Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Psychanalyse et animaux.

Pigeons. La mairie de paris veut-elle condamner à mort Giuseppe Belvedere encore roué de coups pour cause de bon coeur?

13 Novembre 2012, 03:50am

Publié par Jo Benchetrit

http://you.leparisien.fr/fr/photos/faits-divers/2012-11-11/17318/giuseppe-belvedere-encore-agresse-aujourd-hui/package/36036-appel-aux-citoyens-des-3e-et-4e-arrondissements-de-paris.jpgVous avez une  conscience morale? De la compassion? Comme c'est étrange!

Les infortunes de la vertu.
Il est une fois Guiseppe (oui, comme le "père" de Pinocchio, et bon comme lui), un  "coeur inte
lligent"(Finkielkraut), un homme raffiné et cultivé, qui mérite d'être entendu,cf video.  Il a offert son assistance à une petite communauté de pigeons avec qui il partage  son pain...et une grande partie de sa vie. C'est aux yeux du commun une faute. Tel Antigone, il fait son devoir,jusqu'au bout.Ce Héros des temps modernes est en fait intemporel...il marche voûté mais en dedans, il est droit, digne. Il résiste à la douleur, à la peur, à la persecution, aux mots violents, aux injures, aux coups,à  , à l'impudeur   quivit dehors, donc sans aucun confort, au froid, à la chaleur, à la douleur, à la haine des autres, à  la sottise des autres, à sa mort sociale.Tel un saint, il subit...et en sort grandi. Les droits de l'homme , il n'y a pas droit car il s'intéresse au sort des plus humbles des humbles, ces animaux persécutés, les pigeons.Il sera leur rempart, espère t il. Mais son corps se courbe sous la douleur de son dos(et dormir dans une voiture ne l'arrange pas, surtout quand on se fait battre.)L'amour,  ces autres mal-aimés que l'ingratitude humaine stigmatise jusqu'à la persécution genocidaire le lui rendent bien  avec cette tendresse,ce "care" et cette générosité qui dépasse le matériel et transcende l'homme et les animaux.

Video de D Richard. A voir pourle contratse entre le discours stupide du jeune vendeur propre sur lui   et le sage Guiseppe.

Mais l'homme-machine de la société post-moderne ne l'entend pas ainsi, et haro sur la belle âme, tuons l'homme-spiritualité qui  fait rougir les gens de peu de sensibilité. Crevons à petit feu  l'oeil de Caïn, celui qui sauve l'humain actuel et lui montre que  sa jouissance affreusement égoïste  et hédoniste le rend  irresponsable et criminogène. Et les éteints ne supportant pas la lumière de Guiseppe qui leur fait honte car il leur montre bien que les minables, ce sont eux, ces honteux, le prirent en grippe.

Ainsi, la haine s' abattit sur celui qui n'était pas un salaud -comme-les-autres. C'est pour cela que  ce bon monsieur a été expulsé par la foule lyncheuse, le livrant à des barbares qui, dans les rues, le tabassent.Nous en sommes là.

Oui, à Paris, ville lumière.

Oui, au 21° siècle. Et cet homme qui est un juste, un des seuls à être si proche de son âme qu'il en est illuminé, est encore tombé hier dans un traquenard.Allons nous le laisser mourir?Le maire Ps de Paris ne peut il baisser les yeux, oui BAISSER les yeux de sa superbe, sur la misère de cet homme et lui rendre son logement, ou un autre dans SON  quartier?
HONTE!!!Grosse honte sur la mairie de Paris et sur notre humanité, tarée, décidément. 

A cause de ça, devenu SDF, le vieil homme a été sauvagement tabassé.

Aidons le, harcelons la mairie de paris et son maire qui semble trahir par de l' indifférence au sort du vieil homme les idéaux du socialisme!


 

Contrairement à ce que dit cette affiche, par maladresse, il n'y a pas plus de problème   pigeon  qu'il y a eu  un problème juif. Il n'y a que le problème que pose l'homme con-temporain aux autres vivants.Mais cet homme est-il un vivant, lui qui est mort à sa sensibilité?

 

Tout sur la violence que subit  ce pauvre si pauvre et si bon Giuseppe qu'il a abouti à l'hôpital après avoir été littéralement tabassé  . Alors, allons-nous le laisser mourir pour faire plaisir au connard moyen? Il y en a marre de laisser le pouvoir aux plus sordides, les pires d'entre nous, les délateurs, les ceusses qui écrivent aux maires comme ils auraient écrit à la gestapo, ceux que protègent les maires...car ils ont le pouvoir de la haine et de la bêtise, l'arme absolue qui fait peur aux élus car ces pourritures se plaignent, et  ils les écoutent passivement...si on peut dire, vue l'expulsion. Il ne fait pas bon être haï et pauvre dans notre ville socialo:

 
    "Giuseppe Belvedere, l'homme mis à la porte de son appartement pour avoir nourri et soigné les pigeons, a encore été agressé aujourd'hui en plein jour. C'est inadmissible !

Comment peut-on laisser ce vieil homme qui ne fait mal à personne se faire battre ?

Le collectif de particuliers Entraides-Citoyennes distribuera dans les jours qui viennent une information dans son quartier. Vous pouvez également la télécharger sur le blog en cliquant sur les images ci-dessous.

Yolanta témoigne sur le coup de l'émotion : « Giuseppe a étéé agressé aujourd'hui en plein jour à Paris vers 13h dans une petite rue près de Rambuteau. Il a perdu connaissance et a été emmené à l'hôtel Dieu. Deux types l'ont tabassé, il a beaucoup saigné de la tête. Julita vient de pleurer au téléphone et m'a dit qu'hier un type a photographié Giuseppe dans cette rue... et que Giuseppe a dit à Julita qu'il sentait quelque chose arriver mais ne pensait pas que ça allait venir si vite. C'était un coup monté. Oui Giuseppe gêne beaucoup les mecs dans ce quartier (...). L'un a même chié sur le capot de sa voiture alors que Giuseppe était dedans... voilà vous savez tout »

Julita n'était pas loin : « Agression du 11 11 2012 RUE DE VENISE IVe arrondissement de Paris. Vers 14 h, transport au urgences de L’Hôpital Dieu par les Pompiers, sortie vers 17h30 sans soins (!) Hier soir, vers 17 h deux individus masculins, ont demandé Gius, si la voiture était sa maison, en gros, ils se sont moqués et ont pris une photos de lui... Il a pressenti une agression dans l'air... Un jeune homme qui photographie souvent Giuseppe aurait pris la photo des agresseurs, la Police a pris ses coordonnées. Gius a perdu connaissance, il s'est réveillé couvert du sang, les dents cassées et les mal dans le dos. Il a toujours mal à la tête et mal en bas du dos »."


La page de Giuseppe : http://www.sans-abris-sdf-exclus.com/pages/Aide_a_Giuseppe_Belvedere_mises_a_jour_regulieres-8395410.html
Le 11 novembre 2012 par webmaster.asseAlert

Commenter cet article