Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Psychanalyse et animaux.

Le parlement européen légifère sur la vivisection, le bien-être animal et en realité enfonce les animaux.

9 Août 2010, 03:35am

Publié par Jo Benchetrit

vivisection-02-copie-1.jpghttp://www.lapetition.be/en-ligne/la-directive-sur-la-vivisection-une-honte-7878.html

Allez signer contre la pire de nos exactions: la recherche sur animaux.

Le parlement européen, loin de faire progresser la défense des animaux, les enfonce, sous couvert de...bien-être. encore une tartufferie dont on se passerait bien.

hélas cette pétition n'est pas suffisamment abolitionniste.

Mais il faut malgré tout signer, car tout cela est trop affreux.

Et surtout, ne donnez jamais au Télethon Sidaction, recherche contre le cancer, contre ceci ou cela, car ce sont eux, les cobayes,  qui paient cher.

Ne donnez que contre la plaie du monde: notre barbarie venant de notre maladie congenitale, notre narcissisme.

Si vous signez,  allez là: http://7878.lapetition.be/

Et n'oubliez pas de confirmer la signature en cliquant la bonne ligne sur le mail reçu.

 

Voici le texte:

 

 

La directive sur la vivisection : une honte

Bookmark and Share

 

 

URL Courte : http://7878.lapetition.be/

CETTE PETITION SERA ENVOYEE AU PARLEMENT EUROPEEN LE 01/09/2010

Début Septembre, le parlement européen sera appelé à voter et approuver la nouvelle directive sur la protection des animaux de laboratoires.

C’est une loi favorisant l’industrie, faite spécifiquement pour mettre en évidence la nécessité des recherches sur animaux et du commerce qui en découle. Cette loi ne propose pas de méthodes alternatives, et ce même lorsqu’elles sont possibles.
En même temps, la Loi permettra :
- D’expérimenter sur les primates, même quand le but n’est pas de trouver des traitements pour les humains
- D’expérimenter sur les animaux sauvages ou errants, y compris les chats et les chiens (article 11)
- De réutiliser, systématiquement, les animaux ayant déjà servi à l’expérimentation, et qui ont souffert « légèrement » ou « modérément », ou encore même « sévèrement », prolongeant ainsi leur souffrance et leur détresse.
- De continuer à expérimenter, sans anesthésie, dès lors que les chercheurs estiment cette pratique appropriée (article 14)
- D’expérimenter sur des animaux vivants dans des buts pédagogiques (article 5)
- De créer des animaux génétiquement modifiés pour la réalisation de procédures chirurgicales
- De soumettre les animaux à d’inévitables chocs électriques, pour les rendre impuissants
- De garder des animaux d’espèce sociale, tels que chiens et primates, dans l’isolement complet et ce durant des périodes prolongées.
- De pratiquer, sans anesthésie, des ablations thoraciques (par exemple l’incision de la cage thoracique suivie de l’ouverture de la cavité pleurale)
- De forcer l’animal à nager jusqu’à l’épuisement, jusqu’à ce que mort s’en suive (annexe VIII)

Nous sommes à la fois honteux et profondément chagrinés en constatant à quel point le profit oriente les secteurs pharmaceutiques et chimiques. Nous sommes horrifiés voir autant bafoués les droits des autres espèces vivantes.
Des scientifiques internationalement renommés prônent d’utiliser des méthodes alternatives, utiles et plus exactes sur le plan scientifique.

Le parlement européen trahit de part et d’autre et les animaux et les citoyens européens qui croient en la justice !
La directive 86/609/EEC est un cadeau pour les industries chimiques et pharmaceutiques. Elle est scientifiquement obsolète, cruelle envers les animaux sans défense.
Nous demandons au parlement européen de renforcer les dispositions du rapport d'Elisabeth JEGGLE, en prenant compte, et en tout premier lieu, du bien - être des animaux.

Commenter cet article

breuil 09/08/2010 16:38



J'ai décidément honte d'appartenir à la race dite "humaine".



Guern de Bé 09/08/2010 13:16



signé.