Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Psychanalyse et animaux.

Le jeu de la mort.

18 Mars 2010, 10:44am

Publié par Jo Benchetrit

 On fait infliger , on fait faire, on fait à la place de l'autre...on peut ainsi faire faire des horreurs à chacun d'entre nous?
La violence banalisée, sous ordre, concerne en 1° lieu et en continue le mal fait aux bêtes.
Les bêtes sont moins cruelles et plus compatissantes que les hommes:

 
"Le contrepoint des animaux
Des expériences similaires ont été réalisées avec des animaux mais leurs conclusions sont largement différentes. Les animaux préfèrent ne pas recevoir de nourriture plutôt que d’infliger un choc électrique à autrui (à noter que dans « Zone Xtrême » il n’y avait rien à gagner). Il en va ainsi des singes rhésus par exemple. Dans une expérience réalisée en 1964, 80% des singes ont arrêté d’actionner la chaîne qui leur délivrait de la nourriture quand ils se sont aperçus que cela infligeait une décharge à l’un de leurs compagnons. Ils ont préféré avoir faim plusieurs jours durant… La même expérience, réalisée avec des rats, a eu les mêmes conclusions : les rats ont préféré cesser de s’alimenter plutôt que de faire souffrir un de leurs congénères."
 
Quelle humanité passionnante...



 

__._,_.___

Mais c'est la minorité qui arrête  l'expérience avant la fin! 82% vont au bout de l'horreur.
POUR que  seuls certains hommes arrêtent la torture animale, il faudrait   RENDRE LES PLEURS DES ANIMAUX AUDIBLES. Nous sommes là au coeur du 
problème que nous rencontrons pour faire changer les mentalités, car 
chacun dans notre monde formaté pour ça ne veut douter de ses 
évidences, en particulier vis à vis des vivants sensibles... Car 
toutes les réponses sont à leur disposition dans le bain de langage 
anthropocentré qui est la norme. je ne voudrais pas bâcler la chose 
par des réponses hâtives. or, j'ai peu de temps ce matin. Donc...je 
peaufinerai plus tard.
En fait, c'est le rapport au grand Autre non barré, non castré, qui 
ne se trompe jamais, Dieu him self. C'est la source du rapport au 
religieux en chacun. Nous sommes tous nostalgiques du temps où l'on 
décidait pour nous.
Avec l'idée rassurante qu'il existe qq. qui possède toutes les 
réponses, et qui sait ce qui est bien pour toi, tu vas t'empêcher de 
penser au profit de cette mise en sommeil de tes propres 
interrogations. il est vrai que j'aurais dû dire que bcp d'entre 
les hommes peuvent devenir des connards sadiques, sans l'être plus que 
ça au départ.
Sous ordre. Sous suggestion. Sous le chapeau d'un gourou quelconque, 
on peut passer du statut du brave type lambda ou au dessus de la 
moyenne à celui de mec dangereux.
Ainsi , les sectes qui ratissent par chez nous sont un grand danger 
et c'est pourquoi je suis svt désespérée que des gens bien 
deviennent des robots sous ordre.
C'EST POUR çA QUE JE N'AI PAS PRIS À LA LEGERE L'OPA DES ADEPTES DE 
LA THEORIE DU COMPLOT SUR NOTRE MVT.
MAIs heureusement il y a des aliens qui, eux, ne cèdent pas trop sur 
l'éthique.

Certes, tu ne me ferais j'espère pas torturer un animal, ni un humain, 
mais j'ai un peu deconné à certains moments à la télé par un 
travail de suggestion effectué non stop durant 15 jours avant une 
émission.
Je suis donc comme tout le monde hypnotisable.
je precise que durant mes etudes, en psychophysio, j'etais censée 
être obligée de faire des sales trucs aux animaux: piqures et 
dissection, assassinat de grenouille, entre autres.
J'ai ABSOLUMENT REFUSÉ POUR TOUT. sur des amphis énormes de 300 
personnes j'etais la seule.
Pourquoi j'étais la seule?
Je n'ai jamais été penalisée pour ça! et j'ai eu mes exams sans 
aucun pb.
Pourquoi, dans mon quartier suis-je la seule à nourrir des animaux, 
ce qui est illegal, et me demande des ruses de sioux. les braves 
gens aimant à denoncer, ce dont ils ne se privent pas?
Sont ce des connards sadiques? je le crois. mais ce qui est inquietant 
c'est qu'ils sont très nombreux.
Je suis certaine que  je ne suis pas la seule et qu'il 
ya bcp de graines de justes parmi nous.
Mais avec une bonne strategie de sectes, on trouve parmi nous aussi 
des gens qui se font manipuler et pourrait devenir des nazis au sens 
propre.
C'est ce que j'appelle la barbarie en toute innocence.
le gros souci c'est quand ce sont les mêmes!
L'humanité me fait perdre mon latin.


C'est à ce travail très complexe auquel nous 
devons nous atteler. On n’en est pas tous au même point. Nous, dans la PA,  en 
sommes à un niveau de réflexion sur le rapport hommes-autres espèces 
bien supérieur à celui de la majorité. Le pb est qu’ils 
n’entendent en général pas les animaux pleurer. Tout est fait pour 
cacher ce réel.

Comment arriver à ce qu’ils aient envie de se réveiller, envie de 
dire NON , je ne continue pas ?
Dans l’experience ; ce sont les pleurs du mec qui ont agi pour les 
faire arrêter. Faudrait il qu'ils entendent ce réel ?
Le travail à faire est le même que celui utilisé pour la guérison 
d'un patient. il faut du transfert. le transfert s'effectue envers 
quelqu'un qui est si supposé savoir ce qui est bon pour soi;
Il faut donc en arriver à démontrer ceci: ne pas nuire aux autres 
vivants sensibles est bon pour toi, meilleur que ta jouissance actuelle.
Or la jouissance est grande quand on est , comme tu dis, comme les 
autres. Comme tu le sais, la religion est ce qui relie les gens.
L‘ humanisme est une religion dont le Dieu est le discours courant 
(=le catéchisme ?) qui sacralise l’homme.
Les intégristes de cette religion sont la majorité des humains de 
partout et de tout le temps.
Tout est fait, du coup, pour nous marginaliser, soit comme de 
ridicules malades de sensiblerie, soit comme de dangereux terroristes.
IL faut donc passer du statut d’en trop, déchet à jeter, d’oeil 
qui hante et gêne Caïn à celui de l’Autre, celui qui va être pris 
en compte dans ce qu'il dit.
Pour cela, il nous faut être déjà 
crédibles. 

POUR RENDRE LES PLEURS DES ANIMAUX AUDIBLES. 


 

Commenter cet article

isabelle 18/03/2010 14:30


Effectivement, Jo, cette "expérience faite par les animaux qui manifestent leur empathie dès lors qu'ils perçoivent la souffrance de leur congénère... Serait-ce là le propre de l'humanité :
infliger souffrance à ses semblables en toute connaissance de cause ? Piètre humanité alors du côté des humains, en fait nous avons tant et tant à apprendre et nous inspirer des animaux.
Ce matin j'ai  lu un mail que qqn "d'érudit" m'a envoyé en  me faisant part que les animaux n'ont pas d'âme car Dieu ne leur a communiqué que le souffle de vie et pas l'âme réservé à
l'Homme fait à son image.... bien bien, si l'on se place sur le texte biblique en hébreu (telle est l'origine du mail : le texte en hébreu)

Je vois bien plus l'âme sensible et lumineuse dans les yeux de mes tendres et chers animaux qui me font la grâce de partager ma vie que dans le yeux de certains de mes "congénères" humains...
Ce matin, en séance analytique avec une enfant... de 13 ans, joue une scène très banale qu'elle nomme la pinata : jouer à donner des coups de pied à un animal... "parce que c'est drôle".
Devant mes yeux ahuris, elle me dit  que bon il est en peluche ... fantasme ? trnasposition du réel agi ailleurs ??
ce qui m'ahurit est la banalité du ton et du propos qui  rend "normal" au sens de la majorité, l'acte de cogner pcq c'est "drôle"....  nous qui militons et agissons dans la PA, nous
voyons bien que le nombre fait la norme social, et c'est bien pour cela que nous sommes si ridiculisé(e)s / méprisé(e)s ... par les "autres"... que ces autres soient des inconnus, des
connaissances, ou pis... la famille, car là ça touche plus sûrement encore et blesse encore plus...
Qu'importe.... la conclusion de cette étude transmise par One Voice sur le fait que "les animaux préfèrent l'empathie" ouvre cela que l'Ethique est aussi du côté de l'animal, de façon intuitive,
dans l'empathie...
Ah ah Pascal qui les pensaient "machines".... !
Ta collègue psy qui a la nausée de l'humanité si inhumaine....


BELEM 18/03/2010 13:18


je n'ai pas regardé
mais je sais !
l'humain est le pire des animaux !

perso je n'y aurai même pas participé
à moins d'y mettre
un aficionados de la mort loisirs et labos
 avec de vrai décharge...

ce genre de torture se fait sur les animaux et là aussi en publique
là bien sur personne pour hurler au scandale.

Et pourtant

où est la difference ?
on parle de jeu ,de mort loisir non ?

alors pourquoi les gens sont surpris ?
ils n'ont vu là que ce qu'ils font en permanence sur des animaux !