Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Psychanalyse et animaux.

Expérimentation animale en question, samedi 7/12/13, 11 h, cité des sciences.L'inexcusable faute de Claude Bernard

4 Décembre 2013, 06:48am

Publié par Jo Benchetrit

vivis.jpgViv-08.jpg

 

 

vivisection-apr-05.jpg

 

Bicentenaire de la naissance de Claude Bernard?

Sur la tombe de ce bourreau, je mettrais bien ceci: la raison du plus fort est une déraison.

Ce jour anniversaire de ce Mengele des animaux est un jour de deuil pour les victimes d'une science sans conscience morale, de  sadiques echevelés de la recherche sur animaux....

La question nest pas: est-ce utile? Mais est-ce civilisé? Or ça ne l'est pas, on doit s'en passer, en faire un tabou.

     Une question posée ici, expérimentation animale : est-elle encore légitime ?

Curieuse question, qu'on n’oserait jamais se poser si les victimes étaient humaines. La seule réponse est qu’elle ne l’a jamais été et que c'est un abus de pouvoir depuis le départ.

 

Ne râtons pas Florence Burgat à 14h30.

 

Tables rondes et témoignages

Expérimentation animale : est-elle encore légitime ?

Samedi 7 décembre 2013 à 11h

L'expérimentation sur les animaux vivants, pratiquée depuis des siècles, devient au xixe siècle, avec Claude Bernard, une démarche systématique et argumentée dans la recherche biologique et médicale. Les questionnements philosophiques et moraux l'ont accompagnée tout au long de son histoire, des premiers courants "antivivisectionnistes", en réaction aux expériences particulièrement rudes de Claude Bernard, jusqu'à la mise en place de législations nationales et européennes encadrant de plus en plus ces pratiques. Dans le même temps, notre compréhension du monde animal a beaucoup changé. La sensibilité à la douleur, les capacités cognitives et les aptitudes sociales témoignent d'une continuité entre les différentes espèces, interrogeant la frontière morale qui, jusqu'ici, séparait hommes et bêtes.
Aujourd'hui, 12 millions d'animaux en Europe sont utilisés chaque année à diverses fins : traitements médicaux, tests de toxicité de substances chimiques, contrôles des denrées alimentaires. Il est probable que ce nombre augmente dans les années à venir en raison de nouveaux besoins. Comment les chercheurs vivent-ils leur pratique ? L'utilisation des “modèles animaux” est-elle encore moralement tenable ? Existe-t-il des modèles alternatifs et quelles sont les pistes d'avenir dans ce domaine ?

 

 

Journée organisée à l’occasion du bicentenaire de la naissance de Claude Bernard

 

 

Modération : Nathalie Milion, journaliste scientifique

 

 

 

 

Avec le soutien de :

Pour La Science Futura Sciences France Culture
Samedi 7 décembre 2013 à 11h
Jean-Gaël Barbara
Burgat Florence
Samedi 7 décembre 2013 à 14h30
Florence Burgat
Jean-Pierre Marguénaud
Samedi 7 décembre 2013 à 16h
Francois Busquet
Philippe Hubert
François Lachapelle
Nadine Peyriéras
Claude Reiss

Commenter cet article