Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Psychanalyse et animaux.

Fête barbare en Espagne, un jeune en est mort. Mais combien de taureaux? et dans la foulée, ça viole: agressions sexuelles à Pampelune.

29 Juillet 2013, 02:35am

Publié par Jo Benchetrit

Lâchers de taureaux affaiblis par des sévices, par le transport, l'arrachement de leur milieu habituel, hyper stressés, déshydratés dans la chaleur,  destination...http://l2.yimg.com/bt/api/res/1.2/lHJtvDjY0mDA9rU2d.FMgQ--/YXBwaWQ9eW5ld3M7Y2g9NTg2O2NyPTE7Y3c9ODAwO2R4PTA7ZHk9MDtmaT11bGNyb3A7aD00NjI7cT04NTt3PTYzMA--/http://media.zenfs.com/en_us/News/Reuters/2013-07-14T133343Z_1_APAE96D11O900_RTROPTP_3_OFRWR-ESPAGNE-FERIA-20130714.JPG Torture...Immonde cruauté humaine.

Des centaines de milliers d'abrutis cruels se déversent chaque année rien qu'à Pampelune, en Espagne, pour aller terroriser et torturer d'innocents animaux.
Mais dans d'autres villes aussi, comme à Isso, la fête sauvages de ces terroristes du monde animal a lieu.
Et parfois, comme cette fois-ci, un de ces débiles est blessé, donnant aux autres sous-developpés affectivo-intellectuels l'illusion d'être des héros!

Là, ce jour là, c'est un ado de 16 ans, fils d'irresponsables, qui a été blessé à la cuisse et en est mort.
Je ne me réjouis pas, d'autant qu'il en reste suffisamment  de ravis au fond par cette mort pour continuer dans le genre...Evidemment ce serait bien si le législateur en venait à interdire ces festivités préhistoriques, ou au moins si ça pouvait dissuader les parents de laisser leurs enfants dans ces lieux effrayants. Mais on sait que non et que ça rapporte du fric, et que le progrès humain ne les intéresse pas.

Tout cette violence excite la bas peuple, et les touristes aussi! Une australienne a été blessé aussi. No comment.

  L'Espagne est le pays d'Europe qui compte le plus de meurtres de conjointes.
Et là, ces innommables sont en prime si bien excités par leur débile cruauté qu'ils s'en prennent aux femmes  qu'ils violent, comme en témoignent un article en lien.
Alors...

 Le fait que des femmes se dénudent volontairement  soit une chose traditionnelle durant ces fêtes  ne me gêne pas en soi. Je regrette que ça ne se limite pas à ça. Mais elles s'arrosent de sang, ça montre que tout est branché sur le meurtre des animaux. Car ne l'oublions pas, ces pauvres taureaux sont lâchés dans ces ruelles étroites au milieu d'une foule effrayante, imaginez des centaines de milliers de fous hurleurs, pour aller où? Ben aux arenes où ils seront mis en pièces devant une assistance de sadiques patentés. La corrida est le but.


Chacune peut faire joujou avec son corps, c'est bien. Mais qu'on viole est   autre chose! Et pourtant dans une fête sans vergogne et cruelle...on va pas s'en étonner non plus. Et puis ces gourdasses qui s'amusent alors que le but des ferias, c'est la cruauté impitoyable envers les toros...je ne les plains pas non plus. Je plains par contre les anti-corridas qui ont la malchance de vivre là.


Rien de plus à en dire sinon que la sélection naturelle a laissé vivre une espèce imbecile, perverse et suicidaire, la kamikaze nôtre, qui ne gagne rien à laisser dominer la pulsion de mort.

Et qui continuera jusqu'à en crever si elle ne prend pas le virage de la civilisation à temps.

 

 

Un jeune homme de 16 ans a été tué en Espagne samedi lors d'un lâcher de jeunes taureaux, les «novillos», dans la province d'Albacete, dans le centre du pays.

Le jeune homme a été grièvement blessé par un coup de corne à la cuisse, lors des fêtes du village de Isso. Transporté à l'hôpital, il est mort quelques heures plus tard, a indiqué une porte-parole de la préfecture.

Les festivités, célébrées en l'honneur de l'apôtre Jacques, le patron de la commune, ont été suspendues par la municipalité.

De nombreux lâchers de taureaux, parfois meurtriers, sont organisés tous les étés en Espagne dans les fêtes de village.

Les plus célèbres et les plus spectaculaires sont ceux de la San Fermin à Pampelune, qui attirent chaque année au mois de juillet des centaines de milliers de personnes dans cette ville, capitale de la Navarre.

 

Commenter cet article

web design 01/07/2014 13:03

I don’t like bull fighting. However, I know it is very popular in Spain. However, I believe such activities should be prevented against animals. Thanks for sharing this with us and keep posting more updates regarding this in your blog.

Jo 03/08/2013 11:14


C''est vrai que la cruauté imbecile laisse sans voix et pourtant, il nous faut inlassablement denoncer ces pourritures.

Mélanie 29/07/2013 07:45


Misère humaine... les mots me manquent...