Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Psychanalyse et animaux.

je ne comprends pas les hommes mais je les explique. Superiorité metaphysique ? Ou mégalomanie?

31 Décembre 2012, 08:58am

Publié par Jo Benchetrit

animos ds l'oeil n

 

Tandis que chaque jour, je reçois des infos provenant de personnes essayant de réfléchir au plus près du réel à ce qu'il convient de faire pour avoir une attitude responsable et donc éthique, je ne peux que constater que les hommes en majorité, surtout en France mon cher pays, semblent involuer vers les bas- fonds de l'immoralité.

On sait par exemple l'horreur du foie gras, et on en parle beaucoup mais en France, en 10 ans, la consommation a vu une augmentation de 25%

Ce qui signifie que  nos actions sont vaines. Le lobby du foie gras nous a complètement eus.Les pubs montrent sans cesse que cette abomination est NORMALE dans les fêtes. Grande est leur influence sur les esprits grocs, rien à en tirer.

Mais  nous devons continuer.Peut etre que la revolution finira par arriver. Et pas possible anyway de faire partie des profiteurs du monde des animaux.

Alors, pour se donner du courage, une citation peu connue d'un auteur du 19°siecle:

"Nous avons besoin d'un autre concept plus sage et peut-être plus mystique des animaux. Loin de la nature universelle et vivant dans un univers artificiel compliqué, l'Homme dans la civilisation étudie les créatures à travers le prisme de sa connaissance et l'image déformée de ses croyances.
Nous les traitons avec condescendance pour leur incomplétude, pour leur tragique destin d'avoir pris forme tellement loin en dessous de nous.
Et en ceci, nous nous trompons, et nous nous trompons grandement car l'animal ne devrait pas être mesuré par l'Homme.
Dans un monde plus ancien et plus complet que le nôtre, ils évoluent finis et complets, dotés d'extensions des sens que nous avons perdues ou jamais atteintes, vivant par des voix qu'on n'entendra jamais.
Ils ne sont pas nos frères, ils ne sont pas nos subordonnés, ils sont d'autres contrées, prises avec nous dans le filet de la Vie et du Temps, compagnons prisonniers de la splendeur et de la fatigue de la Terre."

Henry Beston
("The Outermost House") 1925
"Nous avons besoin d'un autre concept plus sage et peut-être plus mystique des animaux. Loin de la nature universelle et vivant dans un univers artificiel compliqué, l'Homme dans la civilisation étudie les créatures à travers le prisme de sa connaissance et l'image déformée de ses croyances.
Nous les traitons avec condescendance pour leur incomplétude, pour leur tragique destin d'avoir pris forme tellement loin en dessous de nous.
Et en ceci, nous nous trompons, et nous nous trompons grandement car l'animal ne devrait pas être mesuré par l'Homme.
Dans un monde plus ancien et plus complet que le nôtre, ils évoluent finis et complets, dotés d'extensions des sens que nous avons perdues ou jamais atteintes, vivant par des voix qu'on n'entendra jamais.
Ils ne sont pas nos frères, ils ne sont pas nos subordonnés, ils sont d'autres contrées, prises avec nous dans le filet de la Vie et du Temps, compagnons prisonniers de la splendeur et de la fatigue de la Terre."

Henry Beston
("The Outermost House") 1925

Commenter cet article

JO 31/12/2012 20:39


et tu me diras pour le livre?

JO 31/12/2012 20:38


merci, chère Françoise,ravie de te compter ds mes lecteurs et  pour cette pertinente citation.


bonne année et bonne fête!


jo

luvini cueff françoise 31/12/2012 13:44


Bonjour Jo,


Je me réjouis de voir que cette merveilleuse citation (qui m'a été rapportée hier par mon mari qui n'est pourtant pas précisément dans notre démarche éthique...) ait retenu votre attention. Je
suis allée chercher quelques informations sur internet sur cet auteur naturaliste et apparemment précurseur dans une mouvance de pensée écologiste et environnementaliste. Malheureusement la
plupart sont en anglais. Je fais partie de ces derniers cas d'espèce qui n'ont jamais étudié l'anglais et outre les notices d'emploi des appareils ménagers pour moi incompréhensibles... je suis
souvent "en situation de handicap" comme on dit maintenant!!...J'ai toutefois réussi à dénicher sur "Amazon" un exemplaire traduit en français de son ouvrage principal et je l'ai commandé.


Je tiens à vous dire que je lis toujours avec beaucoup d'intérêt vos publications.


Je vous souhaite une très belle année, même si les idéaux que nous poursuivons et les combats que nous menons nous semblent parfois perdus d'avance et ne nous permettent que peu d'optimisme...


Belle année  à vous...


Très amicalement. :)


Françoise.