Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Psychanalyse et animaux.

L'étrange histoire de Jasmine, levrette maltraitée, sauvée de l'enfer, et coeur sur pattes.

11 Septembre 2012, 17:11pm

Publié par Jo Benchetrit

Très émouvant et ça fait ressortir

  par contraste l'autisme effrayant de la majorité   des humains .

Cette histoire triste et gaie comme l'amour ressemble à une aventure de Disney. Elle ne fait que refleter le quotidien dans les refuges, pleins à craquer de diverses victimes de la cruauté, mais ce quotidien là ne doit pas se passer dans un de ces gros refuges-fourrières  où les animaux ne sont que des n° attendant soit en urgence une adoption ou de retrouver leurs maîtres, soit le vétérinaire pour la piqûre ultime. Faut vous dire, m'sieur dame les abandonneurs, dans les fourrières, ils  gagnent en principe plus de fric en tuant qu'en donnant le animaux à des associations. les mairies et ou préfectures les subventionnent à l'euthanasie.
Sachez le, vous qui croyez en abandonnant votre animal qu'il sera sauvé. 
Quant à ceux qui achètent des animaux, qu'ils sachent qu'ils tuent ceux des refuges qu'ils n'adoptent pas, et rendent atrocement malheureux les chiens et chiennes des élevages, surtout les femelles-mères qui vivent des vies le plus souvent abominables. En fait, ils sont aussi coupables d'abandons que les abandonneurs et sont des êtres nocifs car à cause deux, une filiere infâme subsiste.

==========
En 2003, des policiers anglais trouvèrent, dans un abri de jardin,
un chien apeuré qui avait été enfermé et abandonné.

Il était sale, affamé, et avait clairement été maltraité.

Les policiers emmenèrent le chien, un lévrier femelle, dans un refuge près de là.

Le personnel du refuge travailla à restaurer la santé et la confiance du chien.

Cela prit plusieurs semaines, mais, finalement, le but fut atteint.

Ils l'appelèrent Jasmine,
et ils s'inquiétèrent alors de lui trouver une famille adoptive.




Mais Jasmine avait d'autres plans.

Personne ne se souvient comment cela a commencé,
mais elle se mit à accueillir tous les animaux qui arrivaient au refuge.

Peu importe si c'était un chiot, un renard,
un lapin ou un autre animal perdu ou blessé,
Jasmine allait vers la cage et, autant que possible,
donnait un coup de langue de bienvenue.



Nous avions 2 chiots qui avaient été abandonnés
près d'une ligne de chemin de fer.

L'un était un croisement «Lakeland Terrier»
et l'autre un croisement «Jack Russell Doberman».

Ils étaient minuscules lorsqu'ils sont arrivés.
Jasmine s'est approchée,
a pris l'un par la peau du cou et l'a amené sur le canapé.

Ensuite, elle est allée chercher l'autre,
puis elle s'est installée avec eux, et les a «couvés».



Mais, elle est comme ça avec tous nos animaux, même les lapins.
Elle enlève leur stress et les aide,
non seulement à se sentir proches d'elle,
mais aussi à s'adapter à leur nouvel environnement.


Elle a fait la même chose avec des bébés «Renard et Blaireau».
Elle lèche les Lapins et les Cochons d'Inde,
et laisse même les oiseaux se percher sur son nez.



Jasmine, timide et maltraitée, est devenue la mère du refuge,
un rôle pour lequel elle était née.


La liste des jeunes animaux orphelins et abandonnés, dont elle s'est occupée,
inclut 5 Renardeaux, 4 petits Blaireaux, 15 Poussins,
8 Cochons d'Inde, 2 Chiots, 15 Lapins, ainsi qu'un Faon.

Le minuscule Bramble, à 11 semaines,
fut trouvé à moitié conscient dans un champ.

À son arrivée au refuge,
Jasmine l'a couvé pour le tenir au chaud,
et a joué le rôle de la mère.




Jasmine, le lévrier, couvre «Bramble le Faon» d'affection,
et veille sur lui.

Ils sont inséparables.

Bramble marche entre ses pattes
et ils n'arrêtent pas de s'embrasser.



Ils font le tour du refuge ensemble.

C'est vraiment beau de les voir ensemble.

Jasmine continuera à s'occuper de Bramble
jusqu'à ce qu'il soit assez âgé pour retourner vers la vie sauvage.

Lorsque cela arrivera, Jasmine ne sera pas seule.

Elle sera trop occupée à donner
toute son affection et tout son amour
à un autre orphelin ou victime de maltraitance.


De gauche à droite : Toby, croisement Lakeland, errant.
Bramble, faon orphelin,
Buster, croisement Jack Russell, un Lapin abandonné
Sky, une Chouette de ferme blessée et
Jasmine, avec son cœur de mère.


 

Commenter cet article