Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Psychanalyse et animaux.

Humains, les animaux le sont. Nous aussi, mais pas souvent! 3 videos, 2 sur les corridas(basta!), 1 sur l'empathie animale.

11 Septembre 2010, 22:19pm

Publié par Jo Benchetrit

  On ne les voit pas parce qu'on croit déjà tout savoir sur eux. la 3° video vous les montre sous un jour inconnu.

 

A propos de corridas honnies pas la majorité des français:

X. Klein  aficionado garanti imperméable à tout argumentation anti- barbarie tarémachiste, du site La Brega, y a mis pour mieux critiquer les anticorridas, 2 vidéo. 1 video censée  nous  plaire, où l'on voit des toreros se faire encorner, entre autres"videos gag".
 ( Les Nuls, 1986 Canal+ ):

 

et il dit que cette 2° vidéo, c'est le vrai humour des arènes. on y voit des animaux ensanglantés, paniqués, et même un coq lancé là, et paniqué, lui aussi, des gros salauds aux trousses, sous les rires du public à la Interville en pire, insipide et  impitoyable:
ceci m'a engagé à dialoguer avec le diable.
vous pouvez aller lire là bas et devriez, car, en prime, Le dr Jean-Paul Richier, très fort, cet homme, et plaisant  à lire.
exemple:
Excellent Jean Paul :


"On se la joue aventurier du monde moderne au motif qu'on va poser son cul sur des gradins et, les mains sur la bedaine, contempler des bestioles sanguinolentes ? "

 

J'ai regardé ces vidéos . c'est immonde; je ne peux pas rire devant des animaux paniqués, blessés par des tordus et d'autres pourritures vivantes qui regardent ça en rigolant!
mais qui êtes vous pour supporter ainsi l'horreur?
  Il faut vraiment être malade, ne le voyez vous pas, pour être à ce point indifférent. je vous laisse dans votre jus.on n'a que notre coeur comme arme...vous avez le pouvoir sur le monde d' Ubu roi .
Mais sans doute que nous gagnerons au moins sur les corridas.

X Klein, vous dites :

« Encore une fois, la différence fondamentale entre vous et nous, c’est que nul ne vous conteste le droit et la légitimité de voir les choses autrement. La réciproque n’est pas vraie. »

Vous revendiquez donc un droit, celui de faire ce qui vous plaît. Nous aurions quant à nous celui de ne pas y aller, et le devoir de vous laisser tranquilles.

Seulement voilà, il faut compléter ceci : je suis libre, par cela : si je ne nuis pas à autrui. Vous ne pouvez pas placer un crime dans le chapitre des libertés individuelles. Il ne s'agit en rien de goûts et de couleurs. Il s'agit d’une dimension tierce, transcendante, celle de la morale. C'est évidemment sur le plan de la morale et de la loi qui normalement devrait y puiser sa légitimité que se place notre débat.

Or, la loi est inique.

Elle autorise le crime.

Pourquoi? c'est simple. L'homme a oublié les animaux du champ de ceux qui devraient être protégés de la dangerosité humaine.

Pourquoi?

Mais tout bêtement parce que les hommes ont fondé la loi pour se protéger des autres hommes, pas dans une visée morale.

De ce fait, ils ont fondé leurs civilisations sur l'envers de la loi, l'envers de la justice , l'inverse de la morale: la perversion .

Pourquoi?

Parce que, contrairement à la loi référente ,celle qui interdisant l’inceste , interdit la satisfaction des pulsions destructrices telles quelles, la loi des hommes est fondée sur l'égoïsme et la trouille lucide des autres hommes...pas sur le respect , la compassion, la morale. Sinon, les animaux ne seraient pas omis de la protection de la loi.

C’est pour cela que la révolution animale est la seule capable de parfaire la nécessité civilisationnelle de l’humanité, autant dire la condition de sa survie du fait qu’elle s’oppose à sa pulsion de mort..

Ceci explique cela :

La barbarie est le substrat, la civilisation un mince vernis, comme le déplore Freud dans Malaise, sauf que lui ne donne pas l’explication de ce fatum, explication que je vous livre avant mon livre : c’est un scoop.

 

Ce qui est condamnable , ce sont les actes. Ceux que vous défendez,vous, le gens de peu qui vont aux corridas comme d'autres vont voir des lapidations en Iran, par exemple,,  sont le symbole de la monstruosité humaine envers les animaux. Et d' autres hommes à l'occasion, ce qui n'est pas plus grave, car seule la barbarie est à proscrire, pas l’objet des exactions. "La corrida est un simulacre à ciel ouvert, un théâtre d’ombres qui procède par une série de déplacements dans la pensée. C’est un tour de passe-passe mental, un détour par le corps de l’animal pour faire monter l’homme et son corps sur un autel qui n’en est pas un. C’est une manière de dire qu’on ne fait pas ce qu’on fait, et qu’on n’attend pas ce qu’on attend. On s’innocente de sa cruauté en projetant à l’envi sur le taureau ce désir partagé — et refoulé — de la destruction d’un corps humain." Bernard Lempert.


EXCELLENT.
 Hélas, ce psy  de l'assoce "Arbre au milieu", curieux nom! qui fut  accusé d'être un gourou de secte , mais en fut blanchi, est mort ce printemps à 59 ans..

Juste une remarque: le fait que ce soit refoulé devrait exonérer d'une faute homicide les mate la mort de l'aficion du désir de sacrifier les hommes-pantins ..
Mais est-ce que ça l'est vraiment? j'en doute. Sinon, il n'y aurait pas ce cérémonial pervers où les lamentables et ridicules bourreaux humains sont mis en scène comme "frôlant la mort". Ainsi le mateur bande et rit tandis que s'officie le sacrifice de la dignité humaine. Certaines affirment avoir des orgasmes !

Et si c'est pas l'homme  que la corrida assassine, c'est à coup sûr son humanité, et, par ricochet, la nôtre. L'humanité en tant que vertu se définit de la capacité à compatir.

Je pense que la compassion est le sentiment civilisé par excellence. Lacan appelait ça l'identification hystérique et ajoutait que c'était ce qui se faisait de mieux pour comprendre l'autre.

Les stoïciens opposent compassion et empathie, subtile différence.

Ce qui voudrait dire qu'on peut être avec l'autre tout en ne se noyant pas avec lui dans sa douleur.

Si cela débouche sur la même révolte contre la barbarie, sur la même prise en compte de l'injustice faite aux victimes, sur la même sensation que c'est intolérable, la même connaissance qu'on doit les aider, alors, pourquoi pas l'empathie?

Regardez cette video où les animaux sont des modeles d'humanité, eux :


Un jour, je l'espère, et c'est ça l'important, les serial killers en liberté seront neutralisés.

Commenter cet article

marithé 12/09/2010 15:07



coucou jo


pour la photo  sur mon blog  je pense que  c'est un montage  ...


 


suis contre la corrida   et  j'espère bien qu'elle  sea interdite  ..j'ai vu un débat  sur  C dans l'air   sur la 5......heureusement  il y a de
ardents défenseurs de ces pauvres taureaux ..


 


bisous jo