Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Psychanalyse et animaux.

La France en guerre au Mali. Les islamistes menacent tous les français.

12 Janvier 2013, 15:22pm

Publié par Jo Benchetrit

Rien d'étonnant. Moi, je suis pacifiste , mais bon, doit on encore  laisser grossir l'Islam intégriste? Ne paierions nous pas un jour notre indifférence à cette mouvance dangereuse encore plus pour les musulmans que pour les autres?? En tous cas, là, Hollande passe à l'acte.
Il fallait bien qu'un jour on sache que l'islam radical était en guerre contre nous tous, y compris les musulmans dits modérés. 

 

Attention, image dure (http://www.malijet.com/actualte_dans_les_regions_du_mali/48832-ansongo_au_nord_mali_la.html). Mais bon, dans la defense des animaux, nous voyons tant d'horreurs imposées...:

 

 

 

 


http://www.malijet.com/thumbnail.php?file=main_coupee_mujao_9_aout_2012_1__240267886.jpg&size=article_large

Tiré du Figaro du jour:

"Intervention au Mali : des islamistes menacent les Français installés dans le monde musulman

L'intervention militaire de la France contre les islamistes au Mali aura des "conséquences" pour les ressortissants français à travers le monde musulman, a déclaré aujourd'hui un porte-parole du groupe rebelle Ansar Dine.

"Il y a des conséquences, non seulement pour les otages français, mais aussi pour tous les ressortissants français où qu'ils se trouvent dans le monde musulman", a déclaré Sanda Ould Boumama à Reuters. "Nous allons continuer à résister et à nous défendre. Nous sommes prêts à mourir au combat."

"Vous creuserez la tombe de vos propres enfants"

Vendredi, un porte-parole d'al-Qaida au Maghreb islamique (Aqmi), évoquant le sort des otages français aux mains de groupes islamistes en Afrique, avait déjà invité la France à reconsidérer son intervention. "Stoppez votre assaut contre nous, ou vous creuserez la tombe de vos propres enfants", a prévenu Abdallah al Chinguetti dans une vidéo mise en ligne sur internet. 

En Somalie, où la France a mené une opération pour tenter de délivrer un de ces otages, les membres de la milice shebab ont proféré des menaces similaires.  Les Français, disent-ils, "vont inévitablement subir les conséquences amères de l'attitude irresponsable de leur gouvernement envers les otages". "

 

Charia au Nord-Mali  dans rue 89:

"ils m' ont coupé la main comme "on egorge

 

 un mouton:durant 2 mn"!!!

En dehors de cette choquante remarque speciste, écoutons pourquoi la charia est immonde:

 

"Vers 15 heures, ils m’ont conduit sur la place publique, qui était pleine de monde. Ils m’ont lié les mains, les pieds et le torse fermement à une chaise ; ma main droite était attachée avec un cordon en caoutchouc. Le chef a lui-même coupé ma main comme s’il tuait un mouton. Il a mis deux minutes environ pour me trancher la main, en criant “Allah akbar” [Dieu est le plus grand, ndlr].

Je n’ai reçu aucun médicament avant, seulement quelques pilules dans la cellule, une fois l’amputation terminée, données par l’homme qui a fait mon pansement.

Je suis resté dans la cellule pendant une semaine sans voir un médecin. Je partageais la cellule avec deux autres hommes accusés de vol... Les islamistes ont dit que leur jour arrivait.

Plus tard, ils m’ont donné de l’argent pour réparer ma moto et pour acheter du thé, du sucre et des vêtements, et ils m’ont ramené à la maison. Je suis innocent : je n’ai pas volé ces animaux. »

Sur les cinq amputations réalisées le 10 septembre à Gao, une avait lieu sur la place de l’Indépendance alors que les quatre autres avaient eu lieu quelques heures plus tôt dans un camp militaire à plusieurs kilomètres de là.

Le Mujao a indiqué aux médias que le crime supposé des suspects, banditisme de grand chemin, exigeait de couper la main droite et le pied gauche. Un sage ayant eu connaissance de l’incident a raconté à Human Rights Watch :

« Ils ont été jugés et condamnés le même jour qu’ils ont été amputés. Il y avait cinq juges, y compris des étrangers et un Arabe mauritanien du nom de Hamadi. Aucun avocat n’était présent au procès. Les juges ont posé des questions avant de rendre leur verdict.

Dans cette affaire, le jugement a eu lieu le matin et ils ont immédiatement procédé à l’amputation. Hamadi lui-même a publiquement prononcé la sentence sur la place. »

Un autre témoin de l’amputation a raconté :

« Vers 13h20, alors que je travaillais au marché, j’ai entendu le Mujao appeler la population à se rassembler sur la place. Environ 60 personnes se sont réunies et quelques minutes plus tard, le Mujao est arrivé à bord de dix Land Cruiser. A l’intérieur de l’un des véhicules se trouvaient le commissaire de police, Aliou Mahamar Touré, et un jeune homme.

Vers 13h45, Aliou a demandé à un islamiste de fixer une chaise à un pilier en béton à l’aide d’une corde. Alors que le jeune homme était encore dans la voiture, il a reçu deux injections. Dix minutes plus tard, Aliou a demandé au jeune homme de se couvrir le visage, puis deux de ses gardes du corps l’ont fait descendre de la voiture et l’ont attaché à la chaise. D’abord la main droite, puis le pied gauche et enfin le torse.

Aliou a pris deux couteaux de boucher, les a placés sur une pièce de caoutchouc noir et a clamé “Allah akbar”, que les autres islamistes ont répété. Puis il a posé un couteau, et avec l’autre, a coupé la main du jeune homme : cela lui a pris dix secondes. Il a soulevé la main pour que tout le monde la voie. Un autre islamiste avec une barbe a saisi le second couteau, a crié “Allah akbar” et a coupé le pied.

Les membres du Mujao ont commencé à prier et ont dit qu’ils faisaient ce que Dieu leur demandait de faire. Aliou a ordonné de détacher l’homme et en même temps, il a demandé qu’on lui apporte un sac de sa voiture. Le sac contenait les quatre pieds et les quatre mains amputés aux autres voleurs. Il y a placé le pied et la main tout juste coupés et tous ont crié “Allah Akbar”.

Plusieurs islamistes ont transporté le jeune homme jusqu’à l’hôpital. Le Mujao, dont environ 40 membres étaient présents, avait confisqué les téléphones portables pouvant prendre des photos et des vidéos aux spectateurs avant l’opération et les leur ont rendus après. Personne n’a osé parler. Nous étions choqués et ils étaient lourdement armés. »"

 

Commenter cet article

jo 14/01/2013 19:44


il ne s'agit pas que de conflits, mais de choix de vie. Regardez au Mali comme ils sont heureux de ressortir sans la crainte qu'inspirent les djihadistes, les femmes se dévoilent. Pour la syrie,
en effet. la connerie humaine n'a  pas de bornes.


 Je n'ai jamais cru ds le printemps arabe de ce fait...mais les gens sont dupes, en général et les plus
malheureux sont les  vrais révolutionnaires arabes qui croyaient en la liberté.
Mais peut etre que celle ci viendra, par paliers?

Vérité 14/01/2013 19:19


Bien entendu qu'il y a des conflits entre musulmans, ça fait 13 siècles qu'ils se battent entre eux !


L'Algérie n'a pas envie que les rebelles maliens prennent le pouvoir et déstabilisent la région.


Par contre quand il s'agit d'islamiser l'Europe ils sont tous d'accord.


 


C'est Boumedienne qui disait: "Nous allons conquérir l'Europe par le ventre de nos femmes."


Kadhafi disait la même chose, ce musulman a été renversé en Libye par d'autres encore plus fanatiques que lui...avec l'aide de la France.


La France qui pousse l'absurde jusqu'à soutenir en Syrie les opposants islamistes à Assad...alors qu'elle les combat au Mali.


 

jo 14/01/2013 00:36


vrai, pour le coran, mais tous ne sont pas dans la ligne à 100%.Le danger vient de certains, surtout salaphistes, pas de tous les musulmans. Les 1° victimes des islamistes sont des
musulmans.  dans la vie, faut voir le réel, pas juste ce quon croit. faut nuancer. sinon, on aurait pas l'appui des autres musulmans. L'algérie laisse passer nos avions.

Vérité 13/01/2013 17:19


Les musulmans modérés n'existent pas, ou alors ils ne le sont que par tradition, et non par conviction.


En effet tout véritable musulman croit que le coran est la parole d'Allah, et les sourates sont claires: il doit y avoir guerre sainte contre les infidèles jusqu'à ce qu'ils soient tous soumis ou
exterminés.


Evidemment la stratégie diffère, "nos" musulmans ont choisi celle de l'invasion "pacifique" de l'Europe, avec la complicité des politiciens occidentaux, et le jour où ils seront assez puissants
ils seront beaucoup moins "modérés".


Notons l'absurdité de la politique du gouvernement qui combat l'islamisme (qui n'est que la traduction politique de l'islam) à l'étranger et le laisse prospérer dans nos murs.


On islamise la France (construction de mosquées, soutien aux fêtes musulmanes comme le sanguinaire aid el kebir etc...) et on prétend le stopper au Mali !


Kafka est au pouvoir.