Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Psychanalyse et animaux.

Fadjen démontre par sa douceur que le mythe du toro bravo feroce est un gros mensonge.

3 Avril 2013, 22:44pm

Publié par Jo Benchetrit

 

Voici bébé Fadjen qui a bien grandi (3 ans déjà que Christophe Thomas en prend soin.) 

fadjen-gros-calin.jpg

Il est le seul toro bravo à échapper à ces atrocités:

http://www.jardinvegan.com/medias/images/conseil.png?fx=r_550_550

Les taureaux seraient de terribles fauves cruels comme veulent nous le faire accroire les épris de tauromachie qu’on nomment aficionados,  ou afiocs pour leurs ennemis, que ça n’excuserait en rien les rites cruels de la péninsule ibérique dont est la corrida exportée en France et en Amérique du Sud qui les prennent comme victimes.

On sait que les vrais fauves ne font peur que parce que pour se nourrir, ils tuent. Ce sont des carnivores qui, contrairement aux herbivores et aux omnivores, n'ont en principe pas d'autres manières de se nourrir et ne le font pas cruauté mais pour ne pas mourir. Les hommes en font autant, mais nul, sinon  les végétariens, ne s'insurgent en les traitant de fauves dangereux.

Et  on le sait tous, la terrifiante souffrance dont les afiocs sont cause ne les culpabilise en rien.  Tels une société secrète, ils ont des codes et des rites et ne voient dnas leur passion infâme que le reflet d'une chevalerie occulte qui transmettrait, rien que ça, des VALEURS! Ces gens  du milieu tauromachique se   qualifient d'être  du « mundillo » (=le monde).     L’immundillo serait plus judicieux pour  nommer ce milieu car la pire des vilenies, la plus lâche et sournoise, se cache derrière le vocable ronflant de mundillo, à l'image des banderilles dissimulées lâchement derrière une cape vite sanglante (rouge pour éviter que le public voit les hémorragies) par les toreros qui piègent ainsi ces herbivores dont on sait qu'ils sont  attirés par le mouvement et le suivent.  Le mundillo, ce « monde » désigné ainsi (étrange, non ? et symptôme d’un narcissisme grave car ils sont dans leur monde pré-copernicien et  préoedipien LE MONDE, rien que ça !) est dans le déni, comme l'est tout pervers: il sait bien se repaitre de cruauté / il ne veut pas  savoir qu'il le sait.

Je précise par honnêteté qu'ils ne sont pas seuls à l'être et que le monde, le vrai, l'est également, particulièrement envers les animaux. "L'homme est un pervers sexuel". Lacan

Le gens du "monde" ont si bien ratissé leur sensibilité altruiste qu’ils se sont enfermés dans un autisme envers les animaux qui fait écran entre eux et le réel de l’autre.  C’est ainsi que les aficionados ne peuvent en rien savoir que leurs idoles toreros sont des héros de pacotille et qu’eux sont accrocs à un rituel pervers digne des 120 journées de Sodome de celui qui n’aura jamais été aussi méchants qu’eux, Sade.

Pourtant, je les appelle à au moins connaître ce qui se cache sous le signifiant taureau, à savoir un herbivore  plutôt paisible qui n'a rien à voir avec le toro, leur construction fantasmatique. Du coup, selon leur logique le taureau n'est pas le fier combattant allant à la mort avec courage et selon eux, bonheur (gasp!), mais leur martyr. Est-ce que cette « révélation »(enfin…si   ça en est une) leur fera au moins un peu honte ? J’en doute fort.  En effet, les membres de « l’immundillo » savent déjà ce que sont les vaches et les veaux, ce qui ne les empêche en rien de les faire torturtoréer par des enfants ou de le faire eux –mêmes pour s’entrainer.   Donc, je ne me fais pas d’illusion sur leur capacité de honte. La honte  est le début de la civilisation et, selon Freud, cette angoisse morale est ce qui se cache sous l’apparente conscience de sa culpabilité qui serait, elle le top. Ceci   prouve qu’on ne va jamais bien loin dans le degré de civilisation qui stopperait la barbarie, tendance pulsionnelle des hommes.  

 

Mais bon, un petit coup de réel ne leur ferait pas de mal. Et ce coup, c’est Fadjen qui le leur donne. Hélas, ce coup de réel n’est pas une estocade, afin qu’on en finisse au moins avec cette atrocité…alors que tant de fronts nous attendent pour lutter contre la cruauté débridée et imaginative des hommes. Le règne de l’alibi pour la libido, l’alibido ? C’est le rapport aux animaux où chaque cruauté qui les supplicie trouve ses prétextes et ses raisons déraisonnables. L'homme et l'animal: un délire multiforme. D'être posé en dehors de la loi, ce rapport maintient les hommes dans leur folie destructrice.

Ce petit Fadjen serait "mûr" pour se faire trucider par les abominables toreros, ces psychopathes adulés d'autres pervers. La corrida devrait, si lamorale affiche était conforme à celle appliquée,  être depuis longtemps aux poubelles de l'histoire aux côtés des violeurs, des pédophiles, des zoophiles, des chercheurs sur êtres non volontaires, des dompteurs,des bouchers, des éleveurs, etc etc.  Les abrutis fats et sanguinaires qui cautionnent et paient la  torture de la corrida ne doivent pas nous faire oublier que le monde le vrai est déjà une arène où les animaux sont maintenus et condamnés à vivre et mourir dans  l'immonde, et ce,  de notre fait.  

HONTE sur cette engeance puante et, en prime prétentieuse! Entre nous, Wolff, de Normal Sup., t'auras beau te gargariser de mots aussi creux que ton coeur, tu n'auras jamais la classe d'un HUGO qui méprisait ta catégorie d'humains innommables. Ni celle d'un Fadjen, magnifique mascotte des anti-cruauté des arenes. Regardez sur le net les vidéos de Christophe le "père" de Fadjen, celles  de Thierry Hely et de Jerome Lescure pour vous convaincre que mes paroles sont bien faibles par rapport au réel imposé à ces pauvres animaux.



Commenter cet article

Franck 05/03/2015 17:30

Indépendamment du point de vue de chacun sur la tauromachie, ce post est tout de même un torchon maculé de fautes d'orthographe, de maladresses d'expression et d'amalgames stupides et dangereux.

Fanartzis 07/04/2013 14:57


http://www.lepoint.fr/societe/le-chameau-de-hollande-finit-a-la-casserole-05-04-2013-1650569_23.php?xtor=EPR-6-[Newsletter-Quotidienne]-20130405


bonjour JO, je vous envoie "ça" ... désolée c'est un truc abject? un de plus


et comme je ne sais pas comment vous joindre directement


j'ai la haine et le désespoir qui m'étrangle


comme l'histoire du poisson rouge de DUFLOT, maintenant le chameau de Hollande


certains un verraient un "fait divers" , en fait c'est un fait crucial


qu'attendre de ces politiques qui méprise la vie dans ses manifestations les plus sensibles

BELEM 04/04/2013 19:36


merci Jo


mais je ne suis pas la maman de ce mot je crois l'avoir lu quelque part et recupéré hii parce qu'il designe bien ce que nous sommes on doit se demarquer des deshumains en fait.


ainsi que celui qui identifie les actions pour la PA  *animalitaire*


car on a bien *humanitaire" pour les humains non? alors rendons à César,là ce sont les animaux.


la nuit je suis plus en osmose avec mes pensées que le jour


sur mon blog c'est souvent la nuit que je pond mes articles,pas de pullutions sonores ni contraintes  donc ça vient mieux.


 


 

Jo Benchetrit 04/04/2013 06:27


Mais tu ecrit "vachement" bien, ma poule! et bravo pour cette trouvaille: humanimaux.

BELEM 04/04/2013 01:13


Fagen est ce que l'humain ne sera jamais plus


sauf,


quelque uns auront la chance d'aprocher grace à la noblesse de l'animal que trop repoussent et marque au fer rouge de leur connerie  les mots "féroce,cruel,dangeureux etc" pour designer ou
plus tôt excusez leur comportements envers les animaux


 


Nous leurs protecteurs avons cette chance ,


cette grâce de devenir des humanimaux


et de combatre ceux qui les nomme avec dédain,"bêtes"