En toute rigueur éthique, être le plus fort ne donne que des devoirs, et surtout, malgré ce que font les hommes aux animaux au nom de leur fantasmatique supériorité de "valeur"(?) , ne donne aucun droit. Pour accéder à cette réalité salvatrice, il faut s'armer d'une solide lucidité qui, combattant notre rêve mégalomaniaque, nous réveillera, formant enfin une possibilité de penser  notre condition et  celle de nos victimes, les AUTRES animaux. C'est penser à rebrousse -poil de la pensée commune, donc vraiment penser, que de vouloir se pencher sur le réel en dehors de tout préjugé, de toute idéologie totalitaire comme l'est l'humanisme, religion de l'homme qui se croit DIEU  et délire avoir tous les droits du simple fait de ne pas être né animal, ce qui est d'ailleurs un DÉNI car nous en sommes, des animaux. Le déni du réel, au service du désir de ne pas savoir ce qui blesse son narcissisme, est très fort chez l'homme.C'est son adversaire car il s'y enferre pour ne pas savoir ce qu'il fait, et donc pour résister à sa critique. La non-pensée de la violente religion humaniste s'oppose à toute évolution-maturation , condition nécessaire à la véritable civilisation. Etre civilisé, c'est se mettre au service de sa  pulsion de vie. Or le principe du plaisir qui mène notre humanité narcissique est au service de la pulsion de mort:"Là où est le ça, le sujet doit advenir." Freud. 
  accueil:clic  

 

__,_._,___

Jeudi 29 décembre 2011 4 29 /12 /Déc /2011 20:38
- Publié dans : l'élevage industriel=nazisme. - Par Jo Benchetrit

Le bonheur d'être vegetalien: ne plus se sentir coupable d'être complice et commanditaire.

Si malgré qq. kg en trop, je me sens légère, c'est parce que je n'ai pas à porter le poids terrible d'être à l'origine de ça: la vie atroce, la peur,  la souffrance, le sang des autres.
 Merci à un bon sort, une bonne histoire, mes parents, mes ancêtres...que sais-je? qui, de m'avoir faite assez sensible  et intelligente pour avoir compris...m'ont fourni le   bonheur d'être vegan.
Ce n'est pas du moins, c'est du plus. C'est pas de la privation, c'est un cadeau qu'on s'octroie.

Voici ce qui m'a fait penser cela, ce retour à l'affreux réel que vous, les viandards nous imposez à tous, vous y compris.

Par le biais du pire, l'abattage rituel, mais  à peine plus ignoble que l'autre. Et encore pas toujours.

 

Ne vous déculpabilisez pas à moindre frais, et lisez:

L'abattage rituel bientôt soumis à une autorisation préfectorale

Lu sur LE MONDE 

 

 

Abattage des moutons pour l'Aïd El-Kébir, à Marseille, le 16 novembre 2010.

Abattage des moutons pour l'Aïd El-Kébir, à Marseille, le 16 novembre 2010.AFP/ANNE-CHRISTINE POUJOULAT

 

Les défenseurs des animaux se disent relativement satisfaits. Un décret publié mercredi 28 décembre au Journal officiel stipule que les abattoirs pratiquant l'abattage rituel devront obtenir à compter du 1er juillet 2012 une autorisation préalable du préfet.

Selon le décret n° 2011-2006 et l'arrêté du 28 décembre 2011, les abattoirs qui pratiquent l'abattage rituel ne pourront le faire que "si le système d'enregistrement mis en place permet de vérifier que l'usage de la dérogation correspond à des commandes commerciales qui le nécessitent".

La demande d'autorisation devra être adressée au préfet du département du lieu d'implantation de l'abattoir, qui disposera d'un délai de trois mois à compter de la réception complète du dossier pour statuer sur la demande.

http://www.lemonde.fr/societe/article/2011/12/29/l-abattage-rituel-bientot-soumis-a-une-autorisation-du-prefet_1624194_3224.html

"Ces textes vont dans le bon sens mais restent très insuffisants car les conditions même de l'abattage rituel sont inacceptables. Il est impératif d'insensibiliser les bêtes avant de les égorger, c'est un minimum, aujourd'hui les bovins peuvent agoniser quatorze minutes après avoir eu la gorge tranchée, le gouvernement ne remet pas en cause cette pratique", a-t-il poursuivi.

 

 

Voir les 0 commentaires - Ecrire un commentaire
Retour à l'accueil

Bienvenue in Réel's

Il y a actuellement  

22612

  personnes connectées à Over-Blog dont  

10

  sur ce blog

  Tu ne verras pas ici de quoi te dire: "Je le vaux bien". Mais peut être: je ne peux pas valoir si peu. Je lutte! Merci d'être à mes côtés contre le mal banalisé de la torture des animaux.

Ego pas Narcisse.

  • Jo Benchetrit
  • politique animaux enfants écologie actualités
  • Etre freudienne et donc lacanienne, permet de savoir ceci:lorsque l'on est cruel, on est regressé, donc on est malade dune maniere ou d'une autre.Le psychisme ne peut subir sans dommage notre barbarie.

Recherche

liens ANIMAUX ET PSYCHANALYSE

Viande sur pied.

 

C'est l'oeil d'Abel qui nous regarde, nous les Caïn qui sacrifions notre humanité en même temps que nos frères animaux à notre "frèrocité".

Ego pas Narcisse.

  • Jo Benchetrit
  • politique animaux enfants écologie actualités
  • Etre freudienne et donc lacanienne, permet de savoir ceci:lorsque l'on est cruel, on est regressé, donc on est malade dune maniere ou d'une autre.Le psychisme ne peut subir sans dommage notre barbarie.

Les autres textes

Recommandez-moi!

Cliquez un jour !

Avril 2014
L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30        
<< < > >>

Syndication

  • Flux RSS des articles
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés