Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Psychanalyse et animaux.

L’obligation morale et les animaux: écouter Florence Burgat sur Tom Regan

31 Mai 2013, 05:20am

Publié par Jo Benchetrit

 

L’obligation morale et les animaux

13.05.2013 - 14:00 Ajouter à ma liste de lecture   Recevoir l'émission sur mon mobile13.05.2013 - 14:00 Ajouter à ma liste de lectureRecevoir l'émission sur mon mobile

Auteur Tom Regan
Edition Hermann
Année 2013
http://www.franceculture.fr/sites/default/files/2013/03/21/4594815/images/9782705682309%2C0-1313930.jpg?1363876297

"....tout chercheur impliqué dans la "question animale" sait qu'un livre compte parmi les plus importants : The Case for Animal Rights ("Plaidoyer pour les droits de l'animal"), de Tom Regan, paru en 1983, puis en 2004 assorti d'une longue préface. Nul n'avait osé se lancer dans l'immense entreprise que constitue la traduction de l'ouvrage fondateur de la théorie des droits des animaux, antagoniste à bien des égards de celle, utilitariste, de l'Australien Peter Singer (La Libération animale, Grasset, 1993). Il fallait que ce fût un excellent connaisseur de ce champ, par ailleurs animé d'une détermination au long cours qui s'en chargeât : Les Droits des animaux est une analyse serrée qui s'étend sur 750 pages.

 

 En traduisant cet opus magnum, Enrique Utria fournit au débat français une contribution inestimable à plusieurs titres. " 

 

       Ecoutez l'émission 57 minutes

Florence Burga

Les droits des animaux

 Les animaux ont des droits. C'est la thèse que défend Tom Regan dans cette oeuvre fondatrice, contribution majeure et influente à la réflexion morale contemporaine.

Loin d'être sans pensée, comme l'affirmait Descartes, les animaux que nous mangeons, chassons ou livrons aux expériences scientifiques sont conscients du monde. Leur esprit est empreint de croyances et de désirs, de souvenirs et d'attentes. Ce sont, à ce titre, des êtres dotés d'une valeur morale propre, indépendamment de l'utilité qu'ils peuvent avoir pour nous. Ce n'est pas simplement par compassion pour leur souffrance, mais par égard pour cette valeur que nous devons les traiter avec respect.

La théorie de Regan est la formulation philosophique la plus élaborée et la plus radicale d'une éthique des droits des animaux. Elle pose une exigence de cohérence : si nous refusons l'exploitation des hommes, il nous faut également dénoncer l'exploitation des animaux non humains. L'abolition de l'élevage, de la chasse et de l'expérimentation est requise par la justice.

-4ème de couverture-

 

Je suis etonnée par ceci:

Aller à Respecter les animaux

T. Regan soutient que tous les animaux mammaliens normaux âgés d'un an ou plus sont porteurs de droits moraux.

Comme quoi, il y a toujours au moins un defaut!

lire le texte de T.Regan:

Florence Burgat Ivy Paolantonacci © Radio France

Tom Regan, philosophe américain est, sans conteste, l’un des penseurs qui a poussé le plus loin la réflexion sur le respect de la vie des animaux. L’un des tous premiers, il a soutenu la thèse que les animaux ont vraiment des droits. Son ouvrage « Le droit des animaux » publié est une œuvre fondatrice, une contribution majeure et très influente dans la réflexion morale contemporaine. Loin d'être sans pensée, comme l'affirmait Descartes, les animaux que nous mangeons, chassons ou livrons aux expériences scientifiques, sont des êtres conscients du monde dans lequel ils vivent. Et donc, à ce simple titre, des êtres dotés d'une valeur morale propre, indépendamment de l'utilité qu'ils peuvent avoir pour nous. Ce n'est pas simplement par compassion pour leur souffrance, mais par égard pour cette valeur que nous devons les traiter avec respect. La théorie de Regan est, sans doute, la formulation philosophique la plus élaborée et la plus radicale d'une éthique des droits des animaux.

Avec Florence Burgat, philosophe, et Enrique Utria, traducteur.

Invité(s) :
Florence Burgat, philosophe, directrice de recherche à l'INRA et membre du CERSES.
Enrique Utria, philosophe, traducteur

Thème(s) : Sciences| Débat| Morale| animaux| droits des animaux

Commenter cet article