Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Psychanalyse et animaux.

Fourrure=torture. Tout est à bannir! Lapins écorchés vifs pour vos cols et autres debilités.

14 Septembre 2013, 17:55pm

Publié par Jo Benchetrit

 

 
  • Je transmets:
     
    Les photos proviennent des sites de l’INRA (Institut national de la recherche agronomique), A.R.M.O.R.Y (Animal Rights Media Online Repository) et CAFT (Coalition to Abolish the Fur Trade). La fourrure de lapin n’est pas la priorité des médias et des associations de bien-être animal. Aucune vidéo dénonçant le commerce de la fourrure de lapin à Pékin, Tombouctou ou Djakarta (ça le fait mieux dans des contrées barbares, enfin pas aussi civilisées que l’Europe blanche et chrétienne) sera diffusée au JT de 20 heures de TF1. Un reportage sur la fourrure de chiens et chats, OUI. Un document sur la fourrure de lapin, NON. Pourtant, le lapin ressent la douleur autant qu’un chien. La fourrure de lapin est basée sur le profit des commerçants et la vanité des clientes autant que la fourrure de chat. Alors, s’il faut condamner la fourrure de chat et de chien pourquoi ne pas en faire de même avec celle de lapin ? Pendant des années, les associations britanniques de protection et de défense des animaux ont fait comme priorité le combat contre l’élevage des animaux pour leur fourrure sur leur propre sol. Résultat, les élevages d’animaux pour leur fourrure sont interdits en Grande-Bretagne, depuis 1998. Il y a aussi sur le sol français des élevages qui exploitent chaque année des centaines de milliers de lapins et de visons à destination de l’industrie de la fourrure. Est-ce que l’association SPA et les autres s’y opposent ? Sur le site de la SPA, rubrique "combats de fond", celle-ci s’offusque qu’il n’y ait pas de réglementation sur le bien-être des animaux à fourrure dans les élevages français. En clair, continuons à exploiter et dépecer ces animaux de leur fourrure, mais qu’au moins on le fasse avec bonne conscience en légiférant sur leur bien-être. Source: Veganimal Fanny
     

 

Commenter cet article