce monde.
 
S'il faut trouver une explication contextuelle à ce geste, c'est vers l'inscription de la tauromachie au patrimoine culturel français qu'il faut bien sûr se tourner. Depuis avril les associations anti taurines sont aux abois car l'inscription a inversé le rapport de force : avant, ils nous présentaient comme des marginaux aux pratiques indignes, depuis, nous sommes le patrimoine et ils sont les barbares. Les medias ne s'y sont pas trompés, qui ne leur accordent plus la même importance et ne véhiculent plus avec complaisance leurs arguments. Contre ce qu'ils considèrent être de l'ostracisme à leur encontre, ils ont choisi l'escalade et la radicalisation : le ministre de la culture fait l'objet d'une véritable traque partout où il se rend, de hauts fonctionnaires ont fait l'objet de menaces graves, et enfin cet attentat.
 
Voici deux ans déjà, quand avait été publié l'immonde pamphlet "Corrida Basta", j'avais averti les pouvoirs publics : on ne peut impunément inciter à la haine en écrivant "sortons nos kalachnikovs et tirons sur la racaille confessée qui se rend aux arènes". Un jour ou l'autre, si rien n'est fait pour endiguer ces mouvements sectaires dont les manifestations qui ont lieu durant nos ferias ne sont que la vitrine folklorique, c'est à un "Oslo" que nous assisterons devant une arène.
 
Comptez sur moi, en tant qu'auteur, et sur tous ceux qui m'entourent au sein de l'Observatoire, pour faire barrage à ces idées nauséabondes qui mènent le monde au chaos, au nom desquelles la vie de l'homme n'est rien à côté de celle de l'animal, et comptez sur moi pour placer devant leurs responsabilités les porteurs d'opinions, quels qu'ils soient, qui en amplifient l'écho.
       André Viard"

 

__._,_.___

Commenter cet article

baeza 29/07/2011 14:56



correctif : "d"insanités"



baeza 29/07/2011 14:56



Je signe bel et bien avec mon nom, mon commentaire-Et j'assume ! Mon post ne reste qu'une réflexion et pas un tissu d'insabités  et d'insultes que vous savez habilement distiller, M. le bien
pensant, détenteur de La Morale- C'est bien ce que je disais plus haut, votre argumentation ne peut être solide à vos yeux que par l'insulte et l'opprobre ! Des gens comme vous, aveuglés par
l'obscurantisme de leurs idées, ne font en rien avancer les choses- Tout au contraire- Par la haine que vous déclarez ici vous n'êtes qu'un piètre avocat de votre " cause" (??)- Sur ce, je ne
répondrai plus à vos propos insultants, ce serait vous faire trop d'honneur !



jo 29/07/2011 12:58



Pour Deplanque! looool! ça ne va pas plaire au bellâtre, le fait qu'il vieillisse!


 



jo 29/07/2011 12:56



Quant au masque, vous ne mettez pas votre nom, que je sache!


moi, oui...je suis absolument sans masque.


Le courage est là. Pas dans ces meurtres avec actes de barbarie en reunion.


Allez, assignez moi que je rigole.



jo 29/07/2011 12:53



corrigé:je suis contre l'incendie chez les Viard.
d'ailleurs, ça n'aide pas les animaux, et ça aurait pu faire mal à des innocents.


Mais je ne peux pleurer  sur Viard qui n'a aucune pitié. Non, je suis juste pour la justice et que les salauds tortionnaires et leurs publics soient punis et surtout que la corrida
et autres monstruosités humains soient enfin interdites.


Notre pays et même vous, y gagneraient car enfin, il faut appeler un  chat  un chat et un interdit fondamental par son  nom si on ne veut pas etre psychotique.



jo 29/07/2011 12:49



Le code pénal reconnaît la corrida comme sévices graves imposés aux animaux.


loi 521-1


Ce n'est pas à cause de l'alinéa 7 que ça change la cruauté intolerable de vos actes, ce que le code reconnait.
Le passe droit mafieux(fait sous la pression de votre lobby) de cet alinea ne dit en rien que les toros ne sont pas supliciés, pauvres betes entre de sales pattes de psychopathes ignobles. vous
etes des assassins tortionnaires, des êtres sans pitié et méprisables, et je n'ai rien d'autre à dire que votre place  est en taule. je le redis,
d'ailleurs, ça n'aide pas les animaux, et ça aurait pu faire mal à des innocents. Mais vous, les immundillos,  êtes d'infects salauds, des violents et je demande à la
justice de mon pays de faire son boulot.
Alors, faites venir tous les juristes de la terre, ça ne modifiera pas votre réel. Une loi scelerate vous tolere et c'est la honte de notre France. Comment ne pas etre en colère?



baeza 29/07/2011 11:04



je n'en attendais pas moins comme réaction. C'est bien ce que je disais, vos propos "assassins, tortionnaire" sont à la limite de la diffamation et du pénal ! Quand on a plus rien à dire, on
insulte. Modérez vous, mais je crois que ce sera un voeu pieux....



lol 29/07/2011 10:45



Un masque, jo ? mais qui est dans le déni de son ignominie? qui est sans pitié?


Quelle honte!


Courez vous cacher, assassin! tortionnaire!



baeza 29/07/2011 10:34



P.S  : correction de ma part , " l'acte commis "..



baeza 29/07/2011 10:33



!!!!!! Vous vous posez en détenteur et défenseur de la meilleure pensée et de la MORALE !! Vos propos m'affligent et j'ose le dire, me dégoûtent. Que savez vous de ce que nous, aficionados,
sommes réellement dans notre vie sociale, humaine et même humaniste, oui, j'appuie sur ce mot. L'acte comme au détriment de A.V est un autodafé et rien d'autre. Au nom de quelle justification ne
le condamnez vous pas ? Tout simplement parce que sous couvert de la "bonne pensée" que vous pensez véhiculer, vous marchez dans la vie avec un masque. Une nouvelle fois, il est tombé ! Moi, au
moins je vous plains.



DEPLANQUEJr soutiens cette action en y participant 27/07/2011 14:06



Lorsque l'on vieillit comme ce monsieur Viard et bien d'autres on devient un peu aigri, mal dans sa peau et on en veut à la terre entière et l'on trouve toutes les bonnes ou mauvaises raisons de
vouloir se venger.


Mais n'y prêtons pas attention il en serait bien trop content.


 


laissons le pour ce qu'il est : un bourreau raffiné, un enfant gâté.



Félix 27/07/2011 10:32




 


Il me semble que cet homme aurait besoin de trois psychanalyses l'une sur l'autre, pour peut être pouvoir  sortir de la dangereuse projection  qu'il fait sur ceux qui
luttent  contre  la torture, en les déguisants en bourreaux.


Malgré sa maison  réduite en cendres, ou presque, il semble avoir beaucoup de temps à consacrer à sa haine des animalistes


 


 




p.p1 {margin: 0.0px 0.0px 0.0px 0.0px; font: 18.0px Helvetica; color: #6631c5; min-height: 22.0px}
p.p2 {margin: 0.0px 0.0px 0.0px 0.0px; font: 18.0px Helvetica; color: #6631c5}
p.p3 {margin: 0.0px 0.0px 0.0px 0.0px; font: 20.0px Helvetica; color: #274fae; min-height: 24.0px}
p.p4 {margin: 0.0px 0.0px 0.0px 0.0px; line-height: 15.0px; font: 13.0px Verdana; color: #2866ae}
p.p5 {margin: 0.0px 0.0px 0.0px 0.0px; line-height: 15.0px; font: 13.0px Georgia; color: #086311; min-height: 15.0px}
p.p6 {margin: 0.0px 0.0px 0.0px 0.0px; line-height: 15.0px; font: 13.0px Georgia; color: #540404; min-height: 15.0px}
p.p7 {margin: 0.0px 0.0px 0.0px 0.0px; line-height: 15.0px; font: 13.0px Verdana; color: #540404}
span.s1 {text-decoration: underline}