Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Psychanalyse et animaux.

JUSQU'A QUAND ALLONS NOUS SUPPORTER CELA?un enfant assassiné? Non un accident de chasse et personne n'en parle! HONTEUX.

25 Janvier 2012, 11:20am

Publié par Jo Benchetrit

Il semble normal aux yeux des journalistes que des chasseurs puissent nous massacrer si bon leur semble.Les accusés d'Outreau,  eux, ont payé pour une pedophilie (fictive) mais qui semble revolter plus que les victimes de la chasse pisque nul pou presque n'en parle.

Qui va sanctionner les terroristes qui volent les campagnes et forêts au profit de leur cruel loisir? est il normal qu'un petit jeune de 12 ans paie le prix fort, sa vie, au   benefice des loisirs morbides d'un homme de 82 ans?

Ce sale type aura eu 70 ans de plus à vivre, et encore, il  sévit toujours. Quelle injustice!

 

Je transmets un échange à   ce sujet:

Bonjour Isabel,

  

Merci pour cet appel.....toi aussi, tu sais ce que c' est que de perdre un enfant, et ta voix n' en a que plus de poids.

Mon mail récent sur ce douloureux sujet, que le tien complète aujourd' hui, montre le danger de ce système révolu et artificiellement perverti.

Quelles que puissent être les raisons exprimées par les amateurs de la chasse  (  toutes chasses confondues  )  et hors tout motif sentimental, il est anormal et intolérable de donner à des individus  le droit direct ou indirect, de supprimer la vie à d' autres, quand bien même l' excuse évoquée serait à caractère accidentel.

La plupart des chasseurs ne sont pas capables d' être sûrs d' eux mêmes à 100 %, et prétendre manipuler leur arme sans aucun  danger pour autrui.

N' y aurait-il qu' un pour cent de crainte affirmée, dans ce cas le Législateur devrait interdire le port d' arme en extérieur ipso facto.

Je ferai remarquer qu' ici je ne prends nullement la défense des animaux ainsi qu' il convient dans la PA, mais celle des hommes, à plus forte raison celle des enfants.

Amitiés

Jean

  

  

----- Original Message -----

From: Isabel  

Subject: Fw: CP : Un enfant de 12 ans abattu par un chasseur

JUSQU'A QUAND ALLONS NOUS SUPPORTER CELA?

  

Il a fallu la mort d'un enfant innocent... peut-être maintenant le Gouvernement ouvrira les yeux (de même que les candidats à la présidence!) LA CHASSE DOIT ETRE INTERDITE DANS NOS FORETS.

  

Trop tard pour une famille déchirée pour toujours!, je sais ce que c'est que de perdre un fils et cette blessure ne guérit JAMAIS!

  

Voici un atroce raison supplémentaire pour être TOUS à Nîmes le 24 mars, pour exiger un changement radical et faire s'engager ceux qui se présentent aux élections!

  

Je ne voterai que pour celui qui signera des décisions formelles -précises et concrètes-  à prendre contre la chasse, la corrida, la vivisection, la fourrure, le trafique etc.

  

                                                                          Isabel

  

---------- Message transféré ----------
Communication ASPAS <info@aspas-nature.org>
Date : 23 janvier 2012 16:38
Objet : CP : Un enfant de 12 ans abattu par un chasseur



(...)
extrait:

Un enfant de 12 ans abattu par un chasseur    


 

 

 

 

Hier, lors d’une sortie en quad avec son père,  un enfant de 12 ans est mort, touché en pleine tempe par la balle d’un chasseur. Ce jeune garçon est le troisième non chasseur victime de l’insécurité liée à ce « loisir ». L’ASPAS, qui réclame une trêve de la chasse le dimanche, attend une réaction immédiate du Gouvernement.

La fermeture de la chasse le dimanche est donc aujourd’hui la seule manière de faire baisser significativement le nombre d’accidents de chasse et de permettre à tout citoyen de profiter sereinement de notre patrimoine naturel commun.

Notre association attend, encore et toujours, une prise de position énergique ainsi qu’une décision claire  et immédiate du Gouvernement à ce sujet.  

 

   

 

Contact presse : Pierre Athanaze - Président de l’ASPAS 
tél. : 06 08 18 54 55

NB : L’ASPAS envoie gratuitement son dépliant « Stop à l’insécurité liée à la chasse» et un dossier de presse à tous les journalistes en faisant la demande (par mail, fax, courrier).




Association pour la Protection des Animaux Sauvages - www.aspas-nature.org
Membre du Bureau Européen de l’Environnement - Bruxelles
B.P. 505 - 26401 CREST Cedex - France Tel. 04 75 25 10 00 - Fax. 04 75 76 77 58 - 
info@aspas-nature.org
Association reconnue d’utilité publique par arrêté préfectoral du 11 décembre 2008 (JORF n°0067 du 20/03/09)
Association 100% indépendante
 

Commenter cet article